Archives du mot-clé hégémonisme musulman

Musulmans, remettez-vous en question et respectez l’humanité qui n’est pas la vôtre

Résultat de recherche d'images pour "photos loufoques de savants musulmans"

SVP je ne vous demande qu’une chose c’est d’être humble, modeste et dans le respect de l’adversaire.

On ne gagne jamais un match en entrant sur le terrain avec la grosse tête et en s’y voyant déjà avant que l’arbitre n’ait donné le coup d’envoi.

On n’achète pas les lustres d’une mosquée avant de l’avoir bâtie ou comme vous le dites vous-mêmes on ne commence pas avec le tapis avant la mosquée.

Vous vous nourrissez d’illusions qui vous font prendre l’urine du chameau pour un antidote contre le cancer.

Vous êtes sans savoir que l’adversaire n’est pas un soldat en carton-pâte et que vous allez le vaincre avec le front collé sur vos tapis de prière.

Vous ne cessez de répéter à qui veut vous entendre que l’islam va triompher de ses ennemis et que vous allez en faire une bouchée alors que votre rafiot prend l’eau de toutes parts.

Mais de quels ennemis parlez-vous, est-ce de vous-mêmes car nous sommes toujours les pires ennemis de soi ou est-ce de ceux qui ne partagent pas avec vous vos délires de grandeur érigés en dogme religieux ?

En quoi sont-ils vos ennemis alors qu’ils suent sang et eau pour le bien commun de l’humanité dont vous êtes les premiers bénéficiaires ?

Ne pas être ce que vous êtes n’est ni un péché ni un crime et malgré tout cela vous les vouez aux gémonies.

Et sans eux comment allez-vous vous y prendre pour piloter le train de l’humanité surtout que vous voulez emprunter la voie à contresens ?

Du passé qui n’a existé que dans les esprits tourmentés et psychotiques vous voulez en faire un avenir pour l’humanité tout entière et quels en seront les contours et la trame ?

Comment peut-on faire ressusciter ce qui appartient aux temps passés et qu’y gagne-t-on à reproduire les normes sociales et culturelles des sociétés arabes du VIIème siècle ? Et si nous vivons tous à l’heure des Arabes d’autrefois qu’allez-vous faire des acquis techniques, industriels, technologiques, cybernétiques nanotechnologiques, éducatifs, intellectuels, mécaniques, médicaux, …qui marquent une rupture totale entre le monde protohistorique dans lequel vous végétez depuis la chute de Grenade voire depuis le Xème siècle et la fin du mau’atazilisme ?

Ne croyez-vous que la plus belle victoire est d’en finir avec votre narcissisme néfaste pour vous-mêmes et pour vos semblables qui ne sont pas en odeur de sainteté dans votre livre pas plus sacré que les hadiths de votre prophète ?

Tout est dans le Coran, aucune excuse à chercher aux crimes contre l’humanité au nom de l’islam

Il ne passe plus un jour depuis les attentats du 11 septembre 2001 sans que je ne pense aux victimes de la barbarie musulmane et pas islamiste ; il faut en finir avec l’hypocrisie sémantique et accoler le bon qualificatif à cette métastase.

Comment ne pas y penser quand cette métastase musulmane continue elle-même à frapper l’humanité tous les jours dans sa chair et la plonge dans les horreurs indicibles ?

Elle ne cesse de déployer les ailes de la mort sur elle, progressant au même rythme que le port du voile de ses femmes en Occident, de plus en plus visible et de plus en plus arrogant et agressif.

Au lendemain de chaque tuerie de masse, là où on s’attend à ce que ses soldates fassent preuve de discrétion et laissent tomber leur voile provisoirement, ce porte-étendard de l’islam triomphant, on assiste au phénomène inverse, leur nombre s’accroît comme si  ces attentats étaient des points victorieux marqués par l’islam sur les « mécréants » et que l’on affichait encore plus le voile pour se réjouir des malheurs de ces humains qu’Allah ordonne de massacrer.

L’humanité tout entière est en proie à ce fléau létal de la pire espèce. Une véritable pandémie mondiale contre laquelle on il n’existe aucune politique de prévention et encore moins un vaccin pour s’en immuniser. Ses victimes se comptent par centaines de millions depuis son apparition.

Et le plus grave est que l’Occident atteint de cécité intellectuelle et quelque peu masochiste, qui lui-même qui était longtemps épargné par ses effets dévastateurs sur l’humain et le monde du vivant, s’est conduit de la manière la plus inconsciente et irresponsable voire suicidaire en important carrément ce virus parasitaire chez lui. Autant avoir laissé proliférer en son sein l’amanite phalloïde, un champignon vénéneux connu sous le nom de calice de la mort, qui n’est pas néfaste tant que l’on ne le consomme pas, à la différence du virus musulman qui est hyper contagieux et dont les sujets porteurs présentent la particularité d’entraîner les sujets sains dans leur mort.

Une véritable gangrène contaminant tout ce qui s’y frotte. Logé désormais dans le corps social européen et même dans son organisme, impossible à juguler et éradiquer.

Pervers et pernicieux, imprévisible, aucun pronostic vital n’est connu à l’avance, il emporte ses victimes toujours par effets de surprise, prenant tout le monde de court pour mieux le pétrifier dans le désarroi.

Ses propagateurs ne sont pas plus malades qu’on ne le croit. Il est faux de dire qu’ils sont les plus gravement atteints parmi ses sujets. Ils sont paradoxalement ceux qui en sont le meilleur produit et qui incarnent le mieux son caractère neuro-doctrinaire.  Façonnés et moulés dans la mixture radioactive des versets coraniques, ils sont ses créatures les mieux abouties.

La métastase terroriste  est par conséquent dans les textes coraniques et la sunna mahométane, nulle part ailleurs et en aucun cas le produit des sociétés d’accueil, sinon elle ne serait pas en train de nécroser son milieu naturel.

En l’occultant on la banalise et en la banalisant on la laisser prospérer jusqu’à ce qu’elle finisse par devenir une véritable pandémie létale.

Ces monstres d’inhumanité ne se sont  pas imprégnés de la lecture de l’Iliade et de l’Odyssée, ils ont lu le Coran qui a le don de faire d’un voyou des cités un terroriste honoré et glorifié par les siens et auquel le bordel d’Allah est promis.

Sourate 2 : Al-BAQARAH (La vache)
154. Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d’Allah qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients.

Sourate 3 : AL-IMRAN (La famille d’Imran).
169. Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus.

Tout est dans le texte, et toute tentative de dénégation n’est que mensonge et mauvaise foi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Ce que pensent vraiment les musulmans des attentats de Charlie et de l’épicerie Cascher

Les musulmans, qu’ils soient modérés ou islamistes, ont-ils la même lecture que nous des attentats de janvier 2015 à Charlie Hebdo et l’épicerie Casher ? La réponse est non!

Les terroristes ne sont pas des terroristes, du point de vue des islamistes. Ce sont des chouhadas, des martyrs tombés sur le sentier d’Allah. Elevés au rang de héros dont ils louent le courage et la vaillance. Adulés et glorifiés comme des exemples à suivre pour la jeunesse musulmane.

Leurs exploits sont accueillis par des salves de fusils et des manifestations de joie.
Ils ne sont pas morts, ils ont gagné définitivement leur place au paradis où ils sont plus que jamais vivants et bien portants auprès d’Allah qui les comble de tous ses bienfaits.
« Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus –et joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. – Ils sont ravis d’un bienfait d’Allah et d’une faveur, et du fait qu’Allah en laisse pas perdre la récompense des croyants)) » (S.3. V.169 à 171).

Il faut sauver le soldat islam du déshonneur et de l’infamie

« Ces attentats n’ont rien à voir avec l’islam », « pas d’amalgame entre l’islam et l’islamisme » ; répètent en chœur les musulmans « modérés » qui s’affublent du masque de l’ange pour tromper la vigilance de l’opinion publique. Des simulateurs nés usant de toutes les ficelles pour abuser de la crédulité du grand public.

Roublards et perfides, capables de faire passer les victimes des attentats pour les auteurs de leur propre malheur. Experts dans l’allumage de contre-feux pour disculper leur idéologie mortifère et la draper dans toutes ses vertus.

Leur malhonnêteté intellectuelle n’a d’égale que leur déni des évidences et la supercherie. Ils se donnent des airs atterrés, comme s’ils étaient tétanisés par de telles horreurs.
» Comment est-il possible, hululent-ils comme une hulotte, que notre religion qui est l’essence même de l’amour, du respect de la vie et du vivre-ensemble, puisse voir son nom associé à ces abominations ? »

» Il y a forcément un complot, dirigé, fomenté par les occidentalo-sionistes, à moins que ce ne soit les francs-maçons laïcards, contre l’islam. Pour le salir et le discréditer. Il ne peut en être autrement. »

Selon eux, les terroristes ne seraient pas musulmans, alors qu’ils leur donnent sans hésiter le droit à la prière du défunt, et qu’ils sont enterrés selon les rites funéraires islamiques : leur mauvaise foi pour rendre sa virginité à l’islam est telle qu’ils se prennent les pieds dans le tapis de leurs mensonges sans s’en rendre compte.
Développant les arguties les plus farfelues et abracadabrantes pour innocenter l’islam, ils avancent même que « ces terroristes-mercenaires sont à la solde des ennemis de l’islam, voire même que ces attentats sont l’œuvre des services secrets qui cherchent à créer des écrans de fumée et faire pression pour détourner l’attention de leurs populations des vrais problèmes qui minent leurs pays. »

Au point qu’ils n’hésitent pas parfois à faire passer leurs frères terroristes pour des victimes d’une mise en scène morbide dont la finalité est de servir les intérêts des gouvernants ou des mouvements politiques qui surfent sur les sentiments de peur.

Qu’importe si leur litanie favorite que « celui qui tue un innocent tue l’humanité tout entière » n’a rien de musulmane et qu’elle est alambiquée pour autoriser toutes les transgressions :
«C’est pourquoi nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël, que quiconque tuerait une personne non-coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet, Nos messagers sont venus avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur terre» ; (S.5.V.32).
C’est le pur plagiat d’une règle talmudique : « … c’est pour cela que l’homme a été créé seul, pour t’apprendre que celui qui ôte la vie à un fils d’Israël, détruit un monde entier, et celui qui sauve la vie d’un fils d’Israël, sauve un monde entier ;». (Traité Sanherdin, CH.5, Mishna 5).

Pris dans leur tourbillon mensonger et pitoyable sur l’innocence de l’islam, les attentats sont dilués sont dilués dans le bain acide de leurs larmes. Point de compassion, ni de condamnation, ni de regrets, pour les victimes abattues au nom d’Allah Akbar.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info

Ca ne tient qu’aux Français de stopper l’islamisation de la France avec leurs bulletins de vote

Afficher l'image d'origine

Est-ce que les électeurs français sont conscients qu’en 2017 se joue l’avenir humain et civilisationnel de la France ?

Il faut que tout le monde vote, chaque voix compte mais surtout de ne voter que  pour le candidat qui a le plus de France en lui. Peu nombreux sont ceux qui portent haut aujourd’hui ses couleurs.

Il faut voter pour la personnalité la moins marquée pour ses accointances avec les musulmans, une candidate ou un candidat qui ne pratique pas le double langage et ne mâche pas ses mots et ne louvoyant guère.

Il ne suffit pas de se proclamer patriote pour croire que j’y suis déjà, il faut plus que ça un(e) patriote prêt(e) à tout pour que vive sa France, qui ne fait pas dans la dentelle ni dans le politiquement correct pour d’attirer les voix des musulmans. Un(e) vrai(e) catalyseur des énergies capable de réveiller les consciences endormies depuis une quarantaine d’années.  Il est à douter qu’un tel profil existe. Ils semblent tous se faire les promoteurs de la compatibilité de l’islam avec les valeurs de  la République plutôt que de s’inquiéter de l’antinomie entre ces deux entités.  Aucun d’eux n’ose soulever  la question de la loyauté des musulmans pour la France, se considèrent-ils d’abord, ensuite et enfin citoyens français ?

La religion est une affaire strictement personnelle,  elle n’a pas sa place en République si elle veut être loi pour ses fidèles. Ils doivent choisir entre leur engagement citoyen et leur appartenance à un système de valeurs qui n’a pas sa place nulle part dans le monde. Ils ont l’occasion de rompre les chaînes en ayant la chance de vivre dans un environnement favorable à la dignité humaine, à l’égalité entre les hommes indépendamment de leurs origines, croyance et leur sexe et à l’épanouissement des individus.

Il est inadmissible que ces femmes et hommes puissent manifester autant d’arrogance et de mépris dans leurs rapports à la République.

La République ne se voile pas la face ni ne prône la haine et la mort de celui qui est différent de soi. Elle ne fait pas non plus de son état d’aliénée une norme de vie commune à toute l’humanité. S’ils ne se reconnaissent pas dans ses valeurs trop imparfaites et indignes de leur seigneurie il y a certainement des pays qui conviennent le mieux à leur psyché et répondent à leurs attentes des premiers de la classe humaine comme ils se prétendent.

Ce n’est pas à la République de se plier à leur mode de vie d’un autre temps, rétrograde et archaïque, c’est à eux de se libérer de leur carcan politico-social et chariatique et opérer une véritable révolution culturelle s’ils veulent vraiment oeuvrer pour son bien. Mais un musulman sans islam n’est plus musulman et donc un djihadiste combattant dans la voie d’Allah pour soumettre l’humanité tout entière à la loi de l’islam.

Il ne s’agit pas de savoir si l’islam est compatible avec la république est-ce que l’islam peut se cantonner à sa seule sphère religieuse et perdre ainsi son essentialisme politique ? 

?

 

 

Les islamistes sèment la terreur et les « modérés » récoltent les honneurs de la République

Afficher l'image d'origine

Ils ont le droit de tuer et nous n’avons même pas le droit d’enterrer nos morts.
Malheur à ceux des nôtres qui dénoncent leur barbarie
Aussitôt accusés de provocation et d’incitation à la haine des musulmans
Ils ne sont ni une race, ni un peuple, ni une ethnie et nous sommes condamnés pour racisme anti-musulmans
Ils se veulent membres de l’Oumma, un clone du Reich nazi, une méga organisation mafieuse à vocation terroriste
A eux tous les honneurs de la République et à nous l’infamie et l’ignominie
Adulés et chéris comme s’ils étaient les Messies tant attendus
Ils ne sont jamais coupables de rien, c’est toujours la faute à l’autre
Quand ils sont pris la main dans le sac, vite disculpés et victimisés
déclarés par nos tribunaux chariatiques irresponsables de leurs actes
Souffrant de démence pour innocenter l’idéologie mortifère qui les nourrit
Il ne passe plus jour sans qu’ils ne répandent le sang des innocents
Egorgeant et décapitant nos prêtres comme en Algérie naguère
Nous sommes plus à l’abri nulle part
Capables de faucher la vie à nos policiers dans leurs lits
Etouffant la voix à tout jamais des combattants de la plume de la liberté
Faisant irruption dans nos salles de spectacle plongeant tout le pays dans l’erreur
S’en prenant au symbole de notre histoire en l’abreuvant du sang de nos enfants,
Ils ne reculent plus devant rien, sentant que leur victoire est proche
Crachant leur venin sur nos valeurs,terrorisant; profanant, violant nos femmes
Le silence est de mise pour ne pas offenser leur seigneurie
Tout leur est dû et nous leur devons rendre hommage à leurs exploits morbides
Les journaleux-collabos se plaisent à faire l’apologie de leurs crimes
Mis sur un piédestal comme s’ils étaient les nouveaux héros de notre temps
Nos dirigeants politiques n’ont d’yeux que pour eux et ne jurent que par eux et louent la compatibilité de l’islam avec la République
Voulant les faire grandir pour les conforter dans leur toute-puissance destructrice
Ils sont une chance pour l’humanité car ils sont les seuls à abréger sa souffrance insoutenable depuis ce jour funeste du 11 septembre 2001.

L’islam, le culte de la barbarie sacrée

 

Enièmes  question aux musulmans qui resteront sans aucun doute lettre morte comme d’habitude, si l’islam est tout et la lumière qui brille sur l’humanité pourquoi vous n’êtes rien, qui brillez par votre absence dans tous les domaines et nuls partout ?

Pourquoi si le Coran était à l’origine directe comme vous l’affirmez sans jamais en apporter la preuve  de toutes les découvertes et innovations scientifiques, technologiques, médicales, aéronautiques, industrielles, techniques, tout ce qui a permis à l’homme de passer de l’ère de la pisse du chameau  à la nanotechnologie et la cybernétique, pourquoi les musulmans n’ont pas été les pionniers en la matière et le « génie » musulman n’a rien apporté de concret à l’humanité depuis 1437 ans sauf la mort et la terreur ?

Si l’islam a sorti l’humanité du monde des ténèbres comme vous le dites, alors qu’il n’en connaît qu’une seule celle des Bédouins d’Arabie,n’est-il pas étonnant que tous que tous les peuples tombés sous son joug sont plongés dans les fonds abyssaux de l’histoire malgré que certains d’entre eux étaient avant l’islam des berceaux civilisationnels et qu’il n’a d’ailleurs remis pas en valeur ?

L’islam n’est-il pas un bunker dans lequel il a enfermé une partie de l’humanité et veut y mettre l’humanité qui n’est pas la sienne en voulant l’y contraindre par le pouvoir de la terreur ?

Un jour ou l’autre l’islam finira par connaître le sort de son clone nazi

Afficher l'image d'origine

Il faut cesser de leur donner plus d’importance qu’ils en ont et d’exagérer le phénomène du péril musulman qui est effectivement nuisible mais pas exterminateur. A force d’avoir le front collé sur le tapis de prière et ruminer leur rancoeur contre le non-musulman, ils ont perdu la notion du temps et ne font que rater les départs du train de l’humanité. Jamais associés aux grandes découvertes et innovations du génie humain. L’histoire du progrès humain est écrite sans eux et le sera toujours sans eux. Venus sur terre pour la détruire et non pas pour l’enrichir.

Ne faisons pas des tocards de l’humanité des champions toutes catégories. Ils se voient les maîtres du monde  parce que le Coran leur fait croire que le simple fait d’être musulman les élève au-dessus des non-musulmans auxquels alors qu’ils ne sont jamais sortis de leur état d’esclaves et totalement absents de la compétition mondiale. Ils brillent pour leur arrogance et leurs délires mégalomaniaques et mythomaniaques et leur mépris dogmatique de tout ce qui est différent de soi. Ils déversent leur torrent de venin dans leurs prières quotidiennes sur les Juifs et les Chrétiens.  Ils ne font parler d’eux que par la terreur qu’ils sèment autour d’eux. Leur religion est devenue le pire cauchemar de l’humanité occupant la première place de la rubrique des faits divers des médias du monde entier.

Vous imaginez Algériens et Marocains, Iraniens et Saoudiens, Syriens et Turcs, Irakiens et Iraniens, Koweïtiens et Irakiens, Turcs et Iraniens, Palestiniens et Jordaniens, le Qatar et les Emirats, le Yémen et l’Arabie, les Somaliens, Afghans, Soudanais, Indonésiens, Malais, musulmans chinois et indiens, Bangladais Pakistanais et Africains, laisser au vestiaire leur animosité ancestrale et leurs querelles intestinales pour diriger le monde la main dans la main ?

Les musulmans sont seulement frères pendant la prière et encore dès qu’ils sortent de la mosquée ils redeviennent les ennemis jurés. Je crois qu’on exagère trop leur pouvoir si vraiment ils étaient aussi forts qu’on le croit leurs pays ne seraient les pitres de la classe humaine et ne constitueraient pas pas pour la plupart les plus grands foyers de conflits au monde.

Et les près de 80% de non-musulmans ne sont pas des pantins et des laquais et qui sont de surcroît majoritairement islamo-incompatibles à ce que je sache, un jour ils sortiront de leur silence pour éradiquer l’engeance islamique.

Jamais depuis que ce virus létal a vu le jour dans cette terre maudite d’Arabie inoculé dans le corps de l’humanité par le plus grand empoisonneur de tous les temps du nom de Mahomet, ses sectateurs-propagateurs de son poison n’ont formé un bloc homogène soudé comme les doigts d’une main, ils ne font que s’abreuver de la haine d’eux-mêmes et s’enivrer de leur propre sang qui est leur seule raison d’être et de vivre. L’Algérie, un pays qui manque quasiment de tout préfère se surarmer non pour partir à la conquête de l’Occident, alors qu’il a été incapable de sécuriser ses frontières avec le Mali, mais tout simplement pour intimider son voisin marocain.

Les fossés de la discorde entre eux sont encore plus profonds qu’entre eux et les non-musulmans.

Ne les mettons pas sur un piédestal sur lequel ils ne sont jamais monté et ne faisons des tocards des champions olympiques.

Ils se sont surtout mis d’accord entre eux pour s’étriper jusqu’à la nuit des temps.
Ce n’est pas pour autant non plus qu’il faut minimiser leurs capacités de nuisance.
Ils peuvent faire autant de dégâts que des nuées de sauterelles dévastatrices.
Il suffit de regarder l’exemple de certains musulmans de France plutôt que s’inspirer de l’exemple des Chinois et des Hindous pour assurer leur prospérité économique ils préfèrent comme à Aubervilliers jouer aux bandits des quatre chemins dans la pure tradition mahométane.

Le réveil sonnera un jour où l’autre et celui qui ne fait que semer le vent de la terreur depuis 1437 ans finira par récolter la tempête de la mort.