Archives du mot-clé délires de grandeur

Un jour ou l’autre l’islam finira par connaître le sort de son clone nazi

Afficher l'image d'origine

Il faut cesser de leur donner plus d’importance qu’ils en ont et d’exagérer le phénomène du péril musulman qui est effectivement nuisible mais pas exterminateur. A force d’avoir le front collé sur le tapis de prière et ruminer leur rancoeur contre le non-musulman, ils ont perdu la notion du temps et ne font que rater les départs du train de l’humanité. Jamais associés aux grandes découvertes et innovations du génie humain. L’histoire du progrès humain est écrite sans eux et le sera toujours sans eux. Venus sur terre pour la détruire et non pas pour l’enrichir.

Ne faisons pas des tocards de l’humanité des champions toutes catégories. Ils se voient les maîtres du monde  parce que le Coran leur fait croire que le simple fait d’être musulman les élève au-dessus des non-musulmans auxquels alors qu’ils ne sont jamais sortis de leur état d’esclaves et totalement absents de la compétition mondiale. Ils brillent pour leur arrogance et leurs délires mégalomaniaques et mythomaniaques et leur mépris dogmatique de tout ce qui est différent de soi. Ils déversent leur torrent de venin dans leurs prières quotidiennes sur les Juifs et les Chrétiens.  Ils ne font parler d’eux que par la terreur qu’ils sèment autour d’eux. Leur religion est devenue le pire cauchemar de l’humanité occupant la première place de la rubrique des faits divers des médias du monde entier.

Vous imaginez Algériens et Marocains, Iraniens et Saoudiens, Syriens et Turcs, Irakiens et Iraniens, Koweïtiens et Irakiens, Turcs et Iraniens, Palestiniens et Jordaniens, le Qatar et les Emirats, le Yémen et l’Arabie, les Somaliens, Afghans, Soudanais, Indonésiens, Malais, musulmans chinois et indiens, Bangladais Pakistanais et Africains, laisser au vestiaire leur animosité ancestrale et leurs querelles intestinales pour diriger le monde la main dans la main ?

Les musulmans sont seulement frères pendant la prière et encore dès qu’ils sortent de la mosquée ils redeviennent les ennemis jurés. Je crois qu’on exagère trop leur pouvoir si vraiment ils étaient aussi forts qu’on le croit leurs pays ne seraient les pitres de la classe humaine et ne constitueraient pas pas pour la plupart les plus grands foyers de conflits au monde.

Et les près de 80% de non-musulmans ne sont pas des pantins et des laquais et qui sont de surcroît majoritairement islamo-incompatibles à ce que je sache, un jour ils sortiront de leur silence pour éradiquer l’engeance islamique.

Jamais depuis que ce virus létal a vu le jour dans cette terre maudite d’Arabie inoculé dans le corps de l’humanité par le plus grand empoisonneur de tous les temps du nom de Mahomet, ses sectateurs-propagateurs de son poison n’ont formé un bloc homogène soudé comme les doigts d’une main, ils ne font que s’abreuver de la haine d’eux-mêmes et s’enivrer de leur propre sang qui est leur seule raison d’être et de vivre. L’Algérie, un pays qui manque quasiment de tout préfère se surarmer non pour partir à la conquête de l’Occident, alors qu’il a été incapable de sécuriser ses frontières avec le Mali, mais tout simplement pour intimider son voisin marocain.

Les fossés de la discorde entre eux sont encore plus profonds qu’entre eux et les non-musulmans.

Ne les mettons pas sur un piédestal sur lequel ils ne sont jamais monté et ne faisons des tocards des champions olympiques.

Ils se sont surtout mis d’accord entre eux pour s’étriper jusqu’à la nuit des temps.
Ce n’est pas pour autant non plus qu’il faut minimiser leurs capacités de nuisance.
Ils peuvent faire autant de dégâts que des nuées de sauterelles dévastatrices.
Il suffit de regarder l’exemple de certains musulmans de France plutôt que s’inspirer de l’exemple des Chinois et des Hindous pour assurer leur prospérité économique ils préfèrent comme à Aubervilliers jouer aux bandits des quatre chemins dans la pure tradition mahométane.

Le réveil sonnera un jour où l’autre et celui qui ne fait que semer le vent de la terreur depuis 1437 ans finira par récolter la tempête de la mort.

Que les musulmans nous expliquent comment vont-ils faire pour islamiser la terre tout entière ?

En quoi l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance surtout étymologiquement il est tout le contraire de ce que les musulmans veulent nous faire croire  ?

En quoi êtes-vous supérieurs aux autres dont vous ne connaissez strictement rien sauf votre abomination de tout ce qui est différent de soi et alors que rien absolument rien ne plaide en faveur de vos prétentions suprémacistes ?
En quoi l’islam est-il un facteur de développement humain et source de bien-être commun pour l’humanité ?
En quoi votre mode de vie rétrograde et barbare, et votre système de pensée et valeurs qui veut momifier l’homme et l’anéantir, liberticide, despotique, inhumain, ultra-machiste et sexiste, négateur des droits humains et un poison mortel pour la vie, sont-ils un plus pour l’humanité ?
En quoi la charia est-elle supérieure aux lois humaines et va-t-elle rendre la justice plus équitable, juste et moins cruelle et aveugle si demain vous réussissez, ce dont il permis de douter vous n’aurez pas en face de vous un boulevard grand ouvert soyez-en assurés, ?

Qu’est-ce que vous aurez à gagner le jour où l’islam dominera le monde à supposer qu’il y arrive, et une fois qu’il sera la loi pour tous les hommes que se passera-t-il après et quel sera le sort de ceux qui refuseront de s’y soumettre ?
Comment allez-vous vous y  prendre pour dominer le monde alors que vous êtes dans les catacombes de l’humanité ?
Comment allez-vous vous entendre entre vous pour bâtir un Califat mondial et dépasser vos querelles intestines et vos divisions abyssales pour gouverner le monde ?
Pourquoi n’avez-vous  aucun respect pour l’adversaire et vous trop sûrs de leur force  comme si en face il n’a que des pantins ?
Pourquoi manquez-vous d’humilité et de modestie ?
Pourquoi êtes-vous incapables de coexister pacifiquement avec les autres ?
Pourquoi jugez-vous  les autres avec autant de mépris et de racisme ?
Pourquoi cataloguez-vous ceux qui ne partagent pas leur foi de kéfirs, infidèles ?
En quoi est-ce de l’infidélité qui veut dire trahir un engagement, manquer de loyauté, ce qui est un terme impropre pour qualifier ceux qui n’ont jamais fait acte d’allégeance à l’islam et que normalement ne doit s’appliquer qu’à vous-mêmes si jamais vous manquez à votre devoir de fidèle, est donc un crime à vos yeux et vous les condamnez sans appel  ?
Est-ce que vous ne croyez pas que vous êtes vous-mêmes plus infidèles que ceux que votre religion traite d’infidèles du fait que vous ne partagez pas leur vision du monde et de la vie ?
Sans ces infidèles que vous haïssez tant et qui sans eux vous seriez encore à l’état sauvage est-ce que vous croyez que vous seriez en train de jouir des innovations technologiques qui changent votre vie ?
Qu’auriez-vous fait tout simplement sans eux ?
Pourquoi les juifs et les chrétiens sont voués au statut de dhimmis, infra-humains, car la notion de citoyenneté n’existe pas chez eux, tandis que vous bénéficiez des mêmes droits qu’eux chez eux, en Israël vous avez autant de droits que les juifs ?
Pourquoi vos palestiniens se font soigner justement dans ce pays où ils préfèrent placer leurs avoirs car ils n’ont pas confiance en vous ?
Pourquoi vous consommez les fruits des « infidèles » tout en les dénigrant et les vitupérant ?

Si vous êtes les meilleurs pourquoi êtes-vous alors le cauchemar de l’humanité et votre religion est synonyme de terrorisme ?

L’islam ne dominera pas le monde, il finira comme son congénère nazi

Paru dans Dreuz sous le titre :« Musulmans, je n’ai rien contre vous, c’est votre comportement envahisseur qui m’insupporte »

 

 Si le christianisme est falsifié selon des plantigrades mahométans, c’est que l’islam l’est encore plus. N’est-il pas lui-même une pâle copie du judaïsme et du christianisme o ?

Vous n’êtes pas meilleurs que ceux qui n’adhèrent pas à votre croyance. Pires vous l’êtes certainement, car à force de vous égosiller depuis 1436 ans  que vous êtes la plus belle communauté jamais envoyée sur terre, sans absolument rien connaître de l’histoire des civilisations et de la géographie humaine, vous semez vous-mêmes le doute sur vos capacités mentales et intellectuelles.

C’est la preuve que vous êtes dans les catacombes de l’histoire et vous fantasmez sur l’absence de lumière dans cette obscurité opaque dans laquelle vous êtes plongés. Les êtres de lumière ne se voient pas dans les habits des lumières puisqu’ils les portent, il n’y a que ceux qui comme vous qui en sont dépourvus qui les revendiquent.

Quand on est laid, moche, monstrueux, cauchemardesque, ténébreux, et répugnant on se voit beau, merveilleux et sublime. Vous êtes défavorisés par la vie et vous n’êtes pas les seuls, mais vous n’avez pas l’intelligence pour compenser votre handicap en cherchant à faire un bon usage de vos capacités intellectuelles et humaines, d’oeuvrer pour le bien-être commun de l’humanité, plutôt que de la parasiter et lui nuire.

Animés par des sombres desseins pour l’asservir alors que vous êtes les premiers à profiter de ses bienfaits. Que ferez-vous le jour où le monde finira par vous ressembler pour devenir une Arabie Saoudite planétaire, votre modèle parfait, un cimetière à ciel ouvert ?

Ce sera fini de la joie de vivre, de la gaieté, de la réflexion, de la création, de l’innovation, de la recherche, de la culture, de la philosophie, de l’art, de la musique, de la poésie, de la morale humaine, du contrat social, des droits humains, de la protection de la petite enfance, des droits des étrangers, de l’égalité entre les sexes, des régimes matrimoniaux garantissant les droits de la femme, etc… Un monde coulé dans le même moule et guidé par la voix d’Allah. Est-ce cela votre projet politique et civilisationnel pour l’humanité ?

Pourquoi avez-vous tant peur d’un monde pluriel ?

La richesse humaine n’est pas dans le sectarisme et l’uniformisation de la pensée, elle est et restera, que cela vous en déplaise, dans sa variété et sa diversité. Saint-Exupéry disait « Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit » Il est douteux que vous connaissiez de cette citation.

Vous êtes trop centrés sur votre nombril, dont vous voulez faire le nombril de l’humanité. Au lieu de la régénérer par le savoir et le progrès, vous cherchez à l’anéantir et faire des humains une race de dégénérés à l’image de ces masses frustres, avachies, des corps sans âme, et inertes, au Q.I. de crevettes, lobotomisées et abêtis des pays musulmans.

Epargnez-nous votre vantardise et vos fanfaronnades et prouvez-nous vos performances. Vous ne serez jamais des médaillés olympiques tant que vous n’aurez pas foulé les terrains de la compétition mondiale et travaillé d’arrache-pieds pour y arriver.

De grâce, cessez de vous faire passer pour des champions alors que vous êtes – très sincèrement – des vauriens.

Soyez humbles et modestes et vous aurez notre estime et considération.

Vous ne sauriez nier que vous êtes en queue du peloton. Plus il roule à vive allure, plus vous êtes largués. Ce n’est pas avec votre lecture du Coran que vous allez pouvoir parvenir à combler les retards abyssaux qui vous séparent des autres.

Regardez ce que la Corée du Sud a fait en 60 ans, pour ne pas citer Israël et tant d’autres pays, des millions de brevets industriels et technologiques, et ce que vous avez avez fait en 1436 ans. Rien ! Zéro apport à l’humanité, sauf le terrorisme et l’obscurantisme érigé en dogme.

Peu importe ce que vous auriez soi-disant inspiré à l’Occident, ce qui est loin d’être avéré. Les quelques savants musulmans qui ont osé briser les chaînes de l’ignorance sacrée furent persécutés et la majorité de leurs oeuvres détruites, et ils étaient surtout des commentateurs.

Comparez l’architecture majestueuse des cathédrales et des églises médiévales avec celle de vos mosquées, pour tordre le cou aux idées reçues sur votre supériorité sur le christianisme. Je crois savoir que votre plus belle mosquée était une ancienne basilique. Je sais que vous n’êtes pas capables, à cause de votre ignorance aveugle et votre mesquinerie intellectuelle, de reconnaître vos faiblesses et vos carences pathologiques.

Je n’ai rien contre vous, c’est votre comportement envahisseur, hégémonique, irrespectueux de l’environnement, incompatible avec le bien-vivre ensemble, ultra-violent, rétrograde, archaïque, arrogant et ethno-nombriliste qui m’indispose et m’insupporte.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Tags:

– See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/20/musulmans-je-nai-rien-contre-vous-cest-votre-comportement-envahisseur-qui-minsupporte/#sthash.wVOwMSzQ.dpuf

L’islam est à la science ce que l’urine du chameau est à la médecine

another-day-another-beheading-620x395

Alors qu’une bombe vient d’exploser près de l’entrée de l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan, tuant au moins 20 personnes, il m’a été demandé de mettre en ligne cette rubrique de Salem Ben Ammar sur l’islam des lumières.

Il doit s’agir des lumières des explosifs. – Jean Patrick Grumberg

 

A entendre les musulmans, l’humanité est redevable de tout à l’islam et doit lui être reconnaissante à tout jamais pour ses bienfaits scientifiques. Sans lui, elle  ne serait jamais sortie des ténèbres où ils ont élu domicile depuis 1436 ans. Rien que ça!

Il est vrai que l’humilité n’est pas leur vertu première et que l’islam est l’ignorance élevée au rang du sacré, et les musulmans, conditionnés et endoctrinés du berceau à la mort, ne peuvent imaginer le monde en dehors du dessin que le Coran fait de lui. Ils sont convaincus que ce livre est la science des sciences. L’ignorance est devenue leur savoir universel. L’ignorance de ce que l’islam ignore lui-même.

Au point que tous ceux qui apprennent le Coran par coeur et excellent dans sa connaissance sont considérés comme des érudits, des savants, ulamas en arabe, et bénéficient d’un grand prestige chez leurs coreligionnaires.

Ainsi, les musulmans nourris aux sources de l’ignorance se prennent pour le nombril du monde.

L’étendue de leur savoir est large comme le chas d’une aiguille. Leur connaissance de la géographie n’est pas plus vaste que la surface d’un poil de la barbe de Mahomet.

A moins que les musulmans soient des cordonniers mal chaussés, ils ne sont pas connus pour leur altruisme, y compris entre eux, et encore moins pour leur sens de responsabilité.

Leur vraie contribution, s’il y en a une, sont les crimes contre l’humanité commis au nom de l’islam et les dégâts incommensurables qu’ils font subir aux autres peuples.

Leur mauvaise foi est symptomatique de leur ignorance de leur propre état d’esclaves, murés dans leur certitude que cette religion des ténèbres et de l’intolérance a éclairé l’humanité de son phare.

Paradoxalement, l’islam l’a éteint sur eux et a plongé les peuples qui sont tombés sous son joug dans la protohistoire.

L’islam n’a rien apporté à l’humanité sauf la dhimmitude, le racisme, la haine du juif érigée en dogme religieux, l’ethnocentrisme, la perversion de la morale dans la voie d’Allah où tout est permis, les conversions par le fil de l’épée.

Quand on a le respect des arts, des cultures, des techniques et des sciences des autres peuples, on ne les détruit pas parce qu’ils risquent d’éloigner le fidèle de l’ignorance musulmane et de la voie d’Allah.

Remettez-vous en question : vous êtes les derniers de la classe, vous ne pouvez pas le nier. Vous savez très bien pourquoi vous êtes à cette place : la cause est l’islam et son enseignement sectaire et réactionnaire.

Avec un taux de plus de 80% d’illettrés et une moyenne de 4 minutes de lecture par an et par personne, vous ne pourrez jamais occuper la voiture de tête du train de l’humanité. Par contre vous êtes très doués pour la dynamiter et personne ne peut en effet rivaliser avec vous. Mais vous ne pourrez jamais le remettre en état de marche et reconstruire la voie ferrée.

Sans ceux que vous appelez par mépris et dédain des koffars, des mécréants, en projetant votre propre dégoût de vous-même, vous n’auriez jamais existé. Ni l’Indonésie ni la Turquie, les pays musulmans les moins en retard, ne sont des modèles du progrès humain ou technique.

Qui a mis en valeur vos richesses minières et énergétiques, bande de bons à rien et d’incapables ?

Vous n’êtes pas les meilleurs contrairement à ce que votre ignoble prophète imposteur vous a fait croire, vous êtes comme les fous dans un asile psychiatrique qui se prennent pour Jésus ou Napoléon.

Les meilleurs sont ceux qui le prouvent par leur travail et leur modestie. Il ne suffit pas de le proclamer pour le devenir.

Vous faites du terrorisme et de la fourberie vos armes pour dominer le monde, comme vous le recommande le Coran, sans tenir compte de la capacité de réaction de l’adversaire, de sa riposte, autrement plus redoutable et destructrice que l’imagine votre divinité sanguinaire et mégalomane.

Attila, Genghis Khan, Hitler, Pol Pot et Mahomet lui-même, qui a laissé derrière lui une communauté en proie à une guerre permanente depuis 1436 ans, ont fait de la terreur une stratégie de conquête. Ils ont fini par récolter ce qu’ils ont semé.

Faites le bilan de votre histoire : vous êtes la honte de l’humanité. Vous avez atteint le summum de la barbarie humaine. Chaque jour qui passe, c’est dix ans de retard que vous accusez à chaque fois sur les Chinois, les Taïwanais, les Sud-Coréens, les Israéliens, les Indiens, et tous les autres.

Quand on se veut les meilleurs, on doit avoir le sens de la dignité et de l’honneur, et pas pourrir la vie des « mécréants » en profitant de leur politique sociale et humanitaire, qu’Allah lui-même n’a pas pensé à créer pour vous attirer dans son paradis.

Vous êtes des champions : vous avez fait de votre ignorance une science.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Il n’y a pas plus de différence entre l’islam et le nazisme que Mahomet et Hitler

Paru dans Riposte Laïque : Je ne vois pas une grande différence entre les concepts
de l’islam et ceux d’Hitler

Hitler ou islam ?

Le grand précurseur de la sociologie moderne Ibn Khaldoun disait des arabes par où ils passent la civilisation trépasse.

Détruisant tout sur leur passage tels des sauterelles dévastatrices comme celles des tribus arabisées des Banu Hilal, laissant derrière eux un fleuve de larmes et de sang et un désert de ruine et désolation peuplé de charognards infâmes.
Ce qu’on observe aujourd’hui dans les pays arabisés malgré eux ne fait hélas que conforter ce constat amer.
Dire cela n’est pas de l’arabophobie. On ne va pas se voiler la face à l’image de certaines femmes ou se déguiser en pieux musulman juste pour esquiver la vérité et l’occulter.

Là où le monde progresse, les pays arabes et musulmans régressent. Le tableau cette autre vérité implacable en témoigne. Les droits de la femme, de l’homme, du citoyen, la protection des droits de l’enfance, la liberté de conscience, la liberté d’association, la liberté syndicale, la démocratie, l’égalité d’accès au droit, la justice sociale, le développement humain, l’accès aux soins, la lutte contre l’analphabétisme, etc… autant de valeurs universelles jugées par les fondamentalistes comme étant des sacrilèges et par conséquent contraires aux dogmes de l’islam à cause de leur caractère judéo-chrétien ou maçonniques. Un subterfuge pernicieux pour ne pas arrimer le train du monde musulman à celui de l’humanité.

En quoi est-ce une hérésie quand on revendique une égalité absolue en droits et devoirs entre les hommes indépendamment de leur origine ethnique, leur sexe, leur système de croyance ou non-croyance ? En quoi est-ce un crime de rejeter les valeurs rétrogrades et désuètes ? En quoi est-ce insultant aux musulmans que de caricaturer ou publier une image  de leur prophète comme s’ils avaient peur de dévoiler son visage au monde ?

La vraie démocratie comme disait Albert Camus est celle qui protège les droits des minorités contre le pouvoir hégémonique de la majorité. Mais quand une minorité s’arroge le droit d’imposer sa volonté à la majorité au nom d’un prétendu pouvoir dont elle se considère investie par Dieu, cela conduit immanquablement à la dictature religieuse à l’instar des pays dits arabes.

La religion devient ainsi un atout majeur pour verrouiller et censurer tous les modes d’expression et de liberté.

Hitler voulait créer sans succès une nouvelle religion pour les Allemands en étant son apôtre pour les enchaîner aux dogmes du nazisme, mais les imposteurs musulmans sont en train de le réussir non seulement en créant une nouvelle religion mais parce qu’ils ont su tirer profit des quintessences théologiques de l’islam lui-même qui fait de la violence un devoir religieux, le djihad dans le sentier d’Allah un de ses piliers essentiels.

En effet, plus que toutes les autres religions, l’islam se veut Etat, culte et cité, ce qui leur permet d’instaurer un ordre politique et social où le sacré et le profane se confondent en conformité avec les prescrits de l’islam.

Dans un environnement où la religion est le seul mode de gouvernance politique de la vie des hommes, il est impossible d’envisager un jour l’émergence d’un Etat démocratique.

Elle ne saurait elle-même ouvrir les portes à des valeurs importées fécondatrices de droits fondamentaux et qui risquent de lui faire de l’ombre et de restreindre son champ de pouvoir.

Ainsi, sous prétexte de la préserver de la prétendue pollution desdites valeurs, qui présentent en réalité un réel danger pour leur pouvoir hégémonique, les castes théocratiques musulmanes, usent et abusent d’artifices et de manoeuvres tous frappés du sceau du sacré, afin de frapper de figer les musulmans dans un ultra conservatisme dont la seule préservation est garante de leur propre survie et la sauvegarde de leurs privilèges exorbitants.


Salem Benammar
par Salem Benamm