Archives du mot-clé nazisme

Dr Salem Ben Ammar : « Pourquoi je ne soutiens pas Marine Le Pen »

Résultat de recherche d'images pour "photos de marine le pen au bal nazi de VIENNE"

Notre ami Salem Ben Ammar, Français d’origine tunisienne, est un courageux combattant contre l’islam qu’il connaît mieux que personne (sa vie est menacée par les islamistes sur le sol français). Il publie aujourd’hui un article pour mettre en garde les électeurs du Front national : «si Marine Le Pen est élue par des électeurs qui s’attendent à ce qu’elle les débarrasse de l’islam et de l’immigration, ils vont se réveiller avec la gueule de bois».

Je comprends et conçois fort bien l’hostilité de certains partisans de Mme Marine Le Pen à mon égard, mais sont-ils conscients du fossé idéologique et politique qui nous sépare :
je ne fais pas la cour aux musulmans,
je ne prône pas le «pas d’amalgame»,
je ne fais pas de différence entre l’islam et la charia,
je ne proclame pas que l’islam est soluble dans la République,
je ne cherche pas à laïciser l’islam,
je ne suis pas favorable à la création de l’Etat palestinien,
je ne soutiens pas l’armement nucléaire de l’Iran,
je ne suis pas allé quémander l’absolution des doctes musulmans d’Al-Azhar,
je ne me fais pas l’avocat des musulmans victimes de l’islamisme «fondamentaliste» -un pléonasme stupide et dangereux comme si l’islamisme n’est pas fondamentaliste,
je n’invite pas Mezri Haddad à la convention sur les banlieues le 15 novembre dernier, car ce cacique de l’ex-despote tunisien Ben Ali est fier de revendiquer haut et fort son islam et idolâtrer Mahomet.

Son camp est celui des islamo-compatibles par pur calcul électoral, mon camp est celui des lanceurs d’alerte sur sa haute toxicité.

Résultat de recherche d'images pour "photos de marine le pen au bal nazi de VIENNE"

Marine Le Pen peut être une chance pour la France, c’est tout le bien que je souhaite à ses partisans, mais elle ne le sera jamais pour moi, car nous n’appartenons pas au même camp : j’ai horreur des cireurs de babouches.
Son camp est celui des négationnistes et des islamo-compatibles par pur calcul électoral, ce qui n’est pas à son honneur, et mon camp est celui des lanceurs d’alerte sur sa haute toxicité.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/propos-n%c3%a9gationnistes-jean-fran%c3%a7ois-jalkh-remplac%c3%a9-par-steeve-briois-%c3%a0-la-t%c3%aate-du-fn/ar-BBAtt2l?ocid=spartanntp

Je ne puis approuver la position d’une femme prête à tout pour le pouvoir comme son déni de la Rafle du Vel d’Hiv véritable crime contre l’humanité. En ce qui me concerne, ma vie est en péril à cause de mon combat incessant contre l’hydre musulmane. Je vis avec la mort au quotidien, je ne me sens rassuré qu’une fois que je referme la porte derrière moi.
L’amie déclarée de ceux qui ne jurent que par la mort des opposants à leur idéologie liberticide et intolérante, et contre le vivre ensemble, ne sera jamais ni une amie ni une alliée.
Elle a ses raisons, mais je ne puis admettre qu’on louvoie face à l’hydre musulmane.

Marine Le Pen doit savoir que le vote musulman est aussi un vote opportuniste et qui n’est accordé qu’à celui qui leur paraît le mieux drapé dans son costume de collabo-capitulard.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Pour éradiquer le péril musulman il faut interdire le Coran

 

Peut-être que j’ai tort de ne pas croire aux vertus non-violentes de l’islam, mais j’ai beau chercher des mots rassurants et apaisés dans la lexicographie coranique hélas pour moi je n’ai rien trouvé  ?

Cette image que certains d’entre nous restituent de l’islam n’est que la traduction fidèle du verbe guerrier et de la pensée raciste, antisémite, intolérante, ethnocentriste, suprémaciste, ultra-haineuse, inhumaine du Coran. De quel message humaniste et pacifiste le Coran est-il porteur ?

Est-ce celui de la Sourate de la Fatiha, introduction, qui annonce d’entrée de jeu les couleurs ou celui de la Sourate de la Vache, la plus importante en terme de volume dans le Coran ? Des deux choses l’une soit les musulmans reconnaissent que le Coran est un manifeste ultra-violent et y renoncent pour leur bien et le nôtre soit il faut interdire le Coran quel qu’en soit le prix. La vraie cause du terrorisme est le Coran lui-même.

Il n’y a pas de radicalisme religieux, il y a la mise en oeuvre des préceptes coraniques. par des croyants qui ont compris le vrai sens du mot musulman.Il ne peut y avoir un islam sans l’application stricte du Coran et de musulman qui transige sur son enseignement. Un musulman radical est tout simplement un musulman imprégné de la lecture du Coran et qu’il doit traduire par les actes. Il ne doit en comprendre le sens ni l’interpréter. C’est un bon soldat qui doit exécuter les ordres dans le cas d’espèce, ceux de son soi-disant divin.

L’islam veut créer sa propre race humaine comme le nazisme voulait créer la sienne

Afficher l'image d'origine

Le Führer A. Hitler l’héritier naturel de Mahomet voulait créer une nationalité fondée sur la pureté du sang, les islamistes veulent une nationalité fondée sur le seul lien religieux, sur le modèle wahhabite saoudien.

C’était dans ce sens que la secte polymorphe  et anthropomorphe d’Ennahdha avait le nouveau projet de code nationalité que les islamistes djihadistes traîtres à la patrie vont vous concocter. Aussi le jus solis ou le jus sanguinis c est à dire Le droit de sol et le droit de sang n existeront plus.

Seule la foi en Allah fixe la filiation aux pays de l’Oumma islamique. Une patrie dédiée à Allah et peuplée de ses seuls fidèles. Et ceux qui y sont étrangers à , la charia les exclura du champ de la nationalité tunisienne. Tous ceux qui ne sont plus qualifiés de musulmans tunisiens tels que les Juifs, les chrétiens, les athées, en perdront le bénéfice pour impureté islamique. Ainsi la Tunisie ressemblera à la planète des singes peuplée par des islamistes djihadistes du monde entier.

Grâce à la réforme de son code de nationalité où la foi forge la citoyenneté, la Tunisie post-Ben Ali rendra à sa façon hommage aux Lois Raciales du Führer Hitler adulé par les pères fondateurs de la secte des Frères musulmans qui aurait pu être le père fondateur de l’ hégémonisme islamiste raciste et antisémite dont le système juridique, à supposer que ses lois aient ce caractère, est la négation absolue et criminelle des lois nées des assemblées des hommes.

Aux termes de ce projet  en violation flagrante de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme et du Citoyen jamais adoptée ni ratifiée par les Etats membres de l’O.C.I. qu’ils jugent comme contraires au Coran et à la charia et qui ont préférer se doter le 5 août 1990  au Caire de leur propre Charte  appelée pompeusement Déclaration des droits de l’homme en islam, qui consacre la main mise de la religion sur la vie des hommes, des inégalités des droits entre les sexes, la prohibition de la liberté de conscience et la non-transmission de la nationalité à ses enfants par une femme musulmane mariée à un non-musulman.

Ainsi l’attribution de la nationalité dans les pays musulmans est déterminée par l’identité religieuse de la personne. Et jamais on se trouve porteur de la nationalité d’un Etat musulman on est cantonné au statut de dhimmi, national de seconde zone avec tous les interdits que cela implique dont l’exercice d’une activité politique, judiciaire et le service militaire.

La création du lien national doit répondre aux principes du Coran et de la Charia, soit par naissance  soit par allégeance (on ne se convertit pas à l’islam ).

Tout se passe comme si  la qualité de musulman  est synonyme de pureté nationale et ne pas l’être est un acte ignominieux.

NB LA NOTION DE CITOYENENTENEXISTE PAS DNS L ISLAM CE QUI VA DE SOI. Télécharger : La nationalité du musulman c’est la Foi. [Pdf, word, doc]

Hilary Clinton et Alain Juppé, les nouveaux Chamberlain et Daladier capitulant devant le nazislamisme

Article rédigé le 7 mars 2012

Hilary Clinton et Alain Juppé,les nouveaux Chamberlain et Daladier ont inventé en 2011, année du chaos apocalyptique des pays des rivages méridionaux de la Méditerannée,ont inventé un nouveau concept l’islamisme modéré.

L’appât du gain et l’odeur alléchante des hydrocarbures n’ont pas de prix pour promouvoir l’arrivée au pouvoir de leurs protégés nazislamistes. C’est au « nom de la conscience universelle » selon la formule consacrée que ces deux VRP de luxe de la Kommandantur de la propagande nazislamiste s’étaient employés avec un zèle rare à vanter auprès des populations locales tous les charmes de leur islamisme modéré http://www.gnet.tn/revue-de-presse-nationale/hillary-clinton-la-semaine-prochaine-en-tunisie/id-menu-958.html
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/04/17/2468833_alain-juppe-prone-un-dialogue-sous-conditions-avec-les-islamistes.html

Il y a fort à parier que ces figures de la capitulation occidentale face au nazislamisme en costume-cravate, qu’ils avaient dû rendre vert de jalousie Qaradhaoui, Tareq Ramadan, Malek Chebel,Dalil Boubakeur et son ami Tareq Toubrou, son futur Vizir aux affaires de l’islam en France, auquel il avait remis personnellement les insignes du grade de Chevalier de la légion d’honneur, fervent admirateur de Hassan Al-Banna nazillon notoire, fondateur de la Confrérie nazislamiste des Frères musulmans et grand-père maternel du caméléon Tareq Ramadan.

Plutôt que de chercher à se prémunir du pitbull nazislamiste, ils avaient fait fait délibérément son choix aux dépens des forces laïques et démocratiques en Tunisie et en Egypte, comme si elles étaient des pestiférées pour les deux VRP de la propagande nazislamiste. Un peuple souverain est celui qui est maître de ses ressources naturelles entre autres d’où leur hantise de la démocratie. Alors que des peuples soumis à la dictature de l’islam n’ont que faire des richesses sur terre tant qu’ils ont les mosquées pour leurs prières sur le modèle des saoudiens.

Contribuer à l’aliénation de ces peuples aux dogmes de l’ignorance et l’obscurantisme est autrement plus payant pour leurs desseins géostratégiques, géopolitiques, géo-économiques, géo-énergétiques, peu importe les dégâts incommensurables pour ces peuples et les leurs.

Les vrais femmes et hommes politiques sont ceux qui s’instruisent de l’histoire et de leurs propres échecs. Hilary Clinton et Alain Juppé ont oublié les épisodes de Munich 1938 et l’Iran 1979, comme ils n’ont pas compris qu’on ne fait jamais d’un nazislamiste un démocrate, lui dont la devise il n’y a de constitution que le Coran, tout au moins un nazislamiste modéré et reste donc fondamentalement nazi.

Ils avaient endossé leur tenue de dresseurs de fauve tout fiers d’exhiber leur brosse à reluire et complètement indifférents aux inconséquences de leur politique qui est en réalité l’expression de leur propre aveu de faiblesse que l’on peut considérer comme un acte de reddition et une déclaration d’allégeance au nazislamisme. Ils ne se rendent pas compte qu’en les courtisant, ils offensent la mémoire des dizaines de millions de victimes du nazisme hitlérien dont les nazislamistes sont les héritiers naturels et ses continuateurs.

On peut croire aussi bien qu’lls sont dans un jeu de rôle mus par des raisons géo-sécuritaires dont le scénario est inspiré par les traumatismes des morsures meurtrières que ce pitbull leur a infligées dans le passé et dont ils cherchent à s’immuniser contre sa férocité et sa cruauté en voulant canaliser ses pulsions terroristes en lui trouvant de nouvelles proies plus compatibles avec son milieu naturel qu’ils s’efforcent de rassurer en drapant le pitbull islamiste de toutes les vertus.

N’hésitant pas à s’afficher ouvertement à ses côtés, le couvant de tous les regards, ne manquant pas à manoeuvrer en coulisses pour persuader les futures proies tunisiennes, égyptiennes voire libyennes, que le pitbull est devenu inoffensif et paisible.

Balayer toutes les peurs et les angoisses suscitées par cette bête féroce. Eux dont les pays veulent relocaliser de Chine d’ailleurs les unités de production de leurs entreprises nationales pour relancer leur appareil économique désespérément en panne. Ils se mettent aujourd’hui à pratiquer une politique de délocalisation du pitbull islamiste en lui trouvant de nouveaux enclos plus adaptés à son milieu naturel avec le dessein inavoué d’en faire un nouveau chien de garde de leur sécurité intérieure et extérieure.

Ils s’imaginent ainsi qu’avec les nouveaux enclos apparus depuis la chute des anciens despotes à laquelle ils ne sont pas totalement étrangers, surtout en ce qui concerne le Département d’Etat et la célérité rare dont a fait preuve Obama pour féliciter le peuple tunisien pour la réussite de sa révolution qui est surtout une expression de sa propre autosatisfaction pour la réussite du premier palier de sa nouvelle stratégie géo-sécuritaire.

L’Administration américaine au lieu d’agir directement sur les vraies causes de la prolifération du pitbull islamiste, se borne à faire des effets la source de la cause et fait du pitbull nazislamiste qui rêve à la dépecer un jour son allié.

L’hydre musulmane est autrement plus féroce que la nazie et le monde n’a rien saisi

La sourate d’Al-Maidah, v. 60 est suffisamment révélatrice de la judéophobie musulmane qui aurait pu inspirer Hitler dans sa rédaction de Mein kampf  :  » Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit (le Juif), celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs (les juifs), et de même, celui qui a adoré le Taghut, ceux-là
ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit›.  »

Les versets haineux et ultra-violents aux intonations belliqueuses et qui portent en eux les souches du virus létal pour l’humanité ne vont pas dérouter pour autant les musulmans de la voie de l’islam. Bien au contraire ils légitiment et nourrissent leurs aversions des juifs et de tous ceux qui n’ont pas vendu leurs âmes à l’idéologie la plus inhumaine et barbare qui ait jamais surgi sur terre.

On ne peut pas être plus clair et sans équivoque que le Coran lui-même, mais aux yeux des musulmans modérés qui n’ont de modéré que leur verbe mielleux pour dissimuler leur poison venimeux, connus pour leur fourberie légendaire et leur tartufferie dogmatique, encore plus hypocrites et affabulateurs que Mahomet lui-même, que Daech n’a rien à voir avec l’islam. Créé semble-t-il par les juifs pour salir l’image « humaniste » et « non-violente » de l’islam.

En effet, les 300 millions de victimes de la barbarie génocidaire sont l’oeuvre des martiens et ce sont eux qui mettent la région du Proche-Orient à feu et à sang et qui se livrent à des crimes contre l’humanité dont font l’objet les chrétiens d’Orient.

Les musulmans modérés sont tellement pris dans leur tourbillon antisémite qu’ils voient la main juive partout. Ils se sont leur raison une fois pour toutes, ils n’ont besoin de la démontrer, leurs délires spéculatifs se suffisent à eux-mêmes. Peu importe la vérité des faits, rien ne peut les faire changer d’avis, ce sont les juifs qui complotent contre les musulmans, ces éternels « persécutés », pour bâtir le Grand Israël.

Les musulmans victimes des juifs et de leurs desseins hégémonique est le seul thème vendeur et mobilisateur des masses frustrées et abêties viscéralement anti-juives. Pour exalter les pulsions de ces centaines de millions d’êtres miséreux, incultes, analphabètes, maléfiques et misérables endoctrinés du berceau jusqu’à la mort et nourris de la haine du juif, il n’y a pas meilleur catalyseur que le juif conspirant contre le musulman. Autrement, on ne pas peut sortir les masses musulmanes de leur léthargie. Que des musulmans massacrent d’autres musulmans et que leur propre sécurité soit menacée par la politique expansionniste d’un autre pays musulman, cela les laisse franchement de marbre, ils ne voient qu’un seul ennemi le juif que Mahomet leur a légué en héritage et dont le Coran appelle à son extermination.

Ils sont tels sourds à la voix de la raison qu’ils ne voient pas la main turco-wahhabite sous la houlette de la Maison Blanche qui a compris tout l’intérêt d’inoculer le poison musulman dans le corps musulman lui-même.

Comme il ne peut avoir d’islam sans la perversion et le travestissement de la réalité, on doit leur faire croire qu’un pays comme la Tunisie qui a basculé dans le monde des ténèbres en un laps de temps éclair que les meurtriers des hommes politiques tels que Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi en 2012, de ses forces de l’ordre et ses militaires ne sont pas de confession musulmane ni n’appartiennent à la mouvance islamiste d’Ennahdha. De même le mouvement terroriste du Hamas qui joue un rôle actif dans la vague terroriste sans précédent en Tunisie est une organisation caritative et humanitaire et qu’il est juste présent sur le sol du pays pour aider au creusement des tunnels à Djebel Chaâmbi en Tunisie pour stocker la nourriture..

De même que les appels au djihad fi sabillah et le sexe dans les mosquées ainsi que les incitations à la haine de l’autre et son anéantissement seraient une hérésie selon les dogmes de l’islam qui sont pourtant fondamentalement violents et intolérants.

Tous ces milliards de dollars dépensés à fonds perdus dans la destruction de la Syrie, l’Irak, la Libye, la Tunisie et l’Algérie ne proviennent pas des caisses du Qatar et d’Arabie ni les armes fournies aux djihadistes ne sont pas turques.
Quant aux rapts des jeunes chrétiennes et les massacres ciblés et méthodiques des chrétiens et des minorités religieuses musulmanes en Syrie, en Irak, au Nord du Nigeria, au Pakistan sont une atteinte aux prescrits coraniques, la preuve l’Arabie est un havre de paix pour les trois religions monothéistes et des libertés publiques. Un pays symbole de la concorde religieuse.

Evidemment les musulmans ne vont clamer leurs innocences comme un serpent qui mord sa proie sans qu’il ne s’en aperçoive lui-même, et tous ces forfaits et exactions barbares constitutifs de crimes contre l’humanité sont imputables aux juifs qui veulent précipiter à sa porte la colombe musulmane.

Il faut savoir que dans la doctrine musulmane de mise en cause de l’auteur coupable, il ne faut jamais juger les auteurs du crime, il faut faire le procès de l’ennemi imaginaire. Ainsi le coupable n’est jamais celui qu’on attrape en flagrant délit et contre lequel les charges sont irréfutables, c’est toujours son souffre-douleur qui est en l’occurrence le juif qui est le vrai coupable qui a la chance fr passer entre les mailles du filet en faisant endosser aux musulmans la responsabilité du crime. Seulement la justice humaine jugée imparfaite et inique par les musulmans qui se trompe de cible. Voilà pourquoi le musulman ne reconnaît que la justice d’Allah qui est la seule à pouvoir le blanchir de ses crimes en toute équité musulmane.

Quand les musulmans modérés rejettent toujours la faute sur l’autre et tout particulièrement le juif, leur hantise maladive, il n’y a pas lieu de les contredire, ils sont eux-mêmes en inadéquation avec ce que le musulman doit être et non ce qu’il se représente lui-même de l’islam.L’islam n’est jamais un sujet modulable, c’est le musulman qui doit s’y adapter ou y renoncer mais il en aura jamais ni la force ni le courage, il préfère se nourrir d’illusions que d’afronter la vérité de l’islam. Or, l’islam n’est pas un monde fabulé et imaginaire, c’est un monde réel qui a ses exigences et ses contraintes qui pèsent sur tous ses adeptes sans exception et sans demi mesure.

L’islam en fait voir de toutes les couleurs à la France et tout le monde perd la tête

Résultat de recherche d'images pour

« La guerre contre l’islam est raciale ou elle ne le sera pas ». C’est avec un tel argument que nous allons sauver notre humanité du péril musulman. La couleur de la peau ne fait pas la valeur de l’homme ni un indicateur génétique. Il n’y a pas de races humaines, il y a une espèce humaine originaire de l’Afrique de l’Est. Nadine Morano semble confondre race et racines et ses propos n’auraient pas provoqué un tel tollé général à la satisfaction des vrais ennemis de la France. Les mêmes qui la condamnent ont gardé le silence sur les atteintes aux monuments religieux qui font la richesse de la France et aux emblèmes nationaux. Elle aurait dû dénoncer le complot islamo-cosmopolite contre la pérennité humaine de la France plutôt que de brandir le spectre de la couleur blanche de la France.

Nous sommes nombreux à lutter au péril de nos vies contre le péril musulman sans. Nous ne le faisons pas pur par réflexe raciste, quelle horreur, comme certains « souchiens » qui font de la couleur blanche de la France leur cheval de bataille. Notre bien commun à tous ce sont les valeurs de la république héritées du siècle des Lumières. Nous défendons la laïcité qui sans elle il n’y aura plus la France et les « souchiens » qui devraient pour commencer aller faire leur ADN.n’auront qu’à aller se rhabiller. La France a besoin de tous ses enfants partout dans le monde pour ne pas sombrer sous les coups de boutoir de l’islam qui est la pire idéologie raciste et liberticide qui puisse exister. Réduire le champ de lutte à la seule dimension de la couleur de la peau c’est tout simplement sonner le glas de la France et dérouler le tapis rouge aux pieds des musulmans.

Photo de InfoDuJour.

Pour étayer leur argumentation les petits esprits chagrins n’ont pas trouvé mieux comme argument ubuesque et farfelu : la Côte d’Ivoire est de race noire et personne ne s’en offusque pourquoi n’est-on pas en droit de dire la France est de race blanche », une pirouette symptomatique de la coloration idéologique raciste de ses auteurs, totalement ignorants de l’histoire des deux pays et occultant ainsi les conflits larvés inter ethniques qui jalonnent l’histoire humaine et politique de ma Côte d’Ivoire. On ne compare pas non plus une vieille nation comme la France à un pays de quelques décennies d’existence et qui est loin d’être un modèle d’Etat-nation. Ils doivent  apprendre à développer des arguments plus pertinents que ça si nous voulons éradiquer l’islam de la surface de la terre.

Nous avons besoin de tout le monde pour sauver la France de la pire crise civilisationnelle et humaine de son histoire. Noirs, blancs, jaunes,polynésiens, « souchiens », métis, tout le monde doit aller au combat pour que vive cette France que nous aimons tous autant.
Un pays frileux est un pays condamné à mort.

Certains disent qu’il n’y a aucun mal de rappeler l’origine « raciale » de la France, Hitler aussi n’a fait aucun mal non plus en rappelant l’origine aryenne des Allemands, nous connaissons tous où cela a mené l’humanité.

La France est un creuset de peuples et de cultures et c’est sa diversité qui a fait sa gloire et fait briller son étoile au firmament des grandes nations. C’est cette étoile qui pâlit et vacille aujourd’hui et risque de disparaître à tout jamais du ciel de l’humanité.

Ce n’est avec des mots d’ordre d’un autre temps puisés dans la rhétorique de la droite nationale de Maurras que l’on va redonner sa couleur et sa splendeur à cette étoile.

L’islam est sur le sentier de guerre et le monde continue à se voiler la face

La police sécurise la zone où une tête a été trouvée après l'attaque de l'usine de gaz Air Products, à Saint-Quentin Fallavier (Isère), le 26 juin 2015.

Rien ne saura apaiser l’appétit féroce insatiable de l’islam. Ce n’est certainement pas en le caressant au sens du poil à la façon des dhimmis déclarés comme Juppé, Hollande, Cameron, Merkel, Valls, Sarkozy, Cazeneuve,  que l’on va calmer ses ardeurs velléitaires et ses pulsions mortifères.

Les dizaines de morts entre l’Isère, Sousse et Koweït City, deux villes musulmanes, de ce vendredi 26 juin 2015 devraient les inciter à se ranger du côté de ceux qui mettent leur vie en péril pour alerter leurs concitoyens sur la nature hégémonique, dictatoriale, néo-coloniale, totalitaire, belliqueuse , raciste, antisémite et inhumaine de l’islam .

L’islam  n’a jamais tu ses desseins cosmiques et impériaux, il n’y a que les vendus et les félons qui l’ignorent.  Ca fait 1436 ans qu’il ne cesse de déployer ses ailes pour prendre dans ses griffes l’humanité tout entière.  Des centaines de millions de morts sur son chemin, des peuples et des cultures totalement anéantis,  le monde ne connaîtra jamais de répit avec lui tant qu’il ne se plie pas à sa volonté.  L’islam se veut la loi pour tous. Un nouvel ordre mondial où tous les hommes prieront en direction de la Mecque.  Il veut régner sans partage et sans rival et malheur à celui qui s’oppose à sa folie de grandeur.

Depuis les attentats du 11 septembre, 2011, plus de 27 000 actes terroristes à son actif. qui pourrait encore douter de sa puissance de feu destructrice ? C’est la pire bombe thermonucléaire qui puisse exister. L’islam rend fou. L’islam tue. L’islam est une substance mortelle. L’islam est un monstre de cruauté. L’islam c’est la mort de la vie. L’islam est le plus grand mal de tous les temps. L’islam doit être combattu et vaincu, sinon c’est la fin de l’humanité. Soit lui, soit nous. Notre inaction est sa meilleure alliée, plus on temporise plus il se sent pousser des ailes et répandre son poison mortel.

Aujourd’hui, c’est l’heure ou jamais de lui déclarer la guerre. J’appelle les musulmans malgré eux de sortir de leur silence et de re- joindre à notre camp. S’ils ne veulent pas que demain ils soient mis dans le même comme leurs coreligionnaires activistes, la balle est dans leur camp. Ne sont-ils pas ses premières victimes ? A moins qu’ils soient masos et consentants.

Les gouvernements politiques doivent enfin écouter les voix de leur opinion publique farouchement hostiles à l’islam s’ils ne veulent pas participer indirectement au réveil de l’hydre brune qui n’attend que ça pour surfer sur les vagues de peur et de colère afin d’apparaître comme le recours contre l’hydre musulmane, comme on pourrait parfaitement imaginer une collusion entre les deux comme en 1939-45.

Ils doivent envoyer des messages forts, -interdire les prières des rues, le port du voile quelle qu’en soit la forme, la barbe salafiste, le kamiss, -procéder à la fermeture de toutes les mosquées, -stopper l’arrivée des flux migratoires, -cesser toute régularisation des étrangers en situation irrégulière, -arrêter les regroupements familiaux, -ne plus octroyer les aides sociales aux nouveaux-arrivants, fermer les frontières terrestres et maritimes aux migrants clandestins, -suspendre l’octroi des visas et les naturalisations,-faire signer un pacte républicain aux musulmans,-annuler la double nationalité.

L’islam est en guerre, nous devons lui riposter qu’il n’en déplaise aux islamo-collabos et aux musulmans « modérés » qui sont en réalité encore plus dangereux que les djihadistes, car ils n’avancent pas à visage découvert, ils attendent l’occasion pour passer à l’action au moment où ils auront réussi à tromper la vigilance de leurs interlocuteurs.