Archives pour la catégorie Elections

C’est bien beau d’avoir fait son lit sur le tous pourris quand on gave les siens avec l’argent public

Verser à son compagnon avocat et propriétaire d’une officine de pub comme complément de revenu 5100 e par mois d’argent à raison de 17, 5o heurs par semaine aux frais du contribuable européen c’est légal certes mais c’est indécent et franchement malhonnête.  La charité bien ordonnée surtout avec l’argent public passe par la satisfaction des besoins des siens.

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/01/26/35003-20170126ARTFIG00239-pourquoi-le-fn-reste-discret-sur-l-affaire-penelope-fillon.php

5 fois le SMIC pour un travail de plus en plus précaire où l’on risque le burn-out et les maladies professionnelles . Et dire que certains d’entre nous travaillent jusqu’à 12 h par jour y compris le samedi pour moitié moins.

Le népotisme et le favoritisme sont bel et bien les plaies de cette France des privilèges. Le hic est que beaucoup de sans dents votent pour elle. Arrêtez de faire un parallèle entre ce pur produit du système qu’est Marine Le Pen sans scrupule et Trump qui n’a jamais vécu aux crochets du contribuable américain.

http://www.marianne.net/kits-campagne-elus-fn-accusent-leur-parti-magouille-100237889.html

Il existe des hommes en France qui ont le souci de la chose publique. Le général Tauzin, Dupont-Aignan, Mélenchon et beaucoup d’autres. Il est grand temps que les médias fassent leur révolution citoyenne et morale en les mettant en avant. Il est anormal que plus de deux siècles après la Révolution l’on ait toujours pas fini avec la France du dépouillement du peuple au profit de la caste dominante.

Je suis curieux de connaître les relevés de carrière des candidats à la Présidentielle histoire de se faire une idée de leur parcours dans le monde du travail. Avant de se faire soi-disant le défenseur des travailleurs il faut l’être soi-même. Le relevé de carrière a le mérite de donner une photographie réelle des revenus salariés cumulés tout au long de notre vie active.

Il faut jouer la carte des Français hostiles à l’islam

 

« Les musulmans sont des faiseurs de rois en France » pour les enfants paumés de la République qui s’offrent à celle ou celui qui les nourrit le plus d’illusions sur ses capacités à contrer  le péril musulman.

Un tel aveu est symptomatique d’un esprit  défaitiste et d’une exagération de leur poids dans les joutes électorales hexagonales. Compte-tenu de l’absence des statistiques ethniques et confessionnelles en France il est difficile d’évaluer le nombre réel des électeurs musulmans qui ne devraient certainement pas dépassér 5 %  du corps électoral en France. Quel qu’en soit le nombre ils sont très loin d’être les maîtres des urnes pour pouvoir changer le destin politique du pays.

Tout se passe comme si les Français sont absents des urnes et il n’y a que les musulmans qui votent en France alors qu’ils n’ont jamais brillé pour leur civisme et  leur cohésion politique. Un nom à consonance arabo-musulmane ne fait pas forcément musulman et un nom qui fleurit l’Hexagone peut l’être.  Le vrai problème de la France est ses élites médiatiques et politiques  de tous bords qui jouent aux agents matrimoniaux entre l’islam et la République. C’est aussi ses organisations des droits de l’hommisme et ses féministes qui se découvrent une âme de voilée musulmane mais qu’on entend jamais pour dénoncer la condition féminine dans la société ultra-machiste musulmane dont les effets se font sentir en France même.

On leur prête tous les pouvoirs jusqu’au jour où ils porteront la princesse de la Trinité sur Mer au pouvoir ils deviendront des vrais patriotes pardon les nouveaux indigènes de la République. Un petit vivier électoral qu’il faut soigner et couver. C’est pour quand le vote chinois pendant qu’on y est ?

A chaque candidat les faveurs d’une communauté et la République n’aura que ses larmes pour pleurer sur son destin perdu.

En attendant tout le monde les drague en vérité et ce n’est pas le FN qui dira le contraire lui le pseudo parti des patriotes devenu islamo très compatible mais que ses partisans font semblant de l’ignorer et ça fait bientôt 6 ans que ça dure. Après les Harkis c’est le tour des musulmans d’ être sa nouvelle dulcinée

Les élections en France sont un véritable bal de faux-culs.

Si tous les Français votent le vote musulman qui n’est pas aussi significatif qu’on ne le prétend sera tout simplement marginal.

Que ceux qui s’inquiètent par la montée du péril musulman fassent um bon usage de leurs bulletins de vote en infligeant un carton rouge aux candidats jugés islam0-collabos

La France a besoin de tous ses citoyens qui vont au charbon et ne passent pas leur temps à pleurnicher. Y en a marre des Madeleine. Votez pour qui vous voulez mais Votez.

Ca ne tient qu’aux Français de stopper l’islamisation de la France avec leurs bulletins de vote

Afficher l'image d'origine

Est-ce que les électeurs français sont conscients qu’en 2017 se joue l’avenir humain et civilisationnel de la France ?

Il faut que tout le monde vote, chaque voix compte mais surtout de ne voter que  pour le candidat qui a le plus de France en lui. Peu nombreux sont ceux qui portent haut aujourd’hui ses couleurs.

Il faut voter pour la personnalité la moins marquée pour ses accointances avec les musulmans, une candidate ou un candidat qui ne pratique pas le double langage et ne mâche pas ses mots et ne louvoyant guère.

Il ne suffit pas de se proclamer patriote pour croire que j’y suis déjà, il faut plus que ça un(e) patriote prêt(e) à tout pour que vive sa France, qui ne fait pas dans la dentelle ni dans le politiquement correct pour d’attirer les voix des musulmans. Un(e) vrai(e) catalyseur des énergies capable de réveiller les consciences endormies depuis une quarantaine d’années.  Il est à douter qu’un tel profil existe. Ils semblent tous se faire les promoteurs de la compatibilité de l’islam avec les valeurs de  la République plutôt que de s’inquiéter de l’antinomie entre ces deux entités.  Aucun d’eux n’ose soulever  la question de la loyauté des musulmans pour la France, se considèrent-ils d’abord, ensuite et enfin citoyens français ?

La religion est une affaire strictement personnelle,  elle n’a pas sa place en République si elle veut être loi pour ses fidèles. Ils doivent choisir entre leur engagement citoyen et leur appartenance à un système de valeurs qui n’a pas sa place nulle part dans le monde. Ils ont l’occasion de rompre les chaînes en ayant la chance de vivre dans un environnement favorable à la dignité humaine, à l’égalité entre les hommes indépendamment de leurs origines, croyance et leur sexe et à l’épanouissement des individus.

Il est inadmissible que ces femmes et hommes puissent manifester autant d’arrogance et de mépris dans leurs rapports à la République.

La République ne se voile pas la face ni ne prône la haine et la mort de celui qui est différent de soi. Elle ne fait pas non plus de son état d’aliénée une norme de vie commune à toute l’humanité. S’ils ne se reconnaissent pas dans ses valeurs trop imparfaites et indignes de leur seigneurie il y a certainement des pays qui conviennent le mieux à leur psyché et répondent à leurs attentes des premiers de la classe humaine comme ils se prétendent.

Ce n’est pas à la République de se plier à leur mode de vie d’un autre temps, rétrograde et archaïque, c’est à eux de se libérer de leur carcan politico-social et chariatique et opérer une véritable révolution culturelle s’ils veulent vraiment oeuvrer pour son bien. Mais un musulman sans islam n’est plus musulman et donc un djihadiste combattant dans la voie d’Allah pour soumettre l’humanité tout entière à la loi de l’islam.

Il ne s’agit pas de savoir si l’islam est compatible avec la république est-ce que l’islam peut se cantonner à sa seule sphère religieuse et perdre ainsi son essentialisme politique ? 

?

 

 

Quand le vote musulman devient un enjeu majeur dans le jeu politique en France

Afficher l'image d'origine

Île-de-France: Wallerand de Saint-Just, candidat FN  aux  régionales :« Le vote de nos compatriotes de confession musulmane nous intéresse. »
On ne peut pas être plus clair et sans équivoque et ce n’est pas avec le FN marinisé qu’on va stopper l’islamisation de la France. On racole à tout va. Les électeurs qui voteraient pour le FN parce qu’il incarne à leurs yeux la résistance à l’islam, ce qui est loin d’être vrai, mêleront leurs voix à des électeurs musulmans qui ne voteraient pas pour ce parti sans contre-partie. Le FN pris entre le marteau et l’enclume.
Les propos de ce candidat sont empreints d’arrière-pensée communautariste.
Au lieu de rejeter le vote musulman et de les exhorter à respecter les règles de jeu républicaines, il les encourage à s’amalgamer entre eux pour voter d’une seule et même voix.
Sauf qu’il n’y a pas pour l’instant de vote musulman. Ils sont unis entre eux que dans la prière et encore. Ils ne sont pas connus pour leur discipline de vote ni pour leur civisme. Ils sont trop divisés entre eux pour les imaginer voter comme un seul homme. Il n’existe pas de musulmans une voix. Sarkozy l’a essayé avec les Frères islamonazis de l’U.O.I.F. en 2007 en cherchant à se créer son fonds de commerce électoral musulman, ça ne lui a pas évité la défaite en 2012.
Je suis très sceptique quant au bien-fondé de cette rumeur qui prétend que 90% de musulmans de France ont voté pour Hollande.

Afficher l'image d'origine

Si jamais les musulmans doivent voter d’une seule voix  alors qu’il leur est formellement  interdit de participer au système électoral mécréant et encore moins voter pour un non-musulman, comme si un nazi pouvait voter pour un juif, sauf s’il leur fait des promesses de favoriser les intérêts de l’islam sans perdre de vue l’objectif ultime la destruction de la démocratie au profit de l’islam.  Le concept électoral est une notion étrangère à l’islam qui ne reconnaît aucun droit aux musulmans de choisir leurs dirigeants  et d’élire des assemblées pour élaborer des lois.. (http://francais.islammessage.com/Article.aspx?i=1391)
Le fichier électoral ne fait pas mention de la confession des électeurs. Il n’y a de liens automatiques entres le patronyme et religion. Comment peut-on identifier les Français qui ont vendu leurs âmes à l’islam. De nombreux patronymes à consonance musulmane ne font pas de leurs porteurs des musulmans. Wafa Sultan est la pire ennemie de l’islam avec un prénom et un nom pourtant musulmans. Moi-même qui suis « un des pires islamophobes que le monde musulman ait jamais connu depuis Kamal Ataturk » selon le dictionnaire de l’islamophobie, suis-je musulman par mon prénom et mon nom ? C’est pourquoi je demeure très circonspect quand au vote musulman. On peut s’appeler Mohamed tout en étant ex musulman. Est-ce que les athées ex baptisés ont renoncé pour autant à leurs noms et prénoms chrétiens ?
Le patronyme ne fait pas la religion.
Même si le fond du problème est ailleurs et ce n’est certainement pas en courtisant les électeurs musulmans qui n’ont que faire des enjeux politiques en France  qu’on va remettre la France en ordre de marche et contenir des desseins hégémoniques des musulmans. On leur ouvre la voie des urnes pour conquérir la France et suivre à la lettre les recommandations de Qaradhoui pour qui les urnes est une aubaine pour l’islam pour mettre la main sur la France.