Les musulmans sont peut-être divisés entre eux mais ils ne le sont jamais pour défendre l’islam

Daech n’est pas l’islam,

l’Arabie Saoudite n’est pas l’islam,

Boko Haram n’est pas l’islam,

la Qaïda n’est pas l’islam,

le wahhabisme n’est pas l’islam,

les Frères musulmans ne sont pas l’islam,

les Ibadhistes ne sont pas l’islam,

les Khawarej ne sont pas l’islam,

les coranistes ne sont pas l’islam,

les Shababs somaliens ne sont pas l’islam,

Ennahdha n’est pas l’islam,

le FIS n’est pas l’islam,

les Talibans ne sont pas l’islam,

les salafistes ne sont pas l’islam,

le soufisme n’est pas l’islam,

le Hezbollah n’est pas l’islam,

l’Iran des Ayatollahs n’est pas l’islam,

les musulmans taiseux ne sont pas l’islam,

les takfiristes ne sont pas l’islam,

les musulmans « modérés » ne sont pas l’islam,

les djihado-terroristes ne sont pas l’islam,

mais alors c’est qui et c’est quoi l’islam ?

Est-ce un spectre, un avatar, un miroir aux alouettes, un croquemitaine ?

Est-ce une religion dans le sens littéral du terme ou une idéologie politique totalitaire de la famille du bolchevisme et du nazisme ?

Est-il un serpent de mer ou une hydre à plusieurs têtes ?

Tous les musulmans accomplissent les mêmes devoirs cultuels, ne jurent que par Allah et Mahomet, ne se shootent qu’au Coran.

Quel que soit leur label ils convergent tous vers le même but imposer l’islam par tous les moyens à tous les hommes et installer leur satané Allah dans son trône. Ils ne vivent que par et pour l’islam, et ils portent tous le même tampon bleuâtre au milieu du front comme marque de dévotion à leur dieu de la mort, un Thanatos à la sauce arabes, à faire leur des assertions fantaisistes, fallacieuses et grotesques rapportées de bouches à oreilles depuis 1441 ans, mais pour eux elles ont une valeur de sacrée qui ne supportent ni doutes ni remise en question. Gare à celui qui ose lever le voile sur leur authenticité. Il est aussitôt accusé d’apostasie et mis à mort.

Qu’importe qu’ils s’entre-tuent et se jettent l’anathème entre eux pour hérésie et mauvaise interprétation des textes coraniques, alors que nul musulman n’est en droit de le faire car il est de la prérogative d’Allah de juger qui est musulman et qui ne l’est pas, mais ils retrouvent leur unité dès qu’un « mécréant » les ébranle dans leurs convictions, ils s’embrasent comme une torche et déversent leur venin haineux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.