Archives du mot-clé racisme

L’islam veut créer sa propre race humaine comme le nazisme voulait créer la sienne

Afficher l'image d'origine

Le Führer A. Hitler l’héritier naturel de Mahomet voulait créer une nationalité fondée sur la pureté du sang, les islamistes veulent une nationalité fondée sur le seul lien religieux, sur le modèle wahhabite saoudien.

C’était dans ce sens que la secte polymorphe  et anthropomorphe d’Ennahdha avait le nouveau projet de code nationalité que les islamistes djihadistes traîtres à la patrie vont vous concocter. Aussi le jus solis ou le jus sanguinis c est à dire Le droit de sol et le droit de sang n existeront plus.

Seule la foi en Allah fixe la filiation aux pays de l’Oumma islamique. Une patrie dédiée à Allah et peuplée de ses seuls fidèles. Et ceux qui y sont étrangers à , la charia les exclura du champ de la nationalité tunisienne. Tous ceux qui ne sont plus qualifiés de musulmans tunisiens tels que les Juifs, les chrétiens, les athées, en perdront le bénéfice pour impureté islamique. Ainsi la Tunisie ressemblera à la planète des singes peuplée par des islamistes djihadistes du monde entier.

Grâce à la réforme de son code de nationalité où la foi forge la citoyenneté, la Tunisie post-Ben Ali rendra à sa façon hommage aux Lois Raciales du Führer Hitler adulé par les pères fondateurs de la secte des Frères musulmans qui aurait pu être le père fondateur de l’ hégémonisme islamiste raciste et antisémite dont le système juridique, à supposer que ses lois aient ce caractère, est la négation absolue et criminelle des lois nées des assemblées des hommes.

Aux termes de ce projet  en violation flagrante de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme et du Citoyen jamais adoptée ni ratifiée par les Etats membres de l’O.C.I. qu’ils jugent comme contraires au Coran et à la charia et qui ont préférer se doter le 5 août 1990  au Caire de leur propre Charte  appelée pompeusement Déclaration des droits de l’homme en islam, qui consacre la main mise de la religion sur la vie des hommes, des inégalités des droits entre les sexes, la prohibition de la liberté de conscience et la non-transmission de la nationalité à ses enfants par une femme musulmane mariée à un non-musulman.

Ainsi l’attribution de la nationalité dans les pays musulmans est déterminée par l’identité religieuse de la personne. Et jamais on se trouve porteur de la nationalité d’un Etat musulman on est cantonné au statut de dhimmi, national de seconde zone avec tous les interdits que cela implique dont l’exercice d’une activité politique, judiciaire et le service militaire.

La création du lien national doit répondre aux principes du Coran et de la Charia, soit par naissance  soit par allégeance (on ne se convertit pas à l’islam ).

Tout se passe comme si  la qualité de musulman  est synonyme de pureté nationale et ne pas l’être est un acte ignominieux.

NB LA NOTION DE CITOYENENTENEXISTE PAS DNS L ISLAM CE QUI VA DE SOI. Télécharger : La nationalité du musulman c’est la Foi. [Pdf, word, doc]

Le gag: un prix Nobel de la paix au « Dialogue national tunisien ». Et pourquoi pas à l’Arabie Saoudite !

Afficher l'image d'origine

C’est bien beau d’accorder le prix Nobel de la Paix 2015 – qui n’a plus grande valeur symbolique depuis qu’il a été décerné à Obama – au « Dialogue national tunisien » qui n’est ni une personne physique ni morale.

Mais quel est son véritable mérite ?

Pourquoi le choix de tels lauréats et quelle est leur véritable contribution à la paix en Tunisie ? Ont-ils réellement épargné aux Tunisiens un bain de sang alors qu’ils frôlaient la guerre civile ?

Si on les prend individuellement, il y a peu de chance pour qu’ils présentent des réelles garanties morales aux yeux des Tunisie.

Pour qui ont-ils roulé et quel était leur but ? Quels sont leurs vrais chefs-marionnettistes ? Ont-ils bénéficié de l’aval des scénaristes de la pseudo révolution tunisienne qui ont vu tout leur plan de « démocratisation » du monde arabophone partir à vau-l’eau et qui ne leur reste que la Tunisie comme lot de consolation et pourquoi pas une fenêtre de tir contre l’Algérie si jamais ils retrouvent le vent en poupe ? .

Un dialogue national est par principe le dialogue qui doit être mené entre tous les acteurs civils, politiques, associatifs, militaires, économiques, éducatifs, judiciaires, syndicaux du pays. Or, ces personnes sont surtout représentatives d’elles-mêmes. Elles se sont auto-habilitées à dialoguer et débattre au nom du peuple tunisien. Mais elles ont plus servi les intérêts de la Troïka que des Tunisiens.

Bizarre qu’on ne les ait guère entendu sur les violations récurrentes des droits de l’homme, les manifestations antisémites, l’endoctrinement précoce des enfants, la montée du fanatisme religieux, les prêches haineux des imams, les attaques scélérates contre le CSP, la propagande wahhabite, le préambule de la constitution tunisienne et son article 6, les carnages de Sousse et du Musée du Bardo, les assassinats politiques de Chokri Belaïd, Lotfi Neggadh Mohamed Brahmi, la non-élucidation de ces assassinats, la milice islamiste, les injures proférées par des élus de l’ANC et de Marzougui à l’égard des Tunisiens, les appels au djihad ainsi que les différents attentats terroristes qui émaillent la vie du pays depuis 2011.

Ils ont surtout brillé par leur absence, et servi d’enfumage au peuple tunisien.

Quand on a le souci du dialogue, on doit d’abord avoir le souci du peuple et de la justice.

Question bilan, ils sont nuls.

Mais avec le Comité du prix Nobel, plus on est nul et islamo-obamien-compatible  plus on a la chance de se voir décerner le premier prix pour la simple et bonne raison  que le prix Nobel de la Paix qui ne valait pas grand-chose hier est encore plus que jamais aujourd’hui une véritable insulte à la paix. Le prochain prix devrait être carrément décernée à l’islam là ou moins il aura plus de sens. Récompenser une idéologie qui a occasionné la mort de plus de 280 millions d’âmes  au moins on aura fini avec la tartuferie nobélienne  qui elle-même mériterait le bonnet d’âne du prix de l’enfumage de l’opinion publique internationale.

Le seul dialogue national digne de ce nom, ce sera lorsqu’on aura arrêté la descente aux enfers de la Tunisie et e n’est pour demain dans un pays où l’islam fait règne en despote absolu avec l’adhésion de tous les Tunisiens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

La France engluée dans la chienlit islamique

xHes.jpg.pagespeed.ic.1Wk_p1zNeJ

Nous allons gagner la partie avec le credo : France « race » blanche. En tant qu’anthropologue je préfère parler de culture au pluriel et pas de race au pluriel qui n’a aucun fondement biologique sérieux. Nous avons en commun 99,6% de nos gènes. Je suis pour la défense de l’identité et la spécificité des peuples et des terroirs, contre l’uniformisation des hommes et du respect de la diversité qui est en train de mourir à petit feu.
Je ne veux pas de kamiss et des bourqa pour tous et que nos villes dédiées au dieu-tartufe ressemblent à des mouroirs à ciel ouvert vivant au rythme des appels sinistres à la prière. Où règne la tristesse et la désolation. Peuplées par des ombres noires et des forêts hirsutes ambulantes, des visages de la mort.
Je ne veux pas de cités où l’interdit fait loi où l’uniformité est le dogme. Où tout le monde se cache de tout le monde pour donner libre cours à ses pulsions licencieuse.
Laissons le soin aux généticiens, biologistes, paléontologues et anthropologues le terrain de l’espèce humaine, une et indivisible et jusqu’à preuve du contraire originaire de l’Est Africain.
Nous avons le devoir de défendre la France, son histoire, sa personnalité, sa richesse plurielle, ses racines qui vont au-delà du baptême de Clovis, ses sources d’influences romaines, celtes, germaniques, normandes et grecques, ses valeurs tant enviées par le monde entier. La France de « race » blanche n’est pas un concept porteur ni un catalyseur fort pour mobiliser tous les Français blancs, noirs, jaunes, métis et leur faire prendre conscience de la gravité du péril musulman. Quelle stratégie doit-on définir pour lui faire prendre gorge ? De toutes les communautés présentes sur le territoire français, les musulmans passent pour être aux avant postes des atteintes aux lois de la république. C’est de cela que l’on doit s’inquiéter et les mettre en face de leurs responsabilités soit le respect total et absolu des lois françaises soit d’aller vivre là où ils pourront donner libre-cours à leurs penchants transgresssifs. S’ils sont incapables de composer avec les lois humaines, ils pourront toujours aller goûter aux joies de la charia dans les pays soumis à la dictature de l’islam.Afficher l'image d'origine

Dire que la France est de « race » blanche c’est considérer les musulmans comme une « race »  dotée de ses propres caractéristiques physiques et génétiques faisant ainsi des musulmans une « race » à part, (quid alors des Français de souche convertis à l’Islam ?), qui eux-mêmes se déclineraient en 2 races sunnites et chiites selon la dichotomie de Sarkozy auquel on doit le concept « de musulmans au faciès « . Pendant qu’on continuer à disserter sur la défense de la « race » française et sa pureté mise à mal par les bouleversements démographiques que connaît le pays depuis les années 70, la pieuvre islamique continue à étendre ses tentacules aux six coins de l’Hexagone.  C’est le racisme musulman qui est un danger pour la France et on ne règle pas ce problème en lui arguant de notre spécificité « raciale ».  Le combat contre l’islam et ses valeurs nauséabondes incompatibles  avec le bien-vivre ensemble, l’identité française et l’idéal républicain va très au-delà de la préservation de la couleur blanche de sa peau, il est commun à tous les Français indépendamment de la couleur de leur peau, de leurs origines ethniques, de leurs convictions politiques, de leur croyance et leur sexe. L’ennemi ne fait pas de différence entre les Français, pour lui il y a des musulmans et les koffars pour lesquels il n’a que haine et mépris, il ne sera jamais vaincu avec des discours diviseurs et contre-productifs..
Quand on France de « race » blanche que fait-on de ces Français qui appellent à sa destruction et qui l’on trahie pour l’islam. Ils sont encore pires que la peste, le sida et le choléra réunis.
Personne n’est raciste je veux bien le croire mais alors pourquoi faire de la couleur de la peau un leitmotiv aujourd’hui ?
Le raciste n’est pas simplement celui qui veut faire de sa couleur un motif de supériorité sur celui qui ne présente les mêmes apparences physiques que lui afin d’asseoir sa domination, il est aussi celui comme le définit Albert Memmi; :«le raciste, écrit-il, prétend toujours utiliser quelque différence pour en tirer profit»)

Ça fait 1437 ans que l’islam est en guerre permanente contre le reste du monde

L’histoire humaine a toujours enfanté des monstres de toutes les couleurs et la barbarie n’a jamais été l’apanage de telle ou telle « race ». Il est idiot de réduire le débat sur les dangers néfastes de l’islam radical à un conflit racial. Autant signer notre reddition de suite plutôt que de faire des variantes mélaniques un facteur de rassemblement.

Les djihadistes qui veulent mettre la France à feu et à sang ne sont pas venus d’ailleurs. Ils sont tout aussi « souchiens » que ceux qui sont obsédés par la couleur blanche de la France. Ils auraient pu juguler le phénomène de l’explosion démographique des nouveaux envahisseurs quand il était encore temps. La France n’est pas une couleur c’est des valeurs et des richesses humaines diverses et multiples.

Quand à ceux qui professent l’islam cosmique et impérial sont de couleur multiple et n’ont guère de problème de racisme entre eux.Ces nouveaux cavaliers noirs de l’Apocalypse brandissant le Coran dans une main et la bombe dans une autre qui déferlent comme des rouleaux compresseurs sur nos cités et qui mettent en péril la pérennité de l’humanité tout entière ont dépassé ce clivage de la coloration de l’épiderme, ils sont la nouvelle peste brune de notre temps.
Notre ennemi aujourd’hui n’est ni noir, ni blanc, ni rouge, ni jaune, ni métis, ni cuivré, ni brun, ni olive, il est NAZISLAMISTE.

Continuons à mener une guerre d’arrière-garde et ultra-réactionnaire, il n’y a pas meilleur moyen pour lui offrir demain nos vies en HOLOCAUSTE. Eux au moins qui sont aussi bien Français de « blanche que Nigérians de « race » et Malais de « race » jaunes et de Nord-Africains de « race » basanée ( la bêtise taxinomique est sans limite) sont unis comme les doigts d’une main et n’ont qu’un but instaurer la charia partout dans le monde.

Quand ils tuent, ils ne prennent pas en compte la couleur de la peau, ils tuent parce que nous sommes différents d’eux.

Faire de la couleur de la peau un motif d’évaluation des capacités humaines revient à classifier et exclure et faire le jeu des vrais ennemis du genre humain.

Aujourd’hui ils décapitent les Coptes, les Yazidis, les Chrétiens d’Orient, les apostats de l’islam voire des musulmans qui ne sont pas assez musulmans à leurs goûts, non pas en raison de leurs origines ethniques mais parce qu’ils ne sont pas musulmans comme eux, demain ils nous feront subir exactement la même chose à moins que l’on doive notre salut dans la soumission totale et absolue à l’islam, celle de l’esclave pour son maître.

Le virus létal islamique gagne nos propres foyers plutôt que chercher à le combattre pour l’éradiquer on se plaît à exalter la couleur blanche de notre peau.

L’islam classe l’humanité en musulmans qui ne sont pas un groupe ethnique ou national venant de tous les horizons pour se fondre dans une même et unique communauté et les non-musulmans, ces êtres impurs et infâmes, de la caste des intouchables, qu’il faudrait un jour anéantir ou les convertir. Dotant ainsi les premiers de toutes les vertus pour en faire la caste des seigneurs de nous autres nous en sommes la lie.

La lutte contre l’islam est avant tout humaine et civilisationnelle et ne sera jamais raciste ou racialiste.

Il n’y a pas de place au racisme dans la lutte contre le péril musulman

Ces Françaises qui ont été séduites par l’islam

http://www.europe1.fr/societe/ces-francaises-qui-ont-ete-seduites-par-l-islam-2372851

Il n’y a pas de race au pluriel scientifiquement parlant.Les scientifiques reconnaissent une seule origine à l’homme située à l’Est du continent africain et une seule espèce.
Je préfère que l’on parle des vraies valeurs de la France et de sa richesse culture diversifiée et féconde si l’on veut réellement mobiliser tous ceux qui n’ont pas envie la France s’islamise pour finir dans le bain d’acide des peuples et des cultures.

L’islam catégorise et exclut. Les racistes font de même. On arrivera pas à gagner la guerre contre l’islam en faisant en faisant du racialisme un idéal commun.

On ne classifie pas les humains selon leur couleur de peau. Il y a des noirs antillais et africains qui ont donné leur vie à la France. Desailly, Thuram, Barthès, Blanc, Djorkaef et Zidane sous la houlette de Jacquet  ont fait bien plus pour l’honneur et la gloire de la France que Sarkozy, Morano,  Fabius, Juppé, le Pen et Dati réunis..

L’heure n’est pas à la dispersion et aux divisions,  on doit fédérer tous  les hommes indépendamment de la couleur de leur peau autour des valeurs de la France et qui sont en danger de mort. Ceux qui sont à la pointe du combat contre l’islam et ses idées néfastes pour l’humanité ne sont pas tous des français « souchiens ». Ils sont guidés par leur amour de la France. N’insultons pas l’intelligence et le courage. Ils sont  les nouveaux combattants de la liberté de la lignée des artilleurs sénégalais et nord-africains qui avaient payé de leur sang pour que vive la France.

Hitler voulait une cité idéale pour préserver la pureté du sang aryen aux dépens des minorités ethniques qui n’offraient pas les mêmes caractéristiques physiques que ses Aryens. Mahomet rêvait d’une Oumma réservée aux seuls musulmans à l’exclusion de tous les autres auxquels il ne laissait aucune chance soit l’islam soit la mort.
Juste une rappel, jamais je ne mêle ma voix aux racistes qui sont aussi fous à lier et fanatiques que les musulmans d’une part et d’autre part je combats justement l’islam à cause de son idéologie suprémaciste, antisémite, ségrégationniste et discriminatoire n’est pas pour me retrouver personnellement à combattre à côté des racistes.

La race humaine n’existe déjà pas en tant que telle de là de parler de la France de race blanche et pourquoi pas d’une race française il n’y a que les illuminés de l’espèce de Nadine Morano qui osent franchir le mur du con. Comme si les apparences physiques sont des déterminants génétiques et laissent supposer la prééminence d’une catégorie humaine sur une autre. L’humanité partage en commun plus de 99% de ses gènes. Le temps où les groupes humains évoluent chacun dans son petit coin est révolu. Jusqu’à nouvel ordre nos ancêtres communs viennent d’Afrique. Que ceux qui font de la couleur de leur peau un signe distinctif génétique fasse leur ADN.

Que ceux qui ne le savent pas, les nord-africains sont plus proches génétiquement des Français qu’ils ne le sont des Arabes qui soit dit en passant ne sont pas une race comme je l’entends souvent.

  • Clotilde Coudray, 2006, dans Diversité génétique des populations Berbères et peuplement du nord de l’Afrique, paru Revue Anthropo, Vol. 11 – 2006, Volume spécial, XXVIIème colloque GALF, Clotilde Coudray.

Nadine Morano est plus que jamais une nostalgique du nazisme et sa toxicomanie des races et qu’elle s’est probablement trompée de siècle. A se demander quelle idéologie aurait-elle adopter si elle était en 1944 ? Etre patriote cela exige un minimum de clairvoyance intellectuelle. Nul doute qu’elle aime la France mais elle ne doit pas se discréditer en usant d’argument aussi simpliste que nauséabond. On ne combat pas le racisme dogmatique de l’islam en  prêchant la blancheur de la couleur de la France. Opposer la supposée origine « raciale  sur la base de traits d’apparence physique de la France qui est loin de constituer un groupe génétique homogène à l’islam, c’est considérer l’islam lui-même comme étant doté de son propre marqueur génétique. Et la guerre actuelle est une guerre raciale. Il n’y a pas mieux pour écarter du combat contre l’islam les vrais amis de la France.

La dernière taxinomie (et non théorie) racialiste date de 1944. Il s’agit de la classification de Henri Vallois dans son ouvrage Les Races humaines qui divisait les humains en quatre groupes (d’égale valeur) nommés « races » :
* race noire africaine ;
* race jaune asiatique ;
* race noire australienne ;
* race blanche européenne.
Cette classification convenait parfaitement pour le dégrossissage de concepts demandé par l’enseignement primaire, seul qui soit généralisé à l’époque.
La pertinence de ces divisions n’a plus été admise par la suite, faute de montrer un intérêt quelconque pour la connaissance, ni en matière de biologie, ni en matière d’anthropologie.
Comme le dit André Langaney (dans un ouvrage paru en 1992) :
« Au début des recherches en génétique, les scientifiques, qui avaient en tête des classifications raciales héritées du siècle dernier, pensaient qu’ils allaient retrouver des gènes des Jaunes, des Noirs, des Blancs… Et bien, pas du tout, on ne les a pas trouvés. Dans tous les systèmes génétiques humains connus, les répertoires de gènes sont les mêmes.
»

Le choc est avant tout culturel et civilisationnel. Un « blanc » qui se décline en blanc clair, pâle, ne possède pas un génotype distinct de celui d’un « noir » olive, foncé, métissé, charbon, ébène, clair. La connerie humaine est sans limite.
On lutte contre la culture envahissante de l’islam et non pas contre des individus d’apparence musulmane quand on sait que parmi eux il existe des convertis d’apparence française.

L’islam est raciste, Allah et son prophète en témoignent

Je rappelle aux laids, aux petits de taille, aux convertis blancs de peau et qui n’ont rien dans le cerveau, aux noirs africains, les éternels esclaves de l’islam, les asiatiques et surtout les Afghans, les Bangladais et les Pakistanais qui s’embrasent comme des torches vivantes pour des caricatures, et tous les autres à a couleur de la peau tannée par le soleil qui se démènent comme des toxicomanes shootées à l’islamoroïne, au point qu’ils ont perdu la raison qui aiment Mahomet plus qu’eux-mêmes, leurs femmes, leurs enfants, leur vie, leurs parents et leur patrie, ne ratant jamais l’occasion de se flinguer pour lui et nous avec eux, vous ne serez jamais les heureux élus d’Allah parmi lesquels il devra choisir son Mahdi.
Vous devez être blancs de peau comme un scandinave car cet horrible raciste Allah associe cette couleur à la pureté de l’âme,  à l’origine ethnique et au sang.  Du pur ethno-différentialisme mahométan mais quand on a perdu ses facultés de discernement, muré dans un déni psychiatrique, sourd et aveugle, on entend guère les messages  de bon sens et on ne distingue pas non plus les couleurs. L’insensé a du sens et le sens est un non-sens.
Allah très féru de la couleur blanche par la voix  de Mahomet a établi le profil ci-après de l’IMAM MAHDI, le Messie tant attendu qui ne viendra jamais car si Allah avait la capacité de le créer il aurait sorti les musulmans de la longue et angoissante nuit dans laquelle ils s’y trouvent depuis 1436 ans.
Selon Mahomet, à se demander s’il n’est pas lui-même le vrai Allah. Tellement il est obsédé par la surestimation de l’image de soi, rongé par la peur de  se voir moins aimé qu’ Allah promettant les pires châtiments à ceux qui faillent dans leur amour pour lui : Aucun d’entre vous n’est vraiment croyant tant qu’il ne m’aime pas plus que ses enfants, son père et tous les gens. » (rapporté par Al-Boukhari et Muslim),« Il y a trois choses dont la possession apporte au croyant la douceur de la foi : C’est qu’Allâh et Son Messager lui soient plus chers que tous les autres, qu’il n’aime une personne que pour Allâh et pour nulle autre raison, et que le fait de retourner à la mécréance lui soit plus répugnant que d’être jeté dans le feu.»(rapporté par Boukhari et Muslim) qui exige de ses disciples obéissance, amour et vénération, ce qu’aucun autre prophète ne l’avait fait avant lui: « M’obéir c’est obéir à Allah et obéir à Allah c’est m’obéir »
(Coran 4:80 4:59 24:56),« Vous ne serez pas de bons musulmans tant que vous ne m’aurez pas substitué à votre conscience personnelle et que vous n’aurez nulle angoisse à vous soumettre totalement à mes décisions » (Coran 4:65) le futur Messie doit remplir les conditions ci-après qui serait son clone avec les traits physiques en moins qui sont ceux d’un bel éphèbe promis au paradis:
Wa Yaţūfu `Alayhim Ghilmānun Lahum Ka’annahum Lu’ulu’uun Maknūnun
(Coran LII, 24 > Et parmi eux circuleront des garçons à leur service, pareils à des perles bien conservées)

Yaţūfu `Alayhim Wildānun Mukhalladūna Bi’akwābin Wa ‘Abārīqa Wa Ka’sin Min Ma`īnin
(Coran LVI, 17-18 > Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes, avec des coupes, des aiguières et un verre d’une liqueur de source)

Wa Yaţūfu `Alayhim Wildānun Mukhalladūna ‘Idhā Ra’aytahum Ĥasibtahum Lu’ulu’uāan Manthūrāan
(Coran LXXVI, 19 > Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées),

Son nom sera le même que celui du messager d’Allah, c’est-à-dire Muhammad. En plus, le nom de son père sera Abdullah mort 4 ans avant sa naissance.  Il semblerait que le saigneur de l’humanité serait resté 4 ans en gestation dans le ventre de sa mère Amina. Le miracle de la procréation assistée à la mode islamo-bédouine. Son titre sera le Mahdi, ce qui signifie le bien guidé. L’infâme prophète, celui que j’ai qualifié un jour du père naturel d’Adolf Hitler et qui m’avait valu le courroux  des musulmans « modérés » qui font le choix de la justice républicaine pour décapiter la liberté d’expression, l’a aussi appelé Khalifatullah, ce qui veut dire « le représentant d’Allah ».
Famille et lignage

L’Imam Mahdi appartiendra à la tribu des Qurayish, celle de Mahomet une tribu de brigands et des voleurs des quatre chemins, des sans foi ni loi, et à la famille de Fatima, de la descendance de l’Imam Hassan.
Caractère
Il aura le caractère et les traits immoraux du Messager d’Allah. En une nuit, Allah lui accordera des qualités uniques de foi, de piété, de commandement et de savoir, d’où le titre de Mahdi.
Lieu de naissance
Il naîtra à Madinah Sharif, Yathreb, cette ville spoliée aux Juifs qui ont tous les droits sur cette terre d’Arabie, cauchemar de l’humanité .
Caractéristiques physiques
Il sera grand, blanc de teint, il aura un front large et un nez aquilin, et un grain de beauté sur sa joue droite. »
PS Voici le texte d’origine A vous de juger

Détails sur l’IMAM MAHDI
Les faits suivants sont tirés des paroles du Messager d’Allah( Sallallahu alayhi wasallam):
Nom et titre
Son nom sera le même que celui du Messager d’Allah Sallallahu alayhi wasallam, c’est-à-dire Muhammad. En plus, le nom de son père sera Abdullah. Son titre sera le Mahdi, ce qui signifie le bien guidé. Le saint Prophète Sallallahu alayhi wasallam l’a aussi appelé Khalifatullah, ce qui veut dire « le représentant d’Allah ».
Famille et lignage
L’Imam Mahdi appartiendra à la tribu des Qurayish et à la famille de Fatima, de la descendance de l’Imam Hassan.
Caractère
Il aura le caractère et les traits moraux du Messager d’Allah (Sallallahu alayhi wasallam). En une nuit, Allah lui accordera des qualités uniques de foi, de piété, de commandement et de savoir, d’où le titre de Mahdi.
Lieu de naissance
Il naîtra à Madinah Sharif
Caractéristiques physiques
Il sera grand, blanc de teint, il aura un front large et un nez aquilin, et un grain de beauté sur sa joue droite

Les musulmans

Paru dans Dreuz sous le titre: Les musulmans sont les derniers de la classe. Et ils veulent être nos maîtres ?

Nos rêves sont leurs cauchemars, nos cauchemars sont leurs rêves.

Ils sont à l’ère de la pisse de chameau et nous sommes à l’ère de Boson

Ils aiment la mort plus que tout pour l’ignoble cause de leur religion nous aimons la vie pour transmettre la lumière aux générations futures.

Ils aiment leur religion plus que leurs enfants, leurs femmes et leurs parents et nous n’avons d’yeux que notre progéniture, nos femmes, nos parents et nos semblables.

Ils ne jurent que par leur religion qui fait le malheur des femmes et des enfants et nous croyons qu’il n’y a de religion que l’amour de la vie.

Ils détruisent tout sur leur passage réduisant en cendres l’histoire et la culture des peuples conquis, nous sauvons la mémoire violée et ensevelie des peuples.

Ils ont l’obscurité nous avons la lumière.

Ils sont destructeurs nous sommes bâtisseurs.

Ils conjuguent le passé nous conjuguons le présent et le futur.

Ils sont statiques nous sommes dynamiques.

Ils sont le néant nous sommes la vie.

Ils sont esclaves nous sommes des hommes libres.

Ils ont l’ignorance nous avons la science.

Ils sont plus musulmans qu’humains  nous sommes fiers d’être humains.

Ils prêchent la haine et l’abomination du juif, du chrétien, de l’apostat , du laïc, et du démocrate ,nous appelons à l’amour, à la tolérance et à la fraternité humaine sans exclusive.

Ils s’enivrent du sang humain nous dégustons le vin de notre terroir.

Ils égorgent les hommes nous sauvons des vies.

Ils sont ethnocentriques et nazis dans les tripes nous sommes humanistes, pacifistes et dévoués pour les droits de l’homme et du vivre ensemble.

Ils sont nourris au biberon de la violence et du nihilisme de la  naissance jusqu’à la mort et nous sommes épris de paix et de justice tout au long de la vie.

Ils sont les premiers à profiter des bienfaits de ces peuples que leur livre ordonne d’exterminer, nous avons le malheur de creuser nos propres tombes en les accueillant.

Ils nous témoignent jamais de leur reconnaissance et gratitude, notre générosité est un droit pour eux.

Ils ne vont jamais chez leurs frères opulents, ils savent qu’ils y seront traités comme des vauriens et chez les koffars ils auront tout pour être si bien.

Ils font de l’irrationnel,  de l’insensé et de la barbarie leur mode de vie et nous faisons de la raison et du libre-arbitre le moteur de notre existence.

Ils dilapident des fortunes dans le clinquant et le faste et nous dépensons les nôtres dans le progrès humain.

Ils construisent des mosquées cathédrales alors que leurs peuples  croulent sous la misère et nous les soignons gracieusement dans nos hôpitaux.

Ils font de la Charia une loi pour anéantir les hommes et les libertés et nous faisons de nos lois une source des libertés et de justice.

Ils ne veulent pas des égalités entre les hommes et les sexes au nom de leurs dogmes et ils sont les premiers à profiter de nos lois.

Ils ont la tristesse nous avons la joie de vivre.

Ils sont sans foi ni loi ni morale, nous avons le respect des lois et de la morale.

Ils violent le droit des enfants nous protégeons les nôtres avec notre droit.

Ils font de leur faux prophète un seigneur de l’humanité, il est juste pour nous son saigneur.

Ils se veulent la meilleure nation humaine, nous leur disons que la vantardise est le propre des cancres.

Ils prônent le suprémacisme nous prônons l’égalitarisme.

Ils lapident leurs femmes et décapitent leurs victimes au temps même de Mahomet nous leur rappelons qu’à force de semer la mort ils vont récolter sa tempête.

Ils font de leur religion une science et de leurs imams des savants alors que la science est l’oeuvre de l’homme et l’ennemie des dogmes.

Ils sont pour la guerre nous sommes pour la paix.

Ils veulent conquérir le monde par la terreur, un jour le monde se réveillera et fera de la terre leur tombe.

Ils sont à la traîne de l’humanité  nous sommes à la pointe.

Ils prétendent que la pisse de chameau est un remède contre le cancer et les mêmes viennent faire soigner le leur chez les »infidèles ».

Ils n’ont jamais rien apporté au bien-être commun des hommes nous avons tout fait pour l’humanité.

Ils sont atteints du délire de grandeur aveuglés par leur arrogance et suffisance et nous avons l’humilité chevillée au corps.

Ils font du plagiat et du copier-coller des découvertes qui auraient changé la face du monde, nous sommes là pour démystifier leur imposture.

Ils ne traduisent rien nous avons tout traduit.

Ils font des orphelines et des indigentes des esclaves sexuelles nous adoptons des enfants pour leur donner une dignité.

Ils innocent les violeurs et condamnent les victimes nous protégeons les victimes et réprimons les violeurs.

Ils se détestent  à mort et ça 1436 ans que cela dure nous sommes solidaires.

Ils méprisent leurs pauvres nous donnons aux nôtres les moyens de sortir de leur pauvreté.

Ils ont fait des noirs et des captifs une vulgaire marchandise et nous en les avons donné leur liberté.

Ils pratiquent des mariages pédophiles et nous faisons de nos enfants des phares pour éclairer l’avenir.

Ils relèguent leurs femmes nous émancipons les nôtres.

Ils ont peur de s’ouvrir au monde nous sommes en quête permanente d’ouverture.

Ils font du Coran leur seul livre nous nous nourrissons de millions de livres.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

NB Ce post ne vise que les musulmans qui s’y reconnaissent