Archives pour la catégorie Boukhari

Les 3 voyous de Créteil n’ont fait qu’exécuter la fatwa musulmane qui frappe les juifs ces ennemis de Mahomet

Quelle lecture mes douces et immaculées colombes musulmanes qu’Allah les protège des prédateurs qui les convoitent vont-elles faire cette incroyable expédition purificatrice de Créteil digne des plus grandes razzias mahométanes menée par 3 braves jeunes vaillants djihadistes contre ceux que le Coran traite de singe qui ordonne leur mort, le viol de leurs femmes et l’accaparement de leur richesse ? Ils n’ont commis aucun crime le crime est de les condamner au nom des lois trop imparfaites pour des êtres parfaits qui ne peuvent qu’être jugés que par le tribunal d’Allah. Notre justice inique et aveugle qui plutôt que de condamner les juifs pour leur insoumission à Mahomet  va commettre une erreur judiciaire impardonnable en traduisant devant ses tribunaux 3 des membres de la caste des Seigneurs de l’humanité de la graine de Merah et de Nemmouche.  Heureusement qu’Allah saura réparer cette grave injustice et innocenter ces pauvres victimes de la justice humaine. La France n’a toujours pas compris que ce n’est pas l’islam qui est déviant et transgressif ce sont ses lois qui sont incompatibles avec les prescrits de l’islam. C’est pourquoi il y a une nécessité absolue à les adapter afin de ne pas faire des musulmans qui appliquent scrupuleusement les règles de bonne conduite de cette immense religion du respect de la vie humaine et de la grande fraternité humaine des vulgaires criminels. Un musulman n’a pas à être jugé par des juges qui ne rendent pas justice au nom d’Allah. De quel droit droit les juges français se permettent-ils de qualifier en crime ce que le Coran juge comme un acte licite et donc conforme au droit musulman ? Tuer un juif, le violenter, le voler, lui faire subir des sévices sexuels et corporels, l’humilier, le diaboliser, le discriminer c’est autorisé par le Coran et recommandé par celui que les musulmans désignent comme le Hobereau de l’humanité Ce qui doit rester impuni aux yeux de le justice jute, impartiale et humaine d’Allah ne doit pas être puni par une justice inhumaine, partiale et injustet surtout guidée par ses préjugés anti-musulmans.
Quel sacrilège ! Quel déni de droit ! Quelle offense faite aux valeurs sacrées de l’islam ! Un sacrilège impardonnable dont les juges devront répondre un jour devant le Tribunal islamique présidé par Allah et dont Mahomet est l’avocat général qui requiert  exclusivement contre ceux qui avaient cru en son Message.  Les trois malfaiteurs ne sont en réalité que des justiciers qui n’ont fait qu’exécuter une sentence coranique, frapper les juifs là où ils se cachent y compris chez eux.  Ils ne sont en sécurité nulle part et aucun refuge ne les met à l’abri de la vengeance musulmane. Selon Abou Hourayra  le Messager de d’Allah a dit: L’heure ne se lèvera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs, au point que le Juif se cachera derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront alors: « O Musulman! Voici derrière moi un Juif, viens le tuer ».(rapporté par al-Boukhari, n° 3593).

 

Quand est-ce que les musulmans vont comprendre que l’islam est la plus grande imposture de tous les temps ?

 Heureusement que les sujets non-porteurs du virus létal identifié sous le nom d’islam, en l’occurrence les islamo-incompatibles qualifiés abusivement d’islamophobes sont là pour alerter l’humanité sur ses les risques  auxquels elle s’expose si elle ne s’en prémunit pas.  Autant elle peut survivre au  virus du V.I.H. quand bien même elle ne prend pas les mesures appropriées pour le mettre en quarantaine, autant avec le virus islam quelles que soient la politique sanitaire mise en place pour endiguer ce fléau mortel il suffit qu’il en contamine un individu dans un pays pour se propager à une vitesse éclaire au sein de toute la population.  C’est un mal incurable et contre lequel on a pas réussi à ce jour de trouver le bon remède pour l’éradiquer sauf lui faire subir un traitement lourd du même genre infligé au virus nazi.
En attendant les islamo-incompatibles bravent tous les dangers au péril de leur vie et au risque des foudres judiciaires qui s’abattent sur eux à chaque fois que les propriétés néfastes pour la pérennité humaine sont rendues publiques.
Le virus de l’islam est un sujet tabou et il est fortement déconseillé de lever le voile sur lui. On doit adopter la même posture que les musulmans eux-mêmes en le présentant comme un virus bénin et inoffensif voire même doté de vertus thérapeutiques  exceptionnelles.
Dire du bien de ce qui est le mal de l’humanité afin de le laisser prospérer en toute impunité et défaut de surveillance. Laisser tomber notre garde afin que ce virus fasse le plus dégâts possibles jusqu’à ce qu’il ait fini de contaminer l’humanité tout entière. Mais tant qu’il y a des forces résistances contre la dangerosité de ce virus il y a peu de chance que cela arrivera un jour.
Le virus de l’islam est différents virus monothéistes qui sont au demeurant inoffensifs à nos jours, c’est un virus rebelle et qui possède ses propres traits de caractère qui laisse subsister de très sérieux doutes quant à la nature de l’islam en tant  que religion à cause de son exaltation de la violence, de son idéologie totalitaire et hégémonique, négatrice de la vie elle-même, de son absence de spiritualité, de l’immoralité de l’enseignement religieux, de la chosification et de l’hyper sexualisation du corps de l’enfant et de la femme, de la détestation de soi, du juif, du chrétien et de l’autre, du caractère raciste de sa pensée, de ses incohérences et contradictions théologiques et scripturales.
Une religion toute dédiée à la culture de la haine et du négationnisme. Du mensonge, de la falsification de l’histoire et de l’esbroufe.
Au lieu de se poser les bonnes questions sur leurs propres relations à cette religion et sur leur statut d’esclave qui est né pour obéir et se soumettre à la volonté du Maître-Esclavagiste qui dispose du droit de vie et de mort sur eux auquel il ne promet rien sur terre, surtout pas leur droit à la dignité, ils se laissent bercer d’illusions d’un monde meilleur qui est plutôt synonyme de perversion morale, de lucre et de luxure.
Le vrai paradis s’il existe n’est pas la Taverne de Bacchus, ni le bordel de Soho, ni une tournante dans les caves glauques des cités-ghettos. Il serait un lieu de la sublimation de l’âme humaine et son élévation. L’islam avilit doublement l’homme sur terre et dans l’au-delà.
Que les musulmans apprennent que les vrais droits sont ceux qu’on jouit sur terre et jamais la résultante de son état d’assujettissement.
Si ces braves musulmans avaient un zeste d’humanité en eux, ils devraient tout simplement quitter l’islam à cause de la Sira du prophète auto-proclamé, de l’esprit de l’intolérance de cette religion qui tue tous ceux qui l’abjurent et des versets que je ne qualifierais pas de sataniques pour ne pas insulter Satan qui est un rebelle et irréductible résistant à Allah dans lequel je me reconnais quelque part. Quant aux Hadiths ils m’ont tout l’air d’être une oeuvre autobiographique de Bukhari.