Halte au harcèlement et aux persécutions des non-jeûneurs en Tunisie et en Algérie

 

Les Juifs ne persécutent pas les leurs qui ne sont pas dans la pratique de loi de la Thora, les Chrétiens non plus. Les fils d’Allah, ouled Allah) sont les seuls au monde à mener une vie d’enfer à ceux qui ne sont pas dans la loi de l’islam.

Or, les deux premiers n’ont jamais affiché une tolérance de façade contrairement à ces deniers. C’est la preuve que l’on n’est pas ce qu’on revendique.

Plus un jour qui passe dans les pays dits terre d’Allah sans que les femmes et les hommes qui n’obéissent pas aux règles scélérates et liberticides de l’islam ne soient victimes de violence physique et morale mettent leur vie en péril voire tués au nom de la préservation et la sauvegarde des valeurs de l’islam.

Les non-jeûneurs algériens et tunisiens subissent les pires avanies et sont en danger de mort, mis en prison, persécutés, proie à toutes sortes agressions et d’expéditions punitives de la part des salafistes locaux avec la complicité des pouvoirs desdits pays comme s’ils avaient commis un péché mortel alors que qu’ils ne font qu’exercer leur liberté de conscience qui soi-disant est garantie par la Constitution. 

Une Constitution qui en réalité n’en a que faire des libertés individuelles car l’islam est la religion d’Etat qui est lui-même protecteur du « sacré » autrement dit de l’islam, art. 6 de la nouvelle Constitution tunisienne, l’exemple-type de la schizophrénie musulmane. 

Il ne fait pas bon de déclarer son athéisme et ne pas observer publiquent le jeûne du ramadan sous peine de prison ou d’être lynché comme  c’était le cas le samedi dernier à Rades dans la banlieue Sud de Tunis où une meute de quelques centaines de loups salafistes ont envahi un café ouvert pendant la journée pour « casser » du jeûneur. Des incidents de plus en fréquents en Tunisie et en Algérie totalement occultés par les autorités policières et judiciaires de ces pays qui elles-mêmes montrent l’exemple et font entendre leur musique morbide et sordide. Ainsi pour donner des gages à leurs populations métastasees  par le cancer de l’islam, elles livrent une véritable chasse aux sorcières aux non-jeûneurs, objets d’emprisonnement pour atteinte à la morale musulmane et de contrôles policiers incessants, dégradants et humiliants dans les cafés censés pourtant bénéficier des autorisations administratives pour accueillir les jeûneurs.

Une situation devenue intolérable et insupportable pour ces femmes et hommes qui ne se reconnaissent pas dans ce dogme oppressant et négateur des droits humains.

Leur sort n’émeut personne ni leurs  citoyens qui sont pour eux des hypocrites et pires que les mécréants et qui méritent de payer le prix de leur égarement fameux no l’opinion publique mondiale.

Il y a effectivement un moyen d’y mettre fin en frappant ces pays dans le porte-monnaie. Évidemment qu’aucun pays au monde n’a le courage de le faire et n’a pas envie de se mettre à dos les pays de l’OCI sauf quand il s’agit d’un membre tombé en disgrâce parmi eux comme c’était le cas de l’Irak de Saddam ou la Syrie aujourd’hui.

Ce qu’ils ont fait à l’Irak, au Cuba et à l’Afrique du Sud autrefois ne devrait pas être pour eux une sinécure.

Une véritable omerta politique et médiatique entoure les persécutions des non-jeûneurs.

L’homme naît libre partout dans le monde et c’est la religion qui le classifie, l’exclu et l’élimine. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.