Archives du mot-clé terrorisme musulman

Non M. Trump, le terrorisme n’est ni sunnite ni chiite, il est dans l’ADN de l’islam

Ils vont tous fêter le même ramadan, islamistes, fondamentalistes, intégristes, musulmans modérés, musulmans radicaux, chiites, sunnites, djihado-terroristes, salafistes, wahhabites, que des appellations multiples pour nommer l’islam.
Il n’y pas de ramadan pour les uns et un ramadan pour les autres. Tous unis dans le respect absolu de ce pilier fondamental de leur religion. Ils ne font pas de différence entre eux quand il s’agit d’accomplir leurs devoirs cultuels nous devons en faire autant.

Il n’y a pas de musulmans par conséquent à toutes les sauces, il y a une seule sauce pour tous les musulmans. Un seul Coran pour tous, une seule divinité Allah à vénérer, un seul homme Mahomet pour modèle unique et une seule religion à suivre l’islam.

Contrairement aux idées reçues l’islam ne s’accommode pas ils doivent tous s’y accommoder sinon ils ne sont pas musulmans et les non-musulmans doivent en payer le prix comme à Manchester, Paris, Nice, Berlin , Londres, Bruxelles et Madrid, Bali, Bombay et New York autrefois.

Toute manoeuvre laissant croire que le terrorisme est lié à telle ou telle obédience est une vue de l’esprit bien pire encore une apologie de crimes contre l’humanité.

Donald Trump qui n’a fait que brasser du vent pendant sa campagne électorale se ment à lui-même, à moins qu’il n’ait endossé les habits infâmes de l’innocence de l’islam orthodoxe que sa protégée saoudite en est le fer de lance moyennant un cachet de plus de 400 milliards de dollars en voulant faire endosser la responsabilité des attentats terroristes au seul Iran alors que le terrorisme est consubstantiel à l’islam.

Aucune organisation terroriste n’est au service de l’Iran elle est au service de l’islam. Celui qui la nourrit idéologiquement, la conditionne mentalement et l’incite à semer l’effroi dans le coeur des infidèles moyennant sa rétribution dans l’au-delà fantasmé par un délirant psychopathe du nom de Mahomet

Les attentats de Bruxelles sont l’oeuvre de l’islam et les musulmans en sont les coauteurs!

Les laudateurs abjects de l’islam de paix vont encore nous seriner que l’islam est étranger au malheur qui vient de frapper nos amis belges et pousser l’indécence  jusqu’à le faire passer pour la vraie victime et que les morts et les blessés  ne sont que les dommages collatéraux  des attentats dont elle était la principale cible et qui visent à le salir et le discréditer.

La vigilance est de mise et on ne doit pas céder à l’angélisme des profanateurs professionnels de la mémoire des victimes de l’islam. Ils ne sont rien d’autres que des apologistes de crimes contre l’humanité,  des agents de la propagande islamique dont la finalité est d’anéantir l’humanité non-musulmane,  et avocats zélés de leurs  frères djihadistes qui plongent le monde dans l’horreur indicible  comme aujourd’hui à Bruxelles.

Comme à l’accoutumée ils ne vont pas manquer de brandir comme sur LCI au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 leurs versets de paix et de respect de la vie humaine,  mais ils ne doivent plus tromper personne, car ces versets  sont d’une part contredits et abrogés  par d’autres qui portent en eux tous les germes destructeurs de l’humanité et d’autre part ils sont une grosse couleuvre qu’ils veulent faire avaler à l’opinion publique de plus en plus réfractaire et hostile à l’islam.  Une fable mahométane.

C’est l’islam qui appelle à la mort des infidèles et remplit de haine le coeur des siens.  C’est lui qui arme la main de leurs frères djihadistes et qui fait d’un voyou un monstre d’inhumanité et une bombe humaine. Ce sont des musulmans qui mettent en péril la pérennité de l’humanité.

L’islam ordonne et les musulmans exécutent.

En se proclamant de lui, ils sont  tout autant coupables que les leurs qui mettent en musique les préceptes coraniques.

Leur silence et leurs dénégations pathétiques  quant à la haute toxicité de leur bolet de Satan islamique sont autant d’aveux  de culpabilité et les preuves morales de leurs implications directes dans les plus de 30 000 attentats terroristes  depuis le 11 septembre 2001.

En faisant le choix de la voie de l’islam et d’y rester,  ils doivent assumer les crimes des leurs qu’ils sont tenus de leur venir en aide et les soutenir, comme couvrir leur cavale de Salah Abdeslam à Molenbeek par exemple, victimes ou coupables,comme leur enjoint leur modèle Mahomet, ce prophète du carnage, de la terreur, de la perversion morale, du racisme, de l’antisémitisme, du pillage, de l’intolérance, du nombrilisme, et du crime contre l’humanité.

Abjurer l’islam, faudrait-il qu’ils soient lucides,  dotés d’esprit critique, rationnels,  jouissant de leurs facultés de  discernement et se comportent en êtres raisonnables et raisonnés, pour y arriver, et encore moins le courage et la volonté de le faire.  L’islam a tué chez eux le sens de valeurs  humaines  et du respect de la vie et a anéanti leurs facultés de résilience.  Faisant de la résignation le chemin de la félicité et de la mort un idéal de vie.

Le vrai musulman est celui qui ne s’oppose pas aux injonctions divines et doit les appliquer à la lettre et quand bien même elles pourraient le heurter il n’est pas en droit de faire jouer sa clause de conscience dont il est de surcroît dépourvue. Que ce soit mal ou bien, il n’a pas à décider de de ses choix en son âme et conscience, Allah sait mieux que lui ce qui lui convient même si ce n’est pas à son goût : »Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vus aimiez quelque chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas »( S. 2, V. 216 ). L’humain est ignorant de tout et Allah omniscient et Audient.

On ne peut imaginer l’émergence d’un humain dans un environnement négateur du libre-arbitre et de la néantisation de l’être.

Le musulman doit être un bon  serviteur et un parfait exécutant des ordres,  il n’a pas à comprendre le sens du message ni en mesurer les conséquences sur lui et son entourage.  S’il ne veut pas subir le sort réservé aux mécréants,  il n’a point de salut que dans l’obéissance  (S. 8.V.13).

Quelle que soit la gravité de son acte, il n’a pas à en assumer la paternité.  Il a l’absolution et l’immunité  d’Allah.  Il peut avoir commis les crimes les plus abominables,  il est épargné par le jugement d’Allah : »Ce n’est pas vous qui les avez tués, mais c’est Allah qui les a tués ».  (S.8, V.17)

On peut en déduire ainsi quand un terroriste musulman pose une bombe dans une gare, ce n’est pas lui qui l’a fait, c’est Allah en personne qui l’a fait.

Ainsi, il est permis  d’en déduire en toute logique coranique que c’est lui qui est le véritable poseur des bombes ce de jour à l’Aéroport de Bruxelles et la station de métro de Molenbeek. pour un bilan provisoire de 34 morts et 198 blessés.

En résumé, Allah est un terroriste autoproclamé, qui a la franchise de ne rien cacher sur sa nature ultra-violente et ses pulsions meurtrières, contrairement à ses esclaves qui ne sont ni  responsables ni coupables.Ils s’effarouchent dès qu’ils sont mis en cause  et nient tout en en bloc en dépit de toutes les preuves qui les accablent.  Ils sont comme ça sinon ils ne sont pas musulmans. Ils  sont   persuadés que le mensonge n’est pas mensonge quand ils se le répètent d’abord à eux-mêmes, et plus il est gros, grotesque et grossier, plus ils sont convaincus qu’il est vérité et qu’ils peuvent la rendre ainsi opposable à autrui qui doit l’accepter en l’état pour ne pas froisser leur bonne foi.

Elevés dans la culture de la falsification de l’histoire,de l’affabulation et de l’imposture, ils n’acceptent pas la contradiction et la vérité des faits et quand ils se font attraper le couteau de boucher à la main et la victime agonisant à leurs pieds baignant dans une mare de sang,ils clament leur innocence et crient au complot.

Eternelles victimes, mais de leur propre mauvaise foi, de leurs délires hallucinogènes dus à leur intoxication quotidienne par leur bolet de Satan  et de leur idéologie criminogène.

Les attentats du 13 novembre sont l’oeuvre des juifs, parole d’un musulman

Que deviendraient les musulmans sans leur bouc-émissaire juif ? Je dis bien juif et pas sioniste. Ils sont vraiment incorrigibles et inénarrables. Ils les auraient inventé rien que pour leur servir d’écran de fumée pour dissimuler la vrai visage de l’islam.

A chaque fois que l’islam fait parler la poudre et plonge le monde dans l’horreur et fait jubiler de joie les musulmans qui se s’enivrent à l’occasion de la pisse de chameau, leur élixir préféré, tels des djinns sortis de leur boîte assènent à qui veut bien tendre l’oreille à leurs élucubrations hallucinatoires que l’islam est la première victime des attentats terroristes fomentés en réalité par le juif, cet éternel ennemi juré.

Toujours fidèles à leur serment complotiste, ils sont plus que jamais convaincus que la Nuit de Cristal parisienne du 13 novembre 2015 est l’oeuvre des juifs. Le doute n’est pas permis, le musulman est lui-même l’incarnation de la certitude, les attentats ont eu lieu comme par hasard la nuit du vendredi, au début du Shabat à une heure où il n »y a aucun juif qui traîne sa kippa dans les rues de Paris. Tout prouve que les vrais cerveaux ne peuvent qu’être que des juifs, car les musulmans ne sont que des brillants sous-fifres, des pions hors pair manipulables et influençables, la preuve il n’y a pas de victimes juives. Le même discours délirant et éclatant de vérité toute musulmane, dans le sens de fabulation, que pour les attentats du 11 septembre 2001. I besoin de le prouver ils sont musulmans, leur parole est en elle-même une preuve irréfutable. Il leur suffit de dire que l’islam est innocent et blanc comme Mahomet, le père naturel d’Adolph Hitler et de Marc Dutroux, pour que l’on prenne ça pour une vérité coranique, ce fameux brulot qui rend licite le mensonge et prohibe la vérité.

Dans l’islam c’est tu mentiras toujours si tu veux gagner tes galons pour jouir après ta mort des faveurs des 72 prostituées d’Allah, ce dieu-maquereau et rabatteur de pigeons en manque de plaisirs charnels, ce sont bien des juifs qui ont organisé ces attentats et les exécutants sont des faibles d’esprit envoyés à la mort par ces diables de juifs.

L’honneur de l’islam est sauf et les musulmans n’ont pas à endosser la responsabilité des crimes initiés par les juifs dans le seul but de défigurer la religion d’amour et du respect de la vie humaine qui enseigne aux musulmans d’aimer les non-musulmans autant que ses frères musulmans. Autrement dit ils se tuent entre eux par amour et tuent les non-musulmans toujours par amour.

Par conséquent ce n’est jamais la faute à l’islam, c’est la faute aux comploteurs juifs jaloux des succès scientifiques et technologiques des musulmans qui raflent tous les prix les plus prestigieux chaque année de la bêtise humaine et sans rivaux dans la barbarie humaine.

Nul doute que tant que les musulmans l’affirment, l’islam ne peut être que la première victime d’une machination diabolique que seuls les juifs en sont capables. La grande mosquée de Paris elle-même a jugé opportun de garder le silence pour témoigner de son indignation sur des actes qui font du mal surtout à l’islam et aux musulmans à l’innocuité légendaire. Après tout Daech est bien une créature juive.

Ne demandons pas aux musulmans de compatir pour des victimes assassinées non pas au nom d’Allah, mais au nom de Yahvé. Nous n’avons pas l’acuité auditive des musulmans, c’est pourquoi nous avons confondu Allah avec Yahvé.

Cessons de calomnier et d’accabler cette si belle et sublime religion agréée par cette merveilleuse divinité connue pour son caractère anxiogène, ses talents de navigateur à courte vue et son enseignement à contre-courant de la marche du train de l’humanité, une véritable machine à remonter le temps et le figer dans la météorite noire de la Ka’aba, qui témoigne de la nature foncièrement fétichiste de l’islam.

Avec les esclaves d’Allah, les preuves ne sont pas des évidences, leur parole se suffit d’elle-même.

Jamais les musulmans ne se plieront à la manifestation de la vérité avérée et incontestable. Aux faits ils opposent leur diarrhée nauséabonde et antisémite.

ps cet article est inspiré des échanges entre musulmans d’apparence modérée que j’ai entendus dans une brasserie parisienne.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 l’islam est en guerre totale contre le reste du monde

J’ai rêvé cette nuit que toutes les mosquées de France vont dédier leurs prières de ce vendredi au 14 e anniversaire de la commémoration de la mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001 commis au nom d’Allah Akbar et accueillis dans la liesse générale dans les pays musulmans et notamment dans les territoires palestiniens.

http://www.ina.fr/video/1819417017107

Mais ce n’est qu’un rêve qui est pour eux un cauchemar. Ils ne vont pas gâcher leur joie d’avoir plongé les non-musulmans dans l’effroi pour si peu et de condamner un acte de grande bravoure et conforme aux prescrits coraniques.

Un musulman ne compatit jamais pour les victimes de l’islam. Si la victime est musulmane elle retrouvera son assassin au paradis. Allah est juste et équitable, il rend justice aux innocents musulmans tués dans son sentier et récompense les assassins qui tuent dans son sentier. Quant aux victimes non-musulmanes, ils n’échapperont aux feux de l’enfer car elles n’avaient qu’à se plier à sa volonté et devenir ses esclaves pendant qu’elles étaient encore en vie. L’insubordination à Allah est bien plus mortelle que les crimes contre l’humanité commis par des musulmans.

Allah est seulement juste avec son troupeau de moutons qui peuvent se muter en fauves féroces pour les besoins de sa cause. Ben Laden est un héros à ses yeux et il aura le droit aux prébendes promises.L’Abbé Pierre qui a secouru les nécessiteux dont de nombreux musulmans et qui a consacré toute sa vie au bien-être de tous les hommes finira en enfer car il avait fait le mauvais choix de ne pas vendre son âme à Allah.
Autant être criminel et terroriste dans l’échelle des valeurs de l’islam que d’être un bienfaiteur de l’humanité dans son ensemble.

Les 19 auteurs des attentats du 11 septembre dont 15 saoudiens devraient être en train de jouir comme il se doit des agapes d’Allah. Vin et sexe à gogo pour des gogos mais des gogos prêts à tout faire péter pour toucher leur Graal.
Tant que cette idéologie continue à exalter et sanctifier les pulsions mortifères et lubriques des siens, et de condamner l’amour du prochain et le respect absolu de la vie humaine, le terrorisme continuera à frapper l’humanité et les vocations ne cesseront pas.
Avec toutes les masses musulmanes endoctrinées du berceau jusqu’à la mort et qui n’ont guère d’autres horizons que les illusions d’un monde meilleur après la mort, Allah possède un vivier inépuisable pour ses futurs candidats au terrorisme dont Mohmed Merah fut l’une de ses recrues. S’il était non-musulman serait-il devenu le monstre qu’il fut ?

Effectivement tous les musulmans ne sont pas les ennemis de l’humanité, mais 100% des ennemis du genre humain sont des musulmans. La réalité des faits devrait faire donner à réfléchir aux musulmans, mais un musulman qui réfléchit n’est plus musulman.

C’est pourquoi, il ne faut pas rêver de voir les musulmans dénoncer les actes de terrorisme des leurs dont ils se font souvent les avocats mais cauchemarder qu’ils les fassent passer pour des victimes pour blanchir l’islam qui est et reste le plus grand creuset idéologique du terrorisme de toute l’histoire humaine.

Mr F. Hollande, la France n’a rien à faire à la marche contre le terrorisme à Tunis

S’il y a une marche à organiser contre le terrorisme c’est soit en Syrie soit en Irak en proie au quotidien au Tsunami terroriste cosmopolite musulman instrumentalisé par ceux-là mêmes qui vont se produire sur la scène tunisienne en jouant une nouvelle adaptation de la vierge effarouchée le dimanche 28 mars à Tunisie, ce n’est certainement pas en Tunisie le premier pays au monde producteur du terrorisme et du djihad du sexe dans la voie d’Allah.

Quant au fameux massacre du Musée du Bardo du 18 mars 2012 c’étai un acte motivé par une forte arrière-pensée raciste de nature idéologico-théologique. Il visait des touristes occidentaux ces mécrus qui viennent souiller cette terre d’Allah selon Ennahdha qui souhaite les remplacer par des touristes halal.

On peut effectivement se demander si ces malheureux touristes abattus lâchement par deux tueurs formés à l’école tunisienne de la haine du non musulman étaient des orientaux même si la culture n’est pas leur pisse de chameau il est peu probable que l’attentat ait eu lieu.

Le choix des victimes n’était pas le fruit du hasard. Les assaillants bons musulmans tunisiens avaient pris pour cibles ceux que le Coran appelle les infidèles et dont il recommande l’extermination ( S. 4 les femmes ( al Nissa), V. 74, 75, 76, 77, 84, 89, 90 et suivants).

La tenue d’une telle manifestation dans un pays gouverné par les agents du terrorisme djihadiste est une offense grave à la mémoire des victimes de la barbarie musulmane de par le monde d’une part et d’autre part un nouveau Munich 1938. Comme si l’Occident organisait avec les nazis des manifestations contre les pogroms à Nuremberg au lendemain de l’adoption par le Reichstag des lois raciales visant à exclure les juifs de la citoyenneté  allemande et consolider  l’arsenal génocidaire hitlérien.

Plutôt que d’exiger de la Tunisie devenue une terre de djihad au lendemain de son cirque vaudevillesque  révolutionnaire de nettoyer ses écuries d’Augias encombrées et infestées par par des montagnes de crottins contaminés se couvre une nouvelle fois de honte et de déshonneur en volant au secours de ses ennemis leur offrant l’occasion de se refaire une virginité à bon compte.

Cette marche n’est rien d’autre qu’une marche d’adoubement du terrorisme djihadiste et symptomatique de la décadence et de la capitulation de l’Occident . F. Hollande et Ghannouchi côte à côte pourquoi pas ne pas y convier pendant qu’on y est Daech, Boko Haram, la Qaïda, les Frère musulmans ? Mais comme le cynisme tunisien n’a pas de limite ils vont mettre en tête du cortège leurs mentors idéologiques et leurs bailleurs de fonds, turcs, qatariens et saoudiens.

On ne combat pas le terrorisme en Occident et on le soutient en Tunisie en défilant avec ses maîtres d’oeuvre sous la bannière de l’islam.