Archives pour la catégorie Islam de France

Appeler son fils Mohamed Merah est une nouvelle mort infligée à ses victimes et une apologie du terrorisme

Afficher l'image d'origine

Prénommer son fils Mohamed Merah ce n’est pas faire l’apologie du terrorisme, ni un acte négatonniste de crimes contre l’humanité n’est-ce pas ? Mohamed Merah est ce monstre musulman qui a massacré des êtres humains en raison de leur non-appartenance à sa funeste religion dont le fils d’un très cher ami Albert Chennouf Meyer. Cette famille de Nice et certainement pas niçoise devrait être poursuivie devant la justice pénale mais non on préfère laisser parler la justice civile.

Afficher l'image d'origine

Pourquoi ne pas appeler son fils Adolphe Hitler ou les frères Kouachi pendant qu’on y est ? Il faut que le législateur adopte une loi pour interdire des prénoms rendant hommage aux terroristes.

Il est à craindre qu’un jour viendra où des prénoms sentiront le parfum infect des terroristes musulmans. C’est la preuve que certains musulmans n’ont que du mépris pour les lois de la République et se servent des failles juridiques et de ses lois antiracistes pour l’anéantir.

Donner le prénom de Mohamed Merah à son fils est lourd de sens idéologique et n’est pas pour le plomber socialement plus tard, car ce plus tard sera pour eux musulman et ça traduit leur volonté d’imposer leur dictature à la France. Ils savent que le temps joue pour eux et plus personne ne pourrait les contrarier dans leur projet de conquête de cette France qu’ils convoitent depuis Poitiers.Afficher l'image d'origine

Seul un vote citoyen, responsable, souverainiste et patriotique pourrait arracher la France de leurs griffes.

Il eût été souhaitable que tous les leaders politiques qui ont la France en eux se donnent la main dans l’intérêt supérieure de la nation.

L’islam gagne du terrain à cause des divisions politiques et des ambitions personnelles. Plutôt que de rivaliser dans les surenchères courtisanes il faut faire comprendre aux musulmans qu’ils ne peuvent pas être fidèles à citoyens.

Tant que l’on a pas pris à bras le corps le problème de l’islam et mettre des mots sur mes maux les chances de survie de la France sont très minces.

L’islam de France, la face cachée de l’islamisation définitive de la France

Afficher l'image d'origine
On doit expliquer aux Français le pourquoi de cette nécessité politique absolue de doter la France de son islam, son propre islam qui ne ressemble qu’à lui-même. Un islam épousant ses moeurs, ses us et coutumes sans halal, ni voile, ni burkini, ni kamis, civilisé et humanisé qui ne prêche pas la haine de l’autre et répand la terreur.
Un islam façonné dans le moule de la république avec une cocarde tricolore qui se fond dans son paysage humain et culturel.
Un islam où l’on peut imaginer une mosquée côtoyant une charcuterie, un bar à vin, un temple bouddhiste, une association de défense des droits des chiens noirs, des chèvres et des ânes. Une mosquée ayant pour vis- à- vis le local de la ligue de défense des droits des homosexuels, des lesbiennes et des transgenres dans les pays musulmans.
Une mosquée intégrée dans l’espace public laïque soumise aux règles du vivre ensemble et qui accepte la présence dans sa proximité des bureaux des comités de soutien aux ex musulmans convertis au christianisme, aux athées et les apostats de l’islam persécutés et menacés de mort dans les pays musulmans.
Ce qui est possible avec les autres cultes religieux devraient aussi l’être avec l’islam sauf que l’islam est un problème insoluble pour la France et qu’aucun rempart institutionnel ni physique ne peut endiguer son déferlement. L’islam est une pieuvre tentaculaire  de la pire espèce laide et repoussante  qui ne laisse aucune chance à sa proie. Elle s’étend inlassablement dans toutes les directions de manière pernicieuse et inexorable, jamais repue, cruelle, fourbe, perfide, manipulatrice, provocatrice, vorace,  dévorant tout sur son passage en ne laissant aucune trace de vie derrière elle sauf le spectre de la mort.
Afficher l'image d'origine
De quel islam de France s’agit-il de celui où les musulmans militent en faveur des droits de l’homme et des libertés contre les discriminations religieuses, la dhimmitude, la kafala, la relégation des femmes et la pédophilie dans leurs pays d’origine et pour la possibilité pour un non-musulman d’exercer des fonctions publiques et politiques ?
De quel islam la France veut se doter au point d’en faire le sujet chaud de sa rentrée 2016-2017 est-ce celui en rupture totale avec l’enseignement coranique poison mortel pour l’humanité, de la séparation des pouvoirs entre le cultuel, le juridique et le social au cas où les socialistes et tous les autres l’ignorent l’islam est un système totalitaire qui ne laisse aucune liberté de manoeuvre à ses adeptes où tout s’amalgame et se confond, dîne, dawla wa donia ? Religion, Etat et cité.

Un islam de France respectueux de la condition féminine et de l’égalité absolue entre les sexes.  Le seul pacte laïque et républicain qui soit acceptable par les musulmans est celui qui leur accorde un moratoire selon la formule du V.R.P. du nazislamisme modéré Tarek Ramadan sinon c’est peine perdue. Et s’ils souscrivent à un pacte contraignant pour eux, ils peuvent s’en délier sans mauvaise conscience  car l’islam ne reconnaît pas la validité d’un accord conclu avec les mécréantsCoran (3:28) – Ce verset demande aux musulmans de ne pas prendre les mécréants comme alliés ou amis, à moins que cela ils n’y soient “contraint par un péril à redouter”.

Coran (9:3) – “… Dieu et Son Messager sont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes…”

Pour eux aucun engagement ne peut leur être opposable et s’ils s’y engagent c’est pour duper le mécréant.

Quant aux droits de la femme  ils ne sont que les droits des musulmans sur elles. Elles sont des majeures incapables dans l’islam, leur présence envahissante  et de plus en plus agressive dans l’espace public  s’inscrit dans une stratégie de déstabilisation politique et sociétale de la France. Elles sont  son arme d’intimidation et de fouteuse de trouble. Son étendard de conquête et de leurre pour piéger les Français et s’attirer les bonnes grâces du gouvernement des juges pour tuer les libertés.
Un islam français n’a de sens que si l’islam se réforme et expurge de ses textes les versets ultra-violents et incompatibles avec les lois de la République et les droits humains.  C’est oublier le sacro-saint principe de l’essence révélée du message, intemporel et valable en tous temps et tous lieux, et qui ne doit pas être sujet de modification, d’adaptation, de correction ou d’amélioration. Elle s’y adapte ou se démet.
Ce que des pays comme l’Egypte n’ont pas réussi pour moderniser l’islam et qui sans le vouloir ont attisé la braise radical jamais éteinte chez les masses musulmanes, ce n’est pas la France pays des Lumières et terre de liberté fécondée par le christianisme et aux racines gallo-romaines, celtes et méditerranéennes, qui va y parvenir et pourquoi faire pour être un Etat islamique dans la galaxie mahométane où l’ignorance, le fanatisme, l’obscurantisme, la négation de l’individu en tant que tel, sont la norme, inhumaine, liberticide, livrée aux chacals religieux islamiques, fasciste et théocratique et gavée du Coran et des hadiths apologistes du racisme, de l’antisémitisme, de l’intolérance, de la mutilation, de la peine de mort des incroyants ?
Refondre l’islam pour mieux fendre la France. Nul doute ce que les promoteurs de ce projet qui ne semble guère susciter l’émotion de la classe politique et les élites de ce pays à quelques rares exceptions près cherchent à obtenir.
C’est pourquoi il n’y aura jamais un islam français comme il n’existe nulle part ailleurs un islam aux couleurs nationales, il est un et indivisible, il y aura une France dissoute dans le bain acide musulman;
Un islam de France quésaco un serpent de mer et un.mirage du désert arabique ?
L’utopie socialiste est aussi nuisible à la France que l’islam lui-même. Si un jour il y aura un islam définitivement sorti de l’ombre dans ce pays ce sera un islam sans la France .
Une France qui ne ressemblera plus à rien sauf aux pays de la calamité islamique.
En réalité c’est la France soumise à la charia qui est l’objectif final ce projet. Tout ce tralala est le voile noir de l’islam qu’on jette sur pour soustraire la vérité de la vue des Français. Il n’est rien de plus que sa face cachée.
Un projet qui s’inscrit dans la pierre mortuaire de l’infamie des plus grandes trahisons de l’histoire, une sorte d’Anschluss pour accélérer le processus de son islamisation.
Un islam de France est une manoeuvre pour baliser le terrain à la prise de pouvoir de l’islam sur la France.