Tous les articles par Salem Ben Ammar

Docteur en Sciences politiques, Diplômé de l'Institut des Hautes Etudes Internationales de l'Université de Paris 2, en Anthropologie Sociale et en Démographie.

Non M. Trump, le terrorisme n’est ni sunnite ni chiite, il est dans l’ADN de l’islam

Ils vont tous fêter le même ramadan, islamistes, fondamentalistes, intégristes, musulmans modérés, musulmans radicaux, chiites, sunnites, djihado-terroristes, salafistes, wahhabites, que des appellations multiples pour nommer l’islam.
Il n’y pas de ramadan pour les uns et un ramadan pour les autres. Tous unis dans le respect absolu de ce pilier fondamental de leur religion. Ils ne font pas de différence entre eux quand il s’agit d’accomplir leurs devoirs cultuels nous devons en faire autant.

Il n’y a pas de musulmans par conséquent à toutes les sauces, il y a une seule sauce pour tous les musulmans. Un seul Coran pour tous, une seule divinité Allah à vénérer, un seul homme Mahomet pour modèle unique et une seule religion à suivre l’islam.

Contrairement aux idées reçues l’islam ne s’accommode pas ils doivent tous s’y accommoder sinon ils ne sont pas musulmans et les non-musulmans doivent en payer le prix comme à Manchester, Paris, Nice, Berlin , Londres, Bruxelles et Madrid, Bali, Bombay et New York autrefois.

Toute manoeuvre laissant croire que le terrorisme est lié à telle ou telle obédience est une vue de l’esprit bien pire encore une apologie de crimes contre l’humanité.

Donald Trump qui n’a fait que brasser du vent pendant sa campagne électorale se ment à lui-même, à moins qu’il n’ait endossé les habits infâmes de l’innocence de l’islam orthodoxe que sa protégée saoudite en est le fer de lance moyennant un cachet de plus de 400 milliards de dollars en voulant faire endosser la responsabilité des attentats terroristes au seul Iran alors que le terrorisme est consubstantiel à l’islam.

Aucune organisation terroriste n’est au service de l’Iran elle est au service de l’islam. Celui qui la nourrit idéologiquement, la conditionne mentalement et l’incite à semer l’effroi dans le coeur des infidèles moyennant sa rétribution dans l’au-delà fantasmé par un délirant psychopathe du nom de Mahomet

Le port du voile est la négation de l’humanité de la femme

·https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/5a/99/91/5a9991236c315ae62af354c1521e09f2.png

Comment le port du voile qui est à sujet à polémique parmi les théologiens musulmans, rendu obligatoire dans de nombreux pays musulmans qui marque l’aliénation et l’assujettissement de la femme à la double dictature de la religion et des hommes peut-il être présenté par les femmes et hommes musulmans en France comme symbole de liberté et synonyme  ?

Pourquoi les hommes musulmans sont les premiers à défendre le port du voile et glorifient les droits de la femme dans l’islam, n’est-ce pas la preuve que la femme musulmane est une majeure incapable comme le stipule clairement le Coran qui a fait de la femme ce que les lois raciales nazies ont fait du juif et des minorités ?

De quelle liberté ces adeptes de l’idéologie la plus liberticide jamais apparue sur terre parlent-ils de celle d’un bagnard qui jouit du bonheur de son bagne ou d’un oiseau en cage ?

Le voile ne peut pas avoir un double sens, un sens en France et un sens ailleurs dans les pays négateurs des droits humains.

Le signifiant de son port n’est pas é géométrie variable. Il traduit la même réalité caractérisé par un signe qui est en l’occurrence le voile.
C’est pourquoi le port du voile devenu le logo commun à toutes les femmes musulmanes partout dans le monde, une marque de fabrique, un indicateur de rejet de la modernité et du refus du vivre ensemble, doit être considéré comme une vitrine idéologico-politique, un ralliement à un modèle dune culture communautariste transfrontalière, et expressément velléitaire, nihiliste agressive, prosélyte et expansionniste.

Ses porteuses couvées par des agents de la propagande islamique sont des faire-valoir, des marionnettes, des laquais qui n’ont aucune emprise déjà sur leur propre destin humain et qui ne vivent que par et pour les éléments masculins de leur ordre socio-religieux, se mentent à elles-mêmes et ne se regardent pas dans le miroir de leurs coreligionnaires féminines traitées comme des infra-humaines dans les pays où l’islam fait loi et foi contrairement en Occident où elles peuvent prétendre que c’est un signe de liberté car en apparence personne ne les y oblige.

Qu’elles le veuilleveuillent ou non ce qui est obligatoire là-bas l’est  ici aussi sauf qu’on use de manoeuvre insidieuse et fallacieuse pour lui donner un verni de libre-choix alors qu’personnellement il a été imposé à la femme musulmane pour la distinguer de la domestique et l’esclave.

Il ne peut donc s’agir que d’une grossière ficelle  communicationnelle. Un coup de bluff pour berner l’auditoire occidental.

Aucune femme musulmane ne peut prétendre que son port est dénué de toute influence doctrinaire et dogmatique.

En l’affichant, elle témoigne de son état d’infériorité vis-à-vis de l’homme auquel elle doit rendre allégeance et lui être totalement soumise.

Derrière son port se révèle la condition féminine exécrable de la femme dans l’islam, tant dans les textes fondateurs de cette idéologie féminicide que dans l’imaginaire et les représentations des hommes qui gouvernent sa vie qui eux-mêmes sont façonnés et conditionnés mentalement et psychologiquement par une éducation ultra-machiste et du mâle dominant et de la femme esclave.

Il n’y a pas non plus de signifiés innocents, il y a son signifiant qui n’est pas neutre et qui renvoie à son mal-être et sa malédiction d’être née femme dans un milieu musulman.

Elle peut se voiler la face mais pas son paradigme cultuel/culturel, les deux se confondent dans l’islam, elle peut donner libre-cours à son imagination castrée et asséchée mais elle ne peut nier les évidences quant à la symbolique du voile. Il n’est que l’acceptation contre son gré des conditions de son assujettissement et de sa privation de ses droits humains.

Le jour où la femme musulmane sera l’égale de l’homme musulman qui lui-même est loin d’être un homme libre, loin s’en faut, il ne vit qu’à travers sa supériorité sur la femme, elle pourra en- fin afficher sa liberté en toute liberté sans avoir besoin de la voiler ou plutôt la violer.

Il n’y a pas liberté sans résilience.

Quand on veut soi-disant perpétuer et faire revivre à travers son port des traditions qui se perdent dans les nuits de la barbarie humaine, on a troqué tout simplement la vie contre la mort, la liberté contre l’aliénation et la dignité humaine contre l’esclavage..

Pourquoi les pays musulmans ne sortiront jamais vainqueur d’un conflit mondial

Il faut arrêter de faire d’une armée mexicaine une armada invincible et de donner aux musulmans plus d’importance qu’ils en ont. Vous imaginez Algériens et Marocains, Iraniens et Saoudiens, Syriens et Turcs, Palestiniens et Jordaniens, le Qatar et les Emirats, le Yémen et l’Arabie, les Somaliens, Afghans, Soudanais, Indonésiens, Malais, musulmans chinois et indiens, Bangladais, Africains, laisser au vestiaire leur animosité ancestrale et leurs querelles intestinales pour diriger le monde la main dans la main ?
Les musulmans sont seulement frères pendant la prière et encore dès qu’ils sortent de la mosquée ils redeviennent les ennemis jurés.

Je crois qu’on exagère trop leur pouvoir si vraiment ils étaient aussi forts qu’on le croit leurs pays ne seraient les pitres de la classe humaine et ne constitueraient pas pour la plupart les plus grands foyers de conflits au monde.

Et les près de 80% de non-musulmans ne sont pas des pantins à ce que je sache, un jour ils sortiront de leur silence pour éradiquer l’engeance islamique.

Jamais depuis la naissance de cette funeste idéologie  ils n’ont formé un bloc homogène soudé comme les doigts d’une main, ils ne font que s’abreuver de la haine d’eux-mêmes qui est leur seule raison d’être et de vivre.

Les fossés entre eux sont encore plus profonds qu’entre eux et les non-musulmans.

Ne les mettons pas sur un piédestal sur lequel ils ne sont jamais monté et ne faisons des tocards des champions olympiques.

Ils se sont surtout mis d’accord entre eux pour s’étriper jusqu’à la nuit des temps.

Ce n’est pas pour autant non plus qu’il faut minimiser leurs capacités de nuisance.

Ils peuvent faire autant de dégâts que des nuées de sauterelles dévastatrices.
Il suffit de regarder l’exemple de certains musulmans de France plutôt que s’inspirer de l’exemple des Chinois et des Hindous pour assurer leur prospérité économique ils préfèrent comme à Aubervilliers jouer aux bandits des quatre chemins dans la pure tradition mahométane.

Le réveil sonnera un jour où l’autre et celui qui ne fait que semer le vent de la terreur depuis 1437 ans finira par être enseveli dans la tempête de sable qu’il a provoquée. 

On ne peut pas lutter contre le péril islamiste en faisant du péril extrémiste un moyen pour le juguler

Comment croire que ce parti a changé alors que beaucoup d’entre nous sont salis et calomnies parce qu’ils sont allergiques au FN ?
Comment croire que ce parti s’est véritablement républicanise alors que plutôt de discuter du programme de leur adversaire préfère l’attaquer au-dessous de la ceinture ?

Comment croire que ce parti s’est humanisé et devenu par la magie de son relooking grotesque un parti républicain alors qu’un journaliste d’origine algérienne s’est fait traiter de bougnoule le 1 er mai par un militant FN ?

Comment croire que ce parti qui une constellation de l’extrême-droite poujadiste, l’extrême-droite souverainiste, l’extrême-droite traditionaliste, l’extrême droite antisémite et l’extrême-droite raciste va impulser un souffle nouveau en France dans le respect absolu des valeurs de la République et sans que cela ne nuise à l’image du pays dans le monde ?

Comment va t-il s’y prendre pour dynamiser l’activité économique du pays et résorber la crise chronique de l’emploi et le déficit de la balance commerciale ?

Un parti qui prospère sur le désarroi des gens incapables de résilience et qui s’en remettent à lui comme s’il était dieu le père ne peut leur offrir d’autres horizons que l’aggravation de leurs maux. Il ne propose jamais rien. Aucune perspective, ni alternative nouvelle. Critiquer pour critiquer.

Il veut sortir de l’euro mais sans pouvoir en chiffrer ni le coût ni les avantages pour finir par tout abandonner conscient qu’il s’est pris les pieds lui-même dans le tapis. Il n’existe que dans le dénigrement et la calomnie de ses adversaires. Toujours prompt à faire de l’Europe le bouc émissaire des difficultés pathologiques de la France à se réformer.

A l’ère de l’internet et de la cyber mondialisation où les frontières politiques, culturelles, ethnologiques, linguistiques, physiques sont en train de d’estomper il prône le repli sur soi et le ré-enracinement dans une identité frileuse et apeurée. Plus que jamais Faurissonien. Négationniste et fidèle à ses racines idéologiques nauséabondes.

Certains se nourrissent de fantasmes sur ses capacités à endiguer la montée du péril islamiste comme les Allemands autrefois convaincus que le nazisme était la solution aux maux qui les rongeait avec les conséquences tragiques qu’on connaît. On a jamais réglé les problèmes des hommes en faisant de l’autre son bouc-émissaire. Et l’exemple des musulmans en est la parfaite illustration. Pendant qu’ils ruminent leur rancoeur envers les non-musulmans le monde poursuit son envol sans eux.

Les électeurs du FN qui prennent leurs bulletins de vote pour un permis de sévir contre ceux en qui ils voient les causes de tous leurs malheurs parce qu’ils sont incapables de se remettre en question et se livrer à leur propre examen de conscience sont ignorants des méfaits de l’aventure populiste sur eux-mêmes d’abord.

Ils ne doivent pas non plus savoir qu’on ne lutte pas contre une métastase par une autre.

Qui mieux que les Fatwas délirantes et barbares pour démystifier l’islam

Un conseil à vous donner à tous, ne faites pas le procès de l’islam à travers le Coran, les Hadiths ou la Sirat du Rassoul, c’est compliqué. Faites le désormais à partir des Fatwas, elles sont contemporaines, lisibles, authentiques, factuelles, non rapportées, légendés ou apocryphes,nul besoin d’être exégètes ou islamologues et maîtrisant la langue arabes. Elles ont le mérite d’éclairer le monde non-musulman sur les moeurs d’un autre temps des musulmans et les orientations idéologiques, politiques, intellectuelles et sociétales sur les musulmans. Elles ne dévoient pas l’islam ni le caricaturent elles témoignent de sa nature archaïque, cruelle, inhumaine et rétrograde incompatible avec les exigences de la modernité et de la paix dans le monde.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/perversions-islamistes-et-fatwas-151256

http://www.tunisie-secret.com/Selon-Al-Azhar-la-charia-autorise-le-cannibalisme_a362.html

Elles n’ont pas besoin d’être interprétées ou sujettes à caution théologique. Elles sont la traduction fidèle des vraies valeurs de l’islam puisant leurs sources dans ses textes fondamentaux rarement dénoncées par les doctes d’Al-Azhar qui passent pour être les gardiens du dogme musulman en l’absence d’une autorité pontificale. Emises par des Muftis seuls es qualité en la matière, experts reconnus dans la soi-disant science coranique et la sunna mahométane.

http://islamiquementincorrect.blogspot.fr/2006/11/portrait-dun-scientifique-islamique.html

Ces Fatwas qui sont autant loufoques que barbares tomberaient pour la plupart sous la coupe de la loi à cause de leur caractère attentatoire à la dignité humaine et à l’intégrité psychique et physique de la femme, de la petite enfance et des nourrissons, nonobstant le fait qu’elles prônent le racisme, l’intolérance, l’antisémitisme, la haine du chrétien, le sexisme, la violence, le meurtre des non-musulmans voire des musulmans eux

Les musulmans se prennent pour le peuple d’Israël

 

Jamais au grand jamais il n’a éte ordonné aux musulmans  celui qui tue un innocent tue l’humanité tout entière. A supposer que cela soit le cas ça ne change rien au caractère ultra-violent de ce torchon puisque d’autres versets appellent ouvertement au meurtre des Juifs et de tous les non-musulmans et promettent l’érection éternelle et la saoulerie à ne pas enfinir pour ceux qui mettent en exécution les les préceptes coraniques qui l’ordonnent.

D’abord ce verset que les musulmans brandissent comme un trophée à chaque attentat pour berner les benets est tiré du Talmud et ne s’adresse en aucune manière aux musulmans, ensuite ils ne sont pas le peuple d’Israël à ce que je sache et qui ne sont pas eux-mêmes non plus un peuple danse sens littéral du terme.  A moins que le Talmud lui-même n’ait fait un amalgame entre les musulmans qui ne sont pas encore une fois un groupe ethnique et les Juifs.

Il est irresponsable et criminel que des intellectuels fossilisés des neurones puissent débiter de telles inepties sans que leurs teneurs de crachoir ne leur vident le contenu au visage avec le verset qui stipule clairement que ce message ne s adresse pas aux membres de la communauté la plus perfide, manipulatrice et  falsificatrice de l’histoire, nourrie au plagiat grotesque, mythomaniaque et affabulatrice  que l’humanité n’ait jamais connue.

 

 

 

 

 

 
 

 

L’islam, le vrai culte de la connerie humaine

  •  

Si cet Allah était un génie hors du commun pourquoi ses supposés miracles n’ont absolument rien d’inédits et qu’ils se retrouvent dans les contes et légendes des autres peuples qui se perdent dans la nuit des temps  ? Ssauf si l’on part du postulat qu’Allah avait été l’inspirateur desdits peuples et que l’islam faisait partie du monde invisible, celui des djinns, avant qu’il ne sorte des entrailles de la terre.

On sait de bonne source islamiquement miraculeuse qui échappe à toute explication rationnelle et objective que Mahomet, encore un miracle qui mystifie les détracteurs de l’islam, était déjà esprit avant Adam et Eve.

Mais comme dans la foi tout est miraculeux comment l’humanité peut-elle être le fruit d’une relation incestueuse ?

Encore un miracle de la création que les néo-créationnistes musulmans qui brillent par l’originalité de leurs thèses qui désenchanteraient l’enchanteur Merlin lui-même empruntées aux fondamentalistes américains, mais voyons c’est Allah qui a dû leur dicter leurs fadaises abracadabrantesques, devraient nous expliquer comme l’espèce humaine a-t-elle pu évoluer et se démultiplier en étant issu d’un même géniteur et ce en dépit de tout bon sens moral et biologique ?

Le vrai miracle de l’islam est d’avoir fixé les musulmans dans la météorite noire de la Ka’aba ad vitam aeternam.

On ne touche pas aux aiguilles de l’horloge humaine que seul Allah est en droit de manipuler.

La main d’Allah n’est nulle part c’est pourquoi ses créatures sont autre part. Ils ne sont pas là ils sont ailleurs qui n’est pas d’ici il est d’outre-tombe. D’où le penchant des musulmans à envelopper leurs femmes dans leur linceul au point que certaines d’entre elles ressemblent à des macchabées.