Archives pour la catégorie collaboration

Bientôt on dira aux Français : l’islam ou la mort

Afficher l'image d'origine

On demande aux Français d’être compréhensifs avec les musulmans et de compatir pour eux à chaque fois que les bombes humaines d’Allah les plongent dans l’horreur car les vraies victimes ne sont pas celles qu’on croit mais celles qu’un déplorable concours de circonstances leur a fait endosser l’uniforme du bourreau et que sont les Français qui sont de surcroît les vrais responsables car ils n’ont rien fait pour favoriser leur intégration sociale et économique. En ayant nourri leurs frustrations, ils doivent assumer les conséquences de ces actes commis contre le plein gré de ces pauvres musulmans. On requiert avec virulence et véhémence  contre les Français qui deviennent les accusés et on plaide la cause des musulmans faibles et sans défense.

On leur demande  d’être généreux, d’ouvrir leurs coeurs et leurs portes aux réfugiés une nouvelle chance pour la France clament les « migrationnistes » pathétiques et félons, issus majoritairement des pays du glaive et du croissant qui pour la plupart ne sont pas en proie à des guerres civiles  déferlant sur eux comme  des nuées de sauterelles qui ne sont pas sans rappeler les sauterelles dévastatrices islamo-arabisées qui s’étaient abattues naguère sur l’Afrique du Nord qui avaient fait d’un peuple fier et bâtisseur un peuple indigne, sans âme, ni foi ni loi, pour l’envoyer au tréfonds de l’histoire.

On demande aux Français de ne point ménager leurs efforts pour que la déferlante migratoire produit de la peste verte se déroule sans couacs ni ambages et promettant les pires châtiments aux sentinelles de la République.

On leur demande d’observer l’Omerta sur leurs comportements hérités d’un autre temps où la femme était un butin parmi d’autres où un cheval valait mieux qu’elle, de fermer l’oeil sur les dérives et atteintes en tous genres, violences et voies de faits sur leurs policiers, troubles sur la voie publique,  attaques des trains comme dans les films western, mises en danger de la vie d’autrui, agressions, occupations illégales de l’espace public, qu’ils leur laissent toutes les coudées franches pour donner libre-cours à leurs pulsions bestiales à l’image de ce qui s’est passé à Cologne mais en réalité dans 16 lands sur 18.

Que demande-t-on justement aux Français ? Plutôt que de leur demander de doubler de vigilance, leur intelligentsia préfère minimiser ces actes odieux pour les qualifier d’une péripétie de l’histoire et que les violeurs doivent bénéficier des circonstances atténuantes et qu’au fond ils n’ont fait du mal à personne comme ce Monsieur Thierry Pech  de Terra Nova, un think thank pour la mise à mort de la morale républicaine qui n’a que faire des violeurs et qui rend justice aux victimes, mais cela n’est pas de son avis : « Les agresseurs de Cologne ont toujours connu chômage et misère sexuelle, c’est pour cela qu’il ne faut pas les juger hâtivement »

On demandera bientôt aux Français de leur offrir les couteaux de boucherie à la lame bien aiguisée et leur tendre le pour qu’ils soient décapitées dans la pure tradition mahométane ( Sourate 8, Versets 4, 12 et 47) où il est recommandé de frapper au cou les infidèles.

Comme leurs gouvernants et leurs élites collabo-capitulardes trouvent qu’ils ne font pas assez pour le bien-être des musulmans et  le bonheur de cette religion de paix,  d’amour et de tolérance dont elle ne cesse de gratifier les siens et l’humanité tout entière depuis le jour où un gourou sanguinaire, mégalomaniaque, haineux, en mal d’affection, pervers sexuel, narcissique,  avait planté sa semence mortelle en terre d’Arabie,  ils leur demande le plus benoîtement du monde d’aider l’islam à grandir. Apparemment il n’est pas assez grand à leurs goûts malgré tous le dégâts qu’il lui inflige au quotidien, pendant qu’ils sont ils devraient leur demander  d’aider le nazisme à renaître ses cendres.

Fasciné à la folie par l’islam et vouant une admiration béate aux musulmans, M. Valls qui doit avoir mieux à faire en défendant la république mise à mal par le péril hégémonique et « invasionniste »  musulman leur demande tout bêtement de rendre l’islam compatible avec la démocratie.

Pourquoi est-ce aux Français d’y mettre du leur et ce n’est pas à l’islam qui n’est même pas compatible avec lui-même de s’en tenir à son champ cultuel sinon il s’expose à la déclassification de son statut en tant que religion et on lui déclare la guerre comme à son clone nazi naguère ?

On doit aussi rappeler aux musulmans que la France ne leur a pas demandé de venir et qu’elle ne retient personne contre son gré. Soit ils se plient à ses lois et respectent ses us et coutumes soit ils sont mieux ailleurs que chez elle. L’ Arabie sera toute heureuse de leur faire l’honneur de les accueillir chez elle.

On  ne demande jamais rien aux légionnaires-esclaves d’Allah ne serait-ce de respecter les lois de leur pays d’accueil et leur faire comprendre que ce n’est jamais à l’hôte de se plier aux moeurs et coutumes des « invités » dont la majorité d’entre eux s’étaient introduits dans les lieux par la ruse comme des pique-assiettes aux banquets.

Il est étrange que l’on puisse demander aux maîtres des lieux de mettre du leur et de payer de leurs personnes pour servir de relations publiques pour améliorer l’image de marque du pire système idéologique que l’humanité ait jamais connu depuis que le monde est monde.

Personne ne sait où va la France qui demande trop aux siens et rien aux musulmans. Ils sont traités comme des seigneurs avec tous les privilèges dus à leur rang alors qu’ils ne sont que des pauvres esclaves incapables d’assumer leur destin humain et qui préfèrent rester entravés par les chaînes de leur asservissement éternel que de se battre pour leur dignité.

Veut-on réduire les Français à plus esclaves que les esclaves choyés et adulés par leurs gouvernants ? A se demander si l’on ne veut pas faire d’eux des sous-hommes de ceux-là-mêmes qui sont loin d’être des hommes au sens littéral du terme.

C’est quoi cette France qui se renie elle-même et se couvre de honte et de ridicule chaque jour au lieu d’aller au combat contre le Grand Mal musulman ? La France a-t-elle peur à ce point de l’islam et du choc frontal inévitable avec cette culture proto-historique  qu’elle se cherche une issue de secours la plus honorable possible pour s’épargner une débâcle qui signifiera sa fin ?  Qui peut préjuger de l’issue d’un combat tant qu’il n’a pas été réellement livré ?

Le déshonneur est dans les concessions et les compromissions. Le déshonneur est cette culture pusillanime de démission et de permissivité qui  caractérise sa politique intérieure. Le déshonneur est cet esprit de courtisanerie devenu le trait d’union de toute sa classe politique dont le FN lui-même. Le déshonneur est son fayotage pathétique et son déhanchement langoureux devant l’islam.

Mais à force de trop demander aux Français de faire la courbette devant les musulmans et que l’on doit traiter comme des seigneurs, alors qu’il semble que l’ère du servage était révolue à moins qu’on les prépare pour la dhimmitude, et de donner à l’ogre musulman des apparences de Blanche Neige, le réveil est inéluctable le jour où le seuil de tolérance est véritablement franchi et plus personne ne pourra contenir leur colère.

 

Aux médias français : vous êtes pitoyables et pathétiques avec votre islam modéré

Pourquoi donne-t-on la parole aux adorateurs de Mahomet l’homme qui se rêvait en maître de l’humanité et qui décapitait ses victimes pour les faire taire. Qui avait ordonné de tuer les captifs non-repentis et de réduire à l’état d’esclaves sexuelles leurs femmes et vendre leurs enfants comme un vulgaire bétail ? Ce n’est pas l’Abbé Pierre à ce que je sache.
Les musulmans doivent être interpellés, questionnés sur le contenu raciste, haineux, antisémite, fabulateur, féminicide, pédophile, ultra-machiste, ultra-violent, cosmique, ethnocentrique, génocidaire, négateur de la vie, hégémonique, impérialiste, terroriste, mortifère et djihadiste du Coran.

A chaque fois qu’on leur tend le micro c’est une arme qu’on leur offre pour la retourner un jour contre l’humanité insoumise à l’islam. Il n’y pas pire crime que de vouloir réhabiliter les auteurs et leurs complices des exactions barbares perpétrées sous les cris effrayants d’Allah Akbar.

Au lieu d’intenter enfin un véritable procés procès de l’islam et des musulmans et les renvoyer à leur histoire jalonnée de massacres et de déportations des populations par centaines millions depuis l’avènement de cette idéologie mortifère, inhumaine, figiste et totalitaire pire que le nazisme, les médias se complaisent dans le rôle d’avocats du diable qui un jour leur fera regretter de lui avoir tenu le crachoir et lui avoir servi de brosses à reluire..
Savent-ils qu’en jouant au Monsieur Propre de l’islam et des musulmans ils infligent une nouvelle mort à David, Hervé, Steven, James et l’avocate irakienne Samira Saleh Naimi ? A moins que l’argent qatarien ait fini par avoir raison de leur déontologie.

Il est impératif de mettre fin à ce cirque malsain et indécent des larmes de crocodiles déversées par les musulmans sur les plateaux de télévision qui sont en réalité le poison qui dégouline de leurs yeux sur les « infidèles ».
Un musulman qui compatit pour ses victimes non-musulmanes qui est un acte impensable dans l’islam considéré comme un sacrilège est comme un bourreau une fois qu’il a ôté la vie au supplicié savoure jusqu’aux larmes la joie d’avoir ajouté un nouveau trophée à son tableau de chasse.

A trop vouloir caresser l’hydre musulmane dans le sens du poil, on y laissera et sa vie et son honneur.