Archives du mot-clé France

Non à la marche contre l’islamophobie, une marche de la haine de la France

La marche du 10 novembre 2019, journée nationale de la honte, cautionnée par la gauche collabo et initiée par les vrais les propagateurs des semis de la haine en France n’est pas qu’une une marche liberticide contre la laïcité et la liberté d’expression sous couvert de la lutte contre l’islamophobie, elle est aussi une marche contre la France, son histoire, son mode de vie, sa culture, son identité, ses valeurs républicaines et les fondements de sa civilisation.

Les 80 % de Français islamo-réfractaires ne sont pas atteints de cette pathologie mentale et psychique appelée islamophobie et ne souffrent pas par conséquent d’aucune affection de cette nature. Ils sont lucides et vigilants.

Avoir la phobie de l’islam, un néologisme inapproprié de surcroît car il n’y a rien d’irrationnel dans leur attitude vis-à-vis de l’islam, ne relève pas toutefois de la loi et ne doit susciter aucune indignation de quiconque ni ébranler les musulmans dans leurs convictions.

Les organisateurs qui devraient être expulsés illico du territoire national pour leurs affinités politiques et idéologiques avec la Confrérie nazislamiste et terroriste des Frères musulmans et leurs idiots utiles feraient mieux de l’annuler par respect de la mémoire des 263 victimes des attentats terroristes en France et les 150 000 dans le monde.

Il est scandaleux que les pires ennemis du genre humain et des libertés auxquels les féministes et les LGBT leur servent de serpillières puissent battre le pavé en toute impunité contre la liberté de critique des religions surtout quand l’une d’entre elles dont la nature religieuse est des plus douteuses et ne fait rien pour améliorer son image et donner des gages quant à sa réelle volonté de se fondre dans la République.

Par cette marche? ils inversent les rôles en se donnant le rôle de victimes et les Français meurtris par les attentats et les atteintes quotidiennes aux symboles de la République et la laïcité sont coupables.

Il faut être pervers et de mauvaise foi que de chercher à les mettre sur le banc des accusés. Ce n’est ni un délit ni un crime que de ne pas accepter l’islam radical et douter de l’innocence de l’islam lui-même. Personne n’est en droit de leur faire grief pour avoir une opinion négative de l’islam et exprimer des sentiments de peur, de colère et d’appréhension fondés sur des faits avérés.

Il faut éliminer les causes qui nourrissent ces peurs si l’on veut que les Français ne soient plus dans la méfiance et la défiance à l’égard de l’islam. C’est à lui de changer et de se réformer s’il veut avoir sa place en France. Mais comme l’islam se veut immuable et irréformable à cause de sa soi-disant essence divine, il ne peut avoir droit de cité sur cette terre qui n’est pas la sienne et qui ne le sera jamais.

Ce n’est pas le retour des années 30 qui est à craindre, c’est la politique trop complaisante envers l’Arabie Saoudite et le Qatar

Résultat de recherche d'images pour "images de DAECH EN SYRIE"

Les pays responsables du chaos en Irak et en Syrie sont-ils conscients qu’un jour ou l’autre ils auront à récolter chez eux ce qu’ils ont semé en Irak et en Syrie, dont les attentats du 13 novembre 2015 en sont le prélude,  pour avoir joué la carte de leurs vrais ennemis que sont les islamistes comme ils l’ont fait en Iran à la fin des années 70 ?

Ils ont vraiment la manie de ne pas s’instruire de l’histoire car trop préoccupés certainement par leurs desseins géopolitiques, géo-énergétiques, et mercantilistes.

Faire des islamistes véhicule de la démocratie au Proche-Orient et dans le monde dit arabe c’est comme si l’on faisait de l’Arabie Saoudite symbole de la libération de la femme, une grosse ficelle qui ne doit tromper personne quant à la réalité du jeu machiavélique auquel auquel se livre les pays occidentaux et à leur tête les E.U.

Quand on veut faire pousser la semence démocratique dans cette région du monde qui est par nature inféconde pour ce type de semence on choisit d’autres jardiniers pour la faire fleurir que des interlocuteurs pour qui une bonne terre est une terre lunaire comme celle du désert d’Arabie.

Un choix de casting troublant qui pourrait se retourner contre ses maîtres d’oeuvre auxquels  les maîtres d’ouvrage irakiens et syriens ne leur ont rien demandé.

Des imposteurs qui s’immiscent dans les affaires d’Etats souverains  et ce indépendamment de leur régime politique. Et ce est d’autant plus grotesque et insensé que les supplétifs régionaux que sont le Qatar et l’Arabie Saoudite sont les pires régimes autocratiques qui puissent exister et mes exemples-types des Etats racistes et esclavagistes.

Il faut être naïf pour croire par exemple que la rébellion syrienne  soit une émanation du peuple syrien alors qu’elle est composée de plus de mercenaires venus de plus de 70 pays dans le monde dont une bonne partie d’entre eux sont sortis tout droit des geôles tunisiennes et saoudiennes ainsi que des jungles urbaines  islamisées en Occident, recrutés par les rabatteurs islamistes et formés par des instructeurs occidentaux en Turquie et en Jordanie.Résultat de recherche d'images pour "images de DAECH EN SYRIE"

Plutôt que d’engager leurs propres forcées armées dans un conflit qui néo-colonialiste et qui est forcément désavoué par leur opinion publique, les stratégistes de la Maison Blanche et leurs alliés ont conçu un subterfuge où les mercenaires sont multinationaux  sunnites sont affublés du maque des rebelles syriens.

« Des combattants syriens pour libérer leur peuple du joug de Bachar Al-Assad » selon la propagande médiatique en Occident.  Comme si les djihadistes tunisiens et tchétchènes, premiers contingents étrangers dans cette coalition guerrière transnationale sous la houlette des mondialistes impérialistes pouvaient être syriens ou engagés volontaires  dans cette « guerre civile » mus par un idéal républicain comme les Brigades internationales antifascistes qui s’étaient battus en 1936 et 38  au côté des républicains espagnols contre les  forces rebelles nationalistes.  Ils sont des criminels payés, sponsorisés et endoctriné par l’Arabie Saoudite et le Qatar qui ont financé la plus grosse entreprise terroriste de tous les temps avec l’aval de leurs protecteurs occidentaux.

https://www.investigaction.net/fr/L-Arabie-Saoudite-le-Qatar-et-la/

Des créatures monstrueuses saoudiennes et qatariennes coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui avaient réduit en amas de cendres la richesse patrimoniale de la Syrie.

Pour dégager Bachar Al-Assad on a plongé son pays dans les limbes de l’histoire.

Les populations occidentales se plaignent de l’explosion des flux migratoires mais se sont-elles inquiétées du sort de ces populations victimes d’un véritable génocide initié et orchestré par leurs propres dirigeants élus démocratiquement et donc avec leurs as- sentiments en les laissant faire ?

Ces populations mises sur la route de l’exil n’ont rien demandé à personne. Elles étaient chez elles en toute sécurité et un jour les dirigeants occidentaux avec la complicité de leurs protégés wahhabites ont fomenté un complot contre leurs gouvernements au nom de la liberté.

Un cynisme crasse que ces populations ont payé au prix de leurs vies.

Le pire est que l’opinion publique occidentale dans sa majorité plutôt que de condamner les crimes contre l’humanité de leurs gouvernements ait pris pour cibles les syriens et les irakiens pour satisfaire ses pulsions xénophobes.

Qu’elle se rassure leur exil a servi d’appel d’air aux clandestins maghrébins et africains d’une part et d’autre part ils ne sont pas nombreux à s’être réfugiés en Occident ils se trouvent majoritairement en Jordanie, le Liban et la Turquie.

Car c’est tellement facile de faire de l’autre son bouc émissaire plutôt que de faire son examen de conscience et de faire son autocritique.

Les vrais artisans de la tragédie du Levant sont les dirigeants occidentaux et leur allié turc, facilitateur du passage des djihadistes et partenaire de leur instruction militaire, ainsi que leurs valets  saoudiens et qatariens qui en encourageant et adoubant les organisations du crime terroriste  se sont pris les pieds dans leur calcul sordide et pervers et qui sont acharnés sur Bachar Al-Assad dont ils voulaient la peau, après avoir eux les peaux de Sadam et de Khadhafi pour les résultats qu’on connaît,  comme si l’alternative proposée, leur marionnette du Conseil National Syrien, était crédible et répondait aux attentes du peuple syrien.

Si cette opinion publique avait pris ses responsabilités historiques par des manifestations populaires et la voie des urnes en 2012 en France et aux E.U. elle aurait peut-être infléchi le cours de l’histoire et aidé à stopper l’hémorragie.

Quand on confie un mandat à son représentant on doit avoir le pouvoir de lui faire comprendre qu’il en un simple dépositaire de la volonté des électeurs.

Un peuple occidental souverain et mûr politiquement aurait fait entendre sa voix avec fermeté et virulence et ne pas rester les bras croisés face à la politique criminelle et irresponsable de ses dirigeants envers les islamistes et leurs bailleurs de fonds et mentors turcs, saoudiens et qatariens qui bénéficient d’une véritable impunité pour propager leur virus létal dans les banlieues islamisées que rien ne semble enrayer jusqu’au jour où il finira de contaminer le reste du territoire.

Il n’y a pas de sauveur du peuple qui tienne car il sera rattrapé par la Realpolitik à moins qu’il ne se laisse aller à une guerre civile avec des risques de déflagration mondiale, il y le respect absolu de la souveraineté des peuples  qui prévaut d’une part et à laquelle sont tenus les dirigeants occidentaux et d’autre part il faut une véritable politique d’indépendance énergétique pour ne plus céder aux caprices de grandeur de leurs affidés wahhabites.

Pour une fois, je tiens à féliciter les pays « arabes » de ne pas être tombés dans le panneau du Hamas

Résultat de recherche d'images pour "photos des émeutes du 14 mai 2018 à Gaza"

Pour une fois, je tiens à féliciter les pays « arabes » pour avoir fait preuve de perspicacité et discernement en évitant d’avaler la grosse couleuvre du Hamas comme à l’accoutumée.

Une attitude inédite qui tranche avec leurs communiqués enflammés dans le passé empreints d’une surenchère verbale qui frise le ridicule et la haine du Juif.

Ont-ils enfin compris que le Hamas est un innocent aux mains sales et qu’il n’est pas le résistant qu’il prétend être se servant de la « cause » palestinienne pour alimenter son fonds de commerce anti-juif et servir les desseins hégémoniques de l’Iran qui se verrait bien prendre Israël en tenailles à ses frontières avec la Syrie et Gaza.

Le cinéma du Hamas a trop duré et vient l’on vient d’assister peut-être au clap de fin au regard du retour du bâton qu’il vient d’essuyer en se trouvant totalement lâché par ses soutiens naturels sunnites « arabes » en raison de son annexion par l’Iran.

On sait de source égyptienne digne de foi que le Hamas a tout orchestré et mis en scène et qu’il avait payé les manifestants pour venir faire la figuration dans cette « marche du retour » organisée à la lisière de la clôture de sécurité séparant Israël de Gaza.Résultat de recherche d'images pour "photos des émeutes du 14 mai 2018 à Gaza"

Le fait même que l’organisation terroriste du Hamas qui s’est empressée à la surprise génrale d’annoncer qu’il y aurait 50 de ses membres parmi les victimes est en soi une preuve de la bonne foi d’Israël et ne devrait pas laisser planer l’ombre d’un doute sur ses intentions prédatrices d’aller « bouffer » du Juif et ses manoeuvres provocatrices pour enfumer l’opinion publique mondiale et souffler sur les braises de la haine du Juif.

Toutefois, il s’est gardé si ces membres tombés en martyr selon un de ses hauts responsables appartenaient à sa branche armée.

Tout indique que les pays »arabes » sont en train de négocier un nouveau virage dans le conflit israélo-palestinien en faisant montre de neutralité, fût-elle feinte qu’elle n’en a pas moins le mérite de voir le jour, qui ne peut que les honorer, contrairement à la France et l’Allemagne qui sont tombée comme des aveugles pieds et mains liés dans le piège du Hamas emportés dans leurs élans par leur palestinisme aigu qui leur fait perdre leurs facultés de discernement. Ils ont commis une vraie faute morale et politique en se jetant comme des affamés sur le leurre du Hamas. Il est impardonnable que ces pays aient joint leurs voix au concert des antisémites qui s’étonnent et regrettent qu’il n’y ait pas eu des morts israéliens.

Les 50 morts sont-ils d’ailleurs des vrais morts et surtout le volte-face du Hamas est-il spontané ou contraint ?

Un aveu déroutant de la part d’une organisation terroriste qui a fait de la désinformation et de l’intox ses boules puantes pour enfumer l’opinion publique mondiale et surtout palestino-compatibles qui dégainent leur haine d’Israël plus vite que leurs propres ombres sans jamais se poser la question  et si Hamas n’en faisait pas trop et qu’il joue sa partition de pyromane et de l’agresseur qui se fait passer la victime du méchant loup israélien.

Il y a fort à parier qu’Israël, via le canal égyptien, véritable monsieur bons offices entre les deux parties, ait clairement fait comprendre à ses dirigeants qu’ils seront les prochaines cibles de ses représailles s’ils n’arrêtent pas leur mascarade mortifère.

ttps://fr.timesofisrael.com/le-chef-du-hamas-dit-avoir-un-accord-avec-legypte-pour-calmer-les-emeutes/

Défendre son territoire est un droit légitime et inaliénable, le crime est de vouloir l’envahir et plus en utilisant sa population dont un nourrisson de 8 mois comme chair à canon à des fins propagandistes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Les vrais musulmans n’en ont que faire des lois de la République

Résultat de recherche d'images pour "photos des musulmans de France"

Près de 30% des musulmans en France sont des pro charia indéfectibles qu’ils placent au-dessus des lois des hommes, l’on peut supposer ainsi qu’ils n’ont que mépris et irrespect pour les lois de la République, sauf pour les détourner en leur faveur.

Le vrai péril pour la France est moins les pesticides dans nos assiettes que ces islamistes qui voudraient lui imposer un jour la loi de l’islam et qui mènent sabre au vent  des offensives tout azimut qui sont autant de vagues d’assaut répétées et incessantes de nature terroriste, judiciaire, médiatique, communautariste, religieuse, toutes coordonnées entre elles et dont la finalité est de miner ses fondements républicains et civilisationnels jusqu’à ce qu’elle plie sous ses coups de boutoir.

http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/09/18/une-enquete-de-l-ifop-offre-un-portrait-nouveau-des-musulmans-de-france_4999468_1653130.html

30% ne font pas la majorité, mais leur chiffre est loin d’être négligeable et ne signifie pas pour autant non seulement qu’ils ne sont minoritaires pas aussi minoritaires qu’on ne le croit. Il y a toujours  70% des musulmans qui sont ou plutôt qui seraient ouvertement pour les lois de la République. Loin s’en faut, car un vrai musulman est par définition celui qui ne reconnaît que la seule loi de l’islam. Et par conséquent ces musulmans qui donnent l’impression qu’ils sont républicains ne sont pas aussi républicains qu’on ne le pense.  Ces 70% sont un chiffre en trompe l’oeil car ils ne reflètent aucunement leur pleine adhésion aux valeurs de la République et si un jour ils devraient faire le choix entre l’islam et la France, la question ne se poserait même pas et c’est la France qui ferait les frais de leur choix.

Ils ne doivent pas donner le sentiment aux Français que tous les musulmans éprouvent une inimitié à la France. Ils doivent se montrer rassurants en attendant qu’ils soient en position de force pour faire tomber leur masque. Ils avancent à petits pas à visage couvert et font tout pour ne pas éveiller les soupçons sur le potentiel de danger que les musulmans présentent pour la France. Faire semblant et laisser croire à l’autre ce qu’on est pas véritablement.

A n’en pas douter, le jour venu ils s’aligneront sur leurs frères pro charia.  Ils savent qu’ils ne peuvent pas être musulmans et défendre des valeurs incompatibles avec l’islam. Ces 30%  sont surtout un indicateur sur le niveau du danger actuel du péril qui plane sur la France. La côte d’alerte à l’échelle Richter du terrorisme musulman.

L’émoi suscité au sein de la communauté musulmane de l’affaire  Tarek Ramadan,  l’idole de la France des mosquées et d’une partie de la jeunesse connectée de confession musulmane,présenté comme une victime d’un complot ourdi par les ennemis de l’islam,  est en soi un indice qui permet d’évaluer le niveau du rejet des musulmans de tous bords des valeurs de la République.

Laissant ainsi apparaître, à travers le soutien troublant de certaines figures de l’islam affublé du masque de la modération, que la frontière entre les islamistes et leurs frères est aussi invisible qu’entre deux gouttes d’urine de chameau.  Les clivages s’estompent dès que l’on touche aux symboles forts de leur communauté.

Les musulmans sont musulmans d’abord et n’en ont que faire des valeurs qui ne sont pas d’essence musulmane.  et les clivages s’écroulent dès que l’on touche aux symboles forts de leur communauté.

 

Ils n’ont pas que la haine du Juif !

 · Résultat de recherche d'images pour "photos des musulmans qui crient leur haine de la France"

Peu importe la qualification sémantique de leurs actes intolérables et criminels antijuifs perpétrés en France, les nouveaux français , comme certains les appellent, n’ont aucune représentation du concept antisémite.

Ils détestent à mort les Juifs , les Chrétiens, et tous les incroyants en leur prophète et ses abjurateurs.  Ils sont pour eux des traîtres de la pire espèce, des vendus à l’Occident mécréant auquel ils vouent une haine indicible.

Ils ne s’aiment pas non plus eux-mêmes ni entre eux. Ils affichent une unité de façade mais divisés et minés par des luttes claniques, tribales et nationales.

Imprégnés de la culture de la haine et de l’intolérance depuis leur conception, ils ne voient le monde qu’à travers leur prisme socio-religieux et culturel et n’existent que dans la néantisation de l’autre en tant qu’entité humaine.

Ils sont le bien et les autres sont le mal qui est en réalité leur propre mal qui réfléchit sur le miroir d’autrui. Ils croient l’exorciser en détruisant ce miroir tant honni.

Ils n’ont de respect et encore que pour la loi de leur religion, et ne sentent pas tenus par les lois de la République pour incompatibilité avec la leur. s’aiment pas eux-mêmes.

Elevés dans le rejet de leur véritable identité et dénigrement de leurs propres racines. Ils se veulent plus arabes que les Arabes eux-mêmes.

Conditionnés et endoctrinés par une éducation ultra-nombriliste , ils n’ont pas conscience de ce qu’ils sont réellement et le comportement et les conduites à adopter pour vivre en conformité avec les lois de leurs pays d’accueil. Ils font de leur transgression et leur piétinement leur emblème politique, et leur moyen d’exister.

Ils se veulent le monde et le rédempteur de l’humanité, élus par leur divin pour le façonner selon son modèle.

Plutôt que de se faire violence pour aller de l’avant et y apporter leur contribution à cette société qui leur a tant donné, ils retournent contre elle la violence qui les ronge intérieurement et en font le bouc-émissaire de leurs échecs.

Se réjouissent de ses malheurs à chaque fois qu’un des leurs la plonge dans l’horreur. Ils vivent dans le refus de l’altérité car le vivre avec l’autre c’est lui nier le droit d’être différent d’eux et qui n’a son salut que de leur ressembller.

On dit qu’ils sont antisémites alors qu’ils sont surtout des ennemis dogmatiques du genre humain.

La route de l’Élysée passe par la reconquête des territoires perdus de la République

Les prétendants à la main de la malheureuse France ont-ils besoin d’aller si loin  et de  jouer aux bonnes âmes rédemptrices et conciliantes à crever de honte du style le colonialisme est un crime contre l’humanité  alors qu’aucun d’entre eux n’a le cran et le courage pour aller labourer en terres hostiles des cités ?

Bobigny et Argenteuil sont certainement plus payants politiquement qu’Alger, Djibouti, Bobigny, le Liban, al-Azhar le premier foyer de la propagation de la peste verte dans le monde.

Quand on se veut républicain on va surtout là où il faut faire entendre la voix de la France. La Grande Borne c’est aussi la France ne pas y aller c’est qu’on est incapable de défendre son unité territoriale.

C’est un très mauvais message envoyé aux Français en leur faisant comprendre que la  République n’a pas partout sa place chez elle et quand elle se rend dans ces zones extranationales   elle doit apporter des gages à leurs maîtres .

La République n’est plus une et indivisible, elle s’effrite dramatiquement à la grande joie des chefs de clan qui font la pluie et le beau temps dans ses cités.

Quand on prétend vouloir reconquérir les banlieues, on joint les actes à la parole et on ne se déchausse pas dans les mosquées ni s’encanailler avec les Muftis, les chefs des brigades nazislamistes pour la déshonorer.

Quand on a la République en soi on porte sa parole contre vents et marées et on ne laisse pas le soin à ses ennemis de dicter la loi de leur foi là où l’autorité de l’État est défaillante.

La vraie conquête du pouvoir passe par la reconquête des territoires perdus de la République.

Toutes ces plaies urbaines qui prolifèrent sur son corps pourraient se transformer un jour en métastase cancéreuse où plus aucun de ses défenseurs ne sera plus là pour la  pleurer,  car ils auront été les premiers à avoir payé au prix de leur vie la lâcheté de ces femmes et ces hommes mus par leurs seuls calculs de politique politicienne et qui se déhanchent  devant ses colons pour s’attirer leurs bonnes grâces.

Voter pour Ali Juppé c’est voter pour l’homme de la secte nazislamiste des Frères musulmans

 

Afficher l'image d'origine

Alain Juppé alias Sultan Ali Juppé pour ses amis de l’U.O.I.F ex chef de bande des 40 voleurs de la défunte Chiraquie, est un vieux cheval de retour. Sans foi ni loi, il revient sur la scène politique pour solliciter la confiance des Français qu’il avait trahis dans le passé. A sa place n’importe quel ancien délinquant quand bien même il a payé sa dette à la société il aurait preuve d’une certaine pudeur pour se faire oublier. Mais dans son cas le jugement du peuple le poursuivra au-delà de sa mort. Son nom est gravé dans le marbre de l’infamie.

Au-delà de ses accointances avec les Frères musulmans  qui lui vaut le tire peu glorieux du bouclier de l’islam, et tout particulièrement avec Tareq Oubrouk, admirateur de Hassan al-Banna nazi notoire adulateur d’Adolphe Hitler le fondateur de la Confrérie nazislamiste, qui a produit les pires ennemis du genre humain comme Hassan Tourabi et Ben Laden ainsi que Rached Ghannouchi, c’est sa personnalité qui tranche avec cette image d’homme apaisé véhiculée par les médias.comme en témoigne ses agitations hystériques dans son meeting électoral du 22 novembre 2017:

http://www.alainjuppe2017.fr/direct-toulouse

Son discours d’hier traduit l’extrême nervosité et brutalité qui l’anime et n’est guère rassurant sur le sort qu’il réservera à ses détracteurs si par malheur il a le suffrage de la majorité des électeurs. On doit s’attendre au pire avec un homme à la mauvaise foi digne du fondateur de l’islam lui-même.

Incapable d’assumer sa part de responsabilité dans l’échec du gouvernement Sarkozy-Fillon dont il était un des piliers, il a joué au parfait juge musulman tout en faisant preuve d’une amnésie caractérisée qui devrait lui valoir une place dans un centre de gérontologie. Avec ses propos qui frisent la haine il a atteint le point culminant de la pollution pestilentielle. On ne s’attaque jamais aux hommes on s’attaque à leurs programmes et à leurs idées. Quelle image ce personnage qui a failli à ses obligations morales incarne-t-il aux yeux des Français ? Cet homme ne devrait pas figurer parmi les prétendants de la main de la France si nous étions dans un véritable régime démocratique. Il est porteur des valeurs des plus exécrables et antirépublicaines.

https://francais.rt.com/france/29095-jean-frederic-poisson-alain-juppe-proche-islam

Il est temps aujourd’hui de choisir la femme ou l’homme au-dessus de tout soupçon et à l’intégrité morale infaillible.

Ne faisons pas du positionnement vis-à-vis de l’islam la seule motivation du vote. Aujourd’hui aucun candidat n’a pris une position claire et courageuse pour appeler l’ennemi par son nom en dehors de Fillon.

La France a bien plus de problèmes à résoudre que l’équation musulmane. Et je ne vois pas pour l’instant qui pourrait la bonifier et la remettre en ordre de marche pour relever les défis de la dette publique, sociaux, sociétaux, économiques, culturels, souverainistes, géopolitiques, financiers, migratoires, géo-stratégiques, énergétiques. ..

Faute de grives on se contente des merles. Il faut prendre le moins pire de tous. La France n’est pas un jouet à confier aux aventuriers. Quoi qu’il en soit il faut un vote citoyen, patriotique et responsable. Il revient aux électeurs de prendre leurs responsabilités historiques et de faire le choix de la France plutôt que des partis.