Archives pour la catégorie France

France : réveille-toi avant qu’il ne soit trop tard !

France : réveille-toi avant qu’il ne soit trop tard !Résultat de recherche d'images pour "photos de l attentat de treves"

Tout donne à croire que la France a vendu son âme au diable musulman comme en témoignent les indicateurs de capitulation. .

Il tue, massacre, égorge, décapite, terrorise, intimide, répand son poison, tyrannise, s’en prend à son mode de vie, colonise son territoire, impose sa loi partout où il est, il est chez lui et personne d’autre ne peut y être.

Il fait de ses prisons ses manufactures de bombes humaines et des foyers de prosélytisme et de son espace publique ses mosquées à ciel ouvert.

Un français de souche et de culture, un européen, un juif, un chrétien, un chinois, un hindou n’ont pas leur place là où il règne en maître.

Résultat de recherche d'images pour "photos de l attentat de treves"

La République n’est plus la République, fière, altière, jalouse de son histoire, résistante et combative, elle subit ses assauts meurtriers répétés en faisant tout pour ménager sa susceptibilité et le protéger contre les hostilités légitimes de ses enfants. 

Du coupable qu’il est, elle le blanchit et l’innocente et accable ses opposants de tous les maux de la terre, comme s’ils étaient les vraies causes de ses tourments

Sur elle, s’étend plus que jamais le voile de la mort, mais cela ne lui importe guère pour finir en proie de cette hydre infâme.

Il viole ses lois en toute impunité avec arrogance et insolence, elle n’ose pas le rappeler aux ordres.

Elle cherche à lui trouver des accommodations pour lui tailler un kamis républicain.

Ce serait lui faire outrage de lui signifier qu’il n’est pas chez lui, soit il s’y plie à ses codes soit il plie baguages va là où le paysage lunaire sied à son personnage.

Il est au-dessus des lois, toute critique de sa personne est jugée hors-la-loi la loi.

Traité comme un souverain de droit divin, elle à ses pieds pour lui lécher les babouches.

Elle vomit ses racines et mène une guerre acharnée à ses enfants qui les exaltent et en font leurs étendards, le prix de son tribut pour sa dissolution dans son engeance islamique.

Elle est tombée sous son emprise, fascinée par son personnage sorti tout droit l’outre-tombe, ne jurant que pour lui, n’ayant d’attentions que pour lui, comme s’il était la source de sa vie. En le perdant, elle la perd.

Mais inconsciente et irresponsable, elle n’a pas compris que tout compromis avec lui n’est pas que compromission, c’est abdiquer face à lui pour ne plus exister en tant que France.

De qu’il n’est pas là pour transforme ses prisons aux frais des contribuables en lieux  d’endoctrinement 

Ce que pensent vraiment les musulmans des attentats de Charlie et de l’épicerie Cascher

Les musulmans, qu’ils soient modérés ou islamistes, ont-ils la même lecture que nous des attentats de janvier 2015 à Charlie Hebdo et l’épicerie Casher ? La réponse est non!

Les terroristes ne sont pas des terroristes, du point de vue des islamistes. Ce sont des chouhadas, des martyrs tombés sur le sentier d’Allah. Elevés au rang de héros dont ils louent le courage et la vaillance. Adulés et glorifiés comme des exemples à suivre pour la jeunesse musulmane.

Leurs exploits sont accueillis par des salves de fusils et des manifestations de joie.
Ils ne sont pas morts, ils ont gagné définitivement leur place au paradis où ils sont plus que jamais vivants et bien portants auprès d’Allah qui les comble de tous ses bienfaits.
« Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus –et joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. – Ils sont ravis d’un bienfait d’Allah et d’une faveur, et du fait qu’Allah en laisse pas perdre la récompense des croyants)) » (S.3. V.169 à 171).

Il faut sauver le soldat islam du déshonneur et de l’infamie

« Ces attentats n’ont rien à voir avec l’islam », « pas d’amalgame entre l’islam et l’islamisme » ; répètent en chœur les musulmans « modérés » qui s’affublent du masque de l’ange pour tromper la vigilance de l’opinion publique. Des simulateurs nés usant de toutes les ficelles pour abuser de la crédulité du grand public.

Roublards et perfides, capables de faire passer les victimes des attentats pour les auteurs de leur propre malheur. Experts dans l’allumage de contre-feux pour disculper leur idéologie mortifère et la draper dans toutes ses vertus.

Leur malhonnêteté intellectuelle n’a d’égale que leur déni des évidences et la supercherie. Ils se donnent des airs atterrés, comme s’ils étaient tétanisés par de telles horreurs.
» Comment est-il possible, hululent-ils comme une hulotte, que notre religion qui est l’essence même de l’amour, du respect de la vie et du vivre-ensemble, puisse voir son nom associé à ces abominations ? »

» Il y a forcément un complot, dirigé, fomenté par les occidentalo-sionistes, à moins que ce ne soit les francs-maçons laïcards, contre l’islam. Pour le salir et le discréditer. Il ne peut en être autrement. »

Selon eux, les terroristes ne seraient pas musulmans, alors qu’ils leur donnent sans hésiter le droit à la prière du défunt, et qu’ils sont enterrés selon les rites funéraires islamiques : leur mauvaise foi pour rendre sa virginité à l’islam est telle qu’ils se prennent les pieds dans le tapis de leurs mensonges sans s’en rendre compte.
Développant les arguties les plus farfelues et abracadabrantes pour innocenter l’islam, ils avancent même que « ces terroristes-mercenaires sont à la solde des ennemis de l’islam, voire même que ces attentats sont l’œuvre des services secrets qui cherchent à créer des écrans de fumée et faire pression pour détourner l’attention de leurs populations des vrais problèmes qui minent leurs pays. »

Au point qu’ils n’hésitent pas parfois à faire passer leurs frères terroristes pour des victimes d’une mise en scène morbide dont la finalité est de servir les intérêts des gouvernants ou des mouvements politiques qui surfent sur les sentiments de peur.

Qu’importe si leur litanie favorite que « celui qui tue un innocent tue l’humanité tout entière » n’a rien de musulmane et qu’elle est alambiquée pour autoriser toutes les transgressions :
«C’est pourquoi nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël, que quiconque tuerait une personne non-coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet, Nos messagers sont venus avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur terre» ; (S.5.V.32).
C’est le pur plagiat d’une règle talmudique : « … c’est pour cela que l’homme a été créé seul, pour t’apprendre que celui qui ôte la vie à un fils d’Israël, détruit un monde entier, et celui qui sauve la vie d’un fils d’Israël, sauve un monde entier ;». (Traité Sanherdin, CH.5, Mishna 5).

Pris dans leur tourbillon mensonger et pitoyable sur l’innocence de l’islam, les attentats sont dilués sont dilués dans le bain acide de leurs larmes. Point de compassion, ni de condamnation, ni de regrets, pour les victimes abattues au nom d’Allah Akbar.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info

La surmédiatisation de l’agression dont a été victime NKM va-t-elle jouer en sa faveur ?

L’agresseur présumé  de NKM  candidate aux élections législatives dans la 2 e circonscription le jeudi dernier sur le marché de Maubert Mutualité est en garde à vue. Il semblerait même qu’il serait maire d’une commune en Normandie sans que l’on ait pour l’instant la moindre indication sur son étiquette politique.

Un dépositaire de service public coupable de violences volontaires sur un  dépositaire de service public en campagne électorale qui serait un fait inédit en France tout au moins sur un candidat de sexe féminin dont on ignore la gravité en termes d’ITT qui décidera du sort judiciaire de l’agresseur ,  est la suite logique de climat délétère  qui a émaillé la dernière campagne présidentielle où une certaine candidate s’est comportée comme une mufle s’illustrant par un langage outrancier et un manque de politesse flagrant à l’égard de ses rivaux.

Comme si ce 2 e tour scrutin avait besoin d’être le théâtre d’une nouvelle scène jetant le discrédit sur la démocratie français  après l’épisode pitoyable du premier tour du voile de Guigou dans une mosquée en Seine Saint-Denis pour courtiser les électeurs musulmans du Département, véritable attentat contre la laïcité et les valeurs de la République.

Espérons que cette lâche agression ne se transforme pas toutefois en une aubaine électorale pour la candidate des Républicains lâchée par les siens et dont les chances de succès sont des plus incertaines au vu du résultat du premier tour où elle a obtenu 18,3% contre 41,8% à son adversaire Gilles Legendre (LEM). Ce serait la pire insulte au jeu démocratique si à chaque fois qu’un candidat aux élections en très mauvaise posture voit sa côte littéralement exploser suite à une altercation qui a mal tourné pour lui.  Rien que tel pour ouvrir la voie aux spéculations les plus troubles et porter le coup de grâce final à la démocratie élective dans un régime présidentiel.

Il revient aux électeurs de faire la part des choses et de ne pas alimenter les doutes de régularité sur le bon déroulement du scrutin en tombant dans le piège de la compassion.

Les urnes ne doivent pas être l’occasion pour les candidats agressés pendant leur campagne électorale un moyen à leur corps défendant de se refaire une santé politique à bon compte.

Les électeurs ne sont pas les juges des agresseurs pour faire payer x autres candidats la réparation du préjudice.

La crainte est que la surmédiatisation de cette agression où  l’émotionnel a totalement occulté les programmes politiques des deux candidats dans la 2 circonscription ne fausse l’issue du scrutin en faveur de NKM.

Et si la France était le vrai paradis pour l’intégriste musulman

Je suis musulman et ça se voit sur mon front qui porte la trace indélébile de ma prosternation
Je suis un veinard né dans la plus sublime communauté qui ait jamais surgi sur terre
Je porte le kamiss afghan et la barbe sans les moustaches
Je chausse du Nike et je porte un haut de ssurvêtement Adidas
Je possède le dernier modèle d’I Phone
Je me suis acheté un I Pad avec l’allocation de rentrée scolaire de mes enfants
Je suis au top de la frime des nouvelles technologies
Je règle la sonnerie de mon téléphone sur Il n’y a d’Allah qu’Allah et Mohamed est son prophete Je suis père de 5 enfants mineurs
Je suis logé dans un F6 pour 60 e par mois
Je suis propriétaire chez moi au pays de 3 villas au bord de la mer
Je les loue pour l’équivalent de 500 e par mois chacune
Je suis exonéré des impôts locaux et tutti quanti
Je suis un privilégié du système par la volonté d’Allah
Je suis courtisé par tous les partis même par celui qui se veut un rempart contre ma religion
Je m’amuse de le voir lécher les babouches de mes muftis
Je prie tous les jours dans la mosquée de mon quartier
Je suis toujours à l’heure à mes prières
Je ne rate jamais une prière pour ne pas perdre mes hasssanates
Je gagne à chacune de mes prières 29 marches pour le paradis
Je suis en arrêt de maladie longue durée
Je sors de chez moi 5 fois par jour pour aller prier
Je ne suis pas astreint à rester chez moi
Je suis en dépression aggravée à force de me saouler de la parole d’Allah
Je suis autorisé par mon médecin à sortir de chez moi en dehors des heures de la Caisse
Je suis musulman à plein temps
Je suis touché par la grâce d’ Allah
Je le loue dans toutes mes prières pour ses bienfaits
Je lui suis reconnaissant d’avoir inspiré à ces mécréants le régime de la sécurité sociale
Je suis un musulman heureux choisi par Allah d’ élire domicile chez eux
Je touche mes indemnités journalières à plein pot
Je ne fais que me faire rétribuer sur ce qu’Allah leur a donné
Je suis un homme intègre et mes compagnons de prières m’en sont témoins
Je suis musulman à plein temps et profite du cochon-payeur mécréant.

Un jour viendra où les urnes électorales seront les urnes des cendres de la France

 


Le vrai péril pour la France est quand les musulmans seront 10 millions à voter

Viendra le jour où nous allons rigoler jaune avec les revendications des musulmans de France : nous constituons près du tiers de la population française. En toute logique nous devons prétendre au tiers des sièges dans les différentes institutions nationales et locales représentatives du peuple. Or, nous sommes mis sur la touche alors que vous êtes élus grâce à nos voix. Soit vous nous faites de la place sur vos listes soit nous créons nos propres partis politiques, ce qu’ils ont déjà commencé à faire, et nous présenterons nos candidats partout en France.
Un autre péril qui menace la France où ils pourraient un jour ou l’autre mettre la main sur l’Assemblée Nationale et adopter les lois favorables à l’islam.
Ils sont des électeurs aucune loi en France ne saurait étouffer leurs velléités politiques.

Quand ils seront 10 millions à voter ce qui ne saurait tarder quand on sait qu’un jeune sur 5 au moins est de parents nord-africains, les urnes de la démocratie pourraient se transformer en urnes de ses cendres. Une conquête tranquille de pouvoir sans heurts ni effusion de sang. En naturalisant les musulmans à tour de bras la France n’a peut-être pas imaginé le scénario qu’un jour ils seront des électeurs et des éligibles et qu’ils pourraient ainsi l’achever. Un musulman est par définition un soldat au service de la cause de sa religion il n’a que faire de l’intérêt général d’un pays censé être de surcroît un dar al harb, une ère à conquérir, qui naïvement lui offre lui-même les armes de ses lois trop généreuses pour faire triompher la cause de l’islam.
La France peut toujours fermer ses frontières et durcir les conditions d’accès à sa nationalité mais elle ne peut plus faire grand-chose contre la forte poussée démographique et le poids électoral grandissant de ses musulmans. Quelle que soit la force politique qui sera amenée à diriger les affaires du pays aux lendemains des prochaines échéances électorales présidentielles et législatives elle n’aura pas toute la marge politique nécessaire pour les traiter en simple vivier électoral où l’on vient puiser ses voix tous les 5 ans. C’est fini le temps où ils font figure de simples figurants sur la scène politique française.Ils savent parfaitement que le temps joue pour eux et que statistiquement ils constituent le premier politique en France avec au moins 10 millions de militants déterminés et mus par le même idéal islamiser la France. Pour l’heure ils sont capables de se fondre dans le creuset républicain pour ne pas continuer à nourrir les sentiments de rejet et de défiance dont ils font l’objet au sein de la majorité des Français. Ils préfèrent temporiser et poursuivre subrepticement leur stratégie d’araignée qui tisse inlassablement sa toile à l’ombre des tours en béton et s’étendre dans les coeurs des villes comme à Marseille, Paris, Lille et Toulouse où des quartiers entiers sont totalement islamisés.
Pourquoi vont-ils relever le défi d’une guerre civile qui pourrait leur être fatale alors qu’ils ont tout intérêt à avancer à visage couvert et renforcer leur assise démographique et électorale sans que personne n’y prenne garde ?
La France islamisée est pour bientôt et les musulmans s’en frottent les mains comme si leur victoire est acquise à 100%.
Et ce n’est pas des gesticulations verbales enfiévrées et hystériques que les Français soumis aux flux migratoires incessants à forte dominante musulmane vont pouvoir éviter à la France de finir sous les griffes de l’hydre musulmane.
Tant que le peuple continue à banaliser le danger de l’islam la France n’échappera pas à son destin musulman.

Ce n’est pas avec un coup de voile que l’on va stopper l’islamisation de la France

Résultat d’images pour photos de marine le pen voilée

Marine Le Pen n’est pas Hercule qui avait vaincu l’hydre de Lerne. Il est à rappeler que son geste de refus de porter n’a rien d’exceptionnel. Il n’y a pas de quoi en faire un fromage médiatique.

Que ses groupies ne s’en réjouissent pas trop et crient cocorico à tue-tête. Beaucoup d’autres femmes et de loin plus illustres qu’elle ont refusé de le porter dans ces terres hostiles aux droits humains où les droits de la femme sont anecdotiques. Elle ne fait que suivre les exemples d’Angela Merkel à la Grande Mosquée d’Alger et de sa Ministre de la Défense en Arabie Saoudite, de la Princesse Mary du Danemark et de Michelle Obama dans ce même pays ainsi que ceux la Reine Rania de Jordanie, la Princesses Lala Salam du Maroc .

Son geste aura certainement plus de retentissements et d’échos sur la scène mondiale quand elle le fera en Iran ou en Arabie Saoudite et surtout quand elle aura le courage de dénoncer les violations des droits de l’homme dans les pays musulmans.

Il ne semble pas que cette question soit inscrite à l’ordre du jour de son programme électoral. Idéologiquement il serait surprenant qu’elle se découvre soudainement des vertus militantes pour une cause qui n’a jamais été la sienne. Elle aurait pu profiter par exemple de l’occasion pour témoigner de sa solidarité aux femmes musulmanes contraintes de le porter et en lutte pour leurs libertés les plus élémentaires comme ces femmes saoudiennes. Elle aurait fait d’une pierre deux coups et aurait gagné haut la main la notoriété internationale qui lui fait cruellement défaut.

Quand on veut entrer dans l’histoire on ne doit pas rater son rendez-vous avec elle. Qu’attend-elle d’une audience avec le Mufti du Liban ? Quel impact peut-il avoir sur les électeurs musulmans en France ? Elle n’est plus de surcroît à sa première rencontre avec les Mufti dont le plus prestigieux d’entre eux celui de l’Université d’Al-Azhar sans qu’elle ait besoin de se couvrir la tête. Pourquoi le Mufti du Liban qui a accordé dans le passé des audiences à des femmes non-voilées veut lui imposer cet affront ? A t-il cherché à la piéger histoire de lui signifier publiquement qu’elle serait une persona non grata au Liban ? Comme il n’est pas exclu que son geste ne soit pas improvisé et qu’il ait été parfaitement calculé pour retourner la situation en sa faveur et créer le buzz après les ratés médiatiques du Trump Tower et le refus de Merkel de la recevoir.

Pour ses partisans elle a touché son Graal grâce à un geste qui n’est pas plus glorieux qu’il en a l’air, sans se poser les bonnes questions sur la portée politique d’une telle visite et ses dessous qui sont des plus troubles et qui sont autant de preuves que le FN n’a pas rompu avec ses vieux démons ultraréactionnaires passés.

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/18/au-liban-marine-le-pen-se-cherche-une-stature_5081646_4854003.html

Une femme qui aspire à la magistrature suprême et à acquérir une stature internationale doit savoir que l’on gagne pas en crédit en accourant dans les cabinets des Muftis qui sont les officines officielles de la propagande islamique.

La route de l’Élysée passe par la reconquête des territoires perdus de la République

Les prétendants à la main de la malheureuse France ont-ils besoin d’aller si loin  et de  jouer aux bonnes âmes rédemptrices et conciliantes à crever de honte du style le colonialisme est un crime contre l’humanité  alors qu’aucun d’entre eux n’a le cran et le courage pour aller labourer en terres hostiles des cités ?

Bobigny et Argenteuil sont certainement plus payants politiquement qu’Alger, Djibouti, Bobigny, le Liban, al-Azhar le premier foyer de la propagation de la peste verte dans le monde.

Quand on se veut républicain on va surtout là où il faut faire entendre la voix de la France. La Grande Borne c’est aussi la France ne pas y aller c’est qu’on est incapable de défendre son unité territoriale.

C’est un très mauvais message envoyé aux Français en leur faisant comprendre que la  République n’a pas partout sa place chez elle et quand elle se rend dans ces zones extranationales   elle doit apporter des gages à leurs maîtres .

La République n’est plus une et indivisible, elle s’effrite dramatiquement à la grande joie des chefs de clan qui font la pluie et le beau temps dans ses cités.

Quand on prétend vouloir reconquérir les banlieues, on joint les actes à la parole et on ne se déchausse pas dans les mosquées ni s’encanailler avec les Muftis, les chefs des brigades nazislamistes pour la déshonorer.

Quand on a la République en soi on porte sa parole contre vents et marées et on ne laisse pas le soin à ses ennemis de dicter la loi de leur foi là où l’autorité de l’État est défaillante.

La vraie conquête du pouvoir passe par la reconquête des territoires perdus de la République.

Toutes ces plaies urbaines qui prolifèrent sur son corps pourraient se transformer un jour en métastase cancéreuse où plus aucun de ses défenseurs ne sera plus là pour la  pleurer,  car ils auront été les premiers à avoir payé au prix de leur vie la lâcheté de ces femmes et ces hommes mus par leurs seuls calculs de politique politicienne et qui se déhanchent  devant ses colons pour s’attirer leurs bonnes grâces.