Archives pour la catégorie chrétiens d’Orient

La femme musulmane d’Occident est la pire ennemie de la femme musulmane d’Orient

voiles_islamique_

Femme musulmane je ne sais pas si tu es à plaindre ou à blâmer, tu es à la fois complice de tes bourreaux en Occident et vis une vie de bagnarde en terre musulmane où  tu n’existes pas en tant qu’être humain à part entière.

Là où on attend d’elle qu’elle brise les chaînes de son état d’esclave elle en fait un symbole de la liberté, une liberté d’un chien tenu en laisse par son maître.

Sa coreligionnaire d’Orient étouffe sous le poids des traditions sexistes, discriminatoires, inégalitaires, tyranniques et liberticides qui l’ont réduite au rang de rebut de la société, au lieu de prendre faits et cause pour elle, la femme musulmane d’Occident la nargue et la snobe en affichant cyniquement les symboles du traitement décadent, infamant et humiliant qui est son lot quotidien depuis 1436 ans.

La femme musulmane d’Occident est à la femme musulmane d’Orient ce que fut la Milice de Laval à la France en 1943-45.

Au nom de sa pseudo liberté elle met tout son zèle pour marquer son allégeance  aux tortionnaires de sa coreligionnaire privée des libertés les plus élémentaires.

Elle fait croire en Occident que l’islam libère la femme, or, la femme de l’Orient musulman démontre tout le contraire et qu’il n’y a pas pire ennemie pour la femme que l’islam lui-même, un véritable camp de la mort pour elle.

Il  lui est trop facile de jouer à la femme musulmane « émancipée » car elle sait au fond d’elle-même qu’elle est à l’abri du courroux de son tortionnaire si jamais elle dérape,  mais sa coreligionnaire d’Orient n’a pas cette chance d’en faire autant et c’est la mort ou la rue qui la guettent.

En Occident elle est protégée contre les agressions de toutes sortes, jouissant de tous ses droits de citoyenne mais en a-elle réellement besoin quand on voit le mauvais usage qu’elle fait de ses droits si ce n’est pour jeter son fiel sur la femme occidentale, en Orient, elle est un être humain entièrement à part, sans droits protecteurs, enfermée dans un camp concentrationnaire, coupable d’être femme, frappée de la malédiction éternelle.  Si elle est victime d’un viol, elle y est forcément pour quelque chose. Elle a dû provoquer son agresseur auquel elle n’a pas laissé le choix que de la punir sexuellement pour le mal qu’elle lui a fait. On innocente l’auteur du viol qui n’a fait en réalité que réparer le préjudice moral subi et on condamne la victime qui cesse de l’être car elle est femme. Même quand elle est drapée dans le linceul de sa mort elle n’est pas à l’abri des assauts sexuels contre son gré du mâle musulman comme c’est souvent le cas en Egypte où la majorité des femmes victimes d’agressions sexuelles sont des femmes voilées.

Pendant que la femme musulmane d’Orient rêve de vivre ne serait-ce l’ombre de la liberté de la femme occidentale, la femme musulmane d’Occident en proie aux troubles identitaires graves est convaincue  que la voie de liberté est d’affirmer son état d’aliénation totale et absolue à son mâle dominant.

Croyant faire de ces symboles d’inféodation à l’homme un argument d’estime de soi, elle ne se rend pas compte qu’ils sont autant de manifestations de la dévalorisation de sa propre image comme si elle avait honte d’elle-même, du déni de soi,de sa résignation à son état d’infériorité, de la négation de son corps, de son auto-relégation, de la haine de soi, de la haine de la femme en général et pour sa coreligionnaire d’Orient en butte aux privations des libertés, spoliée de son corps, dépendant des hommes dans tous les actes de la vie quotidienne, à l’âme anéantie par la douleur et le désespoir de ne pas pouvoir vivre sa vie de femme et d’être humain pourvue d’intelligence et de raison.

La femme musulmane d’Occident confond liberté et asservissement. Quand on réellement libre on ne drape pas sa liberté dans un drap mortuaire. La vraie liberté est d’abord de témoigner de son appartenance à la république en se gardant d’exhiber des signes ostentatoires communalistes qui portent en eux le poison mortel pour les valeurs de la république.

Il ne s’agit ni d’un retour au sacré ni un acte absurde et régressif. Le port du voile n’est pas l’étoile jaune évocatrice de la tragédie juive, il n’est pas sans rappeler le brassard de la Milice française synonyme de trahison, de collaboration et d’indignité.

Il est la marque de son hostilité à l’Occident tant honni par ses chefs-marionnettistes. Son voile est le linceul dans lequel ses maîtres enseveliront la liberté. En se travestissant en sorcière d’Halloween elle inspire peur et frayeur. Avec son voile c’est le cap levé sur le monde des ténèbres. Elle n’est rien d’autre qu’une marionnette des plus laides, une figure d’épouvante, un agent polluant de l’environnement.

Le  port du voile qui est une chronique de la mort programmée de l’Occident quelle qu’en soit la taille est loin d’être neutre idéologiquement ou l’expression d’une volonté libre et sans équivoque, il renvoie aux années noires de la collaboration française. Cette femme musulmane d’Occident non seulement elle laisse dévoiler les desseins de ses maîtres pour l’Occident, mais également elle insulte sa coreligionnaire d’Orient en servant de faire-valoir aux forces ultra-réactionnaires et machistes lapidatrices  es droits de la femme en terre musulmane devrait aller vivre la condition féminine dans ces pays qui lui fera regretter d’être née femme.  Masochiste qu’elle est et atteinte de cécité mentale, il y a peu de chance pour qu’elle en prenne conscience et puisse compatir enfin  pour sa coreligionnaire prête à tout pour s’évader de son bagne.

Enivrée par les illusions de l’islam de « liberté », quelle hérésie! jamais elle ne saura ouvrir les yeux sur la réalité du sort peu enviable de sa coreligionnaire d’Orient à cause de cet islam de « liberté » dont la femme saoudienne en est le parfait exemple à laquelle elle veut ressembler par sa tenue de sorcière d’Halloween.  On ne construit pas sa liberté en cachant son visage derrière les barreaux de sa prison mentale et sociale.

Que connaît cette femme musulmane d’Occident du statut de la femme dans l’islam certainement pas plus de ce qu’elle connaît de la vraie signification et l’histoire du voile partiel et intégral ?

Selon les prédicateurs musulmans qui devraient éveiller l’attention de la femme musulmane d’Occident sur les dangers de l’islam pour les libertés,  qui sont à l’origine de l’explosion du port de voile partout dans le monde et qui connaissent le Coran sur le bout des doigts la femme  doit servir de nourriture à son mâle s’il est affamé, de servante, de champ de labour. Si elle est malade, elle n’a pas être soignée par son maître, elle n’a pas le droit de voyager, de se baigner à cause de la forme phallique des vagues comme cela a été décrété dans une célèbre fatwa. Elle n’a pas le droit de travailler, de choisir son partenaire, de décider de sa grossesse, de témoigner, de conduire une voiture, de sortir de chez elle, de disposer de son corps propriété d’Allah, de se refuser à violeur, d’étudier, de choisir la couleur de ses habits, de participer dans la vie publique, d’acter, d’accéder à la propriété, d’ester en justice, de divorcer.

Elle a juste le droit de se taire si elle ne veut pas aggraver son cas, quoiqu’elle fasse elle n’aura guère de chance d’être parmi les élus au paradis sinon une place parmi les 72  auxiliaires sexuelles qu’Allah a promises à ses escadrons de la mort.  Une vie de chienne et encore. A se demander si  Allah pouvait trouver un autre complément pour ses hommes il n’hésiterait pas à le faire tellement la femme synonyme d’impureté originelle est maudite dans les sociétés dédiées à Allah.

L’humanité attend que l’islam tue le dernier chrétien avant de sortir de son silence

2012102125435651734_20

Le monde entier est aussi coupable que l’islam et les musulmans de tous bords  dans les crimes de guerre et les crimes pour génocide dont sont victimes les chrétiens dans le monde musulman et tout particulièrement les chrétiens d’Orient.

Que l’islam y soit pour beaucoup dans ces exactions barbares qui ciblent les chrétiens car c’est lui qui arme idéologiquement les mains des bourreaux et leur promet des ruisseaux de vin et l’érection éternelle cela ne fait  guère l’ombre d’un doute, que les musulmans se cachent derrière leur petit doigt et se bouchent les oreilles pour faire semblant de ne rien voir ni entendre cela est symptomatique de leur acquiescement des opérations de purification religieuse qui remontent aux premiers jours de l’islam, ce que je déplore c’est notre attitude passive à l’égard de la barbarie musulmane.

Ces crimes portent la signature du Coran et des Hadiths, en adéquation avec la Sira mahométane elle-même. Les juifs de la tribu des Banu Qurayza n’ont pas été massacrés par les disciples de Confucius ni par des animistes. C’était Mahomet et ses sbires qui les ont exterminés et réduits les femmes et les enfants à l’état d’esclaves et domestiques sexuelles. Guerre ou pas guerre ils étaient désarmés.

Un prophète est censé propager la bonne parole avec son verbe et non pas son épée. Un prophète doit répandre l’amour dans le coeur des hommes et non pas l’effroi dans celui qui ne croit pas en lui. Un prophète doit promouvoir des valeurs humanistes et non pas sexistes, racistes et ségrégationnistes. C’est Mahomet qui est le vrai père-fondateur de l’Apartheid sexuel et ethnique. Il prétendait que le dernier des musulmans se place au-dessus du plus brillant des non-musulmans. Autrement dit le plus débile des musulmans est meilleur que le plus intelligent que ce raciste de prophète appelle mécréant. Un prophète capricieux, pervers, haineux, dépourvu de sensibilité humaine, cynique, intolérant, cruel, méprisant pour ceux qui ne lui font pas allégeance n’est pas un prophète, il fait partie de la catégorie de la catégorie des figures les plus effroyables de toute l’histoire humaine.

Ces femmes et ces hommes qui sèment la mort partout dans le monde, tuent, massacrent, violent, décapitent, détruisent, pillent, saccagent, profanent, ne défigurent aucunement son message, ils ne font que le réactualiser fidèlement dans le pur respect des lois et des traditions islamiques, l’humanité n’est pas au bout de sa peine avec eux tant qu’elle continue à séparer le grain de l’ivraie et qu’elle refuse d’éradiquer la cellule souche de ce cancer métastasé qui engage son pronostic vital.

Notre silence n’est pas seulement un acte de complicité de crime contre l’humanité, il est aussi un aveu de notre propre inhumanité. Quand on a un fond d’humanité en soi on combat l’islam en le laissant faire et agir à sa guise c’est qu’il nous fascine et séduit.

Le silence de cathédrale du Vatican sur le génocide des chrétiens d’Orient

Pourquoi le Vatican garde-t-il le silence sur le massacre des Chrétiens d’Orient par l’islam ?
Il n’y a pas que les musulmans qui sont à traduire devant le tribunal de l’histoire crime et incitation au crime contre l’humanité en raison d’appartenance à une collectivité identifiable au plan religieux aux termes de l’article 7 du Statut de Rome , il y a leurs alliés objectifs les catholiques et tout particulièrement le Souverain Pontife  dont le comportement est des plus troubles et ambigus qui heurtent la conscience humaine. 
En effet, on ne voit aucune campagne médiatique catholique d’envergure pour alerter l’opinion publique mondiale sur les persécutions criminelles et abominables des chrétiens d’Orient et ceux du Pakistan et du nord du Nigéria, ni on entend peu de voix catholiques qui s’élèvent et condamnent explicitement le génocide perpétré par l’islam à leur encontre.
Il est de son devoir de dénoncer les actes de barbarie humaine qui visent les véritables héritiers du Message originel du Christ.
Il est scandaleux que des prêtres puissent plaider la cause de l’islam et le couvrir de louanges.
Y a t-il une entente tacite voire formelle entre les autorités de l’Eglise catholique et les musulmans dont le but (in)avoué est l’anéantissement du peuple d’Israël et des chrétiens d’Orient auxquels les deux parties vouent une haine viscérale ? 
Par son silence coupable et inexpliqué l’Eglise romaine  semble être  prête à sacrifier les chrétiens d’Orient issus de la plus vielle communauté chrétienne au monde née à Antioche alors capitale de la Province romaine de Syrie qui sont la mémoire vivante du christianisme pour les intérêts de la réussite de son alliance avec l’islam dont la finalité est la destruction du peuple juif cet ennemi irréductible comme il l’avait fait dans les années noires nazies. 
Après tout aux yeux du Vatican les chrétiens d’Orient n’ont que ce qu’ils méritent à cause de leur refus de faire allégeance à Rome et auxquels ils préfèrent les musulmans obsédés par la haine du juif et de son anéantissement. Oubliant que le musulman est encore pire que le nazi il n’aime ni le chrétien , ni personne d’autre et encore moins lui-même. Il n’a d’amour que pour cette divinité sanguinaire, impérialiste, cannibale, esclavagiste et génocidaire. Le musulman est créé pour avoir de l’aversion pour l’humanité tout entière. 
Le Vatican fait fausse route en jouant la carte de l’islam pour venger la mémoire du Christ en lui offrant en Holocauste la minorité chrétienne d’Orient à la façon de Pétain qui considérait les juifs de France comme un détail pour sauver l’essentiel.
Il ne va pas pleurer sur le sort de ces schismatiques, ces sécessionnistes et leur venir en aide alors que le génocide dont ils sont victimes est du pain béni pour lui pour s’en débarrasser sans coups férir. 
Un obstacle de moins dans son projet de mettre un jour la main sur Jérusalem qui est en réalité le vrai noeud du problème du Proche-orient. 
Tout laisse croire qu’il y a un marché secret sur le dos des chrétiens d’Orient et des minorités chrétiennes dans les pays de l’O.C.I. entre les deux forces du mal qui convoitent Jérusalem qui portent sur le partage de la ville entre musulmans et chrétiens et exit les juifs. 
En attendant il faut éliminer tous les obstacles qui peuvent nuire à leurs desseins respectifs qui passent par l’extermination des chrétiens et des juifs des mains des musulmans que le Vatican ne doit pas gêner dans leurs oeuvres destructrices qui ne sont qu’un bien pour un mal

J’accuse l’Occident de complicité avec l’islam du génocide des chrétiens d’Orient

J’accuse le monde dit libre de complaisance, de capitulation, de collusion,  de complicité et de silence coupable à l’égard de l’hydre musulmane  qui plutôt que chercher à l’éradiquer continue à la caresser dans le sens du poil et plaider son innocuité.

Son comportement passif, attentiste et troublant n’est pas sans rappeler celui qu’il avait adopté vis-à-vis de l’hydre nazie qu’il couvrait d’éloges pacifistes  mais qu’il avait réussi à vaincre au prix de 65 à 80 millions de victimes civiles et militaires et des dizaines de millions de blessés et de mutilés de guerre sur une population mondiale totale avoisinant les 2 milliards.

Tous ces morts et blessés auraient pu être épargnés si le monde n’avait pas laissé impunément l’hydre nazie aiguiser ses dents sur les juifs.  70 ans après l’histoire se répète peu importe le sort des chrétiens d’Orient tant que l’hydre musulmane se fait les dents ailleurs qu’en Occident.

Les expulsions massives des communautés chrétiennes du Proche-Orient, les conversions forcées à l’islam, les traitements humiliants et dégradants dont elles sont l’objet, leur réduction à l’état d’esclaves, les procès en inquisition ne semblent indigner personne ou presque en Occident.

Une véritable omerta sur les crimes contre l’humanité qui se déroulent sous nos yeux sans que cela ne suscite le moindre écho dans les médias occidentaux dont certains ne veulent pas offusquer leurs bailleurs de fonds musulmans.

L’Occident a sacrifié les juifs dans les années 30 n’hésitant pas à aller se prosterner devant les dignitaires nazis aux J.O. de 1936 confortant ainsi l’hydre nazie dans sa toute puissance, aujourd’hui il est entrain d’en faire autant avec les chrétiens d’Orient en affectant d’ignorer les menaces que fait peser l’hydre musulmane sur la paix et la sécurité dans le monde. Bien au contraire, il se prépare à lui rendre hommage à l’occasion de la coupe du monde de football de 2022 au Qatar, le grand argentier des mouvements terroristes musulmans et vitrine de l’islam impérial, arrogant,  hégémonique et terrifiant.

La promotion de l’image de l’hydre musulmane n’a pas de prix et le reste n’est que superflu et péripéties dans le sentier de la grandeur de l’islam. Les esclaves et les centaines de morts népalais des chantiers de la coupe du monde ne pèsent pas lourd sur la balance des retombées financières et économiques au profit des multinationales occidentales. Quel gouvernement occidental osera fâcher l’hydre musulmane qui a toute la latitude de poursuivre sa compagne purification religieuse entamée au VII e siècle sous la houlette de Mahomet,  de persécutions, de pogroms, de destructions des églises ? Toute heureuse de s’adonner à son exercice favori de décapitations-crucifixions et de massacrer  par milliers les chrétiens en Syrie, en Irak, nord du Nigeria et au Pakistan. Il en meurt un chrétien toutes les 5 minutes dans les pays membres de l’O.C.I.

L’Occident sourd et aveugle reste de marbre face à la montée du péril musulman pire encore que le péril nazi. Va-t-il attendre qu’il y ait 240 millions de morts voire plus car la prochaine guerre mondiale ne sera pas conventionnelle car l’ennemi musulman n’est pas armé pour ce type de guerre, la sienne est faite d’attaques-suicide expérimentées par les palestiniens.  Il choisit toujours les cibles civiles pour provoquer un choc psychologique dans la population et installer la peur et l’effroi dans les coeurs (sourate 8)

L’hydre musulmane se fond dans les foules, elle peut frapper n’importe où il n’y a pas pour elle des sanctuaires inviolables. Elle est capable de tuer ses propres partisans dans les mosquées. Elle n’observe aucun code de bonne conduite en état de guerre, elle est hors-la-loi, ne reconnaissant que sa propre logique destructrice. Il est illusoire ainsi de l’imaginer respecter la Convention de Genève du 12 août 1949.  Il  ne s’agit pas d’une guerre entre les Etats ou une coalition d’Etats, il s’agit d’actions ultra-violentes, isolées,  spectaculaires et imprévisibles, qui sont le fait  d’individus et de groupes d’individus qui constituent sa véritable force armée en réalité contre le monde non-musulman.

Le monde occidental qui doit s’attaquer en priorité aux racines du mal de la terreur qui mine les fondements de sa civilisation et risque de la précipiter à sa perte pour en faire un vassal musulman, se plaît à encenser l’hydre musulmane et l’amadouer. Il n’a pas retenu les leçons de l’histoire et s’être instruit de la chute de Byzance. Aujourd’hui elle fait l’ange car elle n’est pas en position de force jusqu’au jour où le sera c’est elle qui lui imposera les règles du jeu. Ces attaques terroristes qu’elle lui distille de temps à autre sont juste des coups de semonce, un poker menteur pour évaluer  ses capacités de réaction. Non seulement il ne réagit pas face à ses coups de butoir et prend ainsi des mesures pour contrer ses offensives velléitaires, il se mue en avocat zélé pour la disculper de ses agissements périlleux et  appelle ses citoyens à pas d’amalgame et de se garder de diaboliser cette amie qui leur veut du bien.

Forte de soutien inconditionnel de l’Occident l’hydre musulmane n’a pas besoin de se draper elle-même dans sa vertu tant que les autorités politiques de tous bords et les médias s’en chargent afin de la rendre fréquentable aux yeux de l’opinion publique locale et agir en inquisiteurs et juges de tous ceux qui lui sont hostiles et doutent de son innocence. 

Ceux-là mêmes qui lui déroulent le tapis rouge à ses pattes auront un jour à le regretter si jamais l’hydre musulmane atteindra ses desseins de vassalisation de l’Occident. Ils seront les premiers à en pâtir et essuyer les foudres de son pouvoir inhumain et despotique auxquels elle leur laissera qu’un seul choix à faire soit l’islam soit la mort. Ils auront ainsi à goûter s’ils font le choix de sauver leur vie en se soumettant à la cruauté des lois de l’islam aux joies de la cité idéale musulmane pire que la cité idéale nazie.

Comme l’hydre nazie autrefois. l’hydre musulmane veut régner en maîtresse sur toute l’humanité. Il est temps que l’Occident en finisse avec sa duplicité et prenne le problème de l’hydre musulmane à bras le corps avant qu’il ne soit trop tard.