Archives pour la catégorie 3 e guerre mondiale

Ce n’est pas le retour des années 30 qui est à craindre, c’est la politique trop complaisante envers l’Arabie Saoudite et le Qatar

Résultat de recherche d'images pour "images de DAECH EN SYRIE"

Les pays responsables du chaos en Irak et en Syrie sont-ils conscients qu’un jour ou l’autre ils auront à récolter chez eux ce qu’ils ont semé en Irak et en Syrie, dont les attentats du 13 novembre 2015 en sont le prélude,  pour avoir joué la carte de leurs vrais ennemis que sont les islamistes comme ils l’ont fait en Iran à la fin des années 70 ?

Ils ont vraiment la manie de ne pas s’instruire de l’histoire car trop préoccupés certainement par leurs desseins géopolitiques, géo-énergétiques, et mercantilistes.

Faire des islamistes véhicule de la démocratie au Proche-Orient et dans le monde dit arabe c’est comme si l’on faisait de l’Arabie Saoudite symbole de la libération de la femme, une grosse ficelle qui ne doit tromper personne quant à la réalité du jeu machiavélique auquel auquel se livre les pays occidentaux et à leur tête les E.U.

Quand on veut faire pousser la semence démocratique dans cette région du monde qui est par nature inféconde pour ce type de semence on choisit d’autres jardiniers pour la faire fleurir que des interlocuteurs pour qui une bonne terre est une terre lunaire comme celle du désert d’Arabie.

Un choix de casting troublant qui pourrait se retourner contre ses maîtres d’oeuvre auxquels  les maîtres d’ouvrage irakiens et syriens ne leur ont rien demandé.

Des imposteurs qui s’immiscent dans les affaires d’Etats souverains  et ce indépendamment de leur régime politique. Et ce est d’autant plus grotesque et insensé que les supplétifs régionaux que sont le Qatar et l’Arabie Saoudite sont les pires régimes autocratiques qui puissent exister et mes exemples-types des Etats racistes et esclavagistes.

Il faut être naïf pour croire par exemple que la rébellion syrienne  soit une émanation du peuple syrien alors qu’elle est composée de plus de mercenaires venus de plus de 70 pays dans le monde dont une bonne partie d’entre eux sont sortis tout droit des geôles tunisiennes et saoudiennes ainsi que des jungles urbaines  islamisées en Occident, recrutés par les rabatteurs islamistes et formés par des instructeurs occidentaux en Turquie et en Jordanie.Résultat de recherche d'images pour "images de DAECH EN SYRIE"

Plutôt que d’engager leurs propres forcées armées dans un conflit qui néo-colonialiste et qui est forcément désavoué par leur opinion publique, les stratégistes de la Maison Blanche et leurs alliés ont conçu un subterfuge où les mercenaires sont multinationaux  sunnites sont affublés du maque des rebelles syriens.

« Des combattants syriens pour libérer leur peuple du joug de Bachar Al-Assad » selon la propagande médiatique en Occident.  Comme si les djihadistes tunisiens et tchétchènes, premiers contingents étrangers dans cette coalition guerrière transnationale sous la houlette des mondialistes impérialistes pouvaient être syriens ou engagés volontaires  dans cette « guerre civile » mus par un idéal républicain comme les Brigades internationales antifascistes qui s’étaient battus en 1936 et 38  au côté des républicains espagnols contre les  forces rebelles nationalistes.  Ils sont des criminels payés, sponsorisés et endoctriné par l’Arabie Saoudite et le Qatar qui ont financé la plus grosse entreprise terroriste de tous les temps avec l’aval de leurs protecteurs occidentaux.

https://www.investigaction.net/fr/L-Arabie-Saoudite-le-Qatar-et-la/

Des créatures monstrueuses saoudiennes et qatariennes coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui avaient réduit en amas de cendres la richesse patrimoniale de la Syrie.

Pour dégager Bachar Al-Assad on a plongé son pays dans les limbes de l’histoire.

Les populations occidentales se plaignent de l’explosion des flux migratoires mais se sont-elles inquiétées du sort de ces populations victimes d’un véritable génocide initié et orchestré par leurs propres dirigeants élus démocratiquement et donc avec leurs as- sentiments en les laissant faire ?

Ces populations mises sur la route de l’exil n’ont rien demandé à personne. Elles étaient chez elles en toute sécurité et un jour les dirigeants occidentaux avec la complicité de leurs protégés wahhabites ont fomenté un complot contre leurs gouvernements au nom de la liberté.

Un cynisme crasse que ces populations ont payé au prix de leurs vies.

Le pire est que l’opinion publique occidentale dans sa majorité plutôt que de condamner les crimes contre l’humanité de leurs gouvernements ait pris pour cibles les syriens et les irakiens pour satisfaire ses pulsions xénophobes.

Qu’elle se rassure leur exil a servi d’appel d’air aux clandestins maghrébins et africains d’une part et d’autre part ils ne sont pas nombreux à s’être réfugiés en Occident ils se trouvent majoritairement en Jordanie, le Liban et la Turquie.

Car c’est tellement facile de faire de l’autre son bouc émissaire plutôt que de faire son examen de conscience et de faire son autocritique.

Les vrais artisans de la tragédie du Levant sont les dirigeants occidentaux et leur allié turc, facilitateur du passage des djihadistes et partenaire de leur instruction militaire, ainsi que leurs valets  saoudiens et qatariens qui en encourageant et adoubant les organisations du crime terroriste  se sont pris les pieds dans leur calcul sordide et pervers et qui sont acharnés sur Bachar Al-Assad dont ils voulaient la peau, après avoir eux les peaux de Sadam et de Khadhafi pour les résultats qu’on connaît,  comme si l’alternative proposée, leur marionnette du Conseil National Syrien, était crédible et répondait aux attentes du peuple syrien.

Si cette opinion publique avait pris ses responsabilités historiques par des manifestations populaires et la voie des urnes en 2012 en France et aux E.U. elle aurait peut-être infléchi le cours de l’histoire et aidé à stopper l’hémorragie.

Quand on confie un mandat à son représentant on doit avoir le pouvoir de lui faire comprendre qu’il en un simple dépositaire de la volonté des électeurs.

Un peuple occidental souverain et mûr politiquement aurait fait entendre sa voix avec fermeté et virulence et ne pas rester les bras croisés face à la politique criminelle et irresponsable de ses dirigeants envers les islamistes et leurs bailleurs de fonds et mentors turcs, saoudiens et qatariens qui bénéficient d’une véritable impunité pour propager leur virus létal dans les banlieues islamisées que rien ne semble enrayer jusqu’au jour où il finira de contaminer le reste du territoire.

Il n’y a pas de sauveur du peuple qui tienne car il sera rattrapé par la Realpolitik à moins qu’il ne se laisse aller à une guerre civile avec des risques de déflagration mondiale, il y le respect absolu de la souveraineté des peuples  qui prévaut d’une part et à laquelle sont tenus les dirigeants occidentaux et d’autre part il faut une véritable politique d’indépendance énergétique pour ne plus céder aux caprices de grandeur de leurs affidés wahhabites.

Si le grand remplacement est un mythe c’est pour qui ces milliers de mosquées ?

 

Publié par Salem Ben Ammar le 4 juillet 2018

Le grand remplacement n’est pas une fable d’extrême droite – qui a eu le mérite toutefois de tirer la sonnette d’alarme sur la déferlante démographique qui menace la France –  sans pour autant  qu’elle ait le monopole de la photographie des réalités du terrain.

N’étant pas féru moi-même de cette thèse, en tant qu’observateur des phénomènes sociaux et démographiques, il est difficile de voiler la vérité, et force est de constater que le grand remplacement est en train de se faire jour.

La seule pensée politique qui m’anime est le bien de l’homme et son droit à la dignité, à la liberté, à la justice et au respect de son particularisme.

Aujourd’hui, on est train de l’écraser sous les babouches de la tyrannie d’une pensée unique à forte connotation religieuse, nihiliste et liberticide, faisant l’effet d’un puissant soporifique. Il faut étouffer en lui toute velléité de révolte. L’empêcher de remettre en cause les privilèges exorbitants de la caste dominante, qui a compris tout l’intérêt qu’elle peut tirer de l’avènement sur son territoire d’une idéologie religieuse agressive, expansionniste et castratrice.

Après avoir tourné la page du christianisme, son alliée naturelle, la France ouvre celle d’un autre, qui lorgnait sur son territoire depuis 14 siècles et auquel elle ouvre grand les portes au nom de « l’immigration du travail », pour alimenter ses entreprises d’une main d’œuvre peu qualifiée, malléable et corvéable.

La France préfère les savoir dans les salles de prières que de les voir militer à la CGT.

Le processus de contamination de la France est enclenché depuis cette époque, et les résultats, seuls les aveugles ne veulent pas les voir. Et les inconscients, qui sont dans leur déni.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Musulmans, remettez-vous en question et respectez l’humanité qui n’est pas la vôtre

Résultat de recherche d'images pour "photos loufoques de savants musulmans"

SVP je ne vous demande qu’une chose c’est d’être humble, modeste et dans le respect de l’adversaire.

On ne gagne jamais un match en entrant sur le terrain avec la grosse tête et en s’y voyant déjà avant que l’arbitre n’ait donné le coup d’envoi.

On n’achète pas les lustres d’une mosquée avant de l’avoir bâtie ou comme vous le dites vous-mêmes on ne commence pas avec le tapis avant la mosquée.

Vous vous nourrissez d’illusions qui vous font prendre l’urine du chameau pour un antidote contre le cancer.

Vous êtes sans savoir que l’adversaire n’est pas un soldat en carton-pâte et que vous allez le vaincre avec le front collé sur vos tapis de prière.

Vous ne cessez de répéter à qui veut vous entendre que l’islam va triompher de ses ennemis et que vous allez en faire une bouchée alors que votre rafiot prend l’eau de toutes parts.

Mais de quels ennemis parlez-vous, est-ce de vous-mêmes car nous sommes toujours les pires ennemis de soi ou est-ce de ceux qui ne partagent pas avec vous vos délires de grandeur érigés en dogme religieux ?

En quoi sont-ils vos ennemis alors qu’ils suent sang et eau pour le bien commun de l’humanité dont vous êtes les premiers bénéficiaires ?

Ne pas être ce que vous êtes n’est ni un péché ni un crime et malgré tout cela vous les vouez aux gémonies.

Et sans eux comment allez-vous vous y prendre pour piloter le train de l’humanité surtout que vous voulez emprunter la voie à contresens ?

Du passé qui n’a existé que dans les esprits tourmentés et psychotiques vous voulez en faire un avenir pour l’humanité tout entière et quels en seront les contours et la trame ?

Comment peut-on faire ressusciter ce qui appartient aux temps passés et qu’y gagne-t-on à reproduire les normes sociales et culturelles des sociétés arabes du VIIème siècle ? Et si nous vivons tous à l’heure des Arabes d’autrefois qu’allez-vous faire des acquis techniques, industriels, technologiques, cybernétiques nanotechnologiques, éducatifs, intellectuels, mécaniques, médicaux, …qui marquent une rupture totale entre le monde protohistorique dans lequel vous végétez depuis la chute de Grenade voire depuis le Xème siècle et la fin du mau’atazilisme ?

Ne croyez-vous que la plus belle victoire est d’en finir avec votre narcissisme néfaste pour vous-mêmes et pour vos semblables qui ne sont pas en odeur de sainteté dans votre livre pas plus sacré que les hadiths de votre prophète ?

Ce n’est pas avec un coup de voile que l’on va stopper l’islamisation de la France

Résultat d’images pour photos de marine le pen voilée

Marine Le Pen n’est pas Hercule qui avait vaincu l’hydre de Lerne. Il est à rappeler que son geste de refus de porter n’a rien d’exceptionnel. Il n’y a pas de quoi en faire un fromage médiatique.

Que ses groupies ne s’en réjouissent pas trop et crient cocorico à tue-tête. Beaucoup d’autres femmes et de loin plus illustres qu’elle ont refusé de le porter dans ces terres hostiles aux droits humains où les droits de la femme sont anecdotiques. Elle ne fait que suivre les exemples d’Angela Merkel à la Grande Mosquée d’Alger et de sa Ministre de la Défense en Arabie Saoudite, de la Princesse Mary du Danemark et de Michelle Obama dans ce même pays ainsi que ceux la Reine Rania de Jordanie, la Princesses Lala Salam du Maroc .

Son geste aura certainement plus de retentissements et d’échos sur la scène mondiale quand elle le fera en Iran ou en Arabie Saoudite et surtout quand elle aura le courage de dénoncer les violations des droits de l’homme dans les pays musulmans.

Il ne semble pas que cette question soit inscrite à l’ordre du jour de son programme électoral. Idéologiquement il serait surprenant qu’elle se découvre soudainement des vertus militantes pour une cause qui n’a jamais été la sienne. Elle aurait pu profiter par exemple de l’occasion pour témoigner de sa solidarité aux femmes musulmanes contraintes de le porter et en lutte pour leurs libertés les plus élémentaires comme ces femmes saoudiennes. Elle aurait fait d’une pierre deux coups et aurait gagné haut la main la notoriété internationale qui lui fait cruellement défaut.

Quand on veut entrer dans l’histoire on ne doit pas rater son rendez-vous avec elle. Qu’attend-elle d’une audience avec le Mufti du Liban ? Quel impact peut-il avoir sur les électeurs musulmans en France ? Elle n’est plus de surcroît à sa première rencontre avec les Mufti dont le plus prestigieux d’entre eux celui de l’Université d’Al-Azhar sans qu’elle ait besoin de se couvrir la tête. Pourquoi le Mufti du Liban qui a accordé dans le passé des audiences à des femmes non-voilées veut lui imposer cet affront ? A t-il cherché à la piéger histoire de lui signifier publiquement qu’elle serait une persona non grata au Liban ? Comme il n’est pas exclu que son geste ne soit pas improvisé et qu’il ait été parfaitement calculé pour retourner la situation en sa faveur et créer le buzz après les ratés médiatiques du Trump Tower et le refus de Merkel de la recevoir.

Pour ses partisans elle a touché son Graal grâce à un geste qui n’est pas plus glorieux qu’il en a l’air, sans se poser les bonnes questions sur la portée politique d’une telle visite et ses dessous qui sont des plus troubles et qui sont autant de preuves que le FN n’a pas rompu avec ses vieux démons ultraréactionnaires passés.

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/18/au-liban-marine-le-pen-se-cherche-une-stature_5081646_4854003.html

Une femme qui aspire à la magistrature suprême et à acquérir une stature internationale doit savoir que l’on gagne pas en crédit en accourant dans les cabinets des Muftis qui sont les officines officielles de la propagande islamique.

L’Occident pris entre l’autel des musulmans et le glaive des islamistes

 Il n’y a pas plus un islam des islamistes qu’un un islam des musulmans. Il y a des musulmans aliénés à dogmes stupides, barbares, rétrogrades,inhumains, liberticides, mortifères autant de freins au développement économique et intellectuel et avilissants pour la condition humaine. L’islam n’est pas un habit taillé sur mesure pour chacun de ses fidèles. C’est une taille unique pour tous avec interdiction formelle de le personnaliser. Soit on l’endosse tel qu’il est soit on le rejette et on est donc apostat.
La dichotomie islam musulman est une vue de l’esprit et un distinguo en trompe l’œil. En effet, ce qu’on appelle musulmans ce sont des islamistes qui s’affublent du masque du « taiseux » et du « meskine », celui qui aiguise son couteau en silence, et les islamistes, en réalité des musulmans qui exhibent leurs crocs comme des charognards prêts à tout pour imposer la loi de l’islam partout dans le monde. Ni les uns ni les autres ne sont égarés dans la voie de la mécréance.
En tout état de cause les escadrons de la mort tels les daéchiens sous la bannière noire de d’islam ne sont pas des hérétiques ou des impies bien au contraire. Ils suivent à la lettre la feuille de route de Mahomet et obéissent parfaitement aux commandements coraniques.
Armés par les pays de l’OTAN et financés par les oligarques des monarchies pétrolière pour embraser l’Irak et la Syrie ne sont en réalité que des pions dans cette guerre qui ne dit pas son nom entre les grandes puissances. Ils sont leur nouvelle chair à canon sous prétexte qu’il s’agit de guerre civile au sein de la même population.
Une véritable duperie, un enfumage scandaleux pour endormir l’opinion publique occidentale tout particulièrement à laquelle on fait croire que le soutien de leurs gouvernements est surtout humanitaire et diplomatique.
L’OTAN crée le chaos partout dans la région tout en cherchant à se donner le bon rôle du défenseur de la veuve et de l’orphelin victime de la tyrannie du régime criminel du pouvoir en place. Comme si leurs « poulains » appelés pour le besoin du casting des rebelles étaient un parangon de démocratie et d’humanité.
Des poulains recrutés dans le monde entier grâce à l’argent saoudien et qatarien à travers les réseaux islamistes locaux comme c’est le cas en Tunisie premier pays pourvoyeur au monde de combattants-mercenaires-terroristes.
Ces combattants sans foi ni loi, mus par des desseins idéologiques, cosmiques, vénaux et lubriques ont trouvé dans cette politique suicidaire de l’Occident un moyen pour sortir de l’ombre et donner enfin du sens à leur rêve de l’Arche perdue  du Califat musulman. Condition première en vue d’un gouvernement mondial sous la loi de l’islam.
Un idéal cher aux Frères musulmans qui sont convaincus qu’un jour la charia sera une loi universelle.
L’OTAN a cette fâcheuse manie de faire souvent le choix des forces obscurantistes qui ne jurent que par sa perte plutôt que favoriser la consolidation des forces du progrès dans le monde dit musulman.
Le problème des pays musulmans est moins le despotisme politique garant d’une certaine stabilité politique et de climat sécuritaire comme c’était le cas avant 2011 en Egypte, Syrie, Lybie et Tunisie, voire en Iran du Chah et en Irak de Saddam, le vrai problème est l’entêtement de l’Occident à marcher sur un terrain miné et mortel pour lui à terme.
Là où il devrait adopter une position de neutralité et de prudence  il fait tout le contraire et épouse la cause pour islamistes.  Un choix qu’il paye cher depuis la chute du Chah d’Iran.  Peut-être pense-t-il que sa richesse dépend de l’état d’infantisalisation des masses musulmanes ?  Moins les peuples sont éduqués et instruits moins ils sont souverains et capables de gérer leurs ressources minières et naturelles au plus grand profit des vautours capitalistes.
L’Occident a peut-être peur du partenariat gagnant-gagnant. Ce qu’il veut c’est un modèle de pays obscurantiste et théocratique comme l’Arabie Saoudite pour tout le monde musulman. N’a-t-il pas été justement celui qui avait sorti ce royaume du sable et lui a ouvert les portes des cités en lui laissant les coudées franches pour inoculer le virus wahhabite dans les cerveaux des immigrés musulmans dans les années 80  ?
Devenus depuis pour la majorité d’entre eux des citoyens occidentaux et donc électeurs et dotés de grandes capacités d’influence et de nuisance pour conquérir le pouvoir par la voie des urnes. A cause du laxisme des pays occidentaux qui « nationalisent » les musulmans à une vitesse-éclair iles ont toute la latitude désormais de baliser le terrain à l’islamisation des sociétés occidentales à l’exception des E.U.
En favorisant la naissance de l’hydre wahhabite et oeuvrant à son expansion l’Occident s’est pris les pieds dans le tapis.

L’Occident sourd et aveugle n’a toujours pas retenu la leçon iranienne

Il n’y a pas d’islam des islamistes et d’islam des musulmans. L’islam n’est pas un pot d’harissa que l’on accommode à ses goûts. Soit on est musulman et on le consomme entièrement sans rechigner jusqu’à ne plus en finir soit on l’est pas et on fait l’impasse.  Il y a simplement  des musulmans qui constituent la masse du troupeau d’Allah et qui se mentent à eux-mêmes et croient que l’islam est adaptable alors qu’ils sont tenus à s’y adapter ou ils l’abandonnent mais ils en ont pas le courage et qui peuvent se trouver un jour ou l’autre en situation de passage à l’acte pour affirmer leur islamité et des musulmans appelés abusivement islamistes qui sont les fers de lance de l’islam jusqu’au boutistes et qui ne reculent devant rien pour imposer sa loi de  partout dans le monde et alléchés par l’érection éternelle, les beaux éphèbes et les rivières de vin de datte.

Les escadrons de la mort qui prolifèrent dans le monde dit musulman et dans les enclaves islamisées en Occident sous la bannière noire de d’islam ne sont pas des hérétiques ou des impies.  Ils suivent à la lettre la feuille de route de Mahomet et obéissent parfaitement aux commandements coraniques.  Armés par les pays de l’OTAN   pour embaser l’Irak et la Syrie ne sont en réalité que des pions dans cette guerre qui ne dit pas son nom entre les grandes puissances.  Ils sont leur nouvelle chair à canon sous prétexte qu’il s’agit de guerre civile au sein de la même population.  Une grosse couleuvre pour endormir l’opinion publique occidentale particulièrement à qui on fait croire que le soutien de leurs gouvernements est surtout humanitaire et diplomatique.

L’OTAN crée le chaos partout dans la région tout en cherchant à se donner le bon rôle du défenseur de la veuve et de l’orphelin victime de la tyrannie du régime criminel du pouvoir en place. Comme si leurs « poulains » appelés pour le besoin du casting des rebelles étaient un parangon de démocratie et d’humanité.

Des « poulains » recrutés  dans le monde entier grâce à l’argent saoudien et qatarien à travers les réseaux islamistes locaux comme c’est le cas en Tunisie premier pays pourvoyeur au monde de combattants-mercenaires-terroristes et dont certains d’entre eux sont sortis tout droit de ses prisons au lendemain de la guignolesque révolution du Jasmin qui est en réalité un stratagème pour créer des viviers terroristes dans ce pays avec une jeunesse sans horizon que la mort. 

Ces despérados  mus par des desseins idéologiques, cosmiques, vénaux et lubriques ont trouvé dans cette politique suicidaire de l’Occident un moyen pour sortir de l’ombre et donner enfin du sens à leur rêve de l’Arche perdue  du Califat musulman. Condition première en vue d’un gouvernement mondial sous la loi de l’islam.

Un idéal cher aux Frères musulmans qui sont convaincus qu’un jour la charia sera une loi universelle.  L’OTAN a cette fâcheuse manie de faire souvent le choix des forces obscurantistes qui ne jurent que par sa perte plutôt que favoriser la consolidation des forces du progrès dans le monde dit musulman.

Le problème des pays musulmans est moins le despotisme politique garant d’une certaine stabilité politique et de climat sécuritaire comme c’etait le cas avant 2011 en Egypte, Syrie, Lybie et Tunisie, voire en Iran du Chah et en Irak de Sadam, le vrai problème est l’entêtement de l’Occident à marcher sur un terrain miné et mortel pour lui à terme.

Là où il devrait adopter une position de neutralité et de prudence  il fait tout le contraire et épouse la cause pour islamistes.  Un choix qu’il paye cher depuis la chute du Chah d’Iran.  Peut-être pense-t-il que sa richesse dépend de l’état d’infantisalisation des masses musulmanes ?  Moins les peuples sont éduqués et instruits moins ils sont souverains et capables de gérer leurs ressources minières et naturelles au plus grand profit des vautours capitalistes.

L’Occident a peut-être peur du partenariat gagnant-gagnant. Ce qu’il veut c’est un modèle de pays comme l’Arabie Saoudite pour tout le monde musulman. N’a-t-il pas été justement celui qui avait sorti ce royaume du sable et lui a ouvert les portes des cités en lui laissant les coudées franches pour inoculer le virus wahhabite dans les cerveaux des immigrés musulmans dans les années 80  ?

Devenus depuis pour la majorité d’entre eux des citoyens occidentaux et donc électeurs et dotés de grandes capacités d’influence et de nuisance ils ont toute la latitude désormais de baliser le terrain à l’islamisation des sociétés occidentales à l’exception des E.U.

En favorisant la naissance de l’hydre wahhabite et oeuvrant à son expansion l’Occident s’est pris les pieds dans le tapis.

 

 

Musulmans : si l’islam était lumière vous ne seriez pas vous-mêmes dans le monde des ténèbres

Afficher l'image d'origine

Il est grand temps de briser le mythe de l’islam des lumières et que les historiens écrivent la vraie histoire de l’islam , celle écrite avec le sang, les larmes, la ruine et les cendres des peuples tombés sous son glaive.

Regardez l’Egypte, regardez l’Irak, regardez la Syrie, regardez la Perse, regardez l’Arabie elle-même, regardez les pays nord-africains, regardez la corne de l’Afrique, regardez le contraste terrible, le fossé béant entre ce qu’ils étaient avant l’islam et ce qu’ils sont devenus depuis.

Aucun pays islamisé ne brille dans le concert des nations. Faites un parallèle entre l’Inde et le Pakistan ainsi que le Bangladesh c’est le jour et la nuit. Faites un parallèle entre le Brésil et l’Egypte c’est la différence entre le Réal de Madrid et une équipe de district. Comparez la Corée à l’Algérie.

Comparez encore le Taïwan à la Turquie. Comparez les systèmes d’éducation d’Israël, de la Finlande et de la Suède avec les leurs. Ni l’Indonésie, ni la Malaisie ne font le poids dans la compétition économique mondiale.

Que l’on fasse l’inventaire des apports des pays de l’O.C.I. au bien-être commun de l’humanité. Qu’ont-ils inventé, produit et créé ? Comparons la part de la RD dans leur PIB avec celle d’Israël par exemple. Faisons de même avec leurs budgets d’éducation., santé, transport, logement, sécurité sociale. Ils préfèrent construire des mosquées pharaoniques, comme c’est le cas présentement de l’Algérie et laisser leurs populations dans la misère noire. Tout pour l’islam, Allah et Mahomet et jamais rien pour l’humain. Ils vivent l’enfer sur terre pour gagner soi-disant le paradis  qui nourrit leurs fantasmes d’êtres tourmentés et frustrés.

Pourquoi leurs dirigeants politiques ne se font jamais soigner chez eux ? On a jamais vu un homme politique français se rendre en Algérie par exemple pour faire un check-up médical.  Afficher l'image d'origine

Ils se disent les meilleurs et que sans eux le monde végéterait dans les ténèbres alors qu’ils y sont depuis 1437 ans. Ils excellent surtout dans les délires mégalomaniaques et mythomaniaques.  Ils sont à l’origine de rien mais la cause de tous  les malheurs actuels du monde.

Les seuls domaines où ils excellent véritablement sont la science de la sottise, le terrorisme, l’archaïsme, le fanatisme, l’arriérisme, le négationnisme, l’inculture, l’ignorance sacrée, la relégation de la femme, l’illettrisme, l’analphabétisme, les ségrégations sociales, sexuelles et religieux, fausse pudibonderie, la sclérose mentale, le terrorisme, le parasitisme,  le charlatanisme, le maraboutisme, la violence faite aux femmes et aux enfants, le racisme, l’antisémitisme, l’intolérance, le fatalisme, le bigotisme, le nihilisme, les inégalités, les injustices, la corruption, le népotisme, les abus de privilèges.le despotisme, le fascisme, l’intolérance, l’immobilisme, la haine des chrétiens, l’homophobie, la tartufferie, la perfidie,

Et comme le résume fort bien  un proverbe nord-africain, ils sont comme cette grand-mère emportée par la crue de la rivière et qui crie c’est de bon augure pour la culture de l’année prochaine.