L’islam ou la nullité érigée en dogme

Il n’y a d’Allah qu’Allah ! Heureusement qu’il y en a qu’un, sinon l’humanité ne serait qu’un amas de cendres et la terre peuplée de charognards infâmes à visage humain comme ceux qui égorgent, décapitent et lapident en poussant des cris hystériques et terrifiants d’Allahu akbar.

Il n’y a de prophète intercesseur que Mahomet. C’est normal car ce prophète du carnage, de la dépravation morale, du lucre et de la haine ne pouvait inventer qu’un spectre à son image.

Il est le seul à avoir le privilège des dieux que le dieu lui-même en l’occurrence  son larbin Allah se prosterne devant lui et lui adresse ses saluts. Mahomet n’est pas l’égal d’Allah, il est son supérieur, ce qui va de soi puisqu’il est sa créature épouvantable pour effrayer les masses de benêts et le tirer d’affaire à chaque fois qu’il est pris au piège de sa conduite immorale.

Il n’y a de meilleure religion que l’islam pour ceux qui croient que la vie éternelle est un monde de luxure et de beuverie.

Il n’y a de meilleure lecture que le Coran pour ceux qui veulent libérer leurs pulsions bestiales et mortifères en toute impunité et qui y trouvent un écho à leur mal-être, comme cette inénarrable et illuminée rappeuse qui serine que l’islam l’a sortie de sa déprime.

Il n’y a de science que dans le Coran pour les encoraniqués des neurones et qui regardent le monde à travers le nombril de Mahomet.

Il n’y a de liberté que dans les dogmes de l’islam quand on veut en finir avec sa vie.

Il n’y a de droits que dans la charia pour les puissants et les nantis qui veulent réduire l’humain à une marionnette.

Il n’y a de vérité que dans l’islam pour ceux qui ne veulent pas être confrontés à l’épreuve de la vérité.

Il n’y a pas meilleur chemin que celui d’Allah pour ceux qui veulent faire de leur vie un cauchemar pour l’humanité.

Il n’y a pas plus puissant hallucinogène que l’islam pour les losers qui se rêvent en vainqueurs.

Il n’y a pas de meilleure religion que l’islam pour les détraqués et les pervers de tous bords et ceux qui veulent faire de leur haine de soi et de l’autre un idéal de vie.

Il n’y a qu’Allah qui crée et qui est le maître de tout sans en faire pourtant la démonstration et le musulman n’a de salut que dans la résignation et la soumission.

Il n’y a pas plus grand spectateur impuissant de son histoire humaine que le musulman.

Il n’y a plus gros affabulateur et mégalomane que lui. Meilleur dans le parasitisme et son obsession à détruire ce que l’humanité construit.

Une réflexion sur « L’islam ou la nullité érigée en dogme »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.