Archives du mot-clé Marine le Pen

Dr Salem Ben Ammar : « Pourquoi je ne soutiens pas Marine Le Pen »

Résultat de recherche d'images pour "photos de marine le pen au bal nazi de VIENNE"

Notre ami Salem Ben Ammar, Français d’origine tunisienne, est un courageux combattant contre l’islam qu’il connaît mieux que personne (sa vie est menacée par les islamistes sur le sol français). Il publie aujourd’hui un article pour mettre en garde les électeurs du Front national : «si Marine Le Pen est élue par des électeurs qui s’attendent à ce qu’elle les débarrasse de l’islam et de l’immigration, ils vont se réveiller avec la gueule de bois».

Je comprends et conçois fort bien l’hostilité de certains partisans de Mme Marine Le Pen à mon égard, mais sont-ils conscients du fossé idéologique et politique qui nous sépare :
je ne fais pas la cour aux musulmans,
je ne prône pas le «pas d’amalgame»,
je ne fais pas de différence entre l’islam et la charia,
je ne proclame pas que l’islam est soluble dans la République,
je ne cherche pas à laïciser l’islam,
je ne suis pas favorable à la création de l’Etat palestinien,
je ne soutiens pas l’armement nucléaire de l’Iran,
je ne suis pas allé quémander l’absolution des doctes musulmans d’Al-Azhar,
je ne me fais pas l’avocat des musulmans victimes de l’islamisme «fondamentaliste» -un pléonasme stupide et dangereux comme si l’islamisme n’est pas fondamentaliste,
je n’invite pas Mezri Haddad à la convention sur les banlieues le 15 novembre dernier, car ce cacique de l’ex-despote tunisien Ben Ali est fier de revendiquer haut et fort son islam et idolâtrer Mahomet.

Son camp est celui des islamo-compatibles par pur calcul électoral, mon camp est celui des lanceurs d’alerte sur sa haute toxicité.

Résultat de recherche d'images pour "photos de marine le pen au bal nazi de VIENNE"

Marine Le Pen peut être une chance pour la France, c’est tout le bien que je souhaite à ses partisans, mais elle ne le sera jamais pour moi, car nous n’appartenons pas au même camp : j’ai horreur des cireurs de babouches.
Son camp est celui des négationnistes et des islamo-compatibles par pur calcul électoral, ce qui n’est pas à son honneur, et mon camp est celui des lanceurs d’alerte sur sa haute toxicité.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/propos-n%c3%a9gationnistes-jean-fran%c3%a7ois-jalkh-remplac%c3%a9-par-steeve-briois-%c3%a0-la-t%c3%aate-du-fn/ar-BBAtt2l?ocid=spartanntp

Je ne puis approuver la position d’une femme prête à tout pour le pouvoir comme son déni de la Rafle du Vel d’Hiv véritable crime contre l’humanité. En ce qui me concerne, ma vie est en péril à cause de mon combat incessant contre l’hydre musulmane. Je vis avec la mort au quotidien, je ne me sens rassuré qu’une fois que je referme la porte derrière moi.
L’amie déclarée de ceux qui ne jurent que par la mort des opposants à leur idéologie liberticide et intolérante, et contre le vivre ensemble, ne sera jamais ni une amie ni une alliée.
Elle a ses raisons, mais je ne puis admettre qu’on louvoie face à l’hydre musulmane.

Marine Le Pen doit savoir que le vote musulman est aussi un vote opportuniste et qui n’est accordé qu’à celui qui leur paraît le mieux drapé dans son costume de collabo-capitulard.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Ce n’est pas avec un coup de voile que l’on va stopper l’islamisation de la France

Résultat d’images pour photos de marine le pen voilée

Marine Le Pen n’est pas Hercule qui avait vaincu l’hydre de Lerne. Il est à rappeler que son geste de refus de porter n’a rien d’exceptionnel. Il n’y a pas de quoi en faire un fromage médiatique.

Que ses groupies ne s’en réjouissent pas trop et crient cocorico à tue-tête. Beaucoup d’autres femmes et de loin plus illustres qu’elle ont refusé de le porter dans ces terres hostiles aux droits humains où les droits de la femme sont anecdotiques. Elle ne fait que suivre les exemples d’Angela Merkel à la Grande Mosquée d’Alger et de sa Ministre de la Défense en Arabie Saoudite, de la Princesse Mary du Danemark et de Michelle Obama dans ce même pays ainsi que ceux la Reine Rania de Jordanie, la Princesses Lala Salam du Maroc .

Son geste aura certainement plus de retentissements et d’échos sur la scène mondiale quand elle le fera en Iran ou en Arabie Saoudite et surtout quand elle aura le courage de dénoncer les violations des droits de l’homme dans les pays musulmans.

Il ne semble pas que cette question soit inscrite à l’ordre du jour de son programme électoral. Idéologiquement il serait surprenant qu’elle se découvre soudainement des vertus militantes pour une cause qui n’a jamais été la sienne. Elle aurait pu profiter par exemple de l’occasion pour témoigner de sa solidarité aux femmes musulmanes contraintes de le porter et en lutte pour leurs libertés les plus élémentaires comme ces femmes saoudiennes. Elle aurait fait d’une pierre deux coups et aurait gagné haut la main la notoriété internationale qui lui fait cruellement défaut.

Quand on veut entrer dans l’histoire on ne doit pas rater son rendez-vous avec elle. Qu’attend-elle d’une audience avec le Mufti du Liban ? Quel impact peut-il avoir sur les électeurs musulmans en France ? Elle n’est plus de surcroît à sa première rencontre avec les Mufti dont le plus prestigieux d’entre eux celui de l’Université d’Al-Azhar sans qu’elle ait besoin de se couvrir la tête. Pourquoi le Mufti du Liban qui a accordé dans le passé des audiences à des femmes non-voilées veut lui imposer cet affront ? A t-il cherché à la piéger histoire de lui signifier publiquement qu’elle serait une persona non grata au Liban ? Comme il n’est pas exclu que son geste ne soit pas improvisé et qu’il ait été parfaitement calculé pour retourner la situation en sa faveur et créer le buzz après les ratés médiatiques du Trump Tower et le refus de Merkel de la recevoir.

Pour ses partisans elle a touché son Graal grâce à un geste qui n’est pas plus glorieux qu’il en a l’air, sans se poser les bonnes questions sur la portée politique d’une telle visite et ses dessous qui sont des plus troubles et qui sont autant de preuves que le FN n’a pas rompu avec ses vieux démons ultraréactionnaires passés.

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/18/au-liban-marine-le-pen-se-cherche-une-stature_5081646_4854003.html

Une femme qui aspire à la magistrature suprême et à acquérir une stature internationale doit savoir que l’on gagne pas en crédit en accourant dans les cabinets des Muftis qui sont les officines officielles de la propagande islamique.

La route de l’Élysée passe par la reconquête des territoires perdus de la République

Les prétendants à la main de la malheureuse France ont-ils besoin d’aller si loin  et de  jouer aux bonnes âmes rédemptrices et conciliantes à crever de honte du style le colonialisme est un crime contre l’humanité  alors qu’aucun d’entre eux n’a le cran et le courage pour aller labourer en terres hostiles des cités ?

Bobigny et Argenteuil sont certainement plus payants politiquement qu’Alger, Djibouti, Bobigny, le Liban, al-Azhar le premier foyer de la propagation de la peste verte dans le monde.

Quand on se veut républicain on va surtout là où il faut faire entendre la voix de la France. La Grande Borne c’est aussi la France ne pas y aller c’est qu’on est incapable de défendre son unité territoriale.

C’est un très mauvais message envoyé aux Français en leur faisant comprendre que la  République n’a pas partout sa place chez elle et quand elle se rend dans ces zones extranationales   elle doit apporter des gages à leurs maîtres .

La République n’est plus une et indivisible, elle s’effrite dramatiquement à la grande joie des chefs de clan qui font la pluie et le beau temps dans ses cités.

Quand on prétend vouloir reconquérir les banlieues, on joint les actes à la parole et on ne se déchausse pas dans les mosquées ni s’encanailler avec les Muftis, les chefs des brigades nazislamistes pour la déshonorer.

Quand on a la République en soi on porte sa parole contre vents et marées et on ne laisse pas le soin à ses ennemis de dicter la loi de leur foi là où l’autorité de l’État est défaillante.

La vraie conquête du pouvoir passe par la reconquête des territoires perdus de la République.

Toutes ces plaies urbaines qui prolifèrent sur son corps pourraient se transformer un jour en métastase cancéreuse où plus aucun de ses défenseurs ne sera plus là pour la  pleurer,  car ils auront été les premiers à avoir payé au prix de leur vie la lâcheté de ces femmes et ces hommes mus par leurs seuls calculs de politique politicienne et qui se déhanchent  devant ses colons pour s’attirer leurs bonnes grâces.

C’est bien beau d’avoir fait son lit sur le tous pourris quand on gave les siens avec l’argent public

Verser à son compagnon avocat et propriétaire d’une officine de pub comme complément de revenu 5100 e par mois d’argent à raison de 17, 5o heurs par semaine aux frais du contribuable européen c’est légal certes mais c’est indécent et franchement malhonnête.  La charité bien ordonnée surtout avec l’argent public passe par la satisfaction des besoins des siens.

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/01/26/35003-20170126ARTFIG00239-pourquoi-le-fn-reste-discret-sur-l-affaire-penelope-fillon.php

5 fois le SMIC pour un travail de plus en plus précaire où l’on risque le burn-out et les maladies professionnelles . Et dire que certains d’entre nous travaillent jusqu’à 12 h par jour y compris le samedi pour moitié moins.

Le népotisme et le favoritisme sont bel et bien les plaies de cette France des privilèges. Le hic est que beaucoup de sans dents votent pour elle. Arrêtez de faire un parallèle entre ce pur produit du système qu’est Marine Le Pen sans scrupule et Trump qui n’a jamais vécu aux crochets du contribuable américain.

http://www.marianne.net/kits-campagne-elus-fn-accusent-leur-parti-magouille-100237889.html

Il existe des hommes en France qui ont le souci de la chose publique. Le général Tauzin, Dupont-Aignan, Mélenchon et beaucoup d’autres. Il est grand temps que les médias fassent leur révolution citoyenne et morale en les mettant en avant. Il est anormal que plus de deux siècles après la Révolution l’on ait toujours pas fini avec la France du dépouillement du peuple au profit de la caste dominante.

Je suis curieux de connaître les relevés de carrière des candidats à la Présidentielle histoire de se faire une idée de leur parcours dans le monde du travail. Avant de se faire soi-disant le défenseur des travailleurs il faut l’être soi-même. Le relevé de carrière a le mérite de donner une photographie réelle des revenus salariés cumulés tout au long de notre vie active.

Il faut jouer la carte des Français hostiles à l’islam

 

« Les musulmans sont des faiseurs de rois en France » pour les enfants paumés de la République qui s’offrent à celle ou celui qui les nourrit le plus d’illusions sur ses capacités à contrer  le péril musulman.

Un tel aveu est symptomatique d’un esprit  défaitiste et d’une exagération de leur poids dans les joutes électorales hexagonales. Compte-tenu de l’absence des statistiques ethniques et confessionnelles en France il est difficile d’évaluer le nombre réel des électeurs musulmans qui ne devraient certainement pas dépassér 5 %  du corps électoral en France. Quel qu’en soit le nombre ils sont très loin d’être les maîtres des urnes pour pouvoir changer le destin politique du pays.

Tout se passe comme si les Français sont absents des urnes et il n’y a que les musulmans qui votent en France alors qu’ils n’ont jamais brillé pour leur civisme et  leur cohésion politique. Un nom à consonance arabo-musulmane ne fait pas forcément musulman et un nom qui fleurit l’Hexagone peut l’être.  Le vrai problème de la France est ses élites médiatiques et politiques  de tous bords qui jouent aux agents matrimoniaux entre l’islam et la République. C’est aussi ses organisations des droits de l’hommisme et ses féministes qui se découvrent une âme de voilée musulmane mais qu’on entend jamais pour dénoncer la condition féminine dans la société ultra-machiste musulmane dont les effets se font sentir en France même.

On leur prête tous les pouvoirs jusqu’au jour où ils porteront la princesse de la Trinité sur Mer au pouvoir ils deviendront des vrais patriotes pardon les nouveaux indigènes de la République. Un petit vivier électoral qu’il faut soigner et couver. C’est pour quand le vote chinois pendant qu’on y est ?

A chaque candidat les faveurs d’une communauté et la République n’aura que ses larmes pour pleurer sur son destin perdu.

En attendant tout le monde les drague en vérité et ce n’est pas le FN qui dira le contraire lui le pseudo parti des patriotes devenu islamo très compatible mais que ses partisans font semblant de l’ignorer et ça fait bientôt 6 ans que ça dure. Après les Harkis c’est le tour des musulmans d’ être sa nouvelle dulcinée

Les élections en France sont un véritable bal de faux-culs.

Si tous les Français votent le vote musulman qui n’est pas aussi significatif qu’on ne le prétend sera tout simplement marginal.

Que ceux qui s’inquiètent par la montée du péril musulman fassent um bon usage de leurs bulletins de vote en infligeant un carton rouge aux candidats jugés islam0-collabos

La France a besoin de tous ses citoyens qui vont au charbon et ne passent pas leur temps à pleurnicher. Y en a marre des Madeleine. Votez pour qui vous voulez mais Votez.

Que les électeurs du Front National sachent que leur parti est aussi islamo-compatible que les autres

Nous sommes une poignée d’islamo-incompatibles  dont la vie ne tient  qu’à un fil et dont certains d’entre nous ont été  condamnés par la justice française pour incitation à la haine des musulmans comme s’ils étaient un groupe ethnique ou national sans que cela n’émeuve personne ni les médias collabos ni les politicards de tous bords. Jamais le moindre témoignage de solidarité de la part du FN que ses militants érigent en rempart contre la forte poussée de l’islam en France ni non plus de la part Marine Le Pen plus encline à se faire le chantre de l’islam un bon parti pour la France et la défenseure pathétique des musulmans victimes de l’islamisme « fondamentaliste »  selon ses propos.

Nous sommes des humbles donneurs d’alerte sur la haute nocivité du virus musulman et en aucun cas des propagateurs de la haine des musulmans.  Mais cela ne semble pas politiquement payant  pour Marine Le Pen pour qu’elle prenne parti pour nous.  Nous ne pesons pas lourd sur l’échiquier électoral  par rapport à l’électorat musulman. En toute évidence elle a tout à gagner à le courtiser quitte à lui vendre son âme.

Il y a tout lieu de croire que nous sommes les nouveaux parias de cette France qui renoue avec ses vieux démons collaborationnistes .

Mais plutôt que de faire preuve d’objectivité  et profil bas les partisans de Marine Le Pen pour ne citer qu’eux brillent par un cynisme rare et se comportent comme des inquisiteurs.

En effet, ils  considèrent que tous les islamo-incompatibles sont acquis à Marine Le Pen qui pour eux  incarne le mieux le combat contre l’islamisation galopante de la France. Et si nous n’abandons pas dans leur sens nous sommes forcément suspects et pro-musulmans.

Marine Le Pen est une islamo-compatible invétérée et par conséquent elle ne peut être le porte-étendard idoine de la résistance à l’islamisation de la France.

Marine Le Pen a plutôt tendance à s’honorer de leur fréquentation en mettant un point d’honneur à inviter un représentant de l’islam modéré à sa Convention sur les banlieues. Ce qui est l’illustration parfaite de son virage islamo-compatible amorcé en 2011.

Politiquement nous risquons de desservir son image hybride de néo-chevènementiste socialo-souverainiste en fausse rupture avec son soubassement idéologique frontiste.  Après avoir « tué » ce père « encombrant » qui ne l’est pas pourtant pour le financement de sa campagne électorale elle ne va se brûler les ailes. en prenant le risque de se mettre sur le dos les médias d’une part et d’autre part s’aliéner le rejet de l’électorat musulman alors qu’elle ne cesse de multiplier à son égard les gages depuis 2011 de son islamo-compatibilité.

Peu importe à ses yeux que les résistants à l’islamisation galopante de la France se font l’écho des voix de près de 80 %  de Français hostiles à l’islam elle est convaincue que sa chance de conquête de pouvoir dépend en partie de l’adhésion des musulmans à sa personne.

Elle ne veut négliger aucune voix et surtout pas celle du camp adverse celui qui veut faire de la France une vassale musulmane.  Malgré ses mauvais choix politiques en jouant à la l’entremetteuse entre la République et l’islam   ses partisans croient dur comme fer qu’elle est la seule à pouvoir le combattre.

Leur idéalisation de leur candidate leur fait perdre le sens des réalités et de toute critique constructive.  Pourquoi quand ce sont ses adversaires politiques qui courent après les voix des musulmans c’est mal alors quand c’est elle qui le fait c’est bien ?  A-t-elle la potion magique pour éradiquer le péril musulman en France  ?   Sous prétexte qu’elle pratique à sa manière la takiya islamique elle serait la seule à pouvoir leur damer les pions une fois au pouvoir.  Un argument que ne cesse de brandir ses partisans à chaque fois qu’ on les interpelle sur l’inconsistance et la vacuité de sa tactique et non pas stratégie pour étouffer les velléités hégémoniques de l’islam sur la France.  Elle n’est pas Staline qui avait fait volte face pour sortir victorieusement du guêpier nazi.

On lui prête des vertus politiques et intellectuelles rares alors qu’en l’état actuel des choses ses propos favorables à l’islam et aux musulmans sont loin de rassurer l’opinion publique sur ses capacités de réussir dans son entreprise de désislamisation de la France.

Elle n’est pas plus une candidate providentielle que les autres. Plus on se nourrit d’illusions sur son compte plus les risques de déception sont importants si jamais une majorité des français lui font confiance ce qui loin d’ être acquis.

A moins d’être servile et soumis pour s’engager en faveur d’une candidate qui n’a d’yeux que pour l’islam et ses fidèles qui ne jurent que par la mort des infidèles.

Marine le Pen continuera-t-elle à butter éternellement sur le 2 e tour ?

Il est grand temps que Marine le Pen qui fait la course en tête au  premier tour mais butte toujours sur la dernière ligne droite explique aux Français comment elle va pouvoir enfin brûler la politesse à ses rivaux ?

En effet, il ne  lui suffit pas d’être la favorite des sondages sur un seul tour de piste alors que la course se joue en deux tours pour gagner la partie. Les intentions de vote ne sont pas un choix définitif et la route est longue et la bataille n’a pas encore commencé. 28% de potentiel de vote ne sont pas 50,01%.

Or, tous des adversaires ont la certitude d’y parvenir sans encombre à cause de la collusion entre les partis traditionnels qui se comportent comme des usufruitiers de la France. Le PS votera républicain et inversement. Même la gauche de la gauche fera le choix d’un républicain.

Un mur quasi infranchissable pour elle à moins qu’elle n’ait sa petite idée là-dessus. Mais ne disposant pas d’alliés naturels il est à douter qu’elle puisse transformer l’essai et restera l’éternel espoir qui a du mal à concrétiser les espoirs mis sur lui. Sa seule chance est le vote massif en blanc et l’absentéisme et laisser seule à en découdre face à un candidat de droite ou de gauche.

Cela est reste invraisemblable et les Français ne sont pas prêts majoritairement à se jeter dans ses bras surtout qu’il n’y a pas encore une alchimie entre elle et le peuple. Capable de galvaniser les foules et les faire rêver. Elle reste un peu timorée pour le moment et elle doit fendre la glace et faire sentir aux Français qu’elle est en relation fusionnelle avec eux.

La présidentielle est la rencontre entre le peuple et son ou sa Candidat (e). Est-ce qu’elle va pouvoir enfin lui donner ce sentiment qu’elle incarne le destin de la France ?

Ce n’est pas des slogans éculés et creux ainsi que des déclarations usitées et racoleuse s qu’elle va pouvoir séduire tous les Français et les galvaniser.  Quelque peu desservie par son manque de charisme et le déficit d’image de son parti à cause de son passé sulfureux et trouble qui fait encore peur aux Français.

Ca ne tient qu’aux Français de stopper l’islamisation de la France avec leurs bulletins de vote

Afficher l'image d'origine

Est-ce que les électeurs français sont conscients qu’en 2017 se joue l’avenir humain et civilisationnel de la France ?

Il faut que tout le monde vote, chaque voix compte mais surtout de ne voter que  pour le candidat qui a le plus de France en lui. Peu nombreux sont ceux qui portent haut aujourd’hui ses couleurs.

Il faut voter pour la personnalité la moins marquée pour ses accointances avec les musulmans, une candidate ou un candidat qui ne pratique pas le double langage et ne mâche pas ses mots et ne louvoyant guère.

Il ne suffit pas de se proclamer patriote pour croire que j’y suis déjà, il faut plus que ça un(e) patriote prêt(e) à tout pour que vive sa France, qui ne fait pas dans la dentelle ni dans le politiquement correct pour d’attirer les voix des musulmans. Un(e) vrai(e) catalyseur des énergies capable de réveiller les consciences endormies depuis une quarantaine d’années.  Il est à douter qu’un tel profil existe. Ils semblent tous se faire les promoteurs de la compatibilité de l’islam avec les valeurs de  la République plutôt que de s’inquiéter de l’antinomie entre ces deux entités.  Aucun d’eux n’ose soulever  la question de la loyauté des musulmans pour la France, se considèrent-ils d’abord, ensuite et enfin citoyens français ?

La religion est une affaire strictement personnelle,  elle n’a pas sa place en République si elle veut être loi pour ses fidèles. Ils doivent choisir entre leur engagement citoyen et leur appartenance à un système de valeurs qui n’a pas sa place nulle part dans le monde. Ils ont l’occasion de rompre les chaînes en ayant la chance de vivre dans un environnement favorable à la dignité humaine, à l’égalité entre les hommes indépendamment de leurs origines, croyance et leur sexe et à l’épanouissement des individus.

Il est inadmissible que ces femmes et hommes puissent manifester autant d’arrogance et de mépris dans leurs rapports à la République.

La République ne se voile pas la face ni ne prône la haine et la mort de celui qui est différent de soi. Elle ne fait pas non plus de son état d’aliénée une norme de vie commune à toute l’humanité. S’ils ne se reconnaissent pas dans ses valeurs trop imparfaites et indignes de leur seigneurie il y a certainement des pays qui conviennent le mieux à leur psyché et répondent à leurs attentes des premiers de la classe humaine comme ils se prétendent.

Ce n’est pas à la République de se plier à leur mode de vie d’un autre temps, rétrograde et archaïque, c’est à eux de se libérer de leur carcan politico-social et chariatique et opérer une véritable révolution culturelle s’ils veulent vraiment oeuvrer pour son bien. Mais un musulman sans islam n’est plus musulman et donc un djihadiste combattant dans la voie d’Allah pour soumettre l’humanité tout entière à la loi de l’islam.

Il ne s’agit pas de savoir si l’islam est compatible avec la république est-ce que l’islam peut se cantonner à sa seule sphère religieuse et perdre ainsi son essentialisme politique ? 

?

 

 

Pourquoi les antisémites sont généralement pro islam et pro palestiniens

J’ai remarque que les sujets les plus immunisés contre le virus islamique sont les moins atteints de palestinionite aigüe et ne sont pour autant les agents d’un quelconque organe ou sympathisants d’un système idéologique. Leur seul capital est leur lucidité celle qui fait défaut aux endoctrinés, haineux et anti-juifs.

Ils ont tout humanistes et humains contrairement à ceux qui sont conditionnés mentalement et idéologiquement et qui sont pro-musulmans parce qu’ils trouvent bien souvent dans le Coran des échos à leurs propres ressentiments anti-juifs. Hitler n’était pas un grand fan de l’islam par hasard. Il y a forcément une corrélation entre la judéophobie et l’islamophilie .

Par exemple un homme comme Florian Philippot, sans pour autant le moins du monde être suspect de judéophobie, le vrai manitou du FN est favorable à un Etat palestinien ne peut être qu’islamo-compatible- pas-d’amalgaliste.

En effet, il suffit d’observer le grand virage sémantique du FN lui-même et de Marine le Pen, depuis qu’il l’a prise sous sa coupe, à se demander si elle n’est pas sa disciple, , d’islamophobe » convaincue, elle est s’est convertie au pas d’amalgamisme. Les musulmans sont les premières victimes des islamistes dit-elle.

Marine le Pen qui ne veut pas être en reste dans la pêche aux voix des musulmans doit savoir qu’on peut aussi être victime, partisane et supportrice de son assassin surtout quand c’est pour le besoin de la même cause que défendent tous les deux.

La victime musulmane est une martyre, la victime non-musulmane pour laquelle il est interdit de compatir n’est qu’une bête abominable pour Allah.Quoi qu’elle fasse dans son nouveau processus de rédemption idiomatique, cela ne la réhabilitera jamais à leurs yeux, elle restera toujours une infidèle, une mécréante, un être impur, et en tant que femme un champ de labour, une majeure incapable aux facultés intellectuelles et morales totalement altérées.

Que tous ceux qui se font l’avocat de l’islam et de ses ouailles et jouent à leurs idiots utiles lisent la sourate du butin, n°8, elle est hyper instructive quant au mépris intolérable du Coran pour les non-musulmans qu’il appelle à leur anéantissement. .
Personnellement, je n’ai rien contre la création d’un Etat palestinien, je suis contre le mensonge et la confusion entre palestinien et philistin.

Elle sera ma cause, le jour où l’islam sera expurgé de ses sourates .inhumaines, intolérantes, velléitaires, belliqueuses, judéophobes,anti-chrétiennes, liberticides et génocidaires.

La Palestine n’a pas plus besoin que l’islam de lécheurs de babouches

Avec l’affaire de Florian Philippot la France marque son allégeance à l’islam

Il ne s’agit dans l’article ci-après d’apporter un quelconque soutien à Florian Philippot pour avoir dénoncé explicitement le Qatar pour « son financement de l’islamisme qui tue » dont je ne partage absolument pas ses positions ambiguës sur l’islam et son pas « d’amalgamisme » coupable, il s’agit de défendre nos libertés que l’on veut assassiner à travers cet élu du peuple d’une part et d’autre part tirer la sonnette d’alarme sur l’impunité dont bénéficie cet Emirat-caillou, à l’origine du chaos actuel.

Florian Philippot n’a porté aucune accusation mensongère sur le Qatar, il n’a fait que dire haut et fort ce que le monde entier connaît sur les accointances entre l’Emirat-voyou du Qatar et le terrorisme international.q même si tout nous sépare notamment dans la perception de la nocivité
Cette procédure de levée de ses immunités parlementaires en vue de sa mise en examen inévitable dans ce type d’affaire est très inquiétante quant à l’avenir des libertés fondamentales en France et qui laisse présager un futur politique de ce pays des plus sombres.

Tout indique désormais que la France est en train de donner des gages de son allégeance à l’islam. Le zèle troublant du gouvernement socialiste à accélérer la destitution de Florian Philippot afin qu’il soit mis à la disposition de la justice comme s’il était un vulgaire délinquant, témoigne de sa volonté faire taire toutes les voix hostiles au Qatar et à l’islam en France afin de balayer tous les écueils susceptibles d’entraver sa candidature à l’O.C.I. en sa qualité de 58 e membre de cette déshonorable organisation.

Mme Taubira ne s’est certainement pas fait prier prier, soyez rassurés, elle a dû faire preuve d’une célérité rare pour transmettre le demande de la levée des immunités parlementaires de Florian Philippot au Parlement européen sur requête de la Cour d’Appel de Versailles est inédite dans l’histoire politico-judiciaire de la république.

C’est la première fois, en effet, qu’il est fait accès à une plainte pour diffamation d’un Etat étranger contre un élu de la République. Pourquoi lui et non pas sa compagne Marine le Pen qui avait accusé publiquement le Qatar d’être l’argentier du terrorisme salafo-djihasite, ni Jo Biden ,http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/biden-accuse-les-emirats-de-financer-le-terrorisme-avant-de-sexcuser/id-menu-957.html), ni Yves Bonnet l’ancien patron de la feue D.S.T. (http://jcpa-lecape.org/le-qatar-et-le-financement-du-terrorisme-international, ou encore moins le Canard enchaîné, Jeune Afrique :(http://www.jeuneafrique.com/175735/politique/nord-mali-le-qatar-accus-de-financer-les-groupes-islamistes-de-l-azawad/)

En validant la plainte du Qatar qui se considère comme offensé pour des accusations qui sont pourtant de notoriété publique pour son soutien inconditionnel aux frères musulmans, cette confrérie des plus « vertueuses et philanthropiques  » comme se plaisaient à la vanter Hilary Clinton et Alain Juppé aux penchants philo-nazis avérés, dont sont issus les grands humanistes, tels Ghannouchi, Ben Laden, Al Zawahiri, Omar Bachir, Bel Hadj. Que de nobles figures de l’amour du genre humain.

La France préfère sacrifier un élu à la veille de la fête du mouton plutôt que d’essuyer le courroux de Doha, capitale mondiale de l’amitié et la fraternité entre les hommes, de la dignité humaine et du respect de la vie.

Florian Philippot dans le rôle de fusible pour ne froisser ce grand Emirat qui inonde de sa générosité le PSG, des journaleux et des hommes politiques de tous bords qui rayonne sur le monde pour son savoir-faire dans la lutte contre le terrorisme.
Ne souhaitant pas moi-même me trouver dans le collimateur de la justice aux ordres pour m’épargner un nouveau procès pour crime de sa lèse-majesté Double-Zéro.je ne puis que caresser à rebrousse-écailles ce piranha infect.

Marine le Pen fait l’amalgame entre la voie de l’islam et la voie des urnes

Aux fans club de Marine le Pen personne n’est irréprochable et au-dessus de la critique. De la même façon que vous dégainez sur l’UMP et le PS que vous appelez UMPS histoire de faire croire que la France est dirigée par un parti unique et que le FN est la seule alternative politique crédible pour redonner un nouveau souffle démocratique au pays, apprenez à essuyer les critiques sur votre Marine à laquelle vous ne lui rendez guère service en lui vouant un véritable culte de la personnalité propre au régime fasciste et totalitaire.
La France n’est pas la Corée du Nord pour faire de Marine le Pen sa figure tutélaire, son objet d’adulation et de vénération. Tout se passe comme si elle est infaillible et que l’on doit de ne pas l’égratigner pour ne pas subir le courroux de ses supporteurs qui ne jurent que par elle pour sauver la France.
Mise sur la première marche du podium sans qu’elle ait fait ses preuves quant à ses capacités de gouverner la France et la sortir de son bourbier dans lequel elle s’y trouve depuis la fin des 30 années glorieuses à cause d’une politique d’immigration irresponsable et les plaies qui la gangrènent, l’énarchie, la corruption, le clientélisme, les abus de privilèges, les mauvais choix économiques, le recul de la laïcité, l’effritement de l’identité française, la mise à mort de l’idéal républicain, le laxisme et la démission des pouvoirs publics nationaux et locaux face à l’islamisation. Marine le Pen saurait-elle être la maîtresse de la situation, la Winston Churchill de la France, capable de mobiliser les Français pour arracher leur pays des griffes de l’hydre musulmane ?
Elle est très loin de ce profil. Son revirement sur l’islam depuis qu’elle s’est attachée les services de son compagnon et éminence grise Florian Philippot ex (?) chevènementiste avéré qui fait office de mandataire-liquidateur du FN et pour lequel elle n’a pas hésité à « tuer » son père fondateur du parti lui voudrait juste le titre de la femme protée du paysage politique français.

S’attaquer à Marine le Pen c’est comme si l’on commettait un sacrilège aux yeux de ses séides qui doivent s’inquiéter de la teneur de ses différentes déclarations qui frisent l’apoplexie tellement elles sont versatiles, mielleuses et lénifiantes sur l’islam victime de ses fondamentalistes : « A travers sa déclaration, Marine Le Pen (FN) est persuadée que les coupables de l’attentat dans les locaux de Charlie Hebdo sont « des fondamentalistes islamistes » et cela, bien avant toute enquête. Aussi, après avoir bien ancré dans les esprits que Islam = terrorisme, elle termine son communiqué en appelant -pas trop quand même- les Français à ne pas faire l’amalgame entre « compatriotes musulmans attachés à notre nation et à ses valeurs » et « fondamentalistes islamistes »…
A moins que sa dernière déclaration du 29 mai 2015 à l’Université d’Al-Azhar ne soit un gage de sa stature de Chef d’Etat : »Selon al-Azhar, cette rencontre a permis au cheikh Ahmed al-Tayeb « d’exprimer à la présidente du Front national ses réserves concernant ses positions hostiles à l’islam et aux musulmans ». Marine Le Pen a répondu qu’elle était contre « l’amalgame entre islam et actes de violences » et « reconnu le droit des Français musulmans de pratiquer leur foi en toute liberté »
Elle semble oublier qu’il n’y a pas de liberté chez les musulmans que la conversion à leurs idées et de renoncer à son identité et ses valeurs pour se fondre dans les leurs.
En aucun cas elle n’est un recours pour les Français, elle est dans la continuité de l’establishment qui a ruiné la France pour en faire un Emirat-bananier en devenir du futur califat islamique que la Turquie d’Erdogan se rêve de le rétablir.
Le vrai combat que Marine le Pen et tous ceux qui ont la France en eux est de rétablir la laïcité dans les écoles, les rues, les hôpitaux, les prisons et d’interdire l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne.
Le vrai péril qui guette l’Europe est beaucoup plus la Turquie que la gangrène musulmane qui mine le corps politique et social européen. Autant cette gangrène pourrait être stoppée autant le péril turc sera impossible à vaincre à cause de Bruxelles où la Turquie pourrait peser sur la formation des directives, prédominantes sur les lois nationales, mortelles pour les libertés et résolument favorables à l’islam.

Difficile de l’imaginer en résistante face à ce double-défi qui menace la France et met en péril sa souveraineté nationale et sa pérennité humaine. Ses admirateurs se doivent d’accepter la critique au nom des intérêts supérieurs de la nation française. Ce n’est pas en disant amen à tout ce qu’elle dit que la France triomphera de ses ennemis intérieurs et extérieurs.
On l’a pas entendue non plus condamner les propos foncièrement bellicistes et hégémoniques d’Erdogan qui veut ré-islamiser l’Espagne et ré-arabiser Jérusalem.
Grisée par le mirage de la victoire annoncée alors que le chemin est long et la pente est des plus raides, elle choisit un phrasé conformiste et adopte un comportement sarko-compatible convaincue que c’est la seule voie arriver à ses fins.
La France n’a pas besoin de femme qui à chaque fois qu’elle se maquille devant son miroir se rêve en présidente. Elle a besoin d’action et d’un discours tranchant et politiquement incorrect, sans calcul politicien et qui remue les français aux tripes.
Elle est otage elle-même du système qu’elle prétend combattre. Inconsciente qu’elle fait que le légitimer et crédibiliser en démontrant son incapacité à sortir des sentiers battus.
Aucun doute quant à son appartenance audit système tant honni et décrié aussi bien par elle que par son père. Elle n’est pas plus en rupture qu’elle ne le prétend en se voulant par exemple pro Russie poutinienne comme naguère le PCF pro Russie soviétique.
Quand on se veut le rempart contre l’islamisation de la France on ne caresse pas la bête immonde musulmane dans le sens du poil et ni chercher son absolution comme lors de son intervention du 28 décembre 2012 sur la chaîne de la propagande nazislamiste qatarie d’Al-Jazeera où elle louait la compatibilité entre l’islam et la démocratie.
Elle oublie qu’en cherchant à séduire l’électorat musulman elle se tire une balle dans les pieds, car chaque électeur musulman de gagné c’est dix électeurs français de perdu. 75% de Français sont hostiles à l’islam, elle a de
quoi faire pour piocher dedans ce n’est pas en allant quémander les voix musulmans auprès de la kommandantur islamique du Caire qui rêve du
rétablissement du Reich mahométan qu’elle va pouvoir gagner la partie.
Elle reprend à son compte la politique de Sarkozy grand dragueur devant Allah
du vote musulman qui est une vue de l’esprit. A vouloir trop séduire tout le monde on finit par perdre son âme et sa voie.