Archives pour la catégorie islamo-collabos

Pourquoi l’islam n’est vraiment pas une religion

 

Que les non-musulmans et surtout les islamo-collabos sachent une fois pour toutes, selon les préceptes de l’islam ils n’auront aucune chance au même titre que la majorité des femmes musulmanes d’accéder au paradis tant qu’ils ne font pas le choix de se convertir à cette religion qui prône la supériorité de ses fidèles sur vous autres et qui place les siens au-dessus de l’échelle humaine.

Il est dit dans le Coran que seuls ceux qui ont suivi la voie de l’islam bénéficieront de cette prébende divine.

Par voire de conséquence, quant aux autres, l’enfer sera leur seul lot de consolation. Pauvres humanistes vous serez privés des délices divines au seul profit des inhumanistes-terroristes-djihadistes musulmans.

L’abbé Pierre, le Mahatma Ghandi et Nelson Mandela en enfer parce qu’ils n’ont pas le caractère musulman, tandis que R. Ghannouchi, Ben Laden, Omar Bachir le génocidaire soudanais sont promus au paradis.

Drôle de religion qui accorde une prime à la violence et châtie les hommes épris de paix et d’amour.

Une religion qui surfe sur les peurs et les promesses et qui s’abreuve du sang humain et veut coloniser la vie des hommes dans ses moindres petits détails apporte elle-même la preuve de sa misère spirituelle.

Pourquoi a-t-elle besoin d’user des mécanismes de manipulation mentale et de conditionnement psychologique comme si elle était une secte ?

Effrayer, appeler au meurtre de ce qui est différent de soi et promettre le paradis aux plus fanatisés des fidèles, ce n’est pas ça la noblesse d’une religion qui doit en tant que telle procurer à l’homme cette nourriture qui lui permet de s’élever, ouvrir son coeur et son esprit, d’aimer tous les humains, et non de chercher à le réduire à une simple portion congrue et d’en faire une arme de destruction massive. Si ce dieu musulman était aussi juste, impartial,et humaniste, pourquoi cherche-t-il à duper les hommes, à vouloir les embobiner par des promesses qui n’engagent que ceux qui les prennent pour une parole divine.

Il ne peut y avoir de religion sans égalité de droit et de statut entre les hommes et tous les hommes indépendamment de leurs croyances et leur sexe, si Dieu est unique, il ne peut y avoir un traitement différencié entre ses prétendues créatures. On ne fait pas non plus de la piété un critère d’égalité entre les hommes.

Etre musulman n’est pas non plus un critère de solvabilité morale. Le jour où l’islam enseignera à ses hommes qu’il n’y a pas d’amour autre que celui de l’être humain, cela fera de lui enfin une vraie religion qu »il cherche à l’être mais qu’il n’y arrive pas.

Le jour où les mots à forte connotation raciste, xénophobe, antisémite, inégalitaire, qui portent en eux tous les germes de la violence, du sexisme, de l’intolérance, de la tyrannie, de la haine, de l’inhumanisme, cela fera passer l’islam de l’ombre à la la lumière.

Le jour où tous les pays musulmans adhéreront à la Déclaration Universelle des Droits de l’homme et du Citoyen, et apprendra à respecter les droits à la différence et les libertés d’expression et de conscience, l’islam ne rimera plus avec nazisme.