Archives pour la catégorie Israël

La haine du Juif est la deuxième béquille des musulmans après leur vénération de Mahomet

Un ami d’origine tunisienne m’a demandé pourquoi la majorité des Tunisiens toutes sensibilités politiques confondues sont si fascinés par Hassan Nasrallah le patron de Hezbollah, le parti d’Allah ? Je n’en sais pas davantage que lui mais il y a tout lieu à penser que leur vénération de ce personnage qui est pourtant chiite, ennemi juré des sunnites qu’ils sont, est dû au fait qu’il apparaît à leurs yeux comme l’homme qui fait trembler Israël et par conséquent l’aiguillon de leur judéophobie pathologique.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/nasrallah-heros-du-monde-arabe_459680.html

En effet, quand il s’agit d’Israël en tant que visage du Juif qui les obsède et les hante depuis 1437 ans, on est plus sunnite et chiite, on est d’abord dans la haine du juif peu importe les hostilités théologiques viscérales ancestrales qui les opposent, et celui qui est en première ligne dans leur imaginaire judéophobe est bien Nasrallah.

Ce n’est pas par hasard d’ailleurs si l’Iran, Etat chiite, est le pays le plus populaire dans le monde musulman. Justement parce qu’il est celui que leur paraît le plus redoutable ennemi d’Israël et les venger des cuisantes défaites passées.

Qu’ils soient chiites ou sunnites ils s’abreuvent tous à la même source nauséabonde idéologique.

Les uns comme les autres carburent comme des malades au Coran et aux hadiths qui sont aux musulmans ce que fut Mein Kampf aux nazis.

Plus que Nasrallah et l’Iran, leur vrai héros après Mahomet qui avait ouvert le bal des vampires musulmans anti-juifs, est bien Adolf Hitler qui passe pour être la troisième figure de la trilogie musulmane et dont son manifeste judéophobe occupe une place de choix dans leurs bibliothèques.En vénérant Nasrallah, les Tunisiens dont le pays est en train de s’afghaniser à une vitesse-éclair depuis leur révolution fantasmagorique caressent l’espoir de le voir reprendre un jour le flambeau génocidaire d’Adolf Hitler tant adulé par Qaradhaoui, Hassan Al Banna, le grand-père du V.R.P. de l’islamisme djihadiste complet-cravate Tarek Ramadan dont il se veut l’héritier idéologique, et de tous les frères musulmans auxquels l’Occident déroule le tapis rouge et les gratifie de ses médailles d’honneur.

Qaradawi: « Après Hitler, les musulmans puniront les Juifs »

La haine du Juif est leur deuxième béquille psychologique après leur foi dans l’islam d’autant qu’elle en est le corollaire dogmatique. Il n’y a rien d’étonnant avec la montée vertigineuse du fanatisme et du bigotisme en Tunisie à ce que la majorité des Tunisiens soient des fervents admirateurs de Hassan Nasrallah. Après tout il est musulman comme eux, professant les mêmes articles de foi qu’eux, il n’est ni athée ni juif.Il craint Allah et tue pour lui. Aussi il symbolise à leurs yeux l’homme redouté par Israël, celui qui libérera peut-être un jour Al Qods. Une idole qui nourrit leurs sentiments de revanche et vengeance. Celui qui appliquera la Loi de Talion. Coiffé de l’aura de l’épée de l’islam,seif al islam, pour châtier les Juifs conformément aux injonctions d’Allah tellement obsédé par leur « anéantissement » (S.8, V.17) et de Mahomet qui s’est enivré de leur sang, s’est repu de leur chair et violé leurs femmes : « Vous combattez les juifs et aurez le dessus sur eux de sorte que la prière pierre dira : ô musulman ! Voici un juif caché derrière moi.. viens le tuer ». (rapporté par al-Boukhari, n° 3593).
D’après le même Ibn Omar Mahomet a dit : « Les Juifs vous combattront et vous aurez le dessus sur eux au point que la pierre dira : ô musulman ! viens tuer ce juif qui se cache derrière moi ».

En toute évidence, la « cause » palestinienne n’est qu’un faux prétexte pour eux, car elle n’est qu’un exutoire de leur haine du juif.

Aux Tunisiens qui font de la calomnie une arme pour m’achever

Si je devais tendre à chaque fois l’oreille aux rumeurs qui courent sur mon compte, j’aurais de quoi remplir une encyclopédie que j’aurais monnayée pour assurer mes arrières et enrichir les potins des cafés de natte tunisiens.

Paraît-il qu’en de nombreux tunisiens, qui m’en veulent pour mes écrits peu tendres et au goût très amer  sur leur prophète de l’ignominie et la barbarie et leur religion infâme et abominable sont convaincus que je suis à la solde d’Israël. Après tout cela n’a rien d’injurieux et diffamatoire en ce qui me concerne, quand on sait que les dirigeants palestiniens préfèrent se faire soigner dans les hôpitaux « sionistes » que les leurs.

Au moins ils me reconnaissent une vertu rare chez eux c’est mon immunité contre le virus de l’islam. Contrairement à eux, je suis un sujet sain. Il est difficile pour eux d’en dire autant avec un corps gangrené par le djihad du sexe , du terrorisme, de l’antipatriotisme, l’obscurantisme, le fanatisme, le fatalisme, le défaitisme, l’inculture, la fainéantise, la haine de soi et de l’autre, l’ignorance et l’archaïsme.

Si ces colporteurs ont des preuves de leurs assertions qu’ils les rendent publiques et je leur offrirais un séjour sans eau ni vivres dans le désert de leur Arabie satanique pour tester  leur esprit de combat dans des situations extrêmes.

La calomnie ne grandit pas son auteur, elle le rabaisse et le tue à petit feu à cause de la jalousie qui le ronge et le mine. La lâcheté d’un homme se mesure à l’aune de la calomnie propagée sur celui qu’il ne peut atteindre par l’intelligence et le verbe franc et argumenté.

Je n’ai que mépris et dédain pour ceux qui pensent m’abattre en répandant la crasse qui les étouffe sur mon compte.

Quand on est pas capable d’escalader les sommets de la montagne, on hurle son désespoir comme un putois puant. Pauvres Tunisiens qui ont fait de leur si beau pays en l’espace de 58 mois une nouvelle Somalie. Trop occupés à jeter la pierre sur autrui plutôt que de balayer devant leurs portes obstruées par des montagnes d’ordures nauséabondes qu’ils vomissent comme un cracheur de feu. Espérons qu’ils sauront méditer sur le sens de cette citation de Pierre-Claude-Victor Boiste qui leur va comme un kamiss afghan: « Les inférieurs, en quoi que ce soit, se vengent par la calomnie et la médisance. »

Pourquoi les musulmans ne condamnent jamais les crimes contre l’humanité de leurs frères djihadistes

Funérailles du bébé palestinien tué par des extrémistes juifs, le 3 août 2015 dans le village de Douma en Cisjordanie

Les juifs de tous bords descendent dans la rue pour condamner vigoureusement et sans réserve les actes inqualifiables et innommables de leurs extrémistes comme ils viennent d’en faire la démonstration suite à la mort d’un bébé palestinien brûlé vif dans l’incendie criminel de sa maison par des brebis galeuses radicales  israéliennes.  Un crime qui a plongé l’opinion publique et les autorités israéliennes dans l’horreur et l’indignation.  Benjamin  Netanyahou  n’avait pas manqué de le dénoncer comme un acte terroriste, qualificatif rarement employé en Israël lors des attaques anti-palestiniennes.

Un contraste terrible avec le silence pesant dans le monde musulman à tous les niveaux, la rue comme les dirigeants politiques,  suite à l’enlèvement et assassinat par le Hamas de trois adolescents israéliens le 12 juin  2014 à l’origine  directe des représailles sanglantes menées par le Tsahal à Gaza pour un bilan de 64 soldats israéliens tués et près de 1750 palestiniens qui ont trouvé la mort.

eyal gilad naftali

Est-ce que des manifestations de désapprobation et de condamnation de ces meurtres portant la signature du Hamas auraient changé le cours de l’histoire et auraient permis d’épargner ce bain de sang qui a fait des victimes innocentes  ? Il est évident que cela aurait fait réfléchir Israël avant d’envisager l’opération militaire coûteuse en hommes et en moyens militaires et financiers.

Les musulmans restent toujours impassibles et indifférents  sur les crimes monstrueux de leurs extrémistes et ne sortent de leur réserve maladive que pour appeler aux meurtres des athées, apostats et les caricaturistes. ,

Ils ne condamnent jamais ce que le Coran et la Sunna prescrivent. Condamner le meurtre d’un juif est tout simplement un acte blasphématoire, une violation flagrante des prescrits coraniques et de la Tradition mahométane:
« . Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier de Dieu. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur, »

« Les croyants combattent dans le sentier de Dieu, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tagut. Eh bien, combattez les alliés de Diable, car la ruse du Diable est certes, faible.
Sourate 8 : Le butin (Al-Anfal) »

« 39. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Dieu. Puis, s’ils cessent (ils seront pardonnés car) Dieu observe bien ce qu’ils oeuvrent. »

« 123. Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez que Dieu est avec les pieux.

5. Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux »

Le Coran Sourate II La Génisse, verset 214/217 : Persécuter (les croyants) est plus grave que TUER (les Impies).

Il s’agit explicitement au regard des extraits ci-dessus d’un appel au meurtre en raison de la religion.

Le Coran Sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez ! EXPULSEZ-LES d’où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu’ils vous y aient combattus ! S’ils vous y combattent, TUEZ-LES ! telle est la ‘récompense’ des Infidèles.

Le Coran Sourate III la famille d’Imran 122/127: (Allah fait cela) afin que vous tailliez en pièces ceux qui sont infidèles, (pour que) vous les culbutiez et qu’ils sen retournent déçus.
Le Coran sourate IX Revenir de l’erreur ou l’immunité, verset 5 : Quand les mois sacrés seront expirés, TUEZ les Infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades ! S’ils reviennent [de leur erreur], s’ils font la Prière et donnent l’aumône (zakât), laissez-leur le champ libre !

Le Coran sourate V La Table est servie verset 37/33: La récompense de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre sera d’être TUES ou d’être CRUCIFIES, ou d’avoir les mains et les pieds opposés tranchés ou d’être bannis de leur pays.

Cest déjà beaucoup plus clair, une religion généreuse en assassinats et en tortures, voilà la religion « de paix et d’amour »…

La loi musulmane pour les infidèles:

* la mort par crucifixion,
* les mains et les pieds opposés tranchés.

Suite de la précédente sourate (Le Coran sourate V La Table est servie), verset 37/34 : « … excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir: sachez qu’alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

Donc sauf à se convertir, naturellement, l’islam ou la mort, le « cercueil ou la valise »…

Pourquoi tout processus de paix, signé avec l’Islam est voué à l’échec? Réponse :

Le Coran sourate IV les Femmes verset 91/89 : [Les hypocrites] aimeraient que vous soyez impies comme ils l’ont été et que vous soyez à égalité [avec eux]. Ne prenez pas parmi eux de patrons (‘awliyâ’) avant qu’ils émigrent (sic) dans le Chemin d’Allah ! sils vous tournent le dos, prenez-les et TUEZ-LES où que vous les trouviez ! Ne prenez, parmi eux, ni patron ni auxiliaire.

Il est évident que jamais les musulmans ne vont compatir pour les victimes de leurs extrémistes qui sont en réalité les vrais musulmans qui appliquent rigoureusement les prescrits de leur foi.

Le Coran n’existe donc uniquement que dans le but de faire triompher l’islam, par la force, au dessus de tous et partout.

Et encore des prescrits qui glaceraient d’effroi les plus téméraires des hommes:

Le Coran, Al-Maidah 51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.

Le Coran sourate IV Les Femmes verset 93/91 : Vous trouverez d’autres [hypocrites] qui désirent vivre tranquilles avec vous et tranquilles avec les leurs… Sils ne se rendent pas à vous et ne déposent pas les armes, prenez les et TUEZ-LES où que vous les acculiez ! Sur ceux-là, Nous vous accordons un pouvoir éclatant.

Voilà le sort que les musulmans nous réservent à nous [hypocrites] qui désirons « vivre tranquilles » avec nous-mêmes. Si l’on ne se rend pas à eux et ne déposons pas les armes, le coran demande de nous prendre et de nous tuer où que l’on soit. Car sur nous, Allah accorde un pouvoir éclatant !…

.
Coran sourate IX, 29 : Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d’ entre les hommes des Écritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu ils payent le tribut de leurs propres mains et qu’ils soient soumis.

Le Coran Sourate IV Les Femmes verset 102/101 : Les Infidèles sont pour vous un ennemi déclaré.
Le Coran sourate VIII Le Butin, verset 40/39 Appel aux armes : Et combattez-les jusqu’à ce que le culte entier soit rendu à Allah

Le Coran sourate VIII Le Butin, verset 47/45 : O vous qui croyez ! quand vous rencontrez une troupe (ennemie) soyez fermes ! invoquez beaucoup Allah ! Peut-être serez-vous bienheureux !.

Le Coran sourate VIII Le Butin, verset 62/60 préparez contre (ces Infidèles) ce que vous pourrez de force et de chevaux par quoi vous effraierez l’ennemi d’Allah !

Le Coran sourate IX verset 30 : Les juifs ont dit : Ozaïr est fils d’Allah. Les Chrétiens ont dit : Le Messie est le fils d’Allah. Tel est ce qu’ils disent. Qu’Allah les tue !=

Le Coran sourate VIII Le Butin verset 17 : (Croyants !) vous n’avez donc point tué ces Infidèles, mais c’est Allah qui les a tués.

Le Coran sourate IX Revenir de l’erreur, verset 41 : Lancez-vous légers et lourds. Menez combat de vos biens et de vos personnes dans le chemin d’Allah.

Le Coran sourate IX verset 124/123 : Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des Infidèles qui sont dans votre voisinage! Qu’ils trouvent en vous de la dureté !.

Le Coran sourate XLVII, Mahomet, verset 37/35 : Ne faiblissez donc pas ! N’appelez point à la paix alors que vous avez la supériorité ! Allah est avec vous et Il n’abolira pas vos (louables) actions. N’appelez point à la paix.

Le Coran sourate 48 Le succès verset 16 : Vous êtes appelés contre un peuple plein dune redoutable vaillance, (ou bien) vous les combattrez ou bien ils se convertiront à l’islam.

Le Coran sourate 48 Le succès verset 29 : Mahomet est l’apôtre d’Allah. Ceux qui sont avec lui sont violents à l’égard des Infidèles et compatissants entre eux.

Le Coran sourate 49 Qâf verset 15 : Les croyants sont ceux qui ont mené combat de leurs biens et de leurs personnes dans le chemin d’Allah.

Le Coran sourate VIII Le Butin verset 66/65 : O Prophète !, encourage les Croyants à combattre ! S’il se trouve parmi vous vingt hommes constants, ils en vaincront deux cents. Sils sen trouvent cent, ils vaincront mille de ceux qui sont infidèles !.

Le Coran sourate VIII Le Butin verset 67/66 : Sil se trouve parmi vous cent hommes constants, ils en vaincront deux cents. Sil sen trouve mille, ils en vaincront deux mille avec la permission d’Allah .

Manifester sa colère et témoigner de sa sympathie pour un juif serait condamner à posteriori le massacre des Banu Qoreydha des mains de Mahomet lui-même et le nettoyage religieux dont furent victimes les Juifs de Médine, Yathreb, ville juive à l’origine.

Les musulmans ne vont pas s’indigner des crimes commis par Mahomet et encouragés par le Coran, il préfèrent se faire les avocats de leurs activistes en clamant leur litanie indécente favorite: ce n’est pas ça l’islam.  Comme ils ont l’art de tout pervertir et de se faire passer pour les vraies victimes, ils s’illustrent de plus en plus  dans les délires complotistes du style l’E.I. est une créature sioniste alors qu’il fait fureur au sein de la jeunesse musulmane du monde entier et chez les convertis.
Chapeau bas aux sionistes d’avoir réussi à corrompre la jeunesse musulmane si leur théorie est valide.

L’amalgame ce sont eux-mêmes qui le font en se gardant de crier haut et fort leur rejet de la barbarie des leurs là où les juifs se démarquent de leurs brebis galeuses.

Qu’on arrête de me demande de faire la différence entre les modérés aphones et les activistes enragés. Les activistes d’aujourd’hui étaient aussi les modérés d’hier. Un musulman s’il est vraiment musulman ne peut désapprouver un acte qu’il doit accomplir demain s’il veut être en règle avec la feuille de route mahométane. Ben Laden lui-même était un bon musulman modéré à sa jeunesse.

PS Je condamne sans réserve le meurtre du petit Ali qui est à mes yeux un crime contre l’humanité. Tuer un enfant, c’est tuer l’humanité tout entière. Tous mes voeux d’un prompt rétablissement pour son frère et ses parents qui sont entre la vie et la mort en espérant que la justice israélienne saura faire preuve d’une impartialité  et sévérité sans failles et condamner les terroristes à des peines exemplaires.

Musulmans : ce n’est pas la faute à Israël si vous êtes les derniers de la classe

Le prophète, l’urine des chameaux et le virus d’Arabie. Par Mireille Valette.

Qu’Israël ait cette intelligence d’utiliser le mal qui gangrène le corps musulman qui est le salafisme pour éradiquer le mal lui-même qui est l’islam je ne saurais que m’en réjouir. Accuser l’Etat hébreu de tous vos tourments cela dénote de votre état de faiblesse intellectuelle et de votre immaturité psychologique. En en faisant votre bouc-émissaire vous reconnaissez que vous êtes des vauriens, des marionnettes, des êtres influençables et manipulables. Ce n’est jamais un honneur de se faire passer pour les éternelles victimes. Quand on est pas capable de se remettre en question et de tirer ainsi les leçons de ses échecs pour ne pas refaire les mêmes erreurs. il nous reste qu’une chose à faire s’auto-décapiter. En quoi Israël est responsable de la condition féminine chez vous ? En quoi est-il la cause du régime liberticide et despotique de votre environnement politique ?

Si tous vos indicateurs sociaux, intellectuels, scolaires, technologiques, sanitaires, économiques, démographiques, urbains, industriels, techniques, technologiques, humains, environnementaux, sont au rouge à qui la faute ? Est-ce Israël ou vous ? Qui est responsable de vos divisions endémiques qui perdurent depuis 1435 ans est-ce Israël ou vous ? Mahomet lui-même n’avait pas réussi à cimenter l’unité entre les tribus arabes est-ce à dire que c’était le résultat du complot israélien, même si Israël n’existait pas en tant qu’Etat contrairement aux Banu Israël dont il est fait mention dans le Coran ?

Votre sel leitmotiv pour esquiver vos responsabilités dans l’état catastrophique et misérable de vos pays est de tout mettre sur le dos d’Israël. Heureusement pour lui qu’il a le dos très large. Il semble que n’est pas Israël qui a institué la pédophilie et la polygamie, ni le bannissement des femmes et leur quasi exclusion du système scolaire et du monde du travail au nom des principes religieux d’un autre temps.

Vous êtes connus pour êtes les pays les plus corrompus , violents, criminogènes,  racistes, et inégalitaires au monde qui en est responsable c’est Israël ou vous ? -Vous lapidez vos femmes pour adultères, -vos décapitez  vos apostats, vos homosexuels et vos intellectuels, -vous appelez à la haine du juif pendant vos prières, vous les maudissez dans vos alcôves, -vous faites des victimes des viols des coupables, vous pratiquez les mariages arrangés, -vous vendez vos fillettes aux prédateurs sexuels sous couvert de la sunna ( mariages forcés des fillettes à 8-9 ans), -vous préférez construire des mosquées plutôt que des écoles, des laboratoires de recherche, des hôpitaux, des routes, des voies ferrées, etc..

Malgré sa position géographique au milieu d’un marais infesté de requins Israël consacre près de 10% de sa richesse nationale à son système éducatif et vous ? Les dizaines de millions de filles et de garçons non-scolarisés et déscolarisés dans les pays musulmans sont certainement aussi victimes du complot de l’ombre d’Israël contre le bien-être de vos enfants. Plus de 70% de vos femmes et 40% sont analphabètes ce qui ne signifie pas pour autant que les autres sont lettrés. peu connus pour leurs goûts pour la lecture. 4 minutes par an.

A chaque fois qu’Israël et pas seulement lui fait un pas en avant c’est 100 pas en arrière que vous faites. Il est inutile de vous rappeler que votre retard sur ce pays votre souffre-douleur et tous les autres dans tous les domaines qui est abyssal qu’il vous faudrait des millénaires pour le rattraper. Israël travaille brillamment pour l’avenir et vous êtes les premiers à profiter des bienfaits de sa technologie  de communication par exemple pendant que vous oeuvrez pour faire d’un passé mort et cauchemardesque une voie pour votre avenir. Ce n’est la faute à personne si vous avez toujours raté les grands rendez-vous des révolutions humaines. Le mal est en vous, dans votre religion et vos dirigeants. Avec un minimum de lucidité vous comprendriez aisément pourquoi vous en êtes là aujourd’hui. Là où Israël innove, créé, éduque et forme ses citoyens aux sciences, à la culture, aux savoirs et aux connaissances, vous les figez dans le marbre de l’ignorance, de l’obscurantisme et dans le charlatanisme. Vous avez de l’inepte, la bêtise et le grotesque un mode de vie par fidélité aux préceptes de votre religion  qui est  la ruine de l’intelligence et la mort du savoir  scientifique universel : « L’Islam est le dédain de la science, la suppression de la société civile; c’est l’épouvantable simplicité de l’esprit sémitique, rétrécissant le cerveau humain, le fermant à toute idée délicate, à tout sentiment fin, à toute recherche rationnelle, pour le mettre en face d’une éternelle tautologie : Dieu est Dieu… » (Joseph Ernest Renan / 1823-1892) « Du fond de

Musulmans : ce n’est pas la faute à Israël si vous êtes les derniers de la classe

Qu’Israël ait cette intelligence d’utiliser le mal qui gangrène le corps musulman qui est le salafisme pour éradiquer le mal lui-même qui est l’islam je ne saurais que m’en réjouir. Accuser l’Etat hébreu de tous vos tourments cela dénote de votre état de faiblesse intellectuelle et de votre immaturité psychologique. En en faisant votre bouc-émissaire vous reconnaissez que vous êtes des vauriens, des marionnettes, des êtres influençables et manipulables. Ce n’est jamais un honneur de se faire passer pour les éternelles victimes. Quand on est pas capable de se remettre en question et de tirer ainsi les leçons de ses échecs pour ne pas refaire les mêmes erreurs. il nous reste qu’une chose à faire s’auto-décapiter. En quoi Israël est responsable de la condition féminine chez vous ? En quoi est-il la cause du régime liberticide et despotique de votre environnement politique ? Si tous vos indicateurs sociaux, intellectuels, scolaires, technologiques, sanitaires, économiques, démographiques, urbains, industriels, techniques, technologiques, humains, environnementaux, sont au rouge à qui la faute ? Est-ce Israël ou vous ? Qui est responsable de vos divisions endémiques qui perdurent depuis 1435 ans est-ce Israël ou vous ? Mahomet lui-même n’avait pas réussi à cimenter l’unité entre les tribus arabes est-ce à dire que c’était le résultat du complot israélien, même si Israël n’existait pas en tant qu’Etat contrairement aux Banu Israël dont il est fait mention dans le Coran ? Votre sel leitmotiv pour esquiver vos responsabilités dans l’état catastrophique et misérable de vos pays est de tout mettre sur le dos d’Israël. Heureusement pour lui qu’il a le dos très large. Il semble que n’est pas Israël qui a institué la pédophilie et la polygamie, ni le bannissement des femmes et leur quasi exclusion du système scolaire et du monde du travail au nom des principes religieux d’un autre temps. Vous êtes connus pour êtes les pays les plus corrompus , violents, criminogènes,  racistes, et inégalitaires au monde qui en est responsable c’est Israël ou vous ? -Vous lapidez vos femmes pour adultères, -vos décapitez  vos apostats, vos homosexuels et vos intellectuels, -vous appelez à la haine du juif pendant vos prières, vous les maudissez dans vos alcôves, -vous faites des victimes des viols des coupables, vous pratiquez les mariages arrangés, -vous vendez vos fillettes aux prédateurs sexuels sous couvert de la sunna ( mariages forcés des fillettes à 8-9 ans), -vous préférez construire des mosquées plutôt que des écoles, des laboratoires de recherche, des hôpitaux, des routes, des voies ferrées, etc.. Malgré sa position géographique au milieu d’un marais infesté de requins Israël consacre près de 10% de sa richesse nationale à son système éducatif et vous ? Les dizaines de millions de filles et de garçons non-scolarisés et déscolarisés dans les pays musulmans sont certainement aussi victimes du complot de l’ombre d’Israël contre le bien-être de vos enfants. Plus de 70% de vos femmes et 40% sont analphabètes ce qui signifie pas pour autant que les autres sont lettrés. A chaque fois qu’Israël et pas seulement lui fait un pas en avant c’est 100 pas en arrière que vous faites. Il est inutile de vous rappeler que votre retard sur ce pays votre souffre-douleur et tous les autres dans tous les domaines qui est abyssal qu’il vous faudrait des millénaires pour le rattraper. Israël travaille brillamment pour l’avenir et vous êtes les premiers à profiter des bienfaits de sa technologie  de communication par exemple pendant que vous oeuvrez pour faire d’un passé mort et cauchemardesque une voie pour votre avenir. Ce n’est la faute à personne si vous avez toujours raté les grands rendez-vous des révolutions humaines. Le mal est en vous, dans votre religion et vos dirigeants. Avec un minimum de lucidité vous comprendriez aisément pourquoi vous en êtes là aujourd’hui. Là où Israël innove, créé, éduque et forme ses citoyens aux sciences, à la culture, aux savoirs et aux connaissances, vous les figez dans le marbre de l’ignorance, de l’obscurantisme et dans le charlatanisme. Vous avez de l’inepte, la bêtise et le grotesque un mode de vie par fidélité aux préceptes de votre religion  qui est  la ruine de l’intelligence et la mort du savoir  scientifique universel : « L’Islam est le dédain de la science, la suppression de la société civile; c’est l’épouvantable simplicité de l’esprit sémitique, rétrécissant le cerveau humain, le fermant à toute idée délicate, à tout sentiment fin, à toute recherche rationnelle, pour le mettre en face d’une éternelle tautologie : Dieu est Dieu… » (Joseph Ernest Renan / 1823-1892) « Du fond de

Le silence de cathédrale du Vatican sur le génocide des chrétiens d’Orient

Pourquoi le Vatican garde-t-il le silence sur le massacre des Chrétiens d’Orient par l’islam ?
Il n’y a pas que les musulmans qui sont à traduire devant le tribunal de l’histoire crime et incitation au crime contre l’humanité en raison d’appartenance à une collectivité identifiable au plan religieux aux termes de l’article 7 du Statut de Rome , il y a leurs alliés objectifs les catholiques et tout particulièrement le Souverain Pontife  dont le comportement est des plus troubles et ambigus qui heurtent la conscience humaine. 
En effet, on ne voit aucune campagne médiatique catholique d’envergure pour alerter l’opinion publique mondiale sur les persécutions criminelles et abominables des chrétiens d’Orient et ceux du Pakistan et du nord du Nigéria, ni on entend peu de voix catholiques qui s’élèvent et condamnent explicitement le génocide perpétré par l’islam à leur encontre.
Il est de son devoir de dénoncer les actes de barbarie humaine qui visent les véritables héritiers du Message originel du Christ.
Il est scandaleux que des prêtres puissent plaider la cause de l’islam et le couvrir de louanges.
Y a t-il une entente tacite voire formelle entre les autorités de l’Eglise catholique et les musulmans dont le but (in)avoué est l’anéantissement du peuple d’Israël et des chrétiens d’Orient auxquels les deux parties vouent une haine viscérale ? 
Par son silence coupable et inexpliqué l’Eglise romaine  semble être  prête à sacrifier les chrétiens d’Orient issus de la plus vielle communauté chrétienne au monde née à Antioche alors capitale de la Province romaine de Syrie qui sont la mémoire vivante du christianisme pour les intérêts de la réussite de son alliance avec l’islam dont la finalité est la destruction du peuple juif cet ennemi irréductible comme il l’avait fait dans les années noires nazies. 
Après tout aux yeux du Vatican les chrétiens d’Orient n’ont que ce qu’ils méritent à cause de leur refus de faire allégeance à Rome et auxquels ils préfèrent les musulmans obsédés par la haine du juif et de son anéantissement. Oubliant que le musulman est encore pire que le nazi il n’aime ni le chrétien , ni personne d’autre et encore moins lui-même. Il n’a d’amour que pour cette divinité sanguinaire, impérialiste, cannibale, esclavagiste et génocidaire. Le musulman est créé pour avoir de l’aversion pour l’humanité tout entière. 
Le Vatican fait fausse route en jouant la carte de l’islam pour venger la mémoire du Christ en lui offrant en Holocauste la minorité chrétienne d’Orient à la façon de Pétain qui considérait les juifs de France comme un détail pour sauver l’essentiel.
Il ne va pas pleurer sur le sort de ces schismatiques, ces sécessionnistes et leur venir en aide alors que le génocide dont ils sont victimes est du pain béni pour lui pour s’en débarrasser sans coups férir. 
Un obstacle de moins dans son projet de mettre un jour la main sur Jérusalem qui est en réalité le vrai noeud du problème du Proche-orient. 
Tout laisse croire qu’il y a un marché secret sur le dos des chrétiens d’Orient et des minorités chrétiennes dans les pays de l’O.C.I. entre les deux forces du mal qui convoitent Jérusalem qui portent sur le partage de la ville entre musulmans et chrétiens et exit les juifs. 
En attendant il faut éliminer tous les obstacles qui peuvent nuire à leurs desseins respectifs qui passent par l’extermination des chrétiens et des juifs des mains des musulmans que le Vatican ne doit pas gêner dans leurs oeuvres destructrices qui ne sont qu’un bien pour un mal

1435 ans de tuerie entre les musulmans mais c’est la faute aux sionistes voyons

Du complot juif d’hier au complot sioniste d’aujourd’hui, l’honneur des musulmans est sauf tant qu’ils font de l’autre leur motus-vivendi

Il est fortement recommandé à tous ceux qui spéculent sur le caractère « sioniste », un passe-montagne pour masquer leur antisémitisme, des révolutions du printemps pourri arabique de jouer en bourse.

Au moins c’est concret, ils achètent des actions au comptant ou à découvert en croyant qu’elles sont à un bon cours en espérant que le cours va remonter leur permettant ainsi de pouvoir réaliser une plus-value à la vente.

Pour mieux étayer leurs élucubrations spéculatives, qu’ils commencent d’abord par acquérir à la bourse des valeurs politiques les actions « sionistes » afin de rendre crédible leur théorie sur le complot « sioniste ».

La question que l’on devrait se poser si Israël n’était pas pris dans un engrenage du bain de sang dans lequel baigne les musulmans depuis la mort du fondateur de cette secte mi-païenne, mi-monothéiste dont il ne maîtrise ni les tenants ni les aboutissants.

C’est aller trop vite à la besogne en voulant faire des apparences une vérité absolue en voulant tirer le plus empiriquement du monde des conclusions trop hâtives des bombardements israéliens du territoire syrien qui peuvent être aussi entendus comme un avertissement destiné aux belligérants des deux camps en leur faisant clairement comprendre : quelle que soit l’issue de ce conflit, Israël fera toujours preuve de vigilance et de fermeté pour défendre sa pérennité.

Est-il devenu inconscient et irresponsable en creusant sa propre tombe pour satisfaire les desseins bellicistes et génocidaires des pires ennemis du peuple juifs ?

L’éternelle obsession du complot juif devenu aujourd’hui sioniste semble être la seule motivation qui guide les assertions pitoyables des apprentis-sorciers stratégistes et géopoliticiens qui foisonnent dans les pays arabisés depuis la déferlante islamiste.

Qui peut croire que les islamistes sont les agents du Mossad alors que l’islamisme est l’enfant de l’islam lui-même ? A supposer qu’ils le soient, cela prouve qu’il n’y a pas pire ennemis des musulmans que les musulmans eux-mêmes.

Et ce n’est ni à leur honneur ni à leur crédit d’être l’objet de manipulation et d’instrumentalisation de la part de ceux-là mêmes que le Coran voue aux gémonies Alors qu’eux-mêmes ne rêvent que d’une chose détruire l’Etat d’Israël et qui présentant à peine 0.7% de la population musulmane totale de par le monde.

En faisant du juif hier et du sioniste aujourd’hui, alors qu’il s’agit juste d’un glissement sémantique, le bouc-émissaire de tous leurs maux, même domestique, les musulmans se couvrent de honte et de ridicule.

En quoi leur retard intellectuel chronique des musulmans depuis que l’islam existe est-ce la faute à Voltaire ou à Rousseau ou plutôt au juif cet cet ennemi juré inventé par leur prophète pour donner un sens pseudo mystique et théologique à ce l’on pourrait qualifier de Protocole des Sages de Sion avant l’heure et du Mein Kampf mahométan ?

Heureux le juif qui hante les nuits des musulmans et obsède leur pensée. Ils voient sa main partout y compris derrière le raz-de-marrée qui a emporté leurs anciens despotes mafieux, comme si les damnés de la terre n’avaient aucune raison pour crier leur colère et les faire dégager.

Au lieu de se demander pourquoi sont-ils la risée des nations et à la traîne du progrès humain et s’inquiéter de l’état des libertés humaines et publiques chez eux et du statut dégradant et humiliant de leurs femmes, ils se complaisent dans leur petit rôle de victimes de cet ennemi dont ils font la source de tous leurs tourments histoire de rendre la pilule de leurs échecs pathologiques moins amère ?

Nourris aux sources de la haine du juif, de la morale immorale, de la loi de la jungle, connus pour leur absence de libre-arbitre et de discernement, les musulmans ne peuvent exprimer un choix ou émettre une opinion s »il n’est pas le fruit de leur enseignement doctrinaire primaire.

Chez eux, le juif devenu sioniste aujourd’hui est leur mode expiatoire pour donner une certaine légitimité à leur quotidien. Au point qu’il est permis de se poser la question quelle serait leur vie sans cet ennemi mythifié et abominé comme s’il était le démon en personne ?

Mais le jour où les musulmans auront appris à faire leur propre examen de conscience et de faire des sciences sociales leur vrai modèle de réflexion et d’analyse afin d’apprendre à assumer les vraies causes de leurs retards multiples, il y a une forte probabilité à ce que cela ne les éloigne des dogmes scélérats de leur foi.

Faire porter la responsabilité des guerres qui les minent depuis la mort de Mahomet, de leurs divisions et leur état de chaos permanent à Israël c’est comme s’ils veulent exorciser le diable qui les freine dans la quête de leur humanité.

Quel crédit doit-on accorder à des théories aussi fumistes que nauséabondes sur le « sioniste » qui les empêche d’abandonner leurs habits des ténèbres pour les habits des lumières comme si leur religion n’était pas le vrai frein à leur émancipation humaine et politique ?

S’ils sont frappés du sceau de l’infamie humaine et en proie au despotisme éternel, à la violence, aux conflits confessionnels, aux appels aux meurtres des laïcs et des apostats, à la terreur, à un climat insurrectionnel et inquisitorial permanent, aux attentats meurtriers qui peuplent leur quotidien et qui frappent leurs lieux de culte, à l’arriérisme, au fanatisme, à la profanation des cimetières juifs, chrétiens voire musulmans, à l’endoctrinement religieux à outrance au biberon, est-ce la faute encore une fois à Israël ou au régime liberticide et terrifiant auquel ils sont soumis depuis l’avènement de l’islam ?

La question que les musulmans doivent peut-être se poser : pourquoi en sont-ils toujours au stade des peuples de la boucherie humaine comme c’est le cas en Syrie, la Somalie, en Afghanistan, au Pakistan, au Soudan, et hier en Algérie et en Libye, avec des sombres perspectives pour la Tunisie, l’Egypte, le Yémen, le Nord du Nigéria, etc.. ?

A moins qu’Israël ait un extraordinaire don de muer les djihadistes d’Allah en des forces supplétives, d’en faire une force de frappe pour mater leurs coreligionnaires hostiles à l’expansionnisme « sioniste », moteur du complot que les petites têtes pensantes musulmanes attribuent en tout aveuglement intellectuel à Israël ?

Israël est assez lucide et prudent pour ne pas faire des forces djihadistes qui présentent une réelle menace pour sa sécurité et sa pérennité ses alliés stratégiques de circonstance. Les islamistes ne sont rien d’autre que la version contemporaine des nazis et en aucun cas des « islamosionistes », un néologisme indécent, comme se plaisent à les appeler les antisémites qui pullulent dans le monde musulman.

Les musulmans ne sont jamais responsables de rien

Le cheikh explique à ses étudiants que la Terre ne peut pas tourner sur elle-même, pas plus qu'atour du soleil. - / Capture écran Dailymotion

Un torchon électronique tunisien écrivait que c’est la faute aux ennemis des arabo-musulmans que si la majorité des pays « arabes » est en pleine déliquescence humaine.

C’est comme  si les divisions entre les sunnites et les chiites, les querelles intestines,  la haine érigée en dogme religieux, les guerres larvées et la haine viscérale entre les arabo- musulmans qui puisent leur source  de l’histoire originelle de l’islam est un phénomène nouveau et que ce serait la faute d’Israël et des Etats-Unis s’ils en sont là aujourd’hui.

Dès la mort de Mahomet, les arabes islamisés n’ont jamais raté l’occasion de se tuer entre eux comme des fauves se disputant à mort leur proie et à transformer leurs lieux de culte en abattoirs.

Accuser le Qatar, l’Arabie, la Turquie, Israël et les E.U. et pourquoi pas l’Abbé Pierre d’être responsables des 500 000 morts au cours de ces trois dernières années c’est faire fi de la culture crimnogène de l’arabo-islamisme et l’innocenter ainsi de ses centaines de millions de morts au cours de 1435 ans.

Les arabo-musulmans sont blancs comme neige et doux comme un agneau ! Mince alors il n’y a que l’islamo-incompatible de mon espèce qui l’ignore. Il faut être cons et débiles pour victimiser les arabo-musulmans. S’ils en sont là aujourd’hui qu’ont-ils fait pour s’immuniser contre l’obscurantisme, l’ignorance, l’endoctrinement religieux, le pouvoir exorbitant des imams, l’immobilisme, le dégoût de la vie …? A quelle source nauséabonde et polluée s’abreuvent-ils ? Non la vraie cause de ces 500 000 morts  tués au cours de ces dix dernières années au nom d’Allah cette horrible divinité sanguinaire est l’islam lui-même.

Qu’ont-ils fait pour bâtir des sociétés démocratiques et pour l’éducation de leurs peuples ? Israël consacre plus de 12% de son PIB à l’éducation, l’Egypte à peine 2%. Quel est le nombre de brevets d’invention cumulés de tous les pays dits musulmans qui serait judicieux de les comparer avec ceux de la Corée du Sud ? 97000 brevets pour ce dernier contre à peine 2500 pour les pays pollués par les déchets radioactifs de l’islam. Soit 1/40 ième.

Ne voilons pas le soleil avec un tatamis comme le dit si bien un proverbe tunisien. Le ver est dans le fruit arabo-musulman lui-même. Quant aux fameux comploteurs, ils n’ont fait que raviver les foyers d’incendie jamais éteints.  

Le jour où ces peuples soumis à l’islam apprendront  à se remettre en question et auront atteints l’âge adulte, ils comprendront qu’ils sont surtout les victimes d’eux-mêmes et de leur substrat religieux infantilisant et déresponsabilsant.  Le bouc-émissaire est le seul remède aux innombrables maux de ces peuples.

 Tant qu’ils ne sont pas maîtres de leur destin humain et politique,  ils ne pourront guère échapper à leur statut de pions sur l’échiquier de la politique internationale des grandes puissances.  On ne peut pas être acteur de la vie internationale quand on est pas maître de sa propre pensée, de concevoir, d’élaborer et de réaliser les choses par soi-même.  Un musulman n’est pas censé agir par lui-même,  il ne fait qu’accomplir ce qu’Allah lui dicte,  c’est pourquoi il ne peut adopter la moindre stratégie lui permettant de contrer les desseins velléitaires et hégémoniques de ses ennemis. La vraie question qu’il convient de poser pourquoi les musulmans et en l’occurrence les peuples arabisés islamisés sont incapables d’inverser le cours de l’histoire et de renverser les vapeurs ? 

Pour mieux digérer l’amertume de leur défaite plutôt que d’en  tirer les leçons pour ne plus reproduire les mêmes erreurs et se remotiver pour les futures joutes militaires et politiques, ils n’ont d’autre recours que de se défausser sur lsraël dont ils feraient mieux de s’inspirer de son modèle de développement humain et technologique,  les E.U. et ses satellites qataro-saoudiens,  c’est un aveu de faiblesse et d’impuissance. Ca ne fera pas grandir ces peuples, ça les fera  rabaisser davantage.

 

Qu’attend Hussein Obama pour s’attaquer aux bailleurs de fonds de l’Etat islamique ?

Qui finance l’Etat islamique du Levant ? Quels sont ses véritables bailleurs de fonds ? A qui profite le crime ? Quels sont les vrai chef marionnettiste des pantins djihadistes qui se comportent comme une véritable armée pire que les armées de Gensis Khan et d’Attila réunies, atteignant les sommets de la barbarie humaine ?
Ils sont comme des meutes de loups lâchées dans l’arêne du Levant par leurs maîtres turco-wahhabites invsties d’une mission de purifications religieuses ethniques, les yazidis et les kurdes ces ennemis jurés d’Erdogan,
En toute évidence, l’Etat islamique ne compte pas s’arrêter aux portes du Levant. Il est entrain d’essaimer un peu partout dans le monde musulman et tout particulièrement au Nord du Nigéria porté par Boko Hram, en Libye voire en Tunisie et l’Algérie sous la houlette d’Ansar Acharia, le bars armé d’Ennahdha.
Nul doute que leurs donneurs d’ordres et argentiers soient ceux-là mêmes qui ont été sur les devants de la scène des révolutions du printemps arabe, nom de code donné par le Département d’Etat américain à l’opération de recyclage de la mouvance djihado-terroristes en force de pouvoir dans les pays du Croissant arabisé sous couvert de transition démocratique, qui est en ralité un passage de l’état de stabilité politique à l’état de chaos permanent.
Il est grad temps que les E.U. cessent leur double langage et prennent leur responsabilité historique, car l’humanité court réellement à sa perte dont ils ont été le facteur déclenchant, ils devaient savoir qu’en élimnant Sadam ils ont ouvert la boîte de Pandore qui risque de se transformer en une véritable bombe atomique planétaire aux dégats incommensurables qui ne peut être intercéptée par aucun radar ni désamorçable, Ses composants sont de nature humaine. Autrement dit des millions d’êtres humains qui explosent simultanément dans les principaux centres névralgiques du monde entrainant dans leur sillage des centaines de millions de victimes. Paris, Londres, Moscou, Pékin, New York, etc…
L’Etat islamique est une Apocalypse mondiale qui profitera aux principaux protégés des maméricains que sont la Turquie, Qatar et l’Arabie Saoudite, les maîtres d’oeuvre du terrorisme musulman.
Quant aux accusations fantaisites sur la collusion entre les forces djihado-terroristes et Israël, c’est comme si Hamas était le bras armé de l’Etat hébreu.
Les djihadistes ne sont pas recrutés dans les synagogues, les égilises ou les temles bouddhistes, ils sont bien le fruit empoisnné de l’endoctrinement religieux dans les mosquées. Mais ce n’est pas les musulmans hypocrites qui vont mettre sur le banc des accusés ces hauts lieux du djihad que sont les mosquées depuis 1435 ans. Même Averroes qui était loin d’être un fantique patenté avait appelé en son temps au djihad arme contre les infidèles et avait exorté les musulmans de Grenade d’abandonner tous leurs biens pour défendre la cause de l’islam. Il n’y ni djihad personnel, ni djihad pacifique, il y en a qu’un, le prosélyte, celui qui consiste à imposer l’islam au fil de l’épée.

La cause palestinienne n’est rien d’autre que le fonds de commerce des antisémites

Pourquoi dit-on manifestations pro palestiniennes alors que c’est le Hamas qui a déclenché les hostilités contre l’avis de la majorité des palestiniens. L’auteur d’un crime engage normalement  sa propre  responsabilité et non pas celle des siens. Ses avocats ne le défendent pas au nom des siens non plus.

Par conséquent les manifestants-casseurs du juif à Paris  ne soutiennent pas le peuple palestinien tout particulièrement ghazaoui qui est l’otage du Hamas, ils soutiennent le Hamas et sa politique criminelle et terroriste qui se sert des enfants comme un bouclier humain et à des fins de marketing politique dans le sens de la manipulation de l’opinion publique occidentale.  Ce n’est pourtant un secret pour personne sauf pour ses partisans  qui ne s’indignent jamais des horreurs abominables  de la nébuleuse islamiste dont fait partie leur enfant chéri le Hamas, ni non plus des crimes contre la petite enfance à Gaza.

Ils devraient la prochaine fois organiser leurs manifestations  en Iran et au Qatar, connus pour être les amis des peuples avec leur ennemie intime l’Arabie Saoudite.en leur qualité de bailleurs de fonds de cette organisation mafieuse. Pourquoi les mêmes ont gardé le silence sur l’enlèvement suivi du meurtre crapuleux des 3 adolescents israéliens ? Qui ne condamne pas souscrit.

Que connaissent-ils à la Palestine et à son histoire avant de prendre faits et cause pour une cause qui n’est pas la leur et qu’ils sont les premiers à la salir par leurs débordements de violence ? La Palestine ne leur demande rien, elle leur demande juste par la bouche de Mahmoud Abbas, Chef de l’Autorité palestinienne, de laisser la Palestine aux palestiniens. Conscient des dérapages antisémites qui sous-tendent aux manifestation pro palestiniennes et sa récupération par les régimes arabes pour exalter l’antisémitisme et détourner l’attention de leurs peuples des vrais problèmes de fond de leurs pays, devenus la risée de l’humanité.

La Palestine est en définitive devenu un trait d’union entre la faucille et le glaive. Toutes les alliances impossibles en théorie deviennent envisageables et réalisables quand il s’agit de cnstruire des entententes sur le dos du juif.

Le N.P.A. qui prône des idées égalitaires, de justice sociale,  de refus de la fatalité, d’une meilleure répartition de richesse, hostile dogmatique à l’ulra-libéralisme économique, n’hésite plus à apporter sa caution politique aux mouvements islamistes qui sont l’antithèse de son idéologie politique.

Ce parti supposé être matérialiste n’est plus à une contradiction près après avoir accueilli en son sein au cours de la dernière décennie une voilée  au nom de l’antiracisme et la lutte contre l’exclusion.

Le N.P.A. en manque d’audience politique ne se rend pas compte qu’il se ridiculise et trahit Trotsky et Marx,juifs irréligieux, comme l’a fait naguère Staline en pactisant dans un premier temps avec l’homme qui aurait pu être le vrai Calife de l’islam A. Hitler. La 3 e figure Sainte chez les musulmans, sur le même podium qu’Allah et Mahomet, comme en témoigne la popularité de son oeuvre.

Dès qu’il s’agit des juifs, le monde sait taire ses querelles intestines et ses guerres pour crier au loup d’une même voix.

Que ceux qui soutiennent l’organisation terroriste du Hamas aillent lui servir de boucliers humains

Que ceux qui défendent le mouvement du Hamas qui a nettoyé Gaza de toute présence non-musulmane cessent de défendre l’indéfendable et en se faisant les partisans de ce mouvement ils apportent clairement leurs soutiens à la nébuleuse nazislamiste dont sont issus les Talibans, l’E.I., les Boko Haram, les Shebabs, le F.I.S., la QAIDA, l’AQMI, la Confrérie des Frères Musulmans, Ansar Charia, Front de la Nosra, tous des parents idéologiques du Hamas.

Que connaissent-ils de son histoire, de sa doctrine politique sa charte, de ses crimes anti-palestiniens, de sa guerre fratricide avec le FATAH en 2007, de ses pratiques criminelles, barbares et pédophiles, des menaces qu’il fait peser sur l’Egypte, la Tunisie voire l’Algérie ?

Pour sortir de son isolement politique  à 6 mois des élections palestiniennes et des palestiniens qui n’en peuvent plus de cette guerre permanente avec Israël et qui aspirent à vivre en paix, le Hamas n’a pas trouvé d’autre alternative que de souffler sur la braise et torpiller les chances infimes de la paix entre les peuples palestiniens et israéliens.S’il n’y a plus de cause palestinienne il n’y plus d’exutoire idéologique et terroriste, car comme tout mouvement extrémiste il ne peut prospérer que sur l’état de chaos permanent.

Qu’ils se posent des questions et ne font de leur parti pris une vérité historique y compris sur les vraies causes du conflit israélo-palestinien qui est leur seul fonds de commerce, s’il disparaît ils n’auront plus eux-mêmes leur raison d’être et découvriront enfin qu’ils n’ont jamais été arabes. S’ils ont le courage qu’ils aillent servir de boucliers humains au Hamas au lieu et place de ces pauvres écoliers. A moins qu’ils offrent leurs fillettes aux pédophiles de cette secte infâme.
Salem Benammar

Je n’offense personne quand je dis que j’aime cette part de juif qui m’irrigue

Je ne sais pas ce qu’il y a d’offensant, de scandaleux et d’obséquieux d’exprimer mon amour pour le peuple juif dont ma famille est issue et à laquelle les envahisseurs-génocidaires-barbares arabes ne lui avaient guère laissé le choix soit l’islam soit la mort ?
Aimer cette part du juif qui est en moi est légitime et fondé, et quand bien-même je n’aurais pas de parenté génétique avec les juifs ils ont et auront toujours mon respect, je ne comprends pas que celui puisse déclencher un tollé général, déchaînant des passions antisémites et que cela fasse l’objet une véritable campagne de pure calomnie à mon égard sur les réseaux sociaux telle cette crucifixion du style je n’aime pas les sionistes mais j’aime les juifs que j’ai relevée sur Facebook émanant d’une femme-médecin et qui résume l’aversion des tunisiens pour les juifs: « toi qui dénonces la Haine , tu n’es qu’un pur concentré de HAINE …ménages[e] tes propos et soignes[e] ta PARANOÎA [paranoïa] ; tu prétends être humaniste , les humanistes n’incitent pas à la haine de l’autre ..avec ton amalgame « musulmans=islamistes » , tu es à côté de la plaque ..Ouf : ça fait longtemps que je t’ai dans le collimateur , tu es sioniste , donc pire qu’un islamiste ..je te laisses le temps de digérer tout ça , puis exit : mes amis dont beaucoup de juifs qui m’honorent ne sont pas sionistes ». Elle aurait dû plutôt ponctuer son commentaire par « je n’ai rien contre les juifs car j’ai beaucoup d’amis juifs ». Histoire d’occulter ses préjugés anti-juifs.
Je suis au regret de dire que la majorité des tunisiens est viscéralement anti-juive et raciste.
La violence inouïe de leur réaction nauséabonde ne fait qu’apporter de l’eau à mon moulin quant à leur esprit d’intolérance et fanatisme dogmatique.
Ils oublient tous leurs origines plurielles et qu’ils n’ont d’arabes que leur propre haine de la Tunisie et le complexe d’un esclave vis-à-vis de son maître.
Je les laisse à leurs délires anti-juifs et non pas antisionistes comme ils veulent nous faire croire, qu’ils sachent toutefois que je ne suis pas un mercenaire de la plume ni un agent du Mossad. Mes revenus sont transparents et imposables, inutile qu’ils spéculent sur la source de mes moyens de subsistance.
Réputés pour être des défenseurs acharnés de la Palestine qu’ils aillent donc la libérer eux qui ont vendu leur pays au Qatar et qui pratiquent le proxénétisme halal.. Me couvrant d’insultes et d’invectives comme si je les avais outragés dans leur foi inébranlable dans une vérité qu’ils tenaient pour absolue, celle de l’identité arabo-musulmane.
Je suis au regret de dire que la majorité des tunisiens est viscéralement anti-juive et raciste.
La violence inouïe de leur réaction nauséabonde ne fait qu’apporter de l’eau à mon moulin. Ils oublient tous leurs origines plurielles et qu’ils n’ont d’arabes que leur propre haine de la Tunisie. Je les laisse à leurs délires anti-juifs, qu’ils sachent toutefois que je ne suis pas un mercenaire de la plume. Mes revenus sont transparents et imposables, inutile qu’ils spéculent sur la source de mes moyens de subsistance.
Réputés pour être des défenseurs acharnés de la Palestine qu’ils aillent donc la libérer eux que les « vrais » arabes d’Arabie traitent de bâtards et qui ont vendu leur pays au Qatar et qui offrent leurs enfants en offrande humaine et sexuelle pour apaiser l’appétit insatiable de leur divinité cannibale.

Salem Ben Ammar : « la cause palestinienne est la plus grande imposture après l’islam »

Salem Ben Ammar: « la cause palestinienne est la plus grande imposture après l’islam »

150511nakba

En quoi les palestiniens sont-ils vos frères, vos cousins, vos amis, vos voisins ? Ils sont opprimés paraît-il, mais vous l’êtes plus encore qu’eux.

Vous compatissez pour eux, est-ce qu’ils compatissent pour vous ?

N’ont-ils pas été accueillis en Tunisie avec les honneurs, et ils vous ont méprisé et humilié chez vous en vous traitant comme des vulgaires séides, vous toisant de haut avec leur morgue suffisante et coutumière ?

Que connaissez-vous de l’histoire de ce peuple et de son conflit avec Israël pour vous en faire ses défenseurs ?

Feu Habib Bourguiba, homme lucide et pragmatique, n’a jamais voulu faire de cette cause son fonds de commerce. Sa cause, c’était la Tunisie, l’image de son pays, le bien-être de son peuple.

Vous voulez être plus loyalistes que les palestiniens eux-mêmes. Certains d’entre eux sont passés dans le camp adverse, tel le fils d’un des co-fondateurs du Hamas, Mosab Hassan, qui a espionné l’organisation terroriste pendant 10 ans au profit de l’Etat Hébreu.

Connaissez-vous le nombre de Gazaouis qui collaborent avec Israël, qui sans eux n’auraient pas réussi à détruire les installations terroristes à Gaza, les points de transit des armes et de la drogue, les tunnels ?

800 000 touristes palestiniens ont goûté l’été dernier aux joies de vivre en Israël, faisant ainsi un joli pied-de-nez à ceux qui se veulent plus ennemis d’Israël que les palestiniens eux-mêmes.

De quelle cause palestinienne êtes-vous défenseurs ? De celle qui a engraissé les dirigeants palestiniens qui ont détourné les aides européennes pour leur propre compte, et qui ont permis à Arafat d’empocher la bagatelle de 2,5 milliards de dollars, ou celle des terroristes du Hamas qui sèment la mort à Chaâmbi et à Jendouba, et promettent de mettre l’Egypte à feu et à sang ?

Quand on défend une cause, on doit en connaître les tenants et aboutissants, savoir raison garder, et comprendre qu’elle est un objet de diversion pour détourner votre attention du chômage, de la cherté de la vie, de la misère, de la malnutrition, des pénuries alimentaires, de la pollution, des épidémies, de l’insécurité, de l’insalubrité des espaces publics, des grèves sauvages des éboueurs, des assassinats politiques, et des foyers de troubles que vivent la Tunisie.

Les Tunisiens ont beaucoup mieux à faire que d’inscrire la cause palestinienne dans leur agenda politique. Est-ce vraiment la priorité absolue pour sortir le pays de son impasse ? A Rome, on donnait au peuple du pain et des jeux,panem et circenses. En Tunisie on vous donne l’Islam et la cause palestinienne.

Comment peut-on prêter secours à un peuple qui n’est pas même uni autour de sa propre cause, ce qui devrait transcender ses clivages politiques et religieux ?

Que les Palestiniens apprennent à parler d’une seule et même voix, avant que les Tunisiens ne leur prêtent la leur dont les échos ne dépasseraient guère les frontières du Palais de l’infamie nationale, en l’occurrence celui du Bardo.

Que savez-vous réellement de l’histoire du Hamas et des dessous de sa création ? Savez-vous qu’aujourd’hui il n’y a plus un laïc, un athée, un juif, un progressiste, un marxiste, un artiste, un intellectuel, un comédien, et très peu de chrétiens, à Gaza ?

Les Tunisiens doivent apprendre à balayer devant leurs portes, plutôt que de jouer aux lèche-babouches des Palestiniens qui empestent les odeurs nauséabondes des charognes en pleine décomposition de vénalité, de pleutrerie, d’avidité, de zizanie, de désunion, de félonie, de haine de l’autre, d’intolérance, de pédophilie, de perversité morale, et de mépris de la vie humaine.

Toute cause est défendable quand elle est porteuse d’un message humaniste qui pourrait servir de phare pour éclairer les autres peuples.

La cause palestinienne que les tunisiens par aveu d’impuissance et de faiblesse font leur est très loin de servir d’exemple pour le réveil des consciences citoyennes en Tunisie. Elle est surtout un puissant soporifique créé en son temps par les régimes antipatriotiques et despotiques arabes pour plonger leurs peuples dans un profond sommeil dont ils ne sortiront jamais. Elle est le tunnel qui les conduit vers le monde des ténèbres.

Pendant qu’Israël avance à grands pas vers la lumière, la Tunisie s’empiffre de la cause palestinienne et finira étouffée dans son vomi.

Il n’y a de cause que la cause de sa patrie, et la recherche de l’excellence pour la remettre sur le chemin du progrès humain, dont Israël pourrait être l’exemple parfait pour la Tunisie.

Qu’espère obtenir le peuple tunisien en prenant fait et cause pour la Palestine ? Est-ce qu’il va trouver un remède efficace à tous les maux qui sont en train de le gangrener ?

La Tunisie doit être la vraie cause de tous les tunisiens, et Mme Karboul n’a de compte à rendre qu’à son Premier Ministre, qui l’a investie de sa confiance pour relancer le tourisme tunisien – qui nourrit des centaines de milliers de familles tunisiennes et dont la survie dépend du succès de son action.

Est-ce que ceux qui font de la Palestine leur credo se sont demandé pourquoi les membres richissimes de la diaspora palestinienne ne mettent jamais les pieds en Tunisie ? S’ils devaient choisir entre leur pays et Israël, ils choisiraient incontestablement ce dernier pour leur confort et leur sécurité ainsi que l’esprit tolérant et ouvert de la société israélienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

150511nakba

_______________________________________________________

En quoi les palestiniens sont-ils vos frères, vos cousins, vos amis, vos voisins ? Ils sont opprimés paraît-il, mais vous l’êtes plus encore qu’eux.

Vous compatissez pour eux, est-ce qu’ils compatissent pour vous ?

N’ont-ils pas été accueillis en Tunisie avec les honneurs, et ils vous ont méprisé et humilié chez vous en vous traitant comme des vulgaires séides, vous toisant de haut avec leur morgue suffisante et coutumière ?

Que connaissez-vous de l’histoire de ce peuple et de son conflit avec Israël pour vous en faire ses défenseurs ?

Feu Habib Bourguiba, homme lucide et pragmatique, n’a jamais voulu faire de cette cause son fonds de commerce. Sa cause, c’était la Tunisie, l’image de son pays, le bien-être de son peuple.

Vous voulez être plus loyalistes que les palestiniens eux-mêmes. Certains d’entre eux sont passés dans le camp adverse, tel le fils d’un des co-fondateurs du Hamas, Mosab…

Voir l’article original 321 mots de plus

Les musulmans et leur haine obsessionnelle des Juifs

Le vrai visage de l'islam et des musulmans - the real face of islam and muslims : sign - god bless hitler - / Pancarte - Dieu bénisse Hitler -

Du complot juif d’hier au complot sioniste d’aujourd’hui, l’honneur des musulmans est sauf tant qu’ils peuvent s’abriter derrière le paravent juif.

Il est fortement recommandé à tous ceux qui spéculent sur le caractère « sioniste », un passe-montagne pour masquer leur antisémitisme, des révolutions du printemps pourri arabique de fantasmer sur les 72 houris et l’érection éternelle. De toutes les façons ils n’ont que ça à faire pour donner du sens à leur vie misérable et fade.

Au moins c’est concret, ils achètent des actions au comptant ou à découvert en croyant qu’elles sont à un bon cours en espérant que le cours va remonter leur permettant ainsi de pouvoir réaliser une plus-value à la vente.

Pour mieux étayer leurs élucubrations spéculatives, qu’ils commencent d’abord par acquérir à la bourse des valeurs politiques les actions « sionistes » afin de rendre crédible leur théorie sur le complot « sioniste ».

La question que l’on devrait se poser si Israël n’était pas pris dans un engrenage de la guerre intra musulmane dont il ne maîtrise ni les tenants ni les aboutissants.

C’est aller trop vite à la besogne en voulant faire des apparences une vérité absolue en voulant tirer le plus empiriquement du monde des conclusions trop hâtives des bombardements israéliens du territoire syrien qui peuvent être aussi entendus comme un avertissement destiné aux belligérants des deux camps en leur faisant clairement comprendre : quelle que soit l’issue de ce conflit, Israël fera toujours preuve de vigilance et de fermeté pour défendre sa pérennité.

Est-il devenu inconscient et irresponsable en creusant sa propre tombe pour satisfaire les desseins bellicistes et génocidaires des pires ennemis du peuple juifs ?

L’éternelle obsession du complot juif devenu aujourd’hui sioniste semble être la seule motivation qui guide les assertions pitoyables des apprentis-sorciers stratégistes et géopoliticiens qui foisonnent dans les pays arabisés depuis la déferlante islamiste.

Qui peut croire que les islamistes sont les agents du Mossad alors que l’islamisme est l’enfant de l’islam lui-même ? A supposer qu’ils le soient, cela prouve qu’il n’y a pas pire ennemis des musulmans que les musulmans eux-mêmes.

Et ce n’est ni à leur honneur ni à leur crédit d’être l’objet de manipulation et d’instrumentalisation de la part de ceux-là mêmes que le Coran voue aux gémonies Alors qu’eux-mêmes ne rêvent que d’une chose détruire l’Etat d’Israël et qui présentant à peine 0.7% de la population musulmane totale de par le monde.

En faisant du juif hier et du sioniste aujourd’hui, alors qu’il s’agit juste d’un glissement sémantique, le bouc-émissaire de tous leurs maux, même domestique, les musulmans se couvrent de honte et de ridicule.

En quoi leur retard intellectuel chronique des musulmans depuis que l’islam existe est-ce la faute à Voltaire ou à Rousseau ou plutôt au juif cet cet ennemi juré inventé par leur prophète pour donner un sens pseudo mystique et théologique à ce l’on pourrait qualifier de Protocole des Sages de Sion avant l’heure et du Mein Kampf mahométan ?

Heureux le juif qui hante les nuits des musulmans et obsède leur pensée. Ils voient sa main partout y compris derrière le raz-de-marrée qui a emporté leurs anciens despotes mafieux, comme si les damnés de la terre n’avaient aucune raison pour crier leur colère et les faire dégager.

Au lieu de se demander pourquoi sont-ils la risée des nations et à la traîne du progrès humain et s’inquiéter de l’état des libertés humaines et publiques chez eux et du statut dégradant et humiliant de leurs femmes, ils se complaisent dans leur petit rôle de victimes de cet ennemi dont ils font la source de tous leurs tourments histoire de rendre la pilule de leurs échecs pathologiques moins amère ?

Nourris aux sources de la haine du juif, de la morale immorale, de la loi de la jungle, connus pour leur absence de libre-arbitre et de discernement, les musulmans ne peuvent exprimer un choix ou émettre une opinion s »il n’est pas le fruit de leur enseignement doctrinaire primaire.

Chez eux, le juif devenu sioniste aujourd’hui est leur mode expiatoire pour donner une certaine légitimité à leur quotidien. Au point qu’il est permis de se poser la question quelle serait leur vie sans cet ennemi mythifié et abominé comme s’il était le démon en personne ?

Mais le jour où les musulmans auront appris à faire leur propre examen de conscience et de faire des sciences sociales leur vrai modèle de réflexion et d’analyse afin d’apprendre à assumer les vraies causes de leurs retards multiples, il y a une forte probabilité à ce que cela ne les éloigne des dogmes scélérats de leur foi.

Faire porter la responsabilité des guerres qui les minent depuis la mort de Mahomet, de leurs divisions et leur état de chaos permanent à Israël c’est comme s’ils veulent exorciser le diable qui les freine dans la quête de leur humanité.

Quel crédit doit-on accorder à des théories aussi fumistes que nauséabondes sur le « sioniste » qui les empêche d’abandonner leurs habits des ténèbres pour les habits des lumières comme si leur religion n’était pas le vrai frein à leur émancipation humaine et politique ?

S’ils sont frappés du sceau de l’infamie humaine et en proie au despotisme éternel, à la violence, aux conflits confessionnels, aux appels aux meurtres des laïcs et des apostats, à la terreur, à un climat insurrectionnel et inquisitorial permanent, aux attentats meurtriers qui peuplent leur quotidien et qui frappent leurs lieux de culte, à l’arriérisme, au fanatisme, à la profanation des cimetières juifs, chrétiens voire musulmans, à l’endoctrinement religieux à outrance au biberon, est-ce la faute encore une fois à Israël ou au régime liberticide et terrifiant auquel ils sont soumis depuis l’avènement de l’islam ?

La question que les musulmans doivent peut-être se poser : pourquoi en sont-ils toujours au stade des peuples de la boucherie humaine comme c’est le cas en Syrie, la Somalie, en Afghanistan, au Pakistan, au Soudan, et hier en Algérie et en Libye, avec des sombres perspectives pour la Tunisie, l’Egypte, le Yémen, le Nord du Nigéria, etc.. ?

A moins qu’Israël ait un extraordinaire don de muer les djihadistes d’Allah en des forces supplétives, d’en faire une force de frappe pour mater leurs coreligionnaires hostiles à l’expansionnisme « sioniste », moteur du complot que les petites têtes pensantes musulmanes attribuent en tout aveuglement intellectuel à Israël ?

Israël est assez lucide et prudent pour ne pas faire des forces djihadistes qui présentent une réelle menace pour sa sécurité et sa pérennité ses alliés stratégiques de circonstance. Les islamistes ne sont rien d’autre que la version contemporaine des nazis et en aucun cas des « islamosionistes », un néologisme indécent, comme se plaisent à les appeler les antisémites qui pullulent dans le monde musulman.

Appendice

Il n’est pas exag2ré d’affirmer que c’est l’islam qui a posé les premiers jalons de la Solution Finale :

« Ibn Omar a déclaré avoir entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Vous combattez les juifs et aurez le dessus sur eux de sorte que la pierre dira : ô musulman ! Voici un juif caché derrière moi.. viens le tuer ». (rapporté par al-Boukhari, n° 3593). D’après le même Ibn Omar le Messager d’Allah a dit : « Les Juifs vous combattront et vous aurez le dessus sur eux au point que la pierre dira : ô musulman ! viens tuer ce juif qui se cache derrière moi ». (rapporté par Ahmad et par at-Tirmidhi et qualifié par ce dernier de « beau et authentique ). Ibn Omar (P.A.a) affirme encore avoir entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « l’Antéchrist descendra sur une terrain salsugineux de Mar Qanat, et les femmes constitueront la majorité de ses partisans. A telle enseigne que l’on sera amené à attacher ses plus proches parentes comme sa mère, sa sœur, sa fille et sa tante, de peur qu’elles n’aillent rejoindre l’Antéchrist. Et puis Allah donnera aux Musulmans la victoire sur lui, et ils le tueront et en feront de même de ses partisans, au point que le juif se cachera derrière un arbre ou une pierre et que l’arbre ou la pierre dira au musulman : viens tuer le juif caché derrière moi » (rapporté par Ahmad dans son Mousnad et par Ibn Madja d’après Abou Umana al-Bahih qui tenait du Prophète un hadith relatif à l’Antéchirst.
Source : islamqa.info/fr/ref/9341 (archive)

La cause palestinienne est la plus grande imposture après l’islam

En quoi les palestiniens sont vos frères, vos cousins, vos amis, vos voisins ? Sont opprimés paraît-il mais vous l’êtes pire encore qu’eux. 
Vous compatissez pour eux, est-ce qu’ils le font pour vous ? N’ont-ils pas été accueilli en Tunisie avec tous les honneurs et ils vous ont méprisés et humiliés chez vous en vous traitant comme des vulgaires séides, vous toisant de haut avec leur morgue suffisante coutumière. 
Que connaissez-vous de l’histoire de ce peuple et de son conflit avec Israël pour vous en faire ses défenseurs ? 
Feu Habib Bourguiba homme lucide et pragmatique n’a jamais voulu faire de cette cause son fonds de commerce. La sienne c’était la Tunisie, l’image de son pays et le bien-être de sa population. 
Vous voulez être plus loyalistes que les palestiniens eux-mêmes dont certains d’entre eux n’avaient eu aucun scrupule de passer dans le camp adverse tel le fils des cofondateurs du Hamas Mosab Hassan qui a espionné l’organisation terroriste pendant 10 ans au profit de l’Etat Hébreu. 
Connaissez-vous le nombre de Gazaouis qui collaborent avec Israël qui sans eux n’auraient pas réussi à détruire les installations terroristes à Gaza, les points de transit des armes et de la drogue, les tunnels ?
800 000 touristes palestiniens ont goûté l’été dernier aux joies de vivre en Israël faisant ainsi un joli pied-de-nez à ceux qui se veulent plus ennemis d’Israël que les palestiniens eux-mêmes ?
De quelle cause palestinienne êtes-vous défenseurs de celle qui a engraissé chichement les dirigeants palestiniens qui avaient détourné les aides européennes pour leurs propres comptes et qui avaient permis à Arafat d’empocher la bagatelle de 2, 5 milliards US $ ou celle des terroristes du Hamas qui vous sèment la mort à Chaâmbi et à Jendouba et qui menacent de mettre l’Egypte à feu et à sang ? 
Quand on défend une cause on doit en connaître tous les tenants et aboutissants et savoir raison gardée et ne pas l’utiliser comme un objet de diversion pour détourner l’attention de la population en proie chômage, à la cherté de la vie, à la misère, la malnutrition, les pénuries alimentaires, la pollution, les épidémies, l’insécurité, l’insalubrité de ses espaces publics, les grèves sauvages des éboueurs, les assassinats politiques, les foyers de troubles. 
Les Tunisiens ont certainement mieux à faire que d’inscrire la cause palestinienne dans leur agenda politique censé être la priorité absolue pour sortir le pays de son impasse. A Rome on donnait au peuple du pain et des jeux, panem et circenses, en Tunisie on donne au peuple l’Islam et la Palestine. 
Comment peut-on prêter secours à un peuple qui n’est pas lui-même unie autour d’une cause qui est la sienne et qui devrait transcender tous les clivages politiques et religieux ? Que les Palestiniens apprennent à parler d’une seule et même voix avant que les Tunisiens ne leur prêtent la leur dont les échos ne dépasseraient guère les frontières du Palais de l’infamie nationale, en l’occurrence celui du Bardo.
Que savent-ils réellement de l’histoire du Hamas et des dessous de sa création ? Savent-ils qu’aujourd’hui il n’y a plus l’ombre d’un laïc, un athée, un juif, un chrétien, un progressiste, un marxiste, un artiste, un intellectuel, un comédien, à Gaza ?
Les Tunisiens doivent apprendre à balayer devant leurs portes, plutôt que de jouer aux lèche-babouches des Palestiniens qui empestent les odeurs nauséabondes et des charognes en pleine décomposition de la vénalité, de la pleutrerie, de l’avidité, de la zizanie, de la désunion, de la félonie, de la haine de l’autre, de l’intolérance, de la pédophilie, de la perversité morale, du mépris de la vie humaine.
Toute cause est défendable quand elle est porteuse de message humaniste et qui pourrait servir de phare pour éclairer les autres peuples, or la cause palestinienne que les tunisiens par aveu d’impuissance et de faiblesse en font leur cheval de bataille, est très loin de servir d’exemple pour le réveil des consciences citoyennes en Tunisie. Elle est surtout un puissant soporifique créé en son temps par les régimes antipatriotiques et despotiques arabes pour plonger leurs peuples dans un profond sommeil dont ils ne sortiront jamais. Elle est le tunnel qui les conduit vers le monde des ténèbres. 
Pendant qu’Israël avance à grands pas vers la lumière, la Tunisie s’empiffre de la cause palestinienne jusqu’à elle finisse étouffée dans son vomi.
Il n’y a de cause que la cause de sa patrie et la recherche de l’excellence pour la remettre sur le chemin du progrès humain et dont Israël pourrait être l’exemple parfait pour la Tunisie.
Qu’espère obtenir le peuple tunisien en prenant fait et cause pour la Palestine ? Est-ce qu’il va pouvoir trouver un remède efficace à tous les maux qui sont en train de le gangrener ?
La Tunisie doit être la vraie cause pour tous les tunisiens et Mme Karboul n’a de compte à rendre qu’à son Premier Ministre qui l’a investie de sa confiance pour relancer le tourisme tunisien qui nourrit des centaines de milliers de familles tunisiennes dont la survie dépend du succès de son action. 
Est-ce que ceux qui font de la Palestine leur credo se sont-ils demandé pourquoi les membres richissimes de la diaspora palestinienne ne mettent jamais les pieds en Tunisie et que s’ils devaient choisir entre leur pays et Israël ils choisiraient incontestablement ce dernier pour leur confort et leur sécurité ainsi que l’esprit tolérant et ouvert de la société israélienne ?

Pourquoi les juifs ne font jamais des musulmans leur souffre-douleur ?

Du complot juif d’hier au complot sioniste d’aujourd’hui, l’honneur des musulmans est sauf tant qu’ils font de l’autre leur motus-vivendi
Il est fortement recommandé  à tous ceux qui spéculent sur le caractère « sioniste », un passe-montagne pour masquer leur antisémitisme,  des révolutions du printemps pourri arabique de jouer en bourse.
Au moins c’est concret, ils achètent des actions au comptant ou à découvert en croyant qu’elles sont à un bon cours en espérant que le cours va remonter leur permettant ainsi de pouvoir réaliser une plus-value à la vente.
Pour mieux étayer leurs élucubrations spéculatives, qu’ils commencent d’abord par acquérir à la bourse des valeurs politiques les actions « sionistes » afin de rendre crédible leur théorie sur le complot « sioniste ».
La question que l’on devrait se poser si Israël n’était pas pris dans un engrenage de la guerre intramusulmane dont il ne maîtrise ni les tenants ni les aboutissants.
C’est aller trop vite à la besogne en voulant faire des apparences une vérité absolue en voulant  tirer le plus empiriquement du monde  des conclusions trop hâtives des bombardements israéliens du territoire syrien qui peuvent être aussi entendus comme un  avertissement destiné aux belligérants des deux camps en leur faisant clairement comprendre : quelle que soit l’issue de ce conflit, Israël fera toujours preuve de vigilance et de fermeté pour défendre sa pérennité.
Est-il devenu inconscient et irresponsable en creusant sa propre tombe pour satisfaire les desseins bellicistes et génocidaires des pires ennemis du peuple juifs ?
L’éternelle obsession du complot juif devenu aujourd’hui sioniste semble être la seule motivation qui guide les assertions pitoyables des apprentis-sorciers stratégistes et géopoliticiens qui foisonnent dans les pays arabisés depuis la déferlante islamiste.
Qui peut croire que les islamistes sont les agents du Mossad alors que l’islamisme est l’enfant de l’islam lui-même ?  A supposer qu’ils le soient, cela prouve qu’il n’y a pas pire ennemis des musulmans que les musulmans eux-mêmes.
Et ce n’est ni à leur honneur ni à leur crédit d’être l’objet de manipulation  et d’instrumentalisation de la part de ceux-là mêmes que le Coran voue aux gémonies   Alors qu’eux-mêmes ne rêvent que d’une chose détruire l’Etat d’Israël et qui présentant à peine 0.7% de la population musulmane totale de par le monde.
En faisant du juif hier et du sioniste aujourd’hui, alors qu’il s’agit juste d’un glissement sémantique, le bouc-émissaire de tous leurs maux, même domestique, les musulmans se couvrent de honte et de ridicule.
En quoi leur retard intellectuel chronique des musulmans depuis que l’islam existe est-ce la faute à Voltaire ou à Rousseau ou plutôt au juif cet cet ennemi juré inventé  par leur prophète pour donner un sens pseudo mystique et théologique à ce l’on pourrait qualifier de Protocole des Sages de Sion avant l’heure et du Mein Kampf mahométan ?
Heureux le juif qui hante les nuits des musulmans et obsède leur pensée. Ils voient sa main partout y compris derrière le raz-de-marrée qui a emporté leurs anciens despotes mafieux, comme si les damnés de la terre n’avaient aucune raison pour crier leur colère et les faire dégager.
Au lieu de se demander pourquoi sont-ils la risée des nations et à la traîne du progrès humain et s’inquiéter de l’état des libertés humaines et publiques chez eux et du statut dégradant et humiliant de leurs femmes, ils se complaisent dans leur petit rôle de victimes de cet ennemi dont ils font  la source de tous leurs tourments histoire de rendre la pilule de leurs échecs pathologiques moins amère ?
Nourris aux sources de la haine du juif, de la morale immorale, de la loi de la jungle, connus pour leur absence de libre-arbitre et de discernement, les musulmans ne peuvent exprimer un choix ou émettre une opinion s »il n’est pas le fruit de leur enseignement doctrinaire primaire.
Chez eux, le juif devenu sioniste aujourd’hui est leur mode expiatoire pour donner une certaine légitimité à leur quotidien. Au point qu’il est permis de se poser la question quelle serait leur vie sans cet ennemi  abhorrée et détesté à mort comme s’il était la cause de leurs tourments.
Mais le jour où les musulmans auront appris à faire leur propre examen de conscience et de faire des sciences sociales leur vrai modèle de réflexion et d’analyse afin d’apprendre à assumer les vraies causes de leurs retards multiples, il y a une forte probabilité à ce que cela ne les éloigne des dogmes scélérats de leur foi.
Faire porter la responsabilité des guerres qui les minent depuis la mort de Mahomet, de leurs divisions et leur état de chaos permanent à Israël c’est comme s’ils veulent exorciser le diable qui les freine dans la quête de leur humanité.
Quel crédit doit-on accorder à des théories aussi fumistes que nauséabondes sur le « sioniste » qui les empêche d’abandonner leurs habits des ténèbres pour les habits des lumières comme si leur religion n’était pas le vrai frein à leur émancipation humaine et politique ?
S’ils sont  frappés du sceau de l’infamie humaine et en proie au despotisme éternel,  à la violence, aux conflits confessionnels, aux appels aux meurtres des laïcs et des apostats,   à la terreur, à un climat insurrectionnel et inquisitorial permanent, aux attentats meurtriers qui peuplent leur quotidien et qui frappent leurs lieux de culte, à l’arriérisme, au fanatisme,  à la profanation des cimetières juifs, chrétiens voire musulmans, à l’endoctrinement religieux à outrance au biberon, est-ce la faute encore une fois à Israël ou au régime liberticide et terrifiant auquel ils sont soumis depuis l’avènement de l’islam ?
La question que les musulmans doivent peut-être se poser : pourquoi en sont-ils toujours au stade des peuples de la boucherie humaine comme c’est le cas en Syrie, la Somalie, en Afghanistan, au Pakistan, au Soudan, et hier en Algérie et en Libye, avec des sombres perspectives pour la Tunisie, l’Egypte, le Yémen, le Nord du Nigéria, etc.. ?
A moins qu’Israël ait un extraordinaire don de muer les djihadistes d’Allah en des forces supplétives, d’en faire une force de frappe pour mater leurs coreligionnaires hostiles à l’expansionnisme « sioniste », moteur du complot que les petites têtes pensantes musulmanes attribuent en tout aveuglement intellectuel à Israël ?
Israël est assez lucide et prudent pour ne pas faire des forces djihadistes qui présentent une réelle menace pour sa sécurité et sa pérennité ses alliés stratégiques de circonstance. Les islamistes ne sont rien d’autre que la version contemporaine des nazis et en aucun cas des « islamo-sionistes », un néologisme indécent, comme se plaisent à les appeler les antisémites qui pullulent dans le monde musulman.