Les immigrés n’ont pas plus construit la France qu’ils n’ont sorti leurs pays de leur misère chronique

Résultat de recherche d'images pour "images des immigrés maghrébins dans les années 60"

Avec quels savoir, savoir-faire et compétences les musulmans ont construit la France ? Quelle plus-value technique, industrielle et technologique lui ont-elle apportée, alors qu’à leur arrivée en France ils étaient majoritairement analphabètes et dépourvus de toutes compétences professionnelles ?

La voiture de queue du train économique n’est pas sa locomotive, c’est pourquoi il est utopique et farfelu de croire qu’une main d’œuvre à faible valeur ajoutée soit capable de tirer l’économie française vers le haut.

S’ils étaient aussi performants que ne le prétendent les appareils de la propagande nazislamiste ils auraient sorti leurs pays d’origine de leur état de sous-développement économique.

Ni eux ni leurs descendants ne semblent avoir fait ou font souffler un vent nouveau sur la France. C’est plutôt le contraire comme en témoignent les zones urbaines islamisées marquées du sceau du paupérisme et de la déchéance économique. Plus adeptes dé économie souterraine, drogue, prostitution, trafic d’armes,  que de rationalisme économique.

Peu connus pour leur mentalité industrieuse, leur génie créatif et novateur,  et leurs goût prononcé pour le travail, ils ne sont ni Italiens, ni Chinois, ni Juifs, ni indiens, pour croire un seul instant que leur arrivée massive a dopé la croissance française.

Ils ne représentaient même pas 3 à 4% de la population active française payés au SMIC dont une bonne partie était rapatriée chez eux, on peut aisément imaginer leur très faible part dans le PIB français dans les 30 glorieuses.

Le jour où les machines et les robots ont remplacé les hommes dans les usines ils étaient les premiers sacrifiés du capitalisme industriel.

Certes, ils étaient une force de travail corvéable, malléable et vouée aux taches ingrates qui nécessitaient peu de qualification, mais en faire un levier de la reconstruction de la France c’est du pur racisme antifrançais, dans le sens du mépris des dizaines de millions de femmes et d’hommes de ce pays qui sans eux la France n’aurait pas écrit l’une des plus belles pages de son histoire.

Ils n’étaient même pas des consommateurs pour agir sur la demande et accroître ainsi le niveau de production. Des agents économiques insignifiants et marginaux ne peuvent être un vecteur de richesse de la France. Ils ne le sont pour personne sauf pour jouer aux nouveaux riches chez eux le temps des vacances d’été et alimenter les chroniques des accidents de la route pour faire la une des journaux : « Les immigrés sont parmi nous. »

Une réflexion sur « Les immigrés n’ont pas plus construit la France qu’ils n’ont sorti leurs pays de leur misère chronique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.