Archives du mot-clé juifs

L’islam se nourrit de la mort des hommes et s’enivre de leur sang

Au lieu de s’effaroucher telle une vierge musulmane qui a perdu sa virginité depuis 1435 ans et qui se fait passer pour l’éternelle victime de tous ceux qui ne se laissent pas prendre dans le piège de son innocence violée, les musulmans devraient apprendre à analyser les causes profondes de l’hostilité grandissante partout dans le monde y compris chez ceux qui n’avaient pas choisi de naître dans un milieu musulman et qui avaient coupé le pont avec l’islam de même que ceux qui ont du mal à assumer cet héritage musulman devenu très lourd à porter mais qui n’osent pas le faire publiquement.
Pourquoi les musulmans ont-ils peur de tout travail de questionnements sur l’islam et sa prétendue filiation divine ?
Pourquoi exhibent-ils le couteau entre les dents à chaque fois que l’on met en difficulté cette vérité qui se veut vérité absolue mon ? Si réellement elle l’est alors pourquoi au lieu d’engager le débat et de convaincre, veut-elle au silence ses contradicteurs qualifiés par le coran d’insolents ?
La violence verbale et physique reste toujours leur seul moyen de recours pour contrer les démystificateurs et « désacralisateurs »de l’islam, en apportant ainsi eux-mêmes de l’eau au moulin à leurs adversaires. Naïfs et immatures qui plutôt que de prendre de contre-pieds les accusations de violence et d’intolérance dont fait l’objet l’islam, ils confirment par leur propre réplique hystérique et enfiévrée le bien-fondé de telles accusations.
Laissant toujours sur leur faim leurs détracteurs qui auraient tant aimé s’être trompés sur l’islam croyant avoir fait une lecture littérale des textes fondateurs mais que le comportement irréfléchi et déraisonné des musulmans ne fait que confirmer la nature belliciste et pétrificatrice de la vie humaine de l’islam.
Peut-on faire un procès en inquisition à ceux que les musulmans eux-mêmes nourrissent au quotidien d’images effrayantes et horrifiantes et qui en font une lecture des plus fidèles ?
Parler des phénomènes de la terreur et des dérives morales légitimées par la religion elle-même en quoi est-ce offensant à l’islam ? Alors que c’est à lui de répondre de la gravité de ses actes ? Nul besoin de connaître la théologie musulmane ou de se revendiquer islamologue où savants de l’islam, comme si la connaissance souvent partisane de l’islam pouvait conférer à ses doctes la qualité de scientifique de la religion, pour fermer ainsi la porte à tous ceux qui ne sont pas qualifiés par ses défenseurs, les gardiens du Temple musulman, comme étant des voix autorisées de démasquer l’islam et de révéler au monde son vrai visage ?
Les faits ne sont que l’exact reflet de l’enseignement de la religion musulmane tel qu’il est prodigué à ses fidèles. Ce sont ces derniers qui procurent aux observateurs neutres cette vision sectaire et rétrograde accolée à leur religion.
Un islam qui cultive la haine de l’autre et exalte la barbarie humaine. Un islam schismatique et totalitaire qui veut contrôler la vie des gens, les lobotomiser, les transformer en machines à mourir. Celui qui veut réduire la femme en une simple marchandise, un champ de labour, un kleenex, une esclave domestique et sexuelle, que l’on peut brimer, humilier, lapider, répudier, bannir et violer.
Un Islam qui légitime la violence dans toutes ses formes et la récompense, Ce sont bien les pays musulmans qui mettent en spectacle les atrocités infligées aux femmes et hommes qui auraient transgressé les lois de l’islam souvent pour des faits dérisoires au regard du droit positif. Une femme fut lapidée au Pakistan parce qu’elle avait acheté un téléphone portable sans le consentement de sa famille.
Quel tableau enjoliveur peut-on dessiner de l’islam alors que lui-même ne fait rien pour donner une image apaisée et pacifiée de lui ?
Quand on se veut la religion de l’épouvante et de l’Apocalypse, on ne peut pas le décrire autrement que sous les traits de ce qu’il donne lui-même comme image de lui.
Celui qui fait le démon ne peut se proclamer ange celui de la mort. Une religion qui opprime et oppresse ses propres fidèles totalement sous son emprise et enchaînés à ses dogmes n’est en aucun cas une ode de liberté. Et on ne peut guère la décrire que comme un système de pensée liberticide et néfaste pour l’état de santé mentale des hommes.

Nul ne peut non plus nier que l’islam est raciste, fanatique et intolérant. L’islam est la seule religion au monde qui se voile la face de peur de laisser apparaître au grand jour son visage répugnant et laid qui transpire la haine et la cruauté.

S’il était paix et amour, les musulmans n’auraient pas besoin de le crier sur les toits. Un homme vertueux et humble n’a pas besoin de se parer des qualités dont il est dotées. On arbore l’effigie de ce qu’on est pas.
C’est cet islam nazi et génocidaire que l’humanité doit dénoncer et combattre.
Un islam dont les premières victimes sont les enfants, les enfants les minorités sexuelles et ethniques, les agnostiques, les républicains, les démocrates et tous les autres ceux qui n’ont pas son marqueur idéologique.
Un islam inhumain qui veut déshumaniser les hommes, qui veut créer une nouvelle espèce humaine effrayante sur le modèle des Waffen SS nazis.

C’est ce clone du nazisme auquel nous devons barrer la route et ne rien lui concéder. Cet islam est celui que prônent les islamistes quels qu’ils soient: wahhabites, salafistes, djihadistes et qoutbistes.

J’ai vécu personnellement pendant les 20 premières années de ma vie dans un environnement « musulman » où l’islam n’était pas le maître de la vie des hommes et de la cité.
Sans aucun complexe, je peux affirmer que j’ai été heureux contrairement à ce que prétend mon inquisiteur qui m’a livré en pâture aux chiens enragés musulmans dans son torchon, appelé pompeusement le Dictionnaire l’islamophobie, un pousse-au-crime et une honte de la France socialiste, d’avoir goûté aux joies de la vie, aux booms des samedis après-midis, à mes premiers amours, au foot et au cinéma les dimanches.

L’islam « tunisien » des quartiers de Montfleury, de la Fayettte, des stations balnéaires des plus huppées aux moins huppées et de la Goulette, le Tel-Aviv du XX e siècle multiconfessionnel et pluri-ethnique, un havre de paix, un paradis sur terre jusqu’à la guerre des 6 jours du lundi 5 au samedi 10 juin 1967 qui marque le début de la fin de la Tunisie terre des hommes et les couleurs de la vie;
.

Mr F. Hollande, la France n’a rien à faire à la marche contre le terrorisme à Tunis

S’il y a une marche à organiser contre le terrorisme c’est soit en Syrie soit en Irak en proie au quotidien au Tsunami terroriste cosmopolite musulman instrumentalisé par ceux-là mêmes qui vont se produire sur la scène tunisienne en jouant une nouvelle adaptation de la vierge effarouchée le dimanche 28 mars à Tunisie, ce n’est certainement pas en Tunisie le premier pays au monde producteur du terrorisme et du djihad du sexe dans la voie d’Allah.

Quant au fameux massacre du Musée du Bardo du 18 mars 2012 c’étai un acte motivé par une forte arrière-pensée raciste de nature idéologico-théologique. Il visait des touristes occidentaux ces mécrus qui viennent souiller cette terre d’Allah selon Ennahdha qui souhaite les remplacer par des touristes halal.

On peut effectivement se demander si ces malheureux touristes abattus lâchement par deux tueurs formés à l’école tunisienne de la haine du non musulman étaient des orientaux même si la culture n’est pas leur pisse de chameau il est peu probable que l’attentat ait eu lieu.

Le choix des victimes n’était pas le fruit du hasard. Les assaillants bons musulmans tunisiens avaient pris pour cibles ceux que le Coran appelle les infidèles et dont il recommande l’extermination ( S. 4 les femmes ( al Nissa), V. 74, 75, 76, 77, 84, 89, 90 et suivants).

La tenue d’une telle manifestation dans un pays gouverné par les agents du terrorisme djihadiste est une offense grave à la mémoire des victimes de la barbarie musulmane de par le monde d’une part et d’autre part un nouveau Munich 1938. Comme si l’Occident organisait avec les nazis des manifestations contre les pogroms à Nuremberg au lendemain de l’adoption par le Reichstag des lois raciales visant à exclure les juifs de la citoyenneté  allemande et consolider  l’arsenal génocidaire hitlérien.

Plutôt que d’exiger de la Tunisie devenue une terre de djihad au lendemain de son cirque vaudevillesque  révolutionnaire de nettoyer ses écuries d’Augias encombrées et infestées par par des montagnes de crottins contaminés se couvre une nouvelle fois de honte et de déshonneur en volant au secours de ses ennemis leur offrant l’occasion de se refaire une virginité à bon compte.

Cette marche n’est rien d’autre qu’une marche d’adoubement du terrorisme djihadiste et symptomatique de la décadence et de la capitulation de l’Occident . F. Hollande et Ghannouchi côte à côte pourquoi pas ne pas y convier pendant qu’on y est Daech, Boko Haram, la Qaïda, les Frère musulmans ? Mais comme le cynisme tunisien n’a pas de limite ils vont mettre en tête du cortège leurs mentors idéologiques et leurs bailleurs de fonds, turcs, qatariens et saoudiens.

On ne combat pas le terrorisme en Occident et on le soutient en Tunisie en défilant avec ses maîtres d’oeuvre sous la bannière de l’islam.

Le silence de cathédrale du Vatican sur le génocide des chrétiens d’Orient

Pourquoi le Vatican garde-t-il le silence sur le massacre des Chrétiens d’Orient par l’islam ?
Il n’y a pas que les musulmans qui sont à traduire devant le tribunal de l’histoire crime et incitation au crime contre l’humanité en raison d’appartenance à une collectivité identifiable au plan religieux aux termes de l’article 7 du Statut de Rome , il y a leurs alliés objectifs les catholiques et tout particulièrement le Souverain Pontife  dont le comportement est des plus troubles et ambigus qui heurtent la conscience humaine. 
En effet, on ne voit aucune campagne médiatique catholique d’envergure pour alerter l’opinion publique mondiale sur les persécutions criminelles et abominables des chrétiens d’Orient et ceux du Pakistan et du nord du Nigéria, ni on entend peu de voix catholiques qui s’élèvent et condamnent explicitement le génocide perpétré par l’islam à leur encontre.
Il est de son devoir de dénoncer les actes de barbarie humaine qui visent les véritables héritiers du Message originel du Christ.
Il est scandaleux que des prêtres puissent plaider la cause de l’islam et le couvrir de louanges.
Y a t-il une entente tacite voire formelle entre les autorités de l’Eglise catholique et les musulmans dont le but (in)avoué est l’anéantissement du peuple d’Israël et des chrétiens d’Orient auxquels les deux parties vouent une haine viscérale ? 
Par son silence coupable et inexpliqué l’Eglise romaine  semble être  prête à sacrifier les chrétiens d’Orient issus de la plus vielle communauté chrétienne au monde née à Antioche alors capitale de la Province romaine de Syrie qui sont la mémoire vivante du christianisme pour les intérêts de la réussite de son alliance avec l’islam dont la finalité est la destruction du peuple juif cet ennemi irréductible comme il l’avait fait dans les années noires nazies. 
Après tout aux yeux du Vatican les chrétiens d’Orient n’ont que ce qu’ils méritent à cause de leur refus de faire allégeance à Rome et auxquels ils préfèrent les musulmans obsédés par la haine du juif et de son anéantissement. Oubliant que le musulman est encore pire que le nazi il n’aime ni le chrétien , ni personne d’autre et encore moins lui-même. Il n’a d’amour que pour cette divinité sanguinaire, impérialiste, cannibale, esclavagiste et génocidaire. Le musulman est créé pour avoir de l’aversion pour l’humanité tout entière. 
Le Vatican fait fausse route en jouant la carte de l’islam pour venger la mémoire du Christ en lui offrant en Holocauste la minorité chrétienne d’Orient à la façon de Pétain qui considérait les juifs de France comme un détail pour sauver l’essentiel.
Il ne va pas pleurer sur le sort de ces schismatiques, ces sécessionnistes et leur venir en aide alors que le génocide dont ils sont victimes est du pain béni pour lui pour s’en débarrasser sans coups férir. 
Un obstacle de moins dans son projet de mettre un jour la main sur Jérusalem qui est en réalité le vrai noeud du problème du Proche-orient. 
Tout laisse croire qu’il y a un marché secret sur le dos des chrétiens d’Orient et des minorités chrétiennes dans les pays de l’O.C.I. entre les deux forces du mal qui convoitent Jérusalem qui portent sur le partage de la ville entre musulmans et chrétiens et exit les juifs. 
En attendant il faut éliminer tous les obstacles qui peuvent nuire à leurs desseins respectifs qui passent par l’extermination des chrétiens et des juifs des mains des musulmans que le Vatican ne doit pas gêner dans leurs oeuvres destructrices qui ne sont qu’un bien pour un mal

J’accuse l’Occident de complicité avec l’islam du génocide des chrétiens d’Orient

J’accuse le monde dit libre de complaisance, de capitulation, de collusion,  de complicité et de silence coupable à l’égard de l’hydre musulmane  qui plutôt que chercher à l’éradiquer continue à la caresser dans le sens du poil et plaider son innocuité.

Son comportement passif, attentiste et troublant n’est pas sans rappeler celui qu’il avait adopté vis-à-vis de l’hydre nazie qu’il couvrait d’éloges pacifistes  mais qu’il avait réussi à vaincre au prix de 65 à 80 millions de victimes civiles et militaires et des dizaines de millions de blessés et de mutilés de guerre sur une population mondiale totale avoisinant les 2 milliards.

Tous ces morts et blessés auraient pu être épargnés si le monde n’avait pas laissé impunément l’hydre nazie aiguiser ses dents sur les juifs.  70 ans après l’histoire se répète peu importe le sort des chrétiens d’Orient tant que l’hydre musulmane se fait les dents ailleurs qu’en Occident.

Les expulsions massives des communautés chrétiennes du Proche-Orient, les conversions forcées à l’islam, les traitements humiliants et dégradants dont elles sont l’objet, leur réduction à l’état d’esclaves, les procès en inquisition ne semblent indigner personne ou presque en Occident.

Une véritable omerta sur les crimes contre l’humanité qui se déroulent sous nos yeux sans que cela ne suscite le moindre écho dans les médias occidentaux dont certains ne veulent pas offusquer leurs bailleurs de fonds musulmans.

L’Occident a sacrifié les juifs dans les années 30 n’hésitant pas à aller se prosterner devant les dignitaires nazis aux J.O. de 1936 confortant ainsi l’hydre nazie dans sa toute puissance, aujourd’hui il est entrain d’en faire autant avec les chrétiens d’Orient en affectant d’ignorer les menaces que fait peser l’hydre musulmane sur la paix et la sécurité dans le monde. Bien au contraire, il se prépare à lui rendre hommage à l’occasion de la coupe du monde de football de 2022 au Qatar, le grand argentier des mouvements terroristes musulmans et vitrine de l’islam impérial, arrogant,  hégémonique et terrifiant.

La promotion de l’image de l’hydre musulmane n’a pas de prix et le reste n’est que superflu et péripéties dans le sentier de la grandeur de l’islam. Les esclaves et les centaines de morts népalais des chantiers de la coupe du monde ne pèsent pas lourd sur la balance des retombées financières et économiques au profit des multinationales occidentales. Quel gouvernement occidental osera fâcher l’hydre musulmane qui a toute la latitude de poursuivre sa compagne purification religieuse entamée au VII e siècle sous la houlette de Mahomet,  de persécutions, de pogroms, de destructions des églises ? Toute heureuse de s’adonner à son exercice favori de décapitations-crucifixions et de massacrer  par milliers les chrétiens en Syrie, en Irak, nord du Nigeria et au Pakistan. Il en meurt un chrétien toutes les 5 minutes dans les pays membres de l’O.C.I.

L’Occident sourd et aveugle reste de marbre face à la montée du péril musulman pire encore que le péril nazi. Va-t-il attendre qu’il y ait 240 millions de morts voire plus car la prochaine guerre mondiale ne sera pas conventionnelle car l’ennemi musulman n’est pas armé pour ce type de guerre, la sienne est faite d’attaques-suicide expérimentées par les palestiniens.  Il choisit toujours les cibles civiles pour provoquer un choc psychologique dans la population et installer la peur et l’effroi dans les coeurs (sourate 8)

L’hydre musulmane se fond dans les foules, elle peut frapper n’importe où il n’y a pas pour elle des sanctuaires inviolables. Elle est capable de tuer ses propres partisans dans les mosquées. Elle n’observe aucun code de bonne conduite en état de guerre, elle est hors-la-loi, ne reconnaissant que sa propre logique destructrice. Il est illusoire ainsi de l’imaginer respecter la Convention de Genève du 12 août 1949.  Il  ne s’agit pas d’une guerre entre les Etats ou une coalition d’Etats, il s’agit d’actions ultra-violentes, isolées,  spectaculaires et imprévisibles, qui sont le fait  d’individus et de groupes d’individus qui constituent sa véritable force armée en réalité contre le monde non-musulman.

Le monde occidental qui doit s’attaquer en priorité aux racines du mal de la terreur qui mine les fondements de sa civilisation et risque de la précipiter à sa perte pour en faire un vassal musulman, se plaît à encenser l’hydre musulmane et l’amadouer. Il n’a pas retenu les leçons de l’histoire et s’être instruit de la chute de Byzance. Aujourd’hui elle fait l’ange car elle n’est pas en position de force jusqu’au jour où le sera c’est elle qui lui imposera les règles du jeu. Ces attaques terroristes qu’elle lui distille de temps à autre sont juste des coups de semonce, un poker menteur pour évaluer  ses capacités de réaction. Non seulement il ne réagit pas face à ses coups de butoir et prend ainsi des mesures pour contrer ses offensives velléitaires, il se mue en avocat zélé pour la disculper de ses agissements périlleux et  appelle ses citoyens à pas d’amalgame et de se garder de diaboliser cette amie qui leur veut du bien.

Forte de soutien inconditionnel de l’Occident l’hydre musulmane n’a pas besoin de se draper elle-même dans sa vertu tant que les autorités politiques de tous bords et les médias s’en chargent afin de la rendre fréquentable aux yeux de l’opinion publique locale et agir en inquisiteurs et juges de tous ceux qui lui sont hostiles et doutent de son innocence. 

Ceux-là mêmes qui lui déroulent le tapis rouge à ses pattes auront un jour à le regretter si jamais l’hydre musulmane atteindra ses desseins de vassalisation de l’Occident. Ils seront les premiers à en pâtir et essuyer les foudres de son pouvoir inhumain et despotique auxquels elle leur laissera qu’un seul choix à faire soit l’islam soit la mort. Ils auront ainsi à goûter s’ils font le choix de sauver leur vie en se soumettant à la cruauté des lois de l’islam aux joies de la cité idéale musulmane pire que la cité idéale nazie.

Comme l’hydre nazie autrefois. l’hydre musulmane veut régner en maîtresse sur toute l’humanité. Il est temps que l’Occident en finisse avec sa duplicité et prenne le problème de l’hydre musulmane à bras le corps avant qu’il ne soit trop tard.

Les musulmans et leur indispensable paravent juif pour dissimuler leurs crimes contre l’humanité

Bilan des actes de terrorisme  portant la signature de l’islam  au cours des ces derniers jours :

  • une fillette âgée de 7 ans utilisée par Boko Haram comme bombe humaine  s’est fait exploser au milieu de la foule au nord du Nigéria : 5 morts après une vague d’attentats dans le sud du pays :40 morts.
  • 21 Coptes décapités en Libye dans la pure tradition mahométane.
  • Une attaque sanglante menée par les shababs somaliens contre un hôtel à Mogadiscio : 25 morts.
  • Raid meurtrier des talibans contre une mosquée chiite : 20 morts.
  • Triple attentat à Bagdad : 36 morts.
  • Agression contre des soldats tunisiens : 4 morts.

La majorité des victimes sont des esclaves d’Allah qui retrouveront dans l’au-delà leurs bourreaux pour jouir des d’Allah et s’adonner au plaisir charnel éternel promis.

Les chiffres ont beau être têtus, il n’y a que les musulmans qui refusent d’y croire.

Dès qu’on les titille sur leur propre silence et le caractère hautement criminogène et ultra-violent de leur religion, ils s’effarouchent, s’indignent, se scandalisent et crient à l’injustice. Ils se cachent derrière leurs petits doigts en assénant leur tirade favorite : regardez les juifs ont beau tuer les enfants palestiniens, les privant de nourriture et de soins, personne n’ose les critiquer.

On a beau leur dire que les crimes abominables dans le monde aujourd’hui sont l’oeuvre des musulmans qui professent la même foi qu’eux et appliquent fidèlement la feuille de route mahométane – ce qui est loin d’être leur cas – impossible de leur faire entendre la voix de la raison.

Têtus et obtus, sourds et aveugles, obstinés et rigides, ils restent murés dans leurs certitudes et inébranlables dans leurs convictions qui ce sont les juifs, et les juifs seuls, qui doivent être jugés.

Jamais les musulmans ne regarderont l’islam dans le miroir de leurs organisations terroristes et barbares. Ils prétendent même qu’elles sont une créature sioniste, comme pour Daech. Jamais ils admettront que l’islam est la source de leurs maux et de l’humanité tout entière.

Leur mauvaise foi est sans limite, le coupable est toujours le juif. Il est leur échappatoire pour dévier le débat sur les supposées exactions dont sont victimes les palestiniens de la part d’Israël.

Pourquoi les musulmans ont-ils cette fâcheuse manie de toujours chercher à dévier la discussion sur le sort des palestiniens ?

Savent-ils que le bilan des meurtres entre palestiniens dépasse le nombre des morts du conflit israélo-palestinien?

Plus de 20 000 victimes palestiniennes en septembre 1970 en Jordanie – et ce n’est certainement pas à mettre à l’actif de l’Etat hébreu. Dans leurs délires de persécution, ils seraient encore capables de les leur imputer si on tente de les empêcher d’occulter. Quand un musulman tue, ce qui arrive de plus en plus, il est forcément manipulé par un sioniste.

Quand on interroge l’islam sur ses crimes, les musulmans nous envoient aux crimes fantasmés de leurs ennemis. Ils ont un besoin  pathétique et pathologique du juif tel qu’ils l’auraient inventé pour pouvoir exister. C’est une sorte d’exutoire pour eux qui leur permet d’expier leurs crimes et leur voile pour ne pas se regarder dans le miroir de l’histoire qui illustre la nature sanguinaire de leur idéologie mortifère, leurs échecs et leurs défaites récurrents ainsi que leurs grands ratés de leurs rendez-vous avec le train du progrès humain.

 

Le terrorisme est à l’islam ce que la solution finale fut pour le nazisme

 

A travers tous ces morts de Charlie Hebdo,  Montrouge, Porte de Vincennes et la tentative d’assassinat du jogger de Fontenay-les-Roses c’est la liberté d’expression et son corollaire la liberté de presse qu’on a assassinée et le juif que le Coran diabolise et jette en pâture à ses chiens enragés devenu 1435 ans leur souffre-douleur dont il faut purifier la terre.

Si l’islam était une religion du bien-vivre ensemble et de la liberté comme le serinent ses laudateurs qui prennent l’islam religion de la soumission, de la négation de la vie, de la violence sanctuarisée et de l’assujettissement par excellence pour une philosophie humaniste et non-violence, pourquoi les pays musulmans sont les pays les plus tyranniques, racistes et antisémites au monde ? Pourquoi les non-musulmans sont voués au statut de Dhimmis, des humains pas comme les autres une catégorie d’intouchables aux droits inférieurs à ceux des animaux en Occident  ? Pourquoi les libres-penseurs qualifiés d’insolents et d’outrecuidants sont persécutés dans les pays musulmans ou condamnés à vivre dans l’exil ? Pourquoi aucun pays musulman n’a jamais ratifié la Déclaration  Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1948 jugés contraires à l’islam et de ce fait inapplicables ? Pourquoi aussi Mahomet lui-même était intolérant à la critique et appelait à la mort de ses opposants et de tous ceux qui n’ont pas voulu souscrire à ses délires messianiques ?

Un esprit libre n’a jamais tué personne par ses dessins ou ses écrits alors pourquoi a-t-on recours à la violence terroriste pour le combattre ? Quand on veut étouffer les voix qui mettent à mal la toute-puissance de la chapelle musulmane aux fondations hyper fragiles, c’est qu’on a peur soi-même du vent contraire qu’elles vont soulever et qui risque de la balayer et ensevelir ses occupants sous les décombres. A croire que les musulmans tuent et se tuent pour qu’il n’y ait pas de témoin oculaire survivant de leurs crimes et forfaits qui dépassent en violence tout ce que l’humanité a connu comme épisodes tragiques tout au long de son histoire.

L’islam   se sert du sacré pour coloniser la vie des hommes dans ses moindres petits détails en tant qu’idéologie totalitaire, ultra-violente, nihiliste, raciste,  et liberticide est conscient de ses propres limites, de son énorme vacuité théologique et intellectuelle, de sa misère spirituelle, l’oeuvre d’un bédouin sans foi ni loi, sanguinaire et haineux, cruel et un bandit des grands chemins, qui n’avait de respect pour ses adversaires que leur sang dont ils s’abreuvaient, est bâti sur du sable. Pour sa propre survie et sa pérennité il n’a pas d’autre alternative que le recours à la force et à l’intimidation. Les frères Kaouchi et Coulibaly ne sont pas des délinquants multirécidivistes qui ont instrumentalisé l’islam à des fins terroristes, ils s’inscrivent dans la continuité de leur parangon idéal qui n’avait pas la réputation de traiter ses opposants avec humanité et justice.

L’islam reste avant tout un mode de pensée maléfique et malfaisant aux effets ravageurs sur les sujets fragiles, destructurés psychologiquement, cumulant les handicaps. Il est la même famille que ces drogues dures qui projette l’individu  dans l’univers des paradis artificiels. L’islam fait sentir les couleurs et entendre les podeurs, il a cette faculté d’inverser les sens et de faire de la morale humaine un interdit et inversement. Le mal devient licite et le bien devient illicite. Il n’y a pas de vie humaine à épargner ni de code de bonne conduite à resppecter, il n’ y a qu’un seul sentier à suivre celui qui doit être irrigué par le sang des incrédules, des blasphémateurs et les associateurs.

Des individus dont l’existence bien souvent misérable se voient grâce à l’islam propulsés  au rang des gardiens de son temple, de ses serviteurs les plus fidèles et de ses justiciers les plus implacables.  Ils sont ses Waffen SS, son armada de cavaliers noirs de l’Apocalypse qui doivent purifier la terre entière de tous ces êtres impurs et infâmes qui n’ont pas leur place dans le royaume d’Allah.  N’est-il pas explicitement recommandé dans le Coran dans Sourate 4.89 de tuer les mécréants : « Ils voudraient qu’à leur instar vous sombriez dans la mécréance afin que vous en soyez au même point qu’eux. Ne les prenez pas pour alliés tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. Et ne les prenez ni pour alliés ni pour partisans ! »

4.90 : « [tuez-les où que vous les trouviez] à l’exception de ceux qui visitent une tribu (qawm) à laquelle vous êtes liés par un traité ou de ceux qui viennent vous trouver le cœur serré à l’idée de vous combattre ou de combattre leur tribu ; si Dieu l’avait voulu, Il les aurait rendus maîtres de vous et ils vous auraient combattus. Aussi, s’ils vous évitent, ne vous combattent pas et vous offrent leur soumission, Dieu ne vous permet pas de leur témoigner de l’hostilité. »

On ne peut pas être plus clair que le Coran mais seuls les sourds et les aveugles continuent à croire que le terrorisme n’est pas musulman.

De toutes les religions monothéistes à supposer que l’islam le soit il est le seul à exalter l’ultra-violence et la récompenser en couvrant de tous ses bienfaits tous ceux qui ont mis leur vie à son service et obéi à ses ordres en menant une guerre acharnée aux infidèles. Aucune ambiguïté possible quant à son projet génocidaire pour l’humanité qui n’adhère pas à sa folie de grandeur et ses délires cosmiques et hégémoniques comme en témoigne  la Sourate 9 du Repentir :

38. Ô vous qui croyez! Qu’avez-vous? Lorsque l’on vous a dit : « élancez-vous dans le sentier d’Allah » ; vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l’au-delà? – Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà!

39. Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent .

40. Si vous ne lui portez pas secours… Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon : « Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous. » Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité « Sa sakina » et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage .

Des paroles que les centaines de millions d’illuminés musulmans les prennent pour une vérité absolue et dont la traduction dans les faits leur assure l’érection éternelle  et l’ivresse à ne plus en finir. Il suffit d’appuyer sur la gâchette  ou de transformer son corps en bombes humaines pour que les rêves les plus fous chez cette lie de l’humanité devienne une réalité.

Se sentant  habités par une force divine et de leur appartenance à la caste des vainqueurs où sont  élus  ceux qui donnent leur vie à la gloire de Dieu, ils perdent toute emprise sur eux-mêmes, incapables de contrôler leurs émotions, passant de l’état  d’êtres humains raisonnables et censés en de véritables commandos lobotomisés pires que les pires des bêtes sauvages,  prêts à  tout pour offrir leur proie humaine en guise d’offrande à Dieu. ires  Et ce n’est certainement pas la Sourate 9 qui va calmer leurs ardeurs bellicistes et velléitaires ni contenir leur agressivité féroce  décuplée par l’émission du gaz hautement toxique de nature neuro-psychologique des versets de ladite sourate :

38. Ô vous qui croye! Qu’avez-vous? Lorsque l’on vous a dit : « élancez-vous dans le sentier d’Allah » ; vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie préseznte vous agrée-t-elle plus que l’au-delà? – Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà!

39. Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent .

40. Si vous ne lui portez pas secours… Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon : « Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous. » Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité « Sa sakina » et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage .

Les frères Kaouchi et Coulibaly ne sont pas des délinquants multirécidivistes contrairement au discours indécent et honteux pour déculpabiliser l’islam de ses crimes contre l’humanité, ils sont des bons musulmans oeuvrant dans le sentier f’Allah et en aucun cas  ils ont instrumentalisé l’islam à des fins terroristes,  ils s’inscrivent surtout dans la continuité de leur parangon idéal qui n’avait pas la réputation de traiter ses opposants avec humanité.

Etant dépourvu de message sublimatoire véritablement humaniste et catalyseur d’énergies créatrices l’islam veut verrouiller la pensée par le puissance de feu de la tyrannie. Plutôt que de voir derrière les actes de terreur musulmane qui puisent leurs sources dans le Coran, les Hadiths et la Sira auxquels les musulmans sont tenus, on doit se demander pourquoi les musulmans sont les premiers ennemis de la démocratie et se comportent comme les pires bourreaux du bien-vivre ensemble ? Jusqu’à preuve du contraire 99% des attentats terroristes et de crimes de guerre et contre l’humanité sont de leur fait ?  Pourquoi menacent-ils de mort et s’embrasent comme des torches imbibées d’alcool à chaque fois que leur prophète autoprolamé aurait fait l’objet de raillerie ? Pourquoi menacent-ils de mort tous ceux qui les troublent dans leur croyance  ? Pourquoi de tous les croyants du monde les musulmans passent pour être ceux qui violent le plus les lois de leurs pays d’acccueil ? Est-ce que l’islam ne serait pas criminogène ?

L’islam est un poison mortel pour les libertés et un puissant agent désintégrateur de la vie en société indépendamment des origines et des croyances. Il est le plus puissant décapant des peuples et des cultures. Tous les grands peuples tombés sous son joug sont aujourd’hui des champs de ruine et de désolation. C’est ce qui attend la France et le monde non-islamisé qu’il appelle dar al harb.

Il y a tout lieu de croire que le trio infernal qui a mis à genoux la France n’a fait que prendre sa température  pour tester ses capacités de résistance et préparer le terrain à d’autres vagues d’attentats sans précédents contre le pays. Ce n’est pas une guerre contre le terrorisme que la France doit mener, car le terrorisme est un moyen, une arme de l’islam dirigée contre l’humanité dans son ensemble dont il sert pour miner ses fondements, c’est une guerre totale contre l’islam qu’elle doit décréter si elle ne va pas lui servir de festin pour apaiser son appétit insatiable.

 

 

 

 

 

L’islamisation du monde est en marche et avec elle son corollaire de crimes contre l’humanité

Encore et toujours la même cible, celle des chrétiens qu’Allah voue aux bûchers des feux ardents de son enfer et dont il recommande l’extermination. jugés comme associateurs ayant commis le pire péché aux yeux de l’islam d’associer Jésus à Dieu, Shirk,  des pervers qui ont dévoyé la parole divine  « Après que les mois sacrés se seront écoulés, tuez les polythéistes  [dont les chrétiens] partout où vous les trouverez. »  S. IX, V.5. S 5.

S.5,V.47-48 « Que les gens de l´Evangile jugent d´après ce qu´Allah y a fait descendre.(c’est-à-dire le Coran) Ceux qui ne jugent pas d´après ce qu´Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers. Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre (la Bible) qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. (pour que le Coran prenne le dessus sur la Bible). Juge donc parmi eux d´après ce qu´Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t´est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. »

S. 61, V.9-11 « C´est Lui (Allah) qui a envoyé Son messager (Mahomet) avec la guidée et la Religion de Vérité , pour la placer au-dessus de toute autre religion, en dépit de l´aversion des associateurs. (les associateurs sont les païens mais aussi les Chrétiens parce qu’ils associent Jésus à Dieu. Vous croyez en Allah et en Son messager (Mahomet) et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d´Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez! »

D’autres versets non moins révélateurs de l’aversion d’Allah pour ces associateurs dont il faut purifier la terre musulmane

Le Coran, Al-Baqarah 190 :  » Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. « 

Le Coran, Al-Baqarah 193 :  » Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. « 
Ses escadrons de la mort forts de leur impunité religieuse donc juridique et alléchés par les perspectives de l’érection éternelle et du vin coulant à flot dans l’au-delà ne font qu’appliquer scrupuleusement son enseignement et nettoyer leur prétendument terre sacrée de tout ce qui est juif, chrétien et incrédule, ces porcs et ces singes  les ennemis à égorger et avec lesquels Allah interdit toute alliance.

Fidèles à aux préceptes coranique les exécutants de basses besognes mahométanes doeuvrent d’arrache-pieds pour protéger et immuniser leur espace territorial contre toute forme de présence non-musulmane susceptible de le polluer.
La pureté de leur religion qu’Allah a placée au-dessus de toutes les autres (S.3, V.10) est au prix du sang des mécréants. Le sang humain, celui des hommes frappés par la malédiction d’Allah et dont le meurtre est licite, devient le sang purificateur de l’Islam lui-même. Comme s’ils cherchaient à nettoyer avec le sang des innocents les traces de leur souillure de leur propre religion.

L’islamisation du monde est en marche avec la bienveillance passive des grands de ce monde, et avec elle son corollaire de massacre et d’exil forcé.

Les Coptes discriminés et opprimés sont devenus la cible à abattre pour les nazislamistes au pouvoir en Egypte, invités par Mohamed Morsi à choisir entre la valise et l’Islam. Les chrétiens irakiens de rites nestoriens, chaldéens, orthodoxes dont certains appartiennent aux plus vieilles églises chrétiennes au monde, sont en voie d’extinction en Irak.

Pour la plupart ils ont choisi l’exil plutôt que la mort ou la conversion forcée. Les chrétiens syriens qui représentent plus de 10% de la population syrienne, ne vont non plus échapper au triste sort de leurs frères irakiens, sous l’oeil indifférent de l’Occident chrétien qui préfère armer les djihadistes exterminateurs à des fins mercantiles, géostratégiques et énergétique plutôt que les défendre contre ces mêmes terroristes agresseurs du peuple syrien.

Il serait fastidieux de dresser l’inventaire du martyr chrétien dans les pays musulmans de l’Indonésie au Nigéria en passant par le Pakistan, l’Iran voire l’Arabie Saoudite où des femmes et des hommes sont persécutés et risquent la peine de mort pour avoir apostasié l’Islam au profit du christianisme.

Comme si l’Islam était  la seule voie que l’humanité doit emprunter et point de salut en dehors d’elle S. 3.19. « Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam. Ceux auxquels le Livre (les Juifs et les Chrétiens) a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu’après avoir reçu la science . Et quiconque ne croit pas aux signes d’Allah.alors Allah est prompt à demander compte ! »

L’humanité est prévenue l’islam ou la mort. Il ne doit y avoir en Islamie une cohabitation possible avec les autres religions ni .la liberté de culte et de conscience quasi-absentes dans les pays musulmans adhérents à la Charte des droits de l’homme du Caire.

Plus que les textes fondateurs il n’y a pas mieux que la réalité des faits quant à l’état des libertés individuelles dans les pays musulmans où la Charia fait sa loi. Il ne se passe plus un jour au Nord du Nigéria sans que des églises locales ne subissent des attaques terroristes de la part de la secte sanguinaire et fétichiste de Boko Haram ( boko : livre; haram : illicite) qui veut créer un Etat islamiste dans cette partie du Nigéria se revendique des Talibans et de l’islamisme salafiste salafisme mais proche dans son mode opératoire de la Qaïda au même titre que la secte d’Ennhdha en Tunisie rendue coupable le 22 novembre 2012 d’actes antisémites et d’apologie du nazisme.

Tous sont à la poursuite des desseins hégémoniques et messianiques qui nécessitent pour leur réalisation un nettoyage en règle de tout ce qui n’a pas le caractère musulman. Boko Hram qui signifie littéralement l’éducation occidentale est un pêché qui sème la mort dans les églises depuis 2002, plus de 1000 morts, préfigure ce que les nazislamistes réservent pour l’humanité non-musulmane, voire les musulmans eux-mêmes qui restent toutefois les premières victimes de la violence terroriste qui prend de plus en plus aussi les mosquées pour cible de ses méfaits.

Aujourd’hui, en cette mirifique terre musulmane comme si l’islam l’avait créée, havre de paix et sanctuaire de la non-violence, selon les laudateurs zélés de l’Islam humaniste, l’humain n’a plus guère d’autre alternative soit se fondre dans le moule musulman pour sa survie, soit mettre sa vie en péril en traversant la Méditerranée à bord de barques de fortunes qui deviennent la cause bien souvent de son infortune pour finir dans les fonds abyssaux de cette Mer qu’il croyait être la Mer de son salut.

Certains ont tendance à chercher à dédouaner les agissements criminels des extrémistes musulmans on y opposant le passé inquisiteur de la chrétienté. On ne justifie pas ses propres horreurs par les horreurs d’autrui. On devrait plutôt en tirer des leçons pour ne pas infliger des nouvelles blessures à l’humanité. Par décence et humanité, ils doivent cesser de regarder dans le rétroviseur d’autrui et d’affronter la réalité en face. On ne justifie pas ses propres dérives par les dérives d’autrui. On répond de ses actes et on ne les explique pas par les actes d’autrui non plus. C’est pas une raison de voler ou de tuer parce que les autres l’auraient fait. C’est symptomatique de leur état d’immaturité intellectuelle et de leur incapacité pathologique à assumer ses responsabilités. Ni responsable ni coupable comme on l’entend souvent est un faux argument et révélateur surtout de l’état de troubles psychiques de celui qui le tient. En droit, un auteur d’un crime reste son auteur et il doit s’en expliquer et y répondre.

Quand des terroristes dûment identifiés commettent des attentats aux voitures piégées, ils sont des terroristes et doivent être condamnés en tant que tels. Quelqu’un qui comment un crime est criminel point et ne peut se prévaloir des faits criminels commis par autrui en d’autre temps et lieu pour s’exonérer de sa propre culpabilité.

Depuis 20 ans, il y a une véritable recrudescence des attentats meurtriers contre les édifices religieux et les chrétiens un peu partout dans le monde et tout particulièrement en Egypte, l’Irak, la Syrie et le Nigéria et ce sans que ni le Vatican, ni la communauté internationale plus préoccupée à couvrir le carnage du peuple syrien ne s’en émeuvent et ne désapprouvent.

Toujours ce silence complice angoissant et inquiétant quand au péril de la barbarie islamiste qui menace dangereusement notre devenir humain.

Quoi dire et quoi en penser ? Ces attentats ne sont pas l’oeuvre d’une religion mais celle des hommes qui s’en réclament et qui suivent ses préceptes.

N’est-il pas temps que des voix unanimes s’élèvent pour les condamner et désapprouver les agissements barbares de ces brebis galeuses ? S’offenser parce que l’image de la religion a été bafouée est une chose mais ne pas s’indigner, compatir, se révolter et réagir contre les agissements criminels de ses coreligionnaires n’est pas digne d’un pratiquant. Et qui ne condamne pas cautionne et souscrit ? Daté du 01 janvier 2013