Archives pour la catégorie racisme anti-juif

Nier le racisme anti-juif en Afrique du Nord relève de la pure mauvaise foi

manif-tunis-synagogue

Il est d’usage chez beaucoup de Nord-Africains de ponctuer à chaque fois que l’on prononce le mot de Juif par hachek , votre respect.   C’est comme s’il on avait peur d’avoir commis une parjure ,  rendu coupable d’un sacrilège,  une infamie suprême.

Un mot tabou donc que l’on ne doit jamais sortir de sa bouche et si on le fait on doit aussitôt la purifier et purifier les oreilles de son interlocuteur par la formule consacrée en y ajoutant le qualificatif hachek.

Même Satan n’est pas gratifié du mot hachek. Chez eux le Juif serait l’incarnation du mal absolu. Il a trahi Mahomet et ne pourra jamais expier son crime sauf par la victoire finale du musulman sur lui.

On peut invectiver le musulman de tous les noms d’oiseaux mais la seule invective qui le mette en émoi et qui lui soit inacceptable est le qualificatif de Juif.

J’ai été témoin oculaire d’une violente dispute chez un couple tunisien car la femme s’est sentie gravement outragée et atteinte en son honneur de musulmane  par  son mari professeur de maths pour l’avoir traitée de fille de Juif, book yahoudi.  Elle est loin d’être une histoire isolée sauf pour les sourds et les aveugles.

Le Juif est pour eux un cadavre putride, un jiffa selon un récit judéophobe. D’après leurs élucubrations anti-juives  il serait né après que Mahomet avait autorisé des femmes juives à coucher avec les corps de leurs maris tous morts dans une bataille contre les musulmans.

Évoquer leur seul nom est comme si l’on répand une mauvaise odeur dans l’air Lire la suite Nier le racisme anti-juif en Afrique du Nord relève de la pure mauvaise foi