Chez toi je t’impose ma loi et chez moi tu te soumets à ma loi

Chez toi, je t’impose mon mode de vie et si tu le refuses, grand mal te fasse.

Chez moi, tu es tenu au respect absolu de mes us et coutumes, et tout comportement fautif est la preuve de ton mépris pour mes valeurs, qui sont autrement plus pures que les tiennes.

Tu m’accueilles chez toi et tu t’adaptes à moi, bannissant le porc et le vin de ton repas, tu viens chez moi tu manges halal comme moi.

Nos femmes se voilent chez toi et les vôtres quand elles sont chez moi au pays elles font comme nos femmes.

Quoi qu’il en soit les non-soumis à leur dogme partout où ils se trouvent ils ne sont nulle part chez eux.

Quand ils voyagent en Occident les Saoudiens par exemple peuvent aller où ils veulent, un non-musulman n’est pas libre de circuler chez eux comme il l’entend ni emprunter les mêmes axes routiers que les musulmans. la pratique des autres religions y compris chez soi sur leur territoire. Ils financent à tour de bras les constructions des mosquées en Occident mais farouchement opposés aux présences des églises et des autres lieux de culte chez eux.

En 2010, le département d’État américain a déclaré qu’en Arabie saoudite, « la liberté de religion n’est ni reconnue ni protégée par la loi et est dans la pratique sévèrement limitée »et que « les politiques gouvernementales continuent d’imposer de grandes restrictions sur la liberté de religion.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_l%27homme_en_Arabie_saoudite

Les musulmans peuvent se rendre sur tous les lieux de culte chrétien mais la réciproque n’est pas vraie.

Partout où ils sont, ils ont les mêmes droits que les citoyens de leurs pays d’accueil et chez eux ils discriminent et ostracisent les non musulmans.

En Occident les musulmans dans le cadre des élections de leurs pays d’origine pour les mouvements fascistes, suprémacistes et racistes de chez eux et fustigent les électeurs occidentaux qui votent pour des partis qu’ils jugent racistes parce qu’ils défendent leur territoire et leur identité nationale.

Ils sont les premiers à profiter des libertés politiques et religieuses en Occident mais ils votent chez eux contre ces mêmes libertés.

Etant persuadés que leur religion est la vérité faite culte, il ne peut être question pour eux de leur accorder un statut équivalent à l’islam sous peine de le rabaisser et de commettre un crime de lèse-majesté. Comme si on traitait avec les mêmes égards un un maître et son domestique.

Il n’y a de loi pour eux que la loi de l’islam, toute autre loi qui n’est pas issue du Coran n’a pas être respectée et surtout n’a pas lieu d’être. C’est à leurs pays d’accueil de prendre en compte la spécificité de leur loi et sa supériorité intrinsèque sur les lois de leurs assemblées.

Ce que leur Coran ordonne la justice des pays démocratiques ne peut le condamner.

Ils veulent jouir des privilèges du prince parce que leur satané divin leur a mis dans le crâne que le monde est à leurs babouches.

Partout où ils sont ils se comportent en conquérants faisant parler la poudre si besoin est pour détruire le mode de vie des « mécréants » qui sans eux ils ne seraient pas en train de jouir des progrès de la modernité.

Musulmans, si votre chemin était le bon vous n’auriez pas raté le train du progrès humain

Sourate 1, verset 7 le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. »
Des questions pour les musulmans, en quoi votre chemin est le vrai et celui des autres est faux ?
Qu’ont-ils fait de si graves les Juifs pour essuyer le courroux de votre Dieu qui n’est pas en plus le leur ?
Où est le mal de ne pas avoir cru en lui, ne juge t-on pas les hommes sur leurs actes et non pas sur leurs croyances ?
Ce qui importe n’est-ce pas leur contribution aux biens communs de l’humanité plutôt que leur allégeance à votre divin.
Ce n’est pas un crime de ne pas adorer le même divin que vous.
Il a fait de vous ce que vous êtes et tant mieux pour eux s’ils n’ont pas été bénis par ses bienfaits.
Il semble qu’au vu de vos performances respectives il n’y a pas photo entre vous.
100% des inventions sont leur fruit.
Des chiffres qui devraient vous ramener à la raison et vous faire toucher du doigt la fausseté de votre jugement.
N’est pas dans le mauvais chemin celui que vous croyez c’est plutôt celui qui croit que le sien est juste et vilipende autrui de ne pas suivre sans discernement le même berger que lui.
Si les hommes ont fait le choix d’un autre chemin que le vôtre de quel droit vous leur jetez l’opprobre au point que vous appelez de toutes vos forces votre Dieu de vous épargner les affres de leur chemin ?
Si vraiment votre chemin est le top du top que faites-vous donc chez eux ?
On ne vit pas chez les « impurs » sans risquer d’être contaminés par leurs « impuretés. »
Sans la technologie des Juifs et des « égarés » qu’en serait-il advenu de vous aujourd’hui ?
Etes-vous posés la question si le secret de leur réussite n’est pas justement dans leur incroyance en islam ?
Apparemment plus les hommes ne sont pas contaminés par le virus de l’islam mieux ils s’illustrent sur le front du progrès humain.

Ce n’est pas faute pour moi d’avoir alerté les Tunisiens sur l’extrême nocivité de l’islamisme

DEUX VISIONS DU MONDE DIAMETRALEMENT OPPPOSEES  S’AFFRONTENT SUR LE THEATRE TUNISIEN. Savent-ils que l’avenir de leurs femmes, dont le statut est leur fierté nationale, est absolument tributaire de ce scrutin ?  Est ce que c’est le but recherché quand toute la Tunisie s était levée comme un seul homme pour l’affirmation de sa dignité et de son indignation contre les abus des privilèges dont le premier ministre de transition se gave comme jamais ?

Il est du devoir de chaque Tunisien d’exercer son droit de vote qui est sa seule arme pour endiguer le fléau islamiste et faire de son pays une nouvelle Carthage qui n est pas un mythe comme l’Umma, elle est une réalité et quelle réalité ! Savent-ils qu ils ont les héritiers de l’une des plus belles et plus riches civilisations humaines ?  SAVENT ILS QU ILS FONT PARTIE D’UN DES PEUPLES LES PLUS CIVILISES AU MONDE DE PAR LEUR HISTOIRE PASSEE, LA VRAIE PAS CELLE QU’ILS SUBISSENT DEPUIS 1400 ANS ? Un peuple de l’histoire devenu à cause du virus arabo-musulman la risée de l’histoire.

La Tunisie terre de civilisation, patrie d’Hannibal, d’Ibn Kahaldoun, de Saint Augustin, de 3 Papes et de tous ces hommes et femmes qui font sa gloire, ne doit pas devenir une terre de barbarie et une vassale wahhabite.

Votre combat, notre combat à tous, n’est pas seulement politique, c est un combat pour la sauvegarde et la pérennisation de nos valeurs d égalité, de liberté, de fraternité, de paix universelle,de compréhension mutuelle. C’est un combat pour la démocratie, les droits de l’homme, la laïcité qui n’a jamais été l’ennemie des religions bien au contraire. C’est un combat pour le respect de la vie humaine, la tolérance et les libertés de cultes et de conscience. Notre combat à tous n est pas que Tunisien, il est universel. Comme leur impérialisme religieux qui se propage aux quatre coins de la terre au nom du djihadisme islamique représenté en Tunisie par le Kaiser des caniveaux Ghannouch R. pionnier du terrorisme islamique et son acolyte et sulfureux personnage A. Mourou.

Ce combat est un combat de la civilisation contre la barbarie. Hitler a échoué dans sa conquête du monde, les islamistes et leur utopie cosmique ( l islamisme modéré est une vue de l’esprit) y parviendront si nous ne créons pas ce cordon sanitaire pour protéger la Démocratie, la souveraineté nationale et l intégrité territoriale du pays.

Article daté du 10 mai 2011.

Dr Salem Ben Ammar

Musulmans, l’enfer vous y êtes déjà !

J’attends toujours qu’un musulman modéré, avisé et lucide s’il valide le verset qui consacre la supériorité absolue du musulman sur le non-musulman. Est-ce que les hommes sont ce que leurs mérites témoignent d’eux ou est-ce que l’islam leur fait croire ?
Pour les musulmans tous les non musulmans finiront en enfer comme s’ils n’y sont pas eux-mêmes déjà, un homme comme l’Abbé Pierre n’échappera pas à ce « triste » destin malgré tout ce qu’il a fait  pour ses semblables dont eux-mêmes.
Son péché est d’avoir fait le choix de la « mécréance ». Il lui est impardonnable de ne pas avoir saisi l’opportunité de devenir le musulman qu’il aurait dû être. Ils se font juges de notre liberté de culte et de convictions quel que soit le bien qu’on leur ai fait.
Tous ces centaines de milliers d’hommes dont de nombreux musulmans sauvés de la misère et de la détresse sociale et personnelle par l’Abbé Pierre comptent pour une pisse de chameau car pour eux ce qui fait l’homme ce n’est pas son action en faveur de ses semblables mais de faire le mouton devant Allah.
Allah n’attend pas des siens qu’ils s’impliquent corps et âme dans l’amélioration de leurs conditions de vie et celles des leur semblables il n’en a cure, c’est de la semence plantée au ras du sol balayée par le vient de Sirocco.
Ses mots d’ordre,ne fais point le bien pour le bien comme ces mécréants tu n’auras ni grâce ni faveur mais soumets-toi à Allah et les portes de son grand bordel te seront grandes ouvertes. Construit des mosquées, paye de ta personne et de tes biens pour sa gloire et grandeur et tu auras la vie éternelle.
Ne fais pas ce que fait l’Abbé Pierre même si des musulmans en sont bénéficiaires tu subiras le même sort que les « infidèles »
.
Et si tu viens en aide à un incroyant ce n’est pas soulager sa souffrance et atténuer le fardeau de sa vie misérable c’est pour l’amener dans la voie d’Allah.
La vie future n’est pas celle qui se conjugue avec la vie terrestre et la pérennité de l’écosystème, fais de ta vie un don pour Allah, ne vis que par et pour lui. Et pour sa cause fais-en une arme de destruction massive et tu seras comblé de ses faveurs.
Applique à la lettre les commandements coraniques et ne prend pour modèle nul autre que Mahomet.
Tu n’as qu’une pensée c’est celle que j’ai pensée pour toi qui est emballée dans le livre qui ne tolère ni doute ni questionnement.
Après on s’étonne pourquoi ils en sont là aujourd’hui.

Honte à cette députée Insoumise qui refuse de prononcer « Vive la France »

« Vive la France » et « la France éternelle »  dans la bouche d’un de Gaulle et d’un Jean Moulin n’a certainement pas la même intonation que dans la bouche de Mélenchon, de Sarkozy et de Hollande.

Il y a « Vive la France » pour faire croire qu’on l’aime pour abuser de la crédulité de son peuple, il y a « Vive la France » qui sort des tripes, cri d’amour pour un pays qui vit en nous et qui coule dans nos veines. Un « Vive la France » qui veut dire je serai toujours là pour toi, je me battrai pour toi  et quel qu’en soit le prix à payer pour que tu restes debout et fière à tout jamais.

Qu’une élue de la République issue de la diversité avale sa langue pour prononcer son « vive la France » j’en ai rien à fiche d’elle et cessons de lui tendre le crachoir. Il faut simplement lui rappeler que c’est grâce  à « Vive la France » qui écorche sa langue qui a fait de toi ce que tu es aujourd’hui et que de l’ombre tu es passée à la lumière. Et cerise sur le gâteau et même dans tes rêves les plus fous tu ne t’es jamais imaginée mériter des honneurs de la République pour présenter un peuple dans lequel tu ne te reconnais pas. Grâce à ton mentor Mélenchon tu as touché ton Graal inespéré pour devenir une faiseuse des lois faute d’être une faiseuse de roi.

https://www.sudouest.fr/2017/06/23/video-une-deputee-des-insoumis-rechigne-a-dire-vive-la-france-et-suscite-une-polemique-3558510-710.php

Nombreux sont les Français voire aussi des étrangers qui ont l’amour de ce pays en eux et qui n’ont pas la chance de siéger au Palais Bourbon et qui sont au moins autant méritants que toi. C’est la République ingrate et aveugle qui doit être déférée devant le tribunal de l’histoire. Il est vrai aussi que le vrai amour pour la partie a besoin d’actes et pas de paroles. Mais quand on soutient les nique la France il est difficile de croire que l’on ait de l’amour pour elle. Elle n’a pas besoin d’être aimée elle exige de tous ceux qui vivent sur son sol de la respecter.

Une femme inconnue du grand public et désormais médiatisée par la fachosphère parce qu’elle a créé juste un buzz avec une verrue sur la langue.

Le wahhabisme au service du nouvel ordre mondial

9 septembre 2012, 08:21 ·
Le drame que vivent actuellement les peuples tunisien, syrien, libyen, yéménite, égyptien, n’est pas inhérent à ces peuples, il concerne les peuples du monde entier.

Ils sont victimes d’enjeux géostratégiques, géo-impérialistes et géo-économiques qui les dépassent et dont ils ne sont qu’une quantité négligeable. Aucun peuple au monde n’est à l’abri n’est en droit de dire, cela n’arrive qu’aux autres. Quels autres justement alors que l’autre c’est aussi soi.

Quand la terreur islamiste a déferlé sur l’Algérie avec la complicité active de la Maison Blanche, personne ne s’est souciée du sort du peuple algérien. Plus de 300 000 et des centaines de milliers de blessés ainsi que le traumatisme de tout un peuple dans l’indifférence criminelle de la communauté internationale. F. Mitterrand s’indignait par la rupture brutale du soi-disant processus démocratique en Algérie qui n’était rien d’autre que son processus de wahhabisation que les patriotes algériens avaient su enrayer enrayer au prix de nouvelles années de braise .

Curieusement, malgré les appels de mise en garde réitérés des algériens meurtris par la terreur wahhabite, on a fait comme si la tragédie algérienne n’avait jamais existé et qu’elle relève d’un pur fantasme. ce qu’il ne l’est pas, c’est que si l’Algérie n’avait pas résisté farouchement au wahhabisme, il y a tout au lieu à penser qu’il y longtemps qu’un pays comme la Tunisie aurait pu tomber sous son colonial. à leurs amis tunisiens et autres.

L’indifférence et la politique de l’autruche restent les meilleurs alliés de la wahhabisation du monde arabophone. Il est plus que temps de tirer enfin la leçon des 20 ans d’une guerre qui ne dit pas son nom mais qui n’est pas une guerre civile, elle est une guerre anti-coloniale. Celle-là même qui menace dangereusement les pays du Printemps arabe comme les qualifient les stratèges de la Maison Blanche, passés maîtres dont l’art de flatter l’ego des musulmans, leur laissant croire qu’ils sont enfin passés de peuples dominions au statut des peuples majeurs.

Forts de leur connaissance des structures mentales et culturelles de ces peuples, ils savent mieux que quiconque que le meilleur moyen d’endormir leur vigilance et de gagner leur sympathie est de les habiller des habits de lumière. Au lieu d’une attaque frontale et un passage en force comme ils ont voulu le faire en Algérie, ils ont retenu les leçons de leurs échecs passés.
Autrement dit, au lieu de réveiller l’hostilité de ces peuples vis-à-vis de leur pion wahhabite, ils se sont placés en meilleurs amis et alliés de ces peuples afin de pouvoir fixer leurs jalons islamistes sans que l’on y prenne garde. N’hésitant pas à jouer à la mère-poule de ceux qui sont supposés être ses pires ennemis, comme si les anglos-saxons étaient étrangers à l’émergence du wahhabisme depuis 1744.

Les mouvements djihadistes ne sont en réalité que les ennemis de façade des grandes puissances qui savent que le wahhabisme et son corollaire l’obscurantisme est le meilleur atout politique pour maintenir les peuples arabophones en marge du concert des nations. Seul l’abrutissement religieux de ces peuples est garant de leur propre pérennité énergétique et prospérité économique et financière.

Le drame de ces peuples n’est pas seulement la résultante de leur propre histoire arabo-musulmane négatrice des libertés et qui n’est en aucun cas une fatalité contrairement aux idées reçues, il est également mais surtout l’expression d’une nouvelle politique impérialiste dont la finalité première est de dépouiller ces peuples de leurs richesses minérales, gazières et pétrolières.

Avec les anglos-saxons, les W.A.S.P., il ne peut et ne doit y avoir un partenariat gagnant-gagnant. Interdire par tout moyen, tel qu’on le voit en Syrie actuellement, l’accès de ces peuples à l’âge adulte, celui qui fait d’eux des peuples maîtres de leur destin politique et humain avec des dirigeants responsables et patriotes, soucieux des intérêts de leur nation que de ceux de leurs commanditaires.

La stratégie des W.A.S.P. n’est pas diviser pour mieux coloniser, obstruer la pensée de ces peuples en tirant profit de la religion dans sa variante la plus obscurantiste et violente. Wahhabiser pour mieux surexploiter ces peuples, tel est le sens caché de la Realpolitik américaine pour les pays du Croissant arabophone

L’islam est un uniforme mahométan taille unique

Un islamologue aux hadjis algériens : «Méfiez-vous des prédicateurs saoudiens !»

Les « modérés », les nouveaux -nés de l’orthodoxie musulmane enfantés pour les besoins du film les chevaux de Troie de l’islam,  se veulent plus musulmans  que les Wahhabites pour qui l’islam n’a pas de secret en tant qu’héritiers naturels de Mahomet;

C’est comme si un enfant d’une madrassah coranique, école, veut donner la leçon à son imam. Mais un âne ne peut jamais savoir qu’il l’est sinon il ne le serait pas.

La différence entre les deux est qu les versets coraniques coulent dans les veines des Wahhabites, produit de la même culture que Mahomet restée figée depuis la naissance de l »islam. Ils y baignant du lever au coucher et pendant leurs nuits, il est leur drogue quotidienne. Shootées à la parole d’Allah jusqu’à ce qu’ils en perdent la raison. Ils vivent sous son emprise tout au long de leur existence. Ils ne peuvent s’en désintoxiquer sous peine de mort.

mohamed hassan 4 25Adolf Erdogan Illustration by Greg Groesch/The Washington Times

C’est l’islam tel que Mahomet a dessiné aux musulmans et que les mouvements islamistes et leurs deux fers de lance la Qaïda et Daech, créatures abominables du régime saoudien, veulent essaimer partout dans le monde à travers  les mosquées construites à grands frais et plus de 500 000 centres de propagation de la peste islamique, sous couvert de l’apprentissage de la langue arabe et le Coran.

Il est difficile de soutenir la comparaison avec le wahhabisme et sa puissance de feu au propre comme au figuré, sauf que les cons des modérés, pour paraphraser Audiard, ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnaît. Ils sont persuadés que l’islam wahhabite est un islam dévoyé et hérétique, le pire qu’ils sont les seuls à ne pas connaître la définition même du mot islam.

Mais plus on est ignorant plus on se mure dans le bunker de son ignorance et on exhibe ses âneries comme si c’était un trophée gagné haut la main.  Des ignares qui croient tout savoir de l’islam sans jamais avoir ouvert un Coran dans leur vie et si jamais ils s’étaient donnés la peine de lire le Coran dans le texte ils auraient eu le choix entre le wahhabisme et le rejet de l’islam. Car de tous les courants de l’islam, seul le wahhabisme et son dérivé salafiste qui sont le substrat religieux de l’islamisme  appelle à purifier l’islam de toutes les influences extérieures et prône à un retour aux sources originelles. Faire du mode de vie de la société arabe et ses moeurs au temps de Mahomet et ses compagnons la norme commune à tous les musulmans du monde fédérés sous la bannière de l’islam de l’épée

De leur islam qui n’est pas plus vrai que la prophétie de Mahomet sur la fin du monde,  ils en font le vrai islam et se considèrent en droit de dénigrer l’islam tel que Mahomet a légué en héritage aux musulmans.

S’ils veulent être en cohérence avec l’islam immuable et intemporel tel que celui propagé au prix des attentats et à coups de milliards de dollars  par les wahhabites, ils  doivent tirer un trait sur leur islam « modéré » et cesser de s’épancher dans les médias pour jouer leur litanie « de ce n’est pas ça l’islam », sans jamais donner le tempo sur ce que c’est l’islam et en quoi cet islam qui sert de carburant doctrinaire aux poseurs de bombes et les Terminators d’Allah n’est pas l’islam.

Les « modérés »  sont autant dangereux que les terroristes au service du wahhabisme à cause de leur fausse vérité sur l’islam qui enfume l’opinion publique et la rend moins prudente quand à la haute nocivité de cette idéologie mortifère et rétrograde qui veut figer le monde dans la météorite noire de la Ka’aba.

Le terroriste tunisien jamais repenti Rached Ghannnouchi s’est fait un devoir de leur rappeler que l’islam « modéré »  est à la limite blasphémateur. S’ils ne partagent pas son avis il lui suffit de lui prouver en quoi il a tort ?

L’islam est un et indivisible, c’est un uniforme mahométan taille unique. Ni retouches ni réajustements, il est à prendre ou à laisser.