Archives du mot-clé Crime contre l’humanité

Non M. Trump, le terrorisme n’est ni sunnite ni chiite, il est dans l’ADN de l’islam

Ils vont tous fêter le même ramadan, islamistes, fondamentalistes, intégristes, musulmans modérés, musulmans radicaux, chiites, sunnites, djihado-terroristes, salafistes, wahhabites, que des appellations multiples pour nommer l’islam.
Il n’y pas de ramadan pour les uns et un ramadan pour les autres. Tous unis dans le respect absolu de ce pilier fondamental de leur religion. Ils ne font pas de différence entre eux quand il s’agit d’accomplir leurs devoirs cultuels nous devons en faire autant.

Il n’y a pas de musulmans par conséquent à toutes les sauces, il y a une seule sauce pour tous les musulmans. Un seul Coran pour tous, une seule divinité Allah à vénérer, un seul homme Mahomet pour modèle unique et une seule religion à suivre l’islam.

Contrairement aux idées reçues l’islam ne s’accommode pas ils doivent tous s’y accommoder sinon ils ne sont pas musulmans et les non-musulmans doivent en payer le prix comme à Manchester, Paris, Nice, Berlin , Londres, Bruxelles et Madrid, Bali, Bombay et New York autrefois.

Toute manoeuvre laissant croire que le terrorisme est lié à telle ou telle obédience est une vue de l’esprit bien pire encore une apologie de crimes contre l’humanité.

Donald Trump qui n’a fait que brasser du vent pendant sa campagne électorale se ment à lui-même, à moins qu’il n’ait endossé les habits infâmes de l’innocence de l’islam orthodoxe que sa protégée saoudite en est le fer de lance moyennant un cachet de plus de 400 milliards de dollars en voulant faire endosser la responsabilité des attentats terroristes au seul Iran alors que le terrorisme est consubstantiel à l’islam.

Aucune organisation terroriste n’est au service de l’Iran elle est au service de l’islam. Celui qui la nourrit idéologiquement, la conditionne mentalement et l’incite à semer l’effroi dans le coeur des infidèles moyennant sa rétribution dans l’au-delà fantasmé par un délirant psychopathe du nom de Mahomet

Appeler son fils Mohamed Merah est une nouvelle mort infligée à ses victimes et une apologie du terrorisme

Afficher l'image d'origine

Prénommer son fils Mohamed Merah ce n’est pas faire l’apologie du terrorisme, ni un acte négatonniste de crimes contre l’humanité n’est-ce pas ? Mohamed Merah est ce monstre musulman qui a massacré des êtres humains en raison de leur non-appartenance à sa funeste religion dont le fils d’un très cher ami Albert Chennouf Meyer. Cette famille de Nice et certainement pas niçoise devrait être poursuivie devant la justice pénale mais non on préfère laisser parler la justice civile.

Afficher l'image d'origine

Pourquoi ne pas appeler son fils Adolphe Hitler ou les frères Kouachi pendant qu’on y est ? Il faut que le législateur adopte une loi pour interdire des prénoms rendant hommage aux terroristes.

Il est à craindre qu’un jour viendra où des prénoms sentiront le parfum infect des terroristes musulmans. C’est la preuve que certains musulmans n’ont que du mépris pour les lois de la République et se servent des failles juridiques et de ses lois antiracistes pour l’anéantir.

Donner le prénom de Mohamed Merah à son fils est lourd de sens idéologique et n’est pas pour le plomber socialement plus tard, car ce plus tard sera pour eux musulman et ça traduit leur volonté d’imposer leur dictature à la France. Ils savent que le temps joue pour eux et plus personne ne pourrait les contrarier dans leur projet de conquête de cette France qu’ils convoitent depuis Poitiers.Afficher l'image d'origine

Seul un vote citoyen, responsable, souverainiste et patriotique pourrait arracher la France de leurs griffes.

Il eût été souhaitable que tous les leaders politiques qui ont la France en eux se donnent la main dans l’intérêt supérieure de la nation.

L’islam gagne du terrain à cause des divisions politiques et des ambitions personnelles. Plutôt que de rivaliser dans les surenchères courtisanes il faut faire comprendre aux musulmans qu’ils ne peuvent pas être fidèles à citoyens.

Tant que l’on a pas pris à bras le corps le problème de l’islam et mettre des mots sur mes maux les chances de survie de la France sont très minces.

L’islam, le culte de la barbarie sacrée

 

Enièmes  question aux musulmans qui resteront sans aucun doute lettre morte comme d’habitude, si l’islam est tout et la lumière qui brille sur l’humanité pourquoi vous n’êtes rien, qui brillez par votre absence dans tous les domaines et nuls partout ?

Pourquoi si le Coran était à l’origine directe comme vous l’affirmez sans jamais en apporter la preuve  de toutes les découvertes et innovations scientifiques, technologiques, médicales, aéronautiques, industrielles, techniques, tout ce qui a permis à l’homme de passer de l’ère de la pisse du chameau  à la nanotechnologie et la cybernétique, pourquoi les musulmans n’ont pas été les pionniers en la matière et le « génie » musulman n’a rien apporté de concret à l’humanité depuis 1437 ans sauf la mort et la terreur ?

Si l’islam a sorti l’humanité du monde des ténèbres comme vous le dites, alors qu’il n’en connaît qu’une seule celle des Bédouins d’Arabie,n’est-il pas étonnant que tous que tous les peuples tombés sous son joug sont plongés dans les fonds abyssaux de l’histoire malgré que certains d’entre eux étaient avant l’islam des berceaux civilisationnels et qu’il n’a d’ailleurs remis pas en valeur ?

L’islam n’est-il pas un bunker dans lequel il a enfermé une partie de l’humanité et veut y mettre l’humanité qui n’est pas la sienne en voulant l’y contraindre par le pouvoir de la terreur ?

Quand Amnesty International se fait l’avocat du diable islamiste

Selon le site du Monde Afrique dans un article daté du 17 septembre, les « experts » d’Amnesty International et d’International Cris Groupe qui ont brillé par leur silence jusqu’alors sur les exactions indicibles de la secte islamiste de Boko Haram dans le nord du Nigéria et du Cameroun, s’inquiètent de la réaction violente de l’armée camerounaise face à ladite secte .
Ces fameux « experts » qui sortent pour une fois de leur silence pour faire pleurer dans les chaumières sur le traitement inhumain infligé par l’armée camerounaise aux combattants de la cause d’Allah très connus pour leur respect tout particulier de la Convention de Genève sur les conflits armés et la protection de la population civile, souhaiteraient apparemment au nom des principes généraux du droit international que les militaires camerounais s’offrent en Holocauste aux inoffensifs boucher de Boko Haram qui n’ont jamais fait du mal à une mouche mais qui appliquent fidèlement les préceptes de l’islam : Piller, massacrer, incendie, violer, asservir, que des nobles valeurs humanistes.
A leurs yeux d’aveugle, les barbares ne sont pas ceux qu’on croit ce sont les militaires camerounais qui devraient laisser faire ces pauvres militants des droits humains qui ont le souci de la vie humaine comme Mahomet avait le souci des juifs de Médine.
Au nom de l’islam on a le droit de répandre la mort et la terreur et contre les musulmans extrémistes nul n’est en droit de se défendre bien au contraire on doit leur faciliter le sale boulot pour se livrer à leurs exercices favoris es brûler les églises, égorger les chrétiens par milliers, enlever les collégiennes, commettre des attentats terroristes sur les marchés, réduire en amas de cendres des villages entiers, afin d’éviter soi-disant toute recrudescence de la violence..
Ainsi à la violence des extrémistes musulmans, il est interdit de riposter dans les mêmes proportions. Il faut être charitable et humaniste.
Boko Haram (https://fr.wikipedia.org/wiki/Boko_Haram) fidèle à l’islam des sources originelles dans sa conception wahhabite doit avoir les coudées franches aidé par ses mentors qatariens pour mettre la région à feu et à sang jusqu’à ce qu’il ait exterminé les derniers chrétiens, animistes voire des pauvres musulmans inoffensifs.
Selon leur logique troublante, on ne doit pas combattre l’horreur par l’horreur et le sang par le sang, le Cameroun ne doit pas assurer la défense de l’intégrité physique de sa population en proie aux attaques incessantes meurtrières depuis plus d’une dizaine d’années de la part du groupe salafo-djihadiste sunnite de Boko Haram, ni avoir une politique de représailles pour ne pas envenimer la situation à moins que pour ne pas troubler leur bonne conscience.
Il y a tout à parier qu’ils seraient ravis de voir l’armée camerounaise se comporter le plus lâchement du monde à l’image de l’armée nigérienne et dérouler le tapis rouge aux pattes de ces meutes de prédateurs avides de la chair humaine.

Que les musulmans nous expliquent comment vont-ils faire pour islamiser la terre tout entière ?

En quoi l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance surtout étymologiquement il est tout le contraire de ce que les musulmans veulent nous faire croire  ?

En quoi êtes-vous supérieurs aux autres dont vous ne connaissez strictement rien sauf votre abomination de tout ce qui est différent de soi et alors que rien absolument rien ne plaide en faveur de vos prétentions suprémacistes ?
En quoi l’islam est-il un facteur de développement humain et source de bien-être commun pour l’humanité ?
En quoi votre mode de vie rétrograde et barbare, et votre système de pensée et valeurs qui veut momifier l’homme et l’anéantir, liberticide, despotique, inhumain, ultra-machiste et sexiste, négateur des droits humains et un poison mortel pour la vie, sont-ils un plus pour l’humanité ?
En quoi la charia est-elle supérieure aux lois humaines et va-t-elle rendre la justice plus équitable, juste et moins cruelle et aveugle si demain vous réussissez, ce dont il permis de douter vous n’aurez pas en face de vous un boulevard grand ouvert soyez-en assurés, ?

Qu’est-ce que vous aurez à gagner le jour où l’islam dominera le monde à supposer qu’il y arrive, et une fois qu’il sera la loi pour tous les hommes que se passera-t-il après et quel sera le sort de ceux qui refuseront de s’y soumettre ?
Comment allez-vous vous y  prendre pour dominer le monde alors que vous êtes dans les catacombes de l’humanité ?
Comment allez-vous vous entendre entre vous pour bâtir un Califat mondial et dépasser vos querelles intestines et vos divisions abyssales pour gouverner le monde ?
Pourquoi n’avez-vous  aucun respect pour l’adversaire et vous trop sûrs de leur force  comme si en face il n’a que des pantins ?
Pourquoi manquez-vous d’humilité et de modestie ?
Pourquoi êtes-vous incapables de coexister pacifiquement avec les autres ?
Pourquoi jugez-vous  les autres avec autant de mépris et de racisme ?
Pourquoi cataloguez-vous ceux qui ne partagent pas leur foi de kéfirs, infidèles ?
En quoi est-ce de l’infidélité qui veut dire trahir un engagement, manquer de loyauté, ce qui est un terme impropre pour qualifier ceux qui n’ont jamais fait acte d’allégeance à l’islam et que normalement ne doit s’appliquer qu’à vous-mêmes si jamais vous manquez à votre devoir de fidèle, est donc un crime à vos yeux et vous les condamnez sans appel  ?
Est-ce que vous ne croyez pas que vous êtes vous-mêmes plus infidèles que ceux que votre religion traite d’infidèles du fait que vous ne partagez pas leur vision du monde et de la vie ?
Sans ces infidèles que vous haïssez tant et qui sans eux vous seriez encore à l’état sauvage est-ce que vous croyez que vous seriez en train de jouir des innovations technologiques qui changent votre vie ?
Qu’auriez-vous fait tout simplement sans eux ?
Pourquoi les juifs et les chrétiens sont voués au statut de dhimmis, infra-humains, car la notion de citoyenneté n’existe pas chez eux, tandis que vous bénéficiez des mêmes droits qu’eux chez eux, en Israël vous avez autant de droits que les juifs ?
Pourquoi vos palestiniens se font soigner justement dans ce pays où ils préfèrent placer leurs avoirs car ils n’ont pas confiance en vous ?
Pourquoi vous consommez les fruits des « infidèles » tout en les dénigrant et les vitupérant ?

Si vous êtes les meilleurs pourquoi êtes-vous alors le cauchemar de l’humanité et votre religion est synonyme de terrorisme ?

Si Daech n’est pas l’islam c’est que Mahomet lui-même n’était pas musulman

Ce qu’on appelle musulmans modérés sont en réalité les mauvais élèves de l’islam et les musulmans radicaux que l’on veut faire passer pour des transgresseurs et des « dévoyeurs » de l’islam , alors qu’ils sont des musulmans tout court, sont les bons élèves de la classe auxquels le Grand Proviseur Mahomet promet les plus belles des gratifications libidinales et buccales.

Le Coran promet le paradis à ceux qui font de leur vie un don pour Allah qui ne se posent ni des questions ni doivent exprimer le moindre doute sur la sincérité de la promesse (S. 4, V. 74) : “ Qu’ils combattent donc dans le chemin de Dieu, ceux qui vendent la vie présente contre l’ultime. Et quiconque combat dans le chemin de Dieu, tué ou vainqueur, nous lui donnerons bientôt un énorme salaire ”.

C’est grâce à ces bons élèves  de la classe de la tradition musulmane du sacrifice de sa vie pour la gloire de l’islam perdure depuis 1435 ans. Le bon musulman est celui qui ne recule devant rien téméraire et jusqu’au-boutiste, cruel et dévoré par ses fantasmes du plaisir charnel et des ruisseaux de vin ( S. 47, V. 38) dont il s’enivrera pour l’éternité, exalté et fanatique, insensible et incompatissant, mu par sa seule haine de soi et de l’autre dont il doit purifier la terre de sa présence. Une machine de guerre à lui tout seul, justicier, inquisiteur et bourreau. Adepte de la justice expéditive et de l’exécution sommaire, il se veut au-dessus des lois humaines,engoncé dans son armure en acier il marche sur la ville tel un Panzer écrasant tout sur un passage sans mesurer l’étendue des dégâts et des horreurs infligés à ceux que le Coran désigne comme les ennemis de l’islam (S. 5, V. 51; S. 9, V. 29)

Couvert par son impunité théologique et dogmatique et totalement disculpés de ses crimes car c’est Allah lui-même qui a tué les mécréants par sa main (S.8, V. 17, il n’a aucune conscience de ses actes, perdant toute notion d’humanité, hypnotisé par le miroir aux alouettes que lui fait miroiter ses deux seigneurs et maîtres, auquel il doit obéir aveuglement au doigt et à l’oeil telle une âme damnée, il n’y a pas pour lui de crime de guerre ou de crime contre l’humanité qui tienne.

Déresponsabilisé, déculpabilisé, sans volonté propre, un cannibale-vampire jamais repu et insatiable, Allah et Mahomet l’assurent de leur protection et l’encouragent dans la voie du combat à mort contre leurs opposants.le cheikh ismaélien de Syrie, Sinan (1167-1193), disait à ses fédayins ( celui qui se sacrifie pour quelque chose ou quelqu’un) :
« Les véritables musulmans sont ceux qui tuent d’autres hommes et se font ensuite tuer eux-mêmes. » .
Le bon élève musulman ne contrevient aucunement aux lois de l’islam, il en est la matière vivante, c’est celui qui les transpose les mieux dans la réalité. Son combat contre les « mécréants » est sans relâche et permanent. Il doit les harceler quel qu’en soit le prix. Il n’agit pas de sa propre initiative tous ses faits, forfaits et méfaits sont frappés du sceau du sacré et encadrés par un corpus de règles définies par le Coran et la tradition mahométane (S. 4, V. 66-69 entre autres ).
Il est dans la voie d’Allah, fi sabil allah, et n’a pas par conséquent à s’embarrasser de scrupules superflus.

Le triomphe de la parole d’Allah et sa propagation aux quatre coins de la terre n’a de prix que dans l’anéantissement de la vie des incrédules, les infidèles, les juifs, les associateurs, les blasphémateurs, les hypocrites, les chrétiens, et tous ceux qui osent défier volonté. « Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants…

Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. » (S. 2. V.191-193)
« Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! » (S. 2.V.191)

« Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur »(S. 4. V.89)

Al Bukhari (810-870)
“ Lorsque vous rencontrez l’ennemi, soyez endurants et sachez que le paradis est à l’ombre des sabres ”…

En toute évidence les mauvais élèves sont très en deçà des normes définies par l’islam pour prétendre à cette rétribution divine qui nourrissent les fantasmes des musulmans.En effet, ils ne connaissent strictement rien aux principes théologiques et idéologiques de leur soi-disant religion et qui suivent benoîtement le mouvement sans savoir de quoi il se retourne qui font leur cuisine musulmane avec des ingrédients édulcorés dont certains sont empreints de paganisme, de judaïsme et de christianisme, qu’on peut qualifier d’idiots utiles et il y a ceux qui oeuvrent pour la gloire de l’islam qui ont appris parfaitement la leçon et qui mettent en application fidèlement les principes fondamentaux de l’islam.

Les musulmans dits modérés sont des cancres, des pitres, des charlots, ternes, dissipés et des suivistes qui se donnent l’illusion de tout savoir mais qui ne savent rien, des arrivistes et des incultes, il y a les autres qui sont les premiers de la classe, qui excellent dans la compréhension des textes fondateurs de l’islam.

La palme revient incontestablement à Daech qui fait l’honneur de l’islam et le malheur de l’humanité.

 

Aux médias français : vous êtes pitoyables et pathétiques avec votre islam modéré

Pourquoi donne-t-on la parole aux adorateurs de Mahomet l’homme qui se rêvait en maître de l’humanité et qui décapitait ses victimes pour les faire taire. Qui avait ordonné de tuer les captifs non-repentis et de réduire à l’état d’esclaves sexuelles leurs femmes et vendre leurs enfants comme un vulgaire bétail ? Ce n’est pas l’Abbé Pierre à ce que je sache.
Les musulmans doivent être interpellés, questionnés sur le contenu raciste, haineux, antisémite, fabulateur, féminicide, pédophile, ultra-machiste, ultra-violent, cosmique, ethnocentrique, génocidaire, négateur de la vie, hégémonique, impérialiste, terroriste, mortifère et djihadiste du Coran.

A chaque fois qu’on leur tend le micro c’est une arme qu’on leur offre pour la retourner un jour contre l’humanité insoumise à l’islam. Il n’y pas pire crime que de vouloir réhabiliter les auteurs et leurs complices des exactions barbares perpétrées sous les cris effrayants d’Allah Akbar.

Au lieu d’intenter enfin un véritable procés procès de l’islam et des musulmans et les renvoyer à leur histoire jalonnée de massacres et de déportations des populations par centaines millions depuis l’avènement de cette idéologie mortifère, inhumaine, figiste et totalitaire pire que le nazisme, les médias se complaisent dans le rôle d’avocats du diable qui un jour leur fera regretter de lui avoir tenu le crachoir et lui avoir servi de brosses à reluire..
Savent-ils qu’en jouant au Monsieur Propre de l’islam et des musulmans ils infligent une nouvelle mort à David, Hervé, Steven, James et l’avocate irakienne Samira Saleh Naimi ? A moins que l’argent qatarien ait fini par avoir raison de leur déontologie.

Il est impératif de mettre fin à ce cirque malsain et indécent des larmes de crocodiles déversées par les musulmans sur les plateaux de télévision qui sont en réalité le poison qui dégouline de leurs yeux sur les « infidèles ».
Un musulman qui compatit pour ses victimes non-musulmanes qui est un acte impensable dans l’islam considéré comme un sacrilège est comme un bourreau une fois qu’il a ôté la vie au supplicié savoure jusqu’aux larmes la joie d’avoir ajouté un nouveau trophée à son tableau de chasse.

A trop vouloir caresser l’hydre musulmane dans le sens du poil, on y laissera et sa vie et son honneur.