Musulmans : gardez votre islam pour vous personne n’en veut et surtout pas moi

Qu’est ça peut vous faire si je ne fantasme pas sur votre paradis de malheur, un Pigalle à la puissance un milliard, pour lequel vous mettez le monde à feu et à sang pour y avoir votre place sans jamais vous poser la question et si finalement ce Mahomet nous a menti  ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je ne veux pas de ce sanctuaire de stupre, de débauche  et de beuverie à ne pas en finir, contraire à mes principes moraux et à l’image que je me fais du paradis si jamais il existe ce dont je ne suis pas convaincu ?

Qu’est-ce ce que ça peut vous faire si j’ai choisi de ne pas emprunter votre chemin de paumés de l’existence qui prennent le mal pour le bien ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire d’être un « égaré », ce que vous êtes vous-mêmes,  tant que cela est mon choix ?

Qu’est-ce que ça peut vous si je ne veux pas vous faire de ne pas me soumettre votre dogme criminel et mortifère ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je ne vénère pas votre divinité, cruelle, narcissique colérique et perverse,  et son prétendu messager, un être abject et innommable ?

Qu’est ce que ça peut vous faire si ma vie n’est pas rythmée par les appels à la prière ?
Qu’est-ce que ça peut vous faire si je rejette un enseignement qui n’a de religieux que les apparences et surtout empreint de haine et de violence ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je suis un mécréant comme si être croyant est facteur d’épanouissement personnel et de bonheur ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je ne crois pas dans la vie éternelle après la mort ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je choisis d’aimer l’humain indépendamment de ses origines, son sexe, ses orientations sexuelles, sa croyance, sa culture et le monde du vivant plutôt que votre divin ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si mon mode de vie n’est pas le vôtre  et en quoi ça trouble votre mauvaise conscience ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je ne me nourris  pas de vos historiettes ?

Qu’est ce que ça peut vous faire que je ne conçois pas le monde selon votre grille de lecture ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je ne me considère pas comme une créature de votre sale divin ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si mon idéal de vie n’est pas le vôtre et si je ne partage pas votre vision du monde qui porte en elle tous les germes de la mort de l’humanité plurielle si ce n’est l’humanité tout court ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je ne pense pas comme vous et je ne suis pas ce que vous êtes ?

Qu’est-ce que ça pet vous faire si je vais finir en enfer car je ne crois pas que ce lieu existe et si tel est le cas vous y êtes déjà ?

Qu’est-ce que ça peut vous faire si je suis ce que suis et pleinement responsable de mes actes que de me défausser sur un divin pour me laver les mains ?

Ils veulent que tout le monde se mette à l’heure de l’islam

Ils sont chez eux et c’est l’évidence même !  Leurs enfants de la maternelle au lycée en passant par les collèges ne supportent pas l’idée que leurs camarades de classe ne mangent pas halal à la cantine comme eux. Tout le monde doit se mettre à l’heure de l’islam.

Ils ne mangent pas ce que les autres enfants  qui ne sortent pas de leur moule poltico-religieux mangent mais ils exigent à ce qu’ils  mangent ce qu’eux-mêmes mangent.  Nos interdits religieux sont universels. Ils ne tolèrent aucune entorse de quelle que sorte que ce soit. Il ne suffit pas d’être non-musulman pour s’en dispenser.

Dans leur conception du vivre-ensemble qui veut dire en réalité ce qui n’est pas comme moi doit faire comme moi au nom de la suprématie absolue de mon système de valeurs et mes normes de conduite. Par conséquent, ce n’est pas à eux qu’il appartient de s’adapter à leur nouveau milieu de vie c’est aux autres  de renoncer à leur culture et leur façon d’être et de vivre afin de les rendre conformes aux exigences de la loi de l’islam, la charia.

Leurs enfants font une crise d’urticaire parce que les autres enfants consomment des bonbons à la gélatine de porc et de la viande non abattue selon le rituel musulman, mais le jour où les assemblées de la République, nationale et territoriales seront marquées par une présence massive d’élus musulmans il y aura fort à parier que le menu halal sera commun à tout le monde et adieu les saucisses de Strasbourg et les côtes de porc ?

Il faut être atteint de cécité mentale pour ne pas se rendre compte que les signes avant-coureurs de la mise à mort des valeurs de la République et de la laïques se font de plus en plus jour et sautent aux yeux.  Autant marier la carpe et le lapin que de parier sur les chances de faisabilité d’une cohabitation entre deux modes de vie aussi antinomiques et incompatibles.

Les musulmans porteurs d’un projet sociétal ultra-réactionnaire, immobiliste, liberticide, négateur de l’altérité, raciste, antisémite, pédophile, ségrégationniste,  impérialiste et hégémonique qui voit le monde à travers leur lorgnette islamo-centriste et un monde épris de liberté  fondre dans leur moule et d’épouser leur modèle mode de vie  manger halal n’a rien d’illicite pour les non musulmans  dans leur conception du vivre ensemble donc en quoi est-ce haram, illicite, pour qu’ils ne s’ y adonnent pas.

Ils se veulent les maîtres de l’univers et les règles de bienséance consistent à se plier à leurs désidératas.

Il n’ y a de loi que leur loi et toute autre loi qui n’est pas édictée par leur divin est à bannir de la surface de la terre.

 

Pourquoi les musulmans ne migrent pas en Arabie Maudite ?

Si les musulmans étaient cohérents avec eux-mêmes, plutôt que de venir polluer les terres qui ne sont pas les leur et empoisonner la vie de leurs habitants pourquoi n’iraient-ils pas migrer en Arabie terre maudite de leur prophète de malheur. Mais c’est peine perdue pour eux n’ayant pas de « sang » saoudien dans les veines les autorités de ce pays ne voudraient pas qu’ils viennent souiller leur territoire sauf pour le pèlerinage pour être déplumés comme des pigeons.

Et même s’ils y étaient nés ils ne pourraient jamais jouir des mêmes droits que les « bien nés » saoudiens ils seront toujours des éternels étrangers, des êtres venus d’ailleurs qui n’auront jamais leur place dans ce pays, qui ne peuvent par exemple êtres propriétaire du terrain sur lequel ils auraient bâti leur maison ou être actionnaires majoritaires de leurs sociétés.

Et à supposer qu’ils puissent y résider ils seraient soumis au régime infamant de la kafala, une sorte d’esclavage institutionnalise où le migrant pour travailler en Arabie Saoudite  est mis sous tutelle d’un kafile, un protecteur, comme s’il  était un majeur incapable.

https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/pays-du-golfe-la-kafala-ou-l-112565

C’est une quantité négligeable, corvéable à merci et expulsable  à tout moment. Dépossédé de son passeport dès son arrivée sur le sol saoudien. Ici on travaille plus que de raison et on se tait. Il n’est pas en droit de contester ses conditions de travail inhumaines, ni de revendiquer l’égalité salariale avec les nationaux et les ressortissants étrangers d’autres pays.  Les salariés peuvent occuper les mêmes postes mais sont payés selon leurs nationalités d »origine.  Pas de droits que devoirs, aucune liberté de changer d’employeur qui fait office de parrain tout au long de son séjour, ni de liberté de circuler selon son bon vouloir. Un esclave, abid, et traité en tant que tel.

https://www.algerie-focus.com/2013/10/video-frappe-et-torture-un-immigre-traite-comme-un-esclave-par-son-maitre-saoudien/

Leur seul lot  de consolation si jamais Allah les appelle auprès de lui quand ils viennent lui rendre visite dans son antre d’ogre ils pourront toujours être servir de mets à ses vers de terre. La  fin rêvée pour les musulmans, crever sur cette terre empestée par le cadavre putride de Mahomet. C’est le paradis assuré. Plus on est bigot plus on prend l’enfer pour le lupanar.

Ils ne peuvent accomplir aucun acte de la vie courante sans son aval. Quand ils se rendent chez eux leur protecteur ou tuteur garde leur dernier mois de salaire en gage de leur retour.

En tant que migrants dans ce pays ils n’ont pas plus de droit qu’un chien en Occident et encore car un animal y est protégé  alors que dans cette contrée où les syndicats des travailleurs sont bannis leurs employeurs ont des droits de vie et de mort sur eux.  Point de protection sociale ni assurance chômage, ni assurance retraite ni couverture accident de travail. Ce n’est pas prévu dans le Coran. C’est la preuve que ce brûlot n’a pas de réponse à tout.

Quant à pouvoir s’y marier et en devenir citoyen autant rêver d’un voyage dans l’espace.

ils ont beau être musulmans comme eux même plus musulman qu’eux dans leur pratique cultuelle ils restent des sujets de seconde zone, des bâtards dans le cas des Nord-Africains.

En Afrique du Nord, ils ont rang de seigneurs à cause de leur filiation avec Mahomet et chez eux leurs « frères » musulmans sont traités comme des moins que rien,des pestiférés. Expulsables à tout moment.

Tous les musulmans regardent  vers l’Arabie Maudite  au moins 5 fois par jour pour leurs prières. Ils attendent toujours après elle pour le début et la fin de leur ramadan.  Ils s’enivrent des fatwas  loufoques et absurdes de ses prédicateurs comme des chameliers s’enivrant de la pisse des chamelles.

La majorité d’entre eux se plaignent à tort ou à raison du racisme en Occident où ils jouissent pourtant de tous les droits, auraient tout intérêt à aller goûter aux dures lois de l’apartheid au nom d’Allah.

La haine du Juif chez les musulmans perdure depuis 1439 ans

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Qu’entend-on par le nouvel antisémitisme, est-ce pour le distinguer de l’européen ou que l’antisémitisme qui fait des ravages en France a un autre visage, venu d’ailleurs, si tel est le cas cet antisémitisme en question il est vieux de plus de 1439 ans, qu’il est né avec l’islam, dans ce cas-là n’est-il pas plus cohérent de parler d’un antisémitisme importé, plutôt que l’emploi d’un qualificatif qui laisse entendre que l’autre est mort et qu’un nouvel antisémitisme a pris la place ?

La vigilance est plus que jamais de mise même s’il est vrai que cet antisémitisme qu’on ne saurait comparer en l’état actuel des choses à son congénère européen en termes de bilan, qui a occasionné la mort de plus de 6 millions de Juifs,  quand bien même les deux antisémitismes ont convergé en 1939-45.

L’histoire saura-t-elle se répéter ? Il est à douter que l’on puisse revivre un nouvel épisode de la Shoah car les Juifs ne sont plus un détail de l’histoire pour reprendre l’expression de Pétain.

Aujourd’hui, seul celui du croissant qui est le plus à craindre. Après avoir « nettoyé » les terres musulmanes de la présence juive et ce depuis le premier massacre des tribus juives en Arabie à l’avènement de l’islam et sur les ordres de Mahomet, il leur mène une guerre pernicieuse et sournoise. Au point tel que le niveau des actes antisémites en France a littéralement explosé.

Un antisémitisme que l’on peut qualifier d’antisémitisme  des cités-ghettos islamisées.  Ses auteurs sont ces « chances » pour la France abreuvés du poison judéophobe des préceptes coraniques dès la naissance.

Et comme le clame en toute impunité  Youssef Qaradhaoui le pape du sunnisme, très populaire parmi les masses musulmanes : « Tout au long de l’histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu’il leur a fait – et bien qu’ils [les Juifs] aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans.

(…)

28 janvier 2009: Pour conclure mon discours, je voudrais dire que la seule chose que j’espère est qu’à l’approche de la fin de mes jours, Allah me donne l’occasion d’aller sur la terre du djihad et de la résistance, même sur une chaise roulante. Je tirerai sur les ennemis d’Allah, les Juifs, et ils me lanceront une bombe dessus et ainsi, je clorai ma vie en martyr. Loué soi Allah, Roi de l’univers. Que la miséricorde et les bénédictions d’Allah soient sur vous. »  

https://pointdebasculecanada.ca/qaradawi-apres-hitler-les-musulmans-puniront-les-juifs/

Le vrai visage de l'islam et des musulmans - the real face of islam and muslims : sign - god bless hitler - / Pancarte - Dieu bénisse Hitler -

Des propos qui font écho à un hadith qui en dit long sur les germes de la haine du juif inoculés chez les musulmans :

Ibn Omar a déclaré avoir entendu le Messager d’Allah (bénédiction dire :  Vous combattrez les juifs et aurez le dessus sur eux de sorte que la pierre dira : ô musulman ! Voici un juif caché derrière moi.. viens le tuer . (rapporté par al-Boukhari, n° 3593).

D’après le même Ibn Omar le Messager d’Allah a dit :  Les Juifs vous combattront et vous aurez le dessus sur eux au point que la pierre dira : ô musulman ! viens tuer ce juif qui se cache derrière moi . (rapporté par Ahmad et par at-Tirmidhi et qualifié par ce dernier de « beau et authentique ).

Ibn Omar affirme encore avoir entendu le Messager d’Allah dire :  l’Antéchrist descendra sur une terrain salsugineux de Mar Qanat, et les femmes constitueront la majorité de ses partisans. A tel enseigne que l’on sera amené à attacher ses plus proches parentes comme sa mère, sa sœur, sa fille et sa tante, de peur qu’elles n’aillent rejoindre l’Antéchrist. Et puis Allah donnera aux Musulmans la victoire sur lui, et ils le tueront et en feront de même de ses partisans, au point que le juif se cachera derrière un arbre ou une pierre et que l’arbre ou la pierre dira au musulman : viens tuer le juif caché derrière moi  (rapporté par Ahmad dans son Mousnad et par Ibn Madja d’après Abou Umana al-Bahih,  un hadith relatif à l’Antéchrist

https://islamqa.info/fr/answers/9341/lauthenticite-du-hadith-evoquant-le-combat-a-mener-contre-les-juifs

Je peux moi-même témoigner  agression antisémite dont je fus victime  en 1991 à Guyancourt dans les Yvelines, lors d’une visite d’un centre d’insertion sociale et professionnelle où 3 jeunes issus de l’immigration, un Africain et deux Maghrébin, m’ont gratifié d’un salut nazi à mon arrivée.

Cet antisémitisme que les 300 signataires semblent découvrir n’a rien d’inédit sur le sol français et de nombreux acteurs intervenant auprès du public des zones des zones d’exclusion urbaine ou d’éducation prioritaires comme on les appelait dans les années 80, devenus aujourd’hui des zones sensibles pourraient témoigner des prémisses de cet antisémitisme véhiculé par une minorité de jeunes de la deuxième génération.
Et ces jeunes en question ont l’âge des meurtriers de nos compatriotes de confession juive.

Il est inutile de vous dire qu’il n’était pas question de rendre public ce genre de dérives antisémites pour ne pas faire des vagues.

A chaque fois, les pouvoirs publics nous rappelaient que nous sommes en République et qu’il n’y a pas lieu de s’en inquiéter et de faire écho de ce qui est de l’ordre de la bêtise.
Après tout ils ne savent pas ce qu’ils font on doit faire preuve de mansuétude à leur égard n’est-ce pas. On oublie que souvent des moutons peuvent se transformer en loup, ou plutôt derrière le masque de l’ange se cache le démon.

Les symptômes de la fièvre antisémite envahissaient déjà ces quartiers mais les pouvoirs publics ne voulaient rien savoir ni entendre. Car pour eux , c’est une nécrose spécifique à la seule extrême droite et que ces jeunes sont tout autant l’objet de sa haine que les Juifs.

Victimes de préjugés négatifs ils ne peuvent pas être eux-mêmes capables d’en avoir pour cet autre qu’eux-mêmes. Une thèse qui a  délibérément fait le lit à cet antisémitisme importé dans les valises de leurs parents.

On sait le prix que l’humanité a payé à la bêtise humaine. Banaliser le crime c’est le populariser auprès des masses abêties et frustrées. Toutes les idéologies ont prospéré sur le champ de l’ignorance

Pourquoi les musulmans préfèrent bâtir des mosquées plutôt que des hôpitaux et des écoles

Est-ce froisser la susceptibilité à fleur de peau des Algériens et des Marocains et les atteindre dans fierté nationale que de leur dire les coûts faramineux de leurs mosquées-cathédrales sont des investissements improductifs et néfastes à leurs économies nationales et ruineuses pour leurs finances publiques ?
Comment dans des pays où l’on manque de tout, où l’on ne produit rien, on préfère donner un toit à Allah plutôt que de sortir les hommes de leur misère chronique qui  trouvent refuge dans cet Occident tant honni pour échapper à son funeste destin ?
Point d’argent pour les hôpitaux, les écoles, les logements et les infrastructures routières, mais de l’argent coule à flot pour la grandeur de l’islam.
Il n’y a de grandeur et de richesse que l’homme. Mais un homme conscient et instruit est un homme libéré de la tutelle de son dogme et donc dangereux pour ses gouvernants.
Faute de s’illustrer sur la scène internationale par leurs prouesses techniques, technologiques, industrielles, culturelles, éducatives, scientifiques,  ils s’honorent d’abriter sur leurs territoires respectifs la troisième et la quatrième mosquées du monde musulman.
Ayant échoué dans l’édification d’Etats modernes et garants de droits fondamentaux, ces deux pays exaltent le sentiment religieux de leurs populations qui elles-mêmes ne sont pas insensibles à l’idée que leurs pays ont gagné leurs galons de grands pays musulmans en marquant les esprits.
Cumulant les échecs sur tous les plans, il ne leur reste que la drogue dure de l’islam à leur offrir.
On leur fait miroiter les perspectives d’une vie meilleure dans l’au-delà. Celui qui bâtit une mosquée ici-bas aura d’après  Othmane, son équivalent dans le paradis.
( Hadith Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°533).
On imagine mal ces peuples s’opposer à la construction des mosquées pour ne pas compromettre leur chance de toucher leur Graal, eux qui ont tout perdu ou presque dans leur existence terrestre.
Quand aime Allah on ne compte pas. Or, que vaut la vie humaine face à la gloire d’Allah ?  On dépense sans rechigner pour lui, on se prive de tout pour Allah on tue et on se fait tuer pour lui. Avoir faim, sans toi, malade, exclu du banquet, galérer pour vivoter, pour eux ce n’est qu’une épreuve voulue par lui et heureux sont ceux qui s’y résignent.
Alors si leurs pays se livrent à une course dans la construction des mosquées pharaoniques cela ne pourrait que les réjouir et flatté leur ego frustré.
L’argent des mosquées pourrait être dépensé plus intelligemment et plus utilement pour leurs pays mais les affaires d’Allah priment sur tout le reste.
L’attrait du paradis l’emporte  sur les besoins terrestres, ne vivent que par et pour lui,  Un fichu paradis à l’origine de tous les maux qui les minent. une question qu’ils ne sauraient jamais se poser si Mahomet était un Amazigh quel aurait le contenu de son message aux hommes et aurait-il été un digne héritier de Saint Augustin ? 

On ne peut pas être musulman sans être islamiste

Salem Benammar
17 novembre 2017, 10:24 ·
Peut-on être musulman tout en récusant la Charia, la loi de l’islam ?
Celui qui dit qu’il peut l’être, soit il se ment à lui-même, auquel les pires châtiments sont promis, soit il est apostat. Le musulman est celui qui pense, respire et vit par et pour l’islam 24 heures sur 24 heures.

On ne peut pas être musulman sans être islamiste qui est l’islam foi et loi. Religion. Etat et cité. L’islam n’est pas que culte contrairement à ce que croient la majorité des musulmans et les collabos en Occident. C’est un système politique totalitaire q Et celui qui ne se reconnaît pas dans l’islamisme qui englobe tous les aspects de la vie dans moindres petits détails du plus intime jusqu’à l’organisation de la société et de l’État lui-même. Tout est verrouillé par sa loi qui ne laisse aucune marge de manœuvre à l’homme.

L’initiative privée est jugée est attentatoire à ses dogmes. L’homme n’a pas à décider de ses choix de vie. Allah le fait pour lui. Il lui doit obéissance absolue ainsi qu’ à Mahomet. Ils dictent et le bon musulman exécute.

Et celui qui pense qu’il peut être musulman sans consommer l’islam comme un mort de faim ferait mieux d’abjurer l’islam s’il en a le courage. Il ne doit vivre que par et pour l’islam. Bouffer l’islam, respirer l’islam, exhiber son islam en bandoulière, avoir le front marqué de son sceau, manger, boire, se comporter, s’habiller selon le code musulman, invariable et inoxydable depuis 1439 ans.

Contrairement aux idées reçue l’islam n’est pas la religion du juste milieu, c’est une religion des extrêmes, n’est-elle pas dans le déni du libre-arbitre et la dictature de la pensée unique ? Une seule voie pour tous, point de salut pour ceux qui se laissent tenter par d’autres expériences.

L’islam est d’abord idéologie totalitaire qui ne peur fonctionner que sur l’avilissement et la crétinisation des masses. Plus elles sont incultes, plus elle peut les manipuler selon ses bons vouloirs, sans aucune emprise sur leur choix de vie. Dépourvues de leur volonté propre, de liberté de discernement et d’esprit d’initiative.

A la différence des autres religions monothéistes dont il se proclame à tort, l’islam ne reconnaît pas les Dix Commandements, il est l’anthèse de la loi biblique. Il appelle au meurtre des incroyants et des apostats, inoculant dans le coeur de ses partisans la haine du Juif et des Chrétiens.

Il a fait du lucre et de la violence le chemin de la félicité. Il se conjugue avec la perversité la morale, un puissant catalyseur des pulsions humaines les plus viles et bestiales. Il les a exaltées pour en faire une récompense dans l’au-delà pour ceux qui ont été dans la voie du djihad autrement dit les islamistes guidés par l’insensé et la déraison, alléchés par l’érection éternelle et l’ ivresse à ne plus en avoir soif.

Jamais un esprit sain ne prendrait le paradis pour un lieu de débauche et de luxure. Un empire des sens où la conduite immorale et répréhensible sur terre est la norme.

L’islamiste pour qui l’islam est la paix par l’épée et il n’y a de loi que la sienne a au moins le mérite d’être en cohérence avec les préceptes coraniques et la Sunna mahométane, contrairement au tartufe musulman qui veut accommoder l’islam.

L’islam n’est pas un costume sur mesure, c’est une pièce de taille unique fabriquée avec le même tissu que l’on doit porter en tous temps et tous lieux.

Fillette voilée: islam crime contre l’enfance

Résultat de recherche d'images pour "photos fillettes musulmanes voilées"

Fillette voilée, enfant martyrisée,

Fillette voilée, enfance volée,

Fillette voilée, imaginaire castré,

Fillette voilée, personnalité étouffée,

Fillette voilée, esprit torturé,

Fillette voilée, vie perdue,

Fillette voilée, esclave marquée au fer rouge,

Fillette voilée, oiseau en cage,

Fillette voilée, victime expiatoire,

Fillette voilée, destin brisé,

Fillette voilée, parents pervers,

Fillette voilée, crime contre l’enfance,

Fillette voilée, corps sans âme,

Fillette voilée, anéantissement de son être,

Fillette voilée, voile de la mort déployée,

Fillette voilée, pédophilie érigée en dogme religieux,

Fillette voilée, joie de vivre envolée,

Fillette voilée, un ange qui se meurt,

Fillette voilée, une âme en peine,

Fillette voilée, corps social musulman métastasé,

Fillette voilée, début de la fin de épanouissement,

Fillette voilée, le dernier chant du cygne,

Fillette voilée, retour au monde des ténèbres,

Fillette voilée, atteinte à son intégrité physique, mentale et psychique,

Fillette voilée, déni de son droit à vivre son enfance,

Fillette voilée, diabolisation de l’enfance,

Fillette voilée, viol de son innocence,

Fillette voilée, barbarie islamique dévoilée,

Fillette voilée, apologie de la pédophilie, 

Fillette voilée, la barbarie foi et loi, 

Fillette voilée, coup de poignard dans le dos de la liberté, 

Fillette voilée, symptôme de la métastase islamique,

Fillette voilée, miroir de l’état de bestialité de la société musulmane,

Fillette violée, islam ennemi de la vie.