Archives du mot-clé Elections américaines

Pourquoi le monde a tout à craindre avec Hilary Clinton

Afficher l'image d'origine

Si Hilary Clinton gagne les élections américaines, ce ne sera pas la guerre mondiale car on y est déjà ce sera l’Apocalypse mondiale avec le retour en force des nazislamistes au pouvoir dans les pays dits arabes et la voie royale pour son comparse Alain Juppé qui avait oeuvré avec elle en 2011 et 2012 à la promotion de l’islamisme modéré.

Trump qui faute de grives on mange les merles se pose comme le seul rempart en l’état actuel des choses pour lui barrer la route et changer la donne en matière de politique étrangère américaine pour en finir avec les 8 années de l’Administration cauchemardesque d’Obama.

Son retour aux affaires aura pour conséquence de catalyser le fléau terroriste et de redonner des couleurs aux Frères musulmans en Egypte tout particulièrement qui ruminent leur rancoeur meurtrière contre Sissi et qui ont juste besoin du soutien américain pour passer à la contre-offensive et plonger le pays dans un chaos indescriptible.

En toute évidence, elle est attendue comme un messie par l’Arabie Saoudite, un des deux principaux bailleurs de fonds avec le Qatar du terrorisme islamique et son plus généreux donateur embourbée dans sa guerre contre le Yémen et qui rêve d’en découdre avec l’Iran pour briser le spectre du Crossant chiite qui a des ramifications au sein même de son propre territoire.

http://www.liberation.fr/planete/2016/07/29/les-embarrassants-donateurs-de-la-fondation-clinton_1469398.

Elle n’a jamais fait mystère de ses velléités bellicistes et son obsession de réduire l’Iran en cendres pour sécuriser les territoires de ses protégés wahhabites et sauvegarder les intérêts américains.

http://reseauinternational.net/hillary-clinton-si-je-suis-presidente-nous-attaquerons-liran/.

Son passage au Département d’Etat coïncide avec les malheurs des peuples syriens, yéménites, libyens, tunisiens et l’aggravation de l’état de déliquescence de l’Irak pour un bilan des centaines de milliers de morts, des millions de réfugiés mis sur la route de l’exil. Un pays comme l’Algérie l’échappée belle prise en tenailles entre la Tunisie entre les mains des islamo-wahhabites en 2011 et 2012 , le Maroc islamiste.

Afficher l'image d'origine

Si la Syrie était tombée et grâce aux deux fenêtres de tir tunisienne et libyennes,  elle était dans le collimateur du Département d’Etat qui sous couvert de ses révolutions du printemps arabe, un nom de code de la stratégie de déstabilisation de la région du Croissant dit Arabe, cherchait à créer des micro-Etats inféodés à un califat islamiste avec à sa tête ses fidèles vassaux turcs, qatariens saoudiens afin de pouvoir mieux asseoir sa politique néo-impérialiste et s’assurer des nouveaux marchés et tout particulièrement se créer des nouveaux débouchés économiques pour son économie à bout de souffle. Nonobstant la main mise sur les gigantesques ressources énergétiques d’un califat intégré, les avantages géopolitiques, géostratégique et financiers que lui offrent un tel projet.

http://www.legrandsoir.info/le-document-secret-qui-prouve-que-le-printemps-arabe-a-ete-provoque-par-les-etats-unis.html

Son rôle très  actif dans l’arrivée des islamistes tunisiens et égyptiens au pouvoir est un indicateur inquiétant quant aux perspectives apocalyptiques de son élection

Voter H. Clinton, c’est cautionner les attentats d’Orlando et offrir les E.U. à l’islam

Afficher l'image d'origine

Espérons que les électeurs américains sauront surtout  tirer les conclusions avec leurs bulletins de vote de cette tragédie d’Orlando qui a coûté la vie à 49 personnes et qui vient de plonger dans l’horreur la communauté gay américaine et à travers elle tous les gay du monde ainsi que tout être humain digne de ce nom, en infligeant un camouflet mémorable aux démocrates qui sont et les pires collabos de l’islam wahhabite une véritable calamité aussi bien pour les E.U.  ainsi que pour le reste du monde.

Chaque bulletin de vote pour le camp collaborationniste démocrate est une balle tirée dans le dos des E.U. et le reste du monde qui résiste à la déferlante islamique.

En effet, depuis l’arrivée de Barak Hussein Obama à la Maison Blanche les attentats terroristes islamiques dans le monde sont devenus le lot quotidien de l’humanité pour un bilan extrêmement lourd. C’est pourquoi voter Clinton c’est l’Apocalypse assurée.

L’heure est très grave et n’est plus aux atermoiements et aux numéros de crique des professionnels de l’enfumage de l’innocence de l’islam.  Le sort des E.U. et pas seulement dépend des bons choix des électeurs américains. Ils doivent être conscients que leurs bulletins de vote sont la meilleure riposte qui soit pour étouffer les velléités génocidaires islamiques.

Tout toit être mis en oeuvre pour en finir avec cette impunité dont jouissent les terroristes musulmans adoubés et financés par les deux têtes du serpent wahhabite couvées par l’Administration américaine.

Les deux E.U. sont à la croisée des chemins, soit le maintien du statu-quo énergétique actuelle et son corollaire l’islamisation à marche forcée de leur société propagée au moyen du vecteur terroriste soit une inflexion radicale de la politique étrangère américaine à l’égard de des monarchies pétrolières est garante de l’éradication du terrorisme islamique qui passe par la remise en cause du Pacte de Quincy et l’éradication des deux têtes du serpent wahhabite, le Qatar et l’Arabie Saoudite, les argentiers et maîtres à penser du terrorisme musulman. Plusieurs centaines de dessins rendent hommages aux victimes d'Orlando (Montage L'Express Pixlr).

Aujourd’hui,  ils massacrent  en toute impunité les minorités ethniques, religieuses et sexuelles, demain, ce sera la majorité silencieuse centrée sur son nombril et indifférente à son propre destin humain que par le Tsunami islamique qui fait peser de sérieuses menaces sur sa pérennité.

Ce n’est certainement pas avec des islamo-compatibles comme  Ali Juppé,  Cheikha Clinton et  Aïcha Merkel que l’on va va gagner la partie.

Le monde a plus que jamais besoin des Chinois, des Russes, des Américains dirigés par un homme de la trempe de Trump, des Israéliens,  des Japonais et des Indiens hindous  voire d’un Sissi et de tous les islamo-irréductibles pour ne pas sombrer dans les fonds abyssaux de l’histoire.