Archives du mot-clé hégémonisme

Pour en finir avec le djihad il faut mettre l’islam hors d’état de nuire

Des Anis Amri le dernier né des créatures immondes d’Allah, des Mohamed Merah, des Coulibaly, des frèreKouachi,  des Salah Abdesslam et tous ceux dont les noms glanent dans le musée des horreurs de l’humanité y en  aura toujours.

Les vocations terroristes ont un bel avenir devant elles. Des millions d’autres jeunes  suivront qui rêvent de mourir en chahid, martyr pour prétendre aux prébendes divines.

Ces exterminateurs ont été élevés dans la couveuse de la haine de l’autre et de soi. Il est ainsi absurde de croire qu’ils ont été pris dans la spirale du radicalisme suite à des séjours en prison ou sur l’internet. Anis Amri, le suspect tunisien de l'attentat au camion-bélier de Berlin, a connu un parcours chaotique classique qui l'a mené au djihadisme.

Comme si l’islam pouvait être au-dessus de tout soupçon et n’était pour rien dans leur basculement dans le terrorisme.

Ces jeunes sont le pur produit de l’éducation musulmane monolithique et et sectaire où dès le berceau on inculque aux enfants des valeurs suprémacistes,  racistes, antisémites, négationnistes, nihilistes.

Où l’on ne développe aucun esprit critique et de remise en question. 

Besoin du bouc-émissaire pour exister. C’est toujours la faute à  l’autre , jamais la sienne. Éternelle victime du non-musulman. Alors qu’il est la première cause des malheurs de l’humanité depuis le 11 septembre 2001.

Pour lui c’est plus facile de se victimiser que de secouer son palmier et de se regarder dans son miroir. Il creuse sa propre tombe et celle de l’humanité tout entière

Il a peur de sa propre image. Il passe son temps à accumuler les handicaps et à ruminer sa rancœur contre l’humanité qui n’est pas la sienne. Amer. aigri et figé dans des dogmes imbéciles et liberticides, il est comme un chien qui aboie au passage du train. Condamné à végéter dans la misère et l’ignorance.  

Un système educatif dominé par le tout religieux où l’on n’apprend pas aux enfants que le monde appartient aux hommes qui le font vivre et prospérer mais pas aux croyances religieuses qui promettent le paradis à ceux qui oeuvrent à sa destruction.

Les sociétés musulmanes ont fait le choix de sacrifier l’humain sur l’autel de la gloire de l’islam.

Elles sont les seules au monde à  à se ruiner pour leurs devoirs cultuels et consacrer le plus d’argent à la construction des mosquées et à la propagande religieuse que d’investir dans l’éducation, la santé, les transports, la recherche, la culture et dans les secteurs qui concourent à l’épanouissement humain,

Un corps social contaminé ne peut engendrer que des éléments à son image.

La majorité des musulmans en Occident ont beau profiter d’un environnement humain favorable à une rupture avec leurs dogmes aliénateurs de l’homme ils font tout le contraire et mettent tout en oeuvre pour le détruire afin de lui substituer celui qui sont censés l’avoir fui mais dont ils font paradoxalement leur seul idéal de vie.

Partout où ils se trouvent et quels que soient les bienfaits de leur nouvel environnement sur leurs conditions de vie ils ne sentent guère redevables à leurs nouvelles sociétés d’accueil qui sont pour eux des usurpatrices qui ont détourné les richesses d’Allah à leurs avantages et qu’ils ne font que reprendre ce qui leur revient de droit.

Leur mode de pensée est structuré par l’insensé et l’irrationnel. Ils sont musulmans et c’est en soi pour eux une fin en soi. Il leur suffit d’obéir à la loi de l’islam pour que qu’ils se croient en paix avec leur religion  quand bien même ses valeurs sont antinomiques avec le vivre ensemble et la paix et la sécurité dans le monde.

Peu leur importe le désordre chaotique consubstantiel à l’ordre musulman il’y a pas lieu de  discuter de sa validité et son efficience, il est d’essence divine et donc parfait car Allah est omniscient et omnipotent. On ne se plie pas aux règles d’un ordre aussi vil qu’imparfait et susceptible de corrompre les musulmans et les éloigner de la voie de l’islam.

Avec une vision du monde réductrice et centrée sur les seuls principes de leur religion qu’ils se veulent de surcroît universels et par conséquents valables pour l’humanité tout entière.  Murés dzns leurs certitudes  qu’ils détiennent la vérité absolue imposable à toute l’humanité ils ne peuvent imaginer et concevoir le monde en dehors de la description qui en est faite depuis le 7 e siècle.

Autrement dit de nombreux jeunes musulmans font la lecture de l’humanité non-musulmane à travers la grille de Mahomet qui est le reflet de son aversion de ses opposants, des Juifs et des Chrétiens.

A l’évidence ils sont bourrés de préjugés tellement négatifs de l’humanité non-musulmane qu’elle est pour eux l’ennemie potentielle à combattre jusqu’à la victoire finale.

Enfermés dans des schémas intellectuels et mentaux préétablis et hermétiques où le questionnement et le doute sont interdits.  L’humain n’a pas une existence propre en dehors de la route tracée par celui qui est le vrai maître de sa vie qui décide de tout à sa place. Un pauvre être sans âme et ni volonté propre. Allah fait ses choix qu’ils soient bons ou mauvais pour lui. Il se doit d’obtempérer car il n’est rien qu’une marionnette entre ses mains. S’il tue les incroyants ce n’est pas lui qui les a tués c’est Allah qui en est l’auteur et n’a aucune conscience de son acte.  Ni responsable ni coupable. Il n’a pas exprimé ses regrets et surtout contrôler ses pulsions puisque c’est Allah  n’est qui agit à travers lui. Quand un terroriste passe en action en réalité il est comme un toxicomane sous la forte emprise de la drogue ou un fou sous les effets de ses hallucinations. Il perd toute notion de danger, ni ne mesure les conséquences de son geste ni sur lui-même ni sur les autres.

C’est l’islam qui fait et défait le cours du destin des musulmans. La mort et la vie est entre les mains d’Allah. Les échecs et les réussites c’est lui aussi. Un musulman qui se radicalise soi-disant ne le fait pas de son propre chef c’est Allah qui a fait le choix pour lui.

Il n’y a pas d’islam radical ou d’islam soft. Il y a des musulmans dans le tempo de l’islam que sont les djihadistes et la masse musulmane et qui n’est pas tout-à-fait gagnée par la fièvre de l’islam. En tout état de cause  ils ne se sont pas plus radicaux que leurs coreligionnaires qui maudissent dans leurs prières les juifs et les chrétiens.

Tous les musulmans ne perdent pas pour autant leur humanité après avoir lu le Coran certes mais l’on-t-ils intégralement lu ou se sont-ils contentés de faire l’impasse sur les sourates les plus violentes et qui sanctifient et légitiment les crimes  contre l’humanité ?

Les musulmans allèguent souvent qu’il faut resituer les textes coraniques dans leur contexte de l’époque. Or, non seulement le Coran ne s’interprète pas mais ses préceptes sont immuables et intemporels, valables en tous lieux et ne connaissent pas l’usure du temps. La parole pseudo révélée est éternelle  et seul Allah peut la modifier.

Et ce sont justement ceux que les médias et les hommes politiques capitulards et collabos appellent abusivement musulmans radicaux  qui sont les vrais musulmans contrairement à ceux qui s’affublent du masque de la modération façon Tarek Ramadan ou Dalil Boubakeur les enfumeurs de service qui se mentent à eux-mêmes en étant convaincus que l’islam est évolutif et adaptable.

Ils n’ont pas lu Roméo et Juliette ils se sont enivrés des sourates coraniques qui constituent un puissant catalyseur à leurs prédispositions culturelles et éducatives.

.Ils ne sont en aucun cas des victimes d’un quelconque système ni les enfants de l’exclusion sociale et du mal de vivre dans les cités.

Leur jusqu’au boutisme est en cohérence avec l’histoire de l’islam qui n’a jamais été un hymne à la paix. Des centaines de millions de morts à son actif pour imposer sa loi aux peuples conquis. Ils sont à l’image de Mahomet qui se définissait lui-même comme prophète du carnage. Ce que leur modèle avait fait ils le font. Ils ne sont rien d’autres que les bras armés de l’islam hégémonique, expansionniste et génocidaire. Des Waffen SS de la pire espèce. L’humanité n’est pas prête d’en finir avec leur cauchemar tant que perdurera l’islam. Pour sa propre survie elle doit le combattre comme naguère son clone nazi.

Ils ne peuvent pas être terroristes en Orient et déséquilibrés en France

Afficher l'image d'origine

Dès qu’un musulman commet un crime, les médias aux ordres le font passer pour un déséquilibré et ce, sans aucun examen psycho-médical pour le diagnostiquer. Ils ne sont pas experts agréés prés de la Cour d’Appel et pourtant ils se comportent comme tels. C’est comme s’ils cherchaient à occulter la responsabilité de l’islam dans les troubles psychotiques des siens.
Ils n’ont jamais le courage ni l’honnêteté intellectuelle de mettre en exergue les liens de causalité entre l’islam et la violence incontrôlée de certains musulmans.

Toutes les religions ont leurs intégristes mais ce n’est pas pour autant qu’ils perdent la raison pour devenir un danger public pour les leurs et la société. Jusqu’à preuve du contraire on n’a jamais vu un chrétien, un hindou ou un juif faire irruption dans son lieu de culte pour assassiner ou tenter de le faire ses coreligionnaires.

Afficher l'image d'origine

La première question qui devrait venir à l’esprit des canetons boiteux serait tout naturellement pourquoi les mosquées sont-elles devenues au cours de ces trente dernières années de véritables chaudrons et qu’il ne passe pratiquement plus un vendredi sans qu’elles ne se transforment en brasier pour les « fidèles » musulmans ?
Ils s’y rendent vivants et en sortent les pieds devant. Pas plus tard que la journée d’hier, plusieurs attaques terroristes ont émaillé la grande prière du vendredi partout dans le monde. Téhéran, Djeddah et Paris. Sauf en ce qui concerne Paris, les canetons boiteux tricolores ont plaidé la piste d’un fou furieux déboulant dans une mosquée parisienne pour aiguiser son couteau sur ses coreligionnaires.

Au-delà de la personnalité de l’auteur, c’est le lieu lui-même qui devrait les interpeller. Connu pour être un repaire de la peste salafiste française. La mosquée Omar de la rue Jean Pierre Timbaud dans le XI e arrondissement parisien n’est pas un cercle des collectionneurs philatélistes, il s’agit d’un foyer important de l’islam de France, avec 1200 places et du radicalisme musulman décrit par les enquêteurs français comme « une plaque tournante du salafisme radical » (http://www.20minutes.fr/societe/1409017-20140623-paris-mosquee-rue-p-timbaud-ur-filiere-envoi-djihadistes)

C’est moins le moins le profil « psychiatrique » non-avéré de l’auteur de l’attentat raté qui pose question que la cible elle-même, connu dans le passé (?) pour les prêches haineux, racistes et antisémites d’un de ses imams( http://atheisme.org/timbaud.html).
Il n’en demeure pas moins que l’on ne peut balayer d’un seul coup de plume le mobile terroriste qui aurait motivé son acte. Ils ne peuvent pas être terroristes ailleurs et fous à lier et loups solitaires en France.
C’est la énième attaque terroriste qui vient de frapper la France au cours de ces dix derniers mois. L’hypothèse de la piste terroriste n’a rien d’utopique ni d’invraisemblable. Il n’est pas exagéré de penser qu’il peut très bien s’agir d’un règlement de comptes entre radicaux musulmans qui sont se vouent une haine farouche entre eux comparable à celle des chiites et des sunnites.

On ne trompe pas les Français avec la grosse couleuvre du déséquilibré musulman, on doit leur dire la vérité sur les liens intrinsèques entre l’islam et le terrorisme.

La France est gagnée chaque jour par la psychose de la terreur islamique. Plutôt que de l’endiguer on l’occulte jusqu’au jour où les Français seront totalement inhibés, il sera alors trop tard pour sonner la charge contre l’islam.

2084 ne sera pas l’année de gloire de l’islam, il aura vécu

Afficher l'image d'origine

Cette idéologie qui fait le malheur des hommes depuis 1436 ans commencé avec le massacre des tribus juives d’Arabie dont le premier de la série fut celui des Banu Qoraydha finira par faire un jour ou l’autre son propre malheur. D’autres idéologies autrement plus redoutables et puissantes voulaient imposer leur dictature sur le monde et ont péri sous les décombres de l’histoire. Il n’y a aucune raison que l’islam échappe à son destin fatal. Une idéologie qui sème le vent de la mort doit récolter la tempête de qu’elle sème. L’islam s’est condamné à mort lui même en attisant le feu de la braise du rejet de plus en plus grandissant et virulent dans le monde.

Jamais le monde ne sera soumis à sa dictature contrairement au rêve prophétique et apocalyptique de Boualem Sansal dans son livre 2084.

Il semble ignorer plus de 75% de l’humanité sont farouchement hostiles à l’islam et non pas l’islamisme qui est la métastase du cancer musulman. L’islam n’est pas assez fort pour devenir le maître du monde tant qu’il y aura des pays comme la Chine, l’Inde, Israël et toutes les forces patriotiques identitaires partout dans le monde ainsi que les courants intégristes chrétiens, juifs, hindous voire bouddhistes qui rêvent d’en découdre avec l’islam comme on l’observe sur le continent africain.

Les musulmans sont trop désunis et divisés entre eux et peu intelligents et disciplinés pour les imaginer régner en maîtres sur l’humanité tout entière. Pour que les musulmans deviennent le train de tête de l’humanité, il faudrait que Salsal explique comment les musulmans vont taire comme par miracle leur haine ancestrale née en 632 suite aux divergences sur la légitimité du successeur de Mahomet et faire fondre dans le moule du Califat ressuscité les sunnites composés de 4 obédiences et divisés en 73 sectes dont une seule aurait les faveurs d’Allah (http://www.sunnisme.com/article-25390461.html), les kharrijites et les chiites qui eux-mêmes sont divisés en 5 familles principales, duodécimaine, alaouites, druzes, ismaéliennes et zaïdites qui se déclinent en plusieurs branche ?

Celui qui prétend qu’ils vont y arriver n’a jamais rien compris ni à l’histoire sanglante de l’islam qui n’a pas épargné les petits-fils, Hassan et Houssein, du père idéologique de l’islam ni à à l’histoire des cycles de vie des empires. Or l’islam n’est pas un empire pour s’imposer en puissance phare sur l’échiquier mondial. Ne faisons pas de son pouvoir de nuisance un pouvoir de puissance.

Boualem Sansal qui a la manie de dissocier l’islam de l’islamisme doit revoir sa copie. En 2084 l’islam aura vécu et les signes avant-coureurs comment d’ores et déjà à se faire sentir en Syrie grâce à Poutine.

L’islam peut toujours continuer à caresser les desseins hégémoniques et cosmiques, mais de passer du rêve à la réalité il y a la distance qui sépare la terre de la lune qu’il ne pourra jamais franchir et ce n’est certainement pas avec le mythe du cheval ailé al Buraq de Mahomet inspiré de la mythologie grecque qu’il va pouvoir y arriver.

On doit se garder de tout défaitisme qui est le meilleur allié de l’islam. Ce n’est pas avec des prédications de mauvais augure que Sansal va pouvoir galvaniser les femmes et les hommes qui ne s’offriront jamais en Holocauste à l’islam.

Il doit savoir que l’islamisme est à l’islam ce que l’hitlérisme est au nazisme, pendant que l’un vous éblouit à la façon Tarek Ramadan par ses belles paroles lénifiantes et soporifiques pour vous aveugler l’autre vous assassine comme les frères Kouachi.

Le danger mortel avec les migrants musulmans, faux réfugiés un jour djihadistes pour toujours

C’est vrai que nous sommes en république et qui ne fait pas de différence entre les hommes. Mais quand certains hommes produit d’un système idéologique totalitaire, antidémocratique, anti-républicain, hégémonique, ethnocentrique, liberticide, obsédé par la destruction des systèmes politiques différents du sien, fondé sur la haine, le rejet, l’exclusion, les inégalités, la servitude, la pédophilie, qui classe l’humanité entre fidèles dotés de toutes les vertus et les infidèles symboles du mal et du vice, il ne faut pas être idiot et aveugle pour ne pas faire le même tri qu’eux et les exclure du champ de la république qu’ils rêvent de surcroît de la détruire.
Il s’agit de protéger avant tout la république contre les menaces que laissent présager sur sa pérennité et son unité les arrivées massives des individus porteurs de valeurs impérialistes et ultra-réactionnaires dangereuses pour la paix et de la sécurité dans le monde et aux exigences du bien-vivre ensemble.
Ces individus n’ont de respect que pour les lois de leur religion et qui n’ont qu’un but est d’imposer les principes rigoristes et barbares de leur religion à leurs sociétés d’accueil.
Toutes les sociétés contaminées dans le passé par le fléau mortel de leur idéologie furent totalement atomisées pour finir par être diluées dans le bain acide de la communauté du grand mal de l’humanité, l’Oumma.
Il faut savoir employer les mêmes armes que l’ennemi ou supposé tel. La riposte doit être graduée et proportionnée à l’attaque.

Autrement dit si l’ennemi a des intentions malveillantes et hostiles à notre encontre, il faut en faire de même. S’il est raciste, il ne faut pas lui dire amen et sois le bienvenu chez toi avec tout mon respect et les honneurs dus à ton rang.
On doit combattre les idées racistes de cet individu au nom de notre anti-racisme, c’est-à-dire que son racisme ne doit jamais franchir notre territoire. En lui refusant l’accès à nos contrées, c’est une façon de lui faire comprendre qu’il n’y a pas de place à son système de valeurs nauséabonds chez nous. faut lui rappeler les épisodes douloureux et tragiques vécus par les juifs, les chrétiens, les minorités ethniques chez eux depuis l’avènement de leur idéologie à ce jour.
Que ces mêmes candidats à l’asile doré en Occident, réfugiés aujourd’hui djihadistes demain, s’expliquent nous expliquent pourquoi n’ont-ils rien fait pour arrêter le carnage des leurs dont sont victimes les chrétiens et les minorités schismatiques musulmanes.

Ne pas vouloir chez soi de ces individus nourris au biberon du racisme, de l’antisémitisme, qui se font passer pour des victimes avant de se muer un jour en bourreaux, bourrés de complexe de supériorités.qui rêvent de mettre le monde à leurs babouches et qui n’ont que mépris et aversion pour ceux qui sont différents d’eux, est un acte de salubrité humaine. .
Je ne peux pas aimer quelqu’un qui ne m’aime pas et qui oeuvre et qui me maudit jour et nuit, matin et soir dans ses prières,  et encore moins accueillir chez moi quelqu’un bourré de préjugés à mon égard et obsédé par mon élimination physique si je ne me soumets pas à ses lois. Pour qui je suis un sale chien, un porc, un singe insignifiant, un être impur dont il faut purifier la terre de sa présence. Tout simplement un kafar. Comme si le fait de ne pas partager ses valeurs immondes, inhumaines et barbares est un crime en soi.

Ces individus qui cherchent refuge en Occident sont-ils prêts à renoncer à leurs valeurs incompatibles avec les valeurs universelles des droits de l’homme et du citoyen qui sont la sève des sociétés occidentales  ? Il n’y a aucune chance pour qu’ils le fassent un jour.  Ils ne doivent suivre et appliquer que les seuls prescrits coraniques. Censés être le chemin de la vérité et au-dessus de toutes les autres voies et lois. Ce n’est pas par hasard si les musulmans sont les premiers transgresseurs des lois expression des assemblées humaines en Occident.

Il est difficile de croire que ces migrants vont comme par enchantement épouser les valeurs démocratiques, humanistes et républicaines, alors que leur silence passé sur les crimes contre la paix et crimes de guerre commis au nom de leur système de croyance qui qui ne plaide guère en leur faveur.

S’ils avaient le souci du bien commun de l’humanité, ils ne quitteraient pas le navire. Autant mourir les armes à la main que de tourner le dos à son honneur et sa dignité.

Quand on aime l’humanité, on la défend partout où elle est et tout particulièrement chez soi et on ne se revendique jamais musulman, comme un nazi fier d’afficher son nazisme. Celui qui ne dénonce pas un crime et ne rejette pas les idéologies génocidaires et racistes, non seulement il les cautionne mais surtout il en est le premier complice..

Musulmans, vous en faites trop avec vos délires de grandeur

Si le christianisme est falsifié selon des plantigrades mahométans c’est que l’islam l’est encore plus. N’est-il pas lui-même une pâle copie du judaïsme et du christianisme ?
Vous n’êtes pas meilleurs que ceux n’adhèrent pas à votre croyance,  pires vous l’êtes certainement, car à force de vous égosiller depuis 1436 que vous êtes la plus belle communauté jamais envoyée sur terre sans absolument rien connaître de l’histoire des civilisations et de la géographie humaine vous semez vous-mêmes le doute sur vos capacités mentales et intellectuelles.
C’est la preuve que vous êtes dans les catacombes de l’histoire et vous fantasmez sur l’absence de lumière dans cette obscurité opaque dans laquelle vous êtes plongés. Les êtres de lumière ne se voient pas dans les habits des lumières puisqu’ils les portent, il n’y a que ceux qui comme vous qui en sont dépourvus qui les revendiquent.
C’est quand on est laid, moche, monstrueux,  cauchemardesque, ténébreux, et répugnant qu’on se voit beau, merveilleux et sublime. Vous êtes défavorisés par la vie et vous n’êtes pas les seuls mais vous n’avez pas l’intelligence pour compenser votre handicap en cherchant à  faire un bon usage de vos capacités intellectuelles et humaines, d’oeuvrer pour le bien-être commun de l’humanité, plutôt que de la parasiter et lui nuire.
Animés par des sombres desseins pour l’asservir alors que vous êtes les premiers à profiter de ses bienfaits. Que feriez-vous le jour où le monde finira par vous ressembler pour devenir une Arabie Saoudite planétaire votre modèle parfait, un cimetière à ciel ouvert ?
Ce sera fini de  la joie de vivre, de la gaieté, de la réflexion, de la création, de l’innovation, de la recherche, de la culture, de la philosophie, de l’art, de la musique, de la poésie, de la morale humaine, du contrat social, des droits humains, de la protection de la petite enfance, des droits des étrangers, de l’égalité entre les sexes,  des régimes matrimoniaux garantissant les droits de la femme, etc… Un monde coulé dans le même moule et guidé par la voix d’Allah. Est-cela votre projet politique et civilisationnel pour l’humanité ? Pourquoi avez-vous tant peur d’un monde pluriel ?
La richesse humaine n’est pas dans le sectarisme et l’uniformisation de la pensée, elle est et le restera que cela vous en déplaise dans sa variété et sa diversité.  Saint- Exupéry  disait « Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit » Il est douter que vous connaissiez de cette citation. Vous êtes trop centrés sur votre nombril dont vous voulez en faire le nombril de l’humanité tout entière.  Au lieu de la régénérer par le savoir et le progrès vous cherchez à l’anéantir et faire des humains une race de dégénérés à l’image de ces masses frustes, avachies, des corps sans âme, et inertes,  au Q.I. de crevettes,  lobotomisées et abêties des pays musulmans.
Epargnez-nous votre vantardise et vos fanfaronnades et prouvez-nous sur le terrain le niveau de vos performances.  Vous ne serez jamais des médaillés olympiques tant que vous n’avez pas foulé les terrains de la compétition mondiale et travailler d’arrache-pieds pour y arriver.
De grâce  cessez de vous faire passer pour des champions alors que vous êtes très sincèrement des vauriens. Soyez humbles et modestes et vous aurez notre estime et considération.
Vous ne sauriez nier que vous en queue du peloton, plus il roule à vive allure plus vous êtes largués. Ce n’est pas avec votre lecture du Coran que vous allez pouvoir parvenir à combler les retards abyssaux qui vous sépare des autres.
Regardez ce que la Corée du Sud a fait en 60 ans, pour ne pas citer Israël et tant d’autres pays, des millions  de brevets industriels et technologiques, et ce que vous avez fait en 1436 ans. Rien ! Zéro apport à l’humanité sauf le terrorisme et l’obscurantisme érigé en dogme.
Peu importe ce que vous auriez soi-disant inspiré à l’Occident, ce qui est loin d’être avéré. et les quelques savants qui ont osé briser les chaînes de l’ignorance sacrée furent persécutés et la majorité de leurs oeuvres détruites sachant qu’ils étaient surtout des commentateurs.
Il suffit de comparer l’architecture majestueuse des cathédrales et des églises médiévales avec celle de vos mosquées pour tordre le cou aux idées reçues sur votre supériorité sur le christianisme. Je crois savoir que votre plus belle mosquée était une ancienne basilique. Je sais que vous n’êtes pas capables à cause de votre ignorance aveugle et votre mesquinerie intellectuelle de reconnaître vos faiblesses et vos carences pathologiques.
Je n’ai rien contre vous, c’est votre comportement envahisseur, hégémonique, irrespectueux de l’environnement, incompatible avec le bien-vivre ensemble, ultra-violent, rétrograde, archaïque, arrogant et ethno-nombriliste qui m’indispose et m’insupporte.

L’islam ne dominera pas le monde, il finira comme son congénère nazi

Paru dans Dreuz sous le titre :« Musulmans, je n’ai rien contre vous, c’est votre comportement envahisseur qui m’insupporte »

 

 Si le christianisme est falsifié selon des plantigrades mahométans, c’est que l’islam l’est encore plus. N’est-il pas lui-même une pâle copie du judaïsme et du christianisme o ?

Vous n’êtes pas meilleurs que ceux qui n’adhèrent pas à votre croyance. Pires vous l’êtes certainement, car à force de vous égosiller depuis 1436 ans  que vous êtes la plus belle communauté jamais envoyée sur terre, sans absolument rien connaître de l’histoire des civilisations et de la géographie humaine, vous semez vous-mêmes le doute sur vos capacités mentales et intellectuelles.

C’est la preuve que vous êtes dans les catacombes de l’histoire et vous fantasmez sur l’absence de lumière dans cette obscurité opaque dans laquelle vous êtes plongés. Les êtres de lumière ne se voient pas dans les habits des lumières puisqu’ils les portent, il n’y a que ceux qui comme vous qui en sont dépourvus qui les revendiquent.

Quand on est laid, moche, monstrueux, cauchemardesque, ténébreux, et répugnant on se voit beau, merveilleux et sublime. Vous êtes défavorisés par la vie et vous n’êtes pas les seuls, mais vous n’avez pas l’intelligence pour compenser votre handicap en cherchant à faire un bon usage de vos capacités intellectuelles et humaines, d’oeuvrer pour le bien-être commun de l’humanité, plutôt que de la parasiter et lui nuire.

Animés par des sombres desseins pour l’asservir alors que vous êtes les premiers à profiter de ses bienfaits. Que ferez-vous le jour où le monde finira par vous ressembler pour devenir une Arabie Saoudite planétaire, votre modèle parfait, un cimetière à ciel ouvert ?

Ce sera fini de la joie de vivre, de la gaieté, de la réflexion, de la création, de l’innovation, de la recherche, de la culture, de la philosophie, de l’art, de la musique, de la poésie, de la morale humaine, du contrat social, des droits humains, de la protection de la petite enfance, des droits des étrangers, de l’égalité entre les sexes, des régimes matrimoniaux garantissant les droits de la femme, etc… Un monde coulé dans le même moule et guidé par la voix d’Allah. Est-ce cela votre projet politique et civilisationnel pour l’humanité ?

Pourquoi avez-vous tant peur d’un monde pluriel ?

La richesse humaine n’est pas dans le sectarisme et l’uniformisation de la pensée, elle est et restera, que cela vous en déplaise, dans sa variété et sa diversité. Saint-Exupéry disait « Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit » Il est douteux que vous connaissiez de cette citation.

Vous êtes trop centrés sur votre nombril, dont vous voulez faire le nombril de l’humanité. Au lieu de la régénérer par le savoir et le progrès, vous cherchez à l’anéantir et faire des humains une race de dégénérés à l’image de ces masses frustres, avachies, des corps sans âme, et inertes, au Q.I. de crevettes, lobotomisées et abêtis des pays musulmans.

Epargnez-nous votre vantardise et vos fanfaronnades et prouvez-nous vos performances. Vous ne serez jamais des médaillés olympiques tant que vous n’aurez pas foulé les terrains de la compétition mondiale et travaillé d’arrache-pieds pour y arriver.

De grâce, cessez de vous faire passer pour des champions alors que vous êtes – très sincèrement – des vauriens.

Soyez humbles et modestes et vous aurez notre estime et considération.

Vous ne sauriez nier que vous êtes en queue du peloton. Plus il roule à vive allure, plus vous êtes largués. Ce n’est pas avec votre lecture du Coran que vous allez pouvoir parvenir à combler les retards abyssaux qui vous séparent des autres.

Regardez ce que la Corée du Sud a fait en 60 ans, pour ne pas citer Israël et tant d’autres pays, des millions de brevets industriels et technologiques, et ce que vous avez avez fait en 1436 ans. Rien ! Zéro apport à l’humanité, sauf le terrorisme et l’obscurantisme érigé en dogme.

Peu importe ce que vous auriez soi-disant inspiré à l’Occident, ce qui est loin d’être avéré. Les quelques savants musulmans qui ont osé briser les chaînes de l’ignorance sacrée furent persécutés et la majorité de leurs oeuvres détruites, et ils étaient surtout des commentateurs.

Comparez l’architecture majestueuse des cathédrales et des églises médiévales avec celle de vos mosquées, pour tordre le cou aux idées reçues sur votre supériorité sur le christianisme. Je crois savoir que votre plus belle mosquée était une ancienne basilique. Je sais que vous n’êtes pas capables, à cause de votre ignorance aveugle et votre mesquinerie intellectuelle, de reconnaître vos faiblesses et vos carences pathologiques.

Je n’ai rien contre vous, c’est votre comportement envahisseur, hégémonique, irrespectueux de l’environnement, incompatible avec le bien-vivre ensemble, ultra-violent, rétrograde, archaïque, arrogant et ethno-nombriliste qui m’indispose et m’insupporte.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Tags:

– See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/20/musulmans-je-nai-rien-contre-vous-cest-votre-comportement-envahisseur-qui-minsupporte/#sthash.wVOwMSzQ.dpuf

Si Daech n’est pas l’islam c’est que Mahomet lui-même n’était pas musulman

Ce qu’on appelle musulmans modérés sont en réalité les mauvais élèves de l’islam et les musulmans radicaux que l’on veut faire passer pour des transgresseurs et des « dévoyeurs » de l’islam , alors qu’ils sont des musulmans tout court, sont les bons élèves de la classe auxquels le Grand Proviseur Mahomet promet les plus belles des gratifications libidinales et buccales.

Le Coran promet le paradis à ceux qui font de leur vie un don pour Allah qui ne se posent ni des questions ni doivent exprimer le moindre doute sur la sincérité de la promesse (S. 4, V. 74) : “ Qu’ils combattent donc dans le chemin de Dieu, ceux qui vendent la vie présente contre l’ultime. Et quiconque combat dans le chemin de Dieu, tué ou vainqueur, nous lui donnerons bientôt un énorme salaire ”.

C’est grâce à ces bons élèves  de la classe de la tradition musulmane du sacrifice de sa vie pour la gloire de l’islam perdure depuis 1435 ans. Le bon musulman est celui qui ne recule devant rien téméraire et jusqu’au-boutiste, cruel et dévoré par ses fantasmes du plaisir charnel et des ruisseaux de vin ( S. 47, V. 38) dont il s’enivrera pour l’éternité, exalté et fanatique, insensible et incompatissant, mu par sa seule haine de soi et de l’autre dont il doit purifier la terre de sa présence. Une machine de guerre à lui tout seul, justicier, inquisiteur et bourreau. Adepte de la justice expéditive et de l’exécution sommaire, il se veut au-dessus des lois humaines,engoncé dans son armure en acier il marche sur la ville tel un Panzer écrasant tout sur un passage sans mesurer l’étendue des dégâts et des horreurs infligés à ceux que le Coran désigne comme les ennemis de l’islam (S. 5, V. 51; S. 9, V. 29)

Couvert par son impunité théologique et dogmatique et totalement disculpés de ses crimes car c’est Allah lui-même qui a tué les mécréants par sa main (S.8, V. 17, il n’a aucune conscience de ses actes, perdant toute notion d’humanité, hypnotisé par le miroir aux alouettes que lui fait miroiter ses deux seigneurs et maîtres, auquel il doit obéir aveuglement au doigt et à l’oeil telle une âme damnée, il n’y a pas pour lui de crime de guerre ou de crime contre l’humanité qui tienne.

Déresponsabilisé, déculpabilisé, sans volonté propre, un cannibale-vampire jamais repu et insatiable, Allah et Mahomet l’assurent de leur protection et l’encouragent dans la voie du combat à mort contre leurs opposants.le cheikh ismaélien de Syrie, Sinan (1167-1193), disait à ses fédayins ( celui qui se sacrifie pour quelque chose ou quelqu’un) :
« Les véritables musulmans sont ceux qui tuent d’autres hommes et se font ensuite tuer eux-mêmes. » .
Le bon élève musulman ne contrevient aucunement aux lois de l’islam, il en est la matière vivante, c’est celui qui les transpose les mieux dans la réalité. Son combat contre les « mécréants » est sans relâche et permanent. Il doit les harceler quel qu’en soit le prix. Il n’agit pas de sa propre initiative tous ses faits, forfaits et méfaits sont frappés du sceau du sacré et encadrés par un corpus de règles définies par le Coran et la tradition mahométane (S. 4, V. 66-69 entre autres ).
Il est dans la voie d’Allah, fi sabil allah, et n’a pas par conséquent à s’embarrasser de scrupules superflus.

Le triomphe de la parole d’Allah et sa propagation aux quatre coins de la terre n’a de prix que dans l’anéantissement de la vie des incrédules, les infidèles, les juifs, les associateurs, les blasphémateurs, les hypocrites, les chrétiens, et tous ceux qui osent défier volonté. « Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants…

Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. » (S. 2. V.191-193)
« Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! » (S. 2.V.191)

« Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur »(S. 4. V.89)

Al Bukhari (810-870)
“ Lorsque vous rencontrez l’ennemi, soyez endurants et sachez que le paradis est à l’ombre des sabres ”…

En toute évidence les mauvais élèves sont très en deçà des normes définies par l’islam pour prétendre à cette rétribution divine qui nourrissent les fantasmes des musulmans.En effet, ils ne connaissent strictement rien aux principes théologiques et idéologiques de leur soi-disant religion et qui suivent benoîtement le mouvement sans savoir de quoi il se retourne qui font leur cuisine musulmane avec des ingrédients édulcorés dont certains sont empreints de paganisme, de judaïsme et de christianisme, qu’on peut qualifier d’idiots utiles et il y a ceux qui oeuvrent pour la gloire de l’islam qui ont appris parfaitement la leçon et qui mettent en application fidèlement les principes fondamentaux de l’islam.

Les musulmans dits modérés sont des cancres, des pitres, des charlots, ternes, dissipés et des suivistes qui se donnent l’illusion de tout savoir mais qui ne savent rien, des arrivistes et des incultes, il y a les autres qui sont les premiers de la classe, qui excellent dans la compréhension des textes fondateurs de l’islam.

La palme revient incontestablement à Daech qui fait l’honneur de l’islam et le malheur de l’humanité.