Archives pour la catégorie Migration clandestine

Non seulement l’islam n’a rien apporté à l’humanité, il est surtout son cancer métastatique

Jamais les musulmans ne sont reconnaissants à ces pays des « kofars » qui les accueillent, les hébergent, les soignent, les nourrissent, leur donne leur dignité et protège leur vie, ils n’ont gratitude que pour Allah. Pire que Satan lui-même.
Que du mépris pour leurs hôtes qui n’est que le mépris d’eux-mêmes.On projette sur les autres ce qu’on est soi-même.
Ils ont beau profiter des bienfaits du système mais c’est à Allah qu’ils en sont redevables.
Si un jour leurs bienfaiteurs disparaissent qu’adviendra-t-il de ces femmes et hommes qui nourrissent des sombres desseins pour l’humanité ?
Retourneront-ils à leur état sauvage et s’auto-détruiront-ils comme ils le font depuis 14 siècles ?
Jamais ils n’avaient rien produit ni avoir contribué aux biens communs de l’humanité.
Ils n’ont que haine et rancoeur pour elle, passant leurs journées à la maudire et l’injurier.
Ils veulent effacer toute trace de vie sur terre pour qu’il n’y ait plus personne pour témoigner de leur retards abyssaux et de leur état d’aridité intellectuelle.
Ils sont les moins productifs et inventifs au monde.
Absents de la compétition mondiale sauf dans la sphère terroriste où ils sont imbattables.
100% des actes terroristes sont de leur fait.
Ils disent que l’humanité leur doit tout sans faire la liste de leurs réalisations.
Des paroles rien que des paroles balayées par le vent de sirocco.
Ils sont ingrats de nature, imbus d’eux-mêmes, des ratés des rendez-vous de l’histoire.
Elevés dans la culture du déni des évidences, de la détestation de soi et de l’autre, et dans les délires de grandeur, on ne leur a jamais appris que la grandeur de l’homme n’est pas dans son nombril ni de dévorer cette main charitable qui sans elle ils seraient morts de faim, de soif, de froid et de chaleur, elle est dans la reconnaissance et l’humilité.
L’humanité ne leur doit rien, ils lui doivent tout et le bilan comptable est là pour le prouver. Le Coran est un tissu d’inepties, de bêtises et de vantardises, il n’est la preuve de rien sinon ils ne seraient pas les vauriens de l’humanité.
Destructeurs, égorgeurs, vitrioleurs, génocidaires, leur histoire est née dans le sang, finira-elle dans le sang.
Trop c’est trop et l’humanité doit plus que jamais réagir si elle ne veut pas finir broyée dans leur lessiveuse de mort comme naguère les hindous, les berbères, les arméniens, les assyriens, les perses, les juifs, les chrétiens et les noirs africains.

En se couchant devant les migrants clandestins, la France s’offre en Holocauste à l’islam

La majorité des musulmans sont favorables à l’application de la charia (http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/30/97001-20130430FILWWW00496-majorite-de-musulmans-pour-la-charia.php).

En accueillant  les bras ouverts les réfugiés musulmans on ouvre les portes à la charia jusqu’au jour où ils seront majoritaires et l’imposeront à tout le monde.

Ainsi les Français n’auront plus le choix : soit dhimmis, pour ceux qui ont les moyens de céder au chantage, la jizya étant un racket institutionnalisé, soit l’islam, soit le cercueil, soit la valise.

Je n’ai absolument rien contre les réfugiés musulmans, je suis effaré par l’inconséquence de nos gouvernants qui n’ont pas tiré les leçons du passé.

Les sans-papiers régularisés massivement par Giscard et Mitterrand et ceux arrivés en France dans le cadre de la politique du regroupement familial ont-ils fait preuve d’un esprit républicain ? Ont-ils abandonné les valeurs scélérates de l’islam ?

Illustration. Quatre policiers ont été blessés après une rébellion au guichet de la sous-préfecture de Fontainebleau.

Les pouvoirs politiques se sont-ils posés la question ? Ont-ils fait la corrélation entre la progression du nombre des musulmans en France ces trente dernières années, et l’explosion des actes de terrorisme, commis à 99% par des des musulmans ?

Ils disent fuir la misère chez eux à l’image des algériens qui se font passer pour des syriens en passant par la Turquie, alors que l’Algérie est loin d’être un pays pauvre ou en situation de chaos politique. Ils sont accueillis les bras ouverts, pourquoi sont-ils des ennemis de la République ?

Les Français sont en droit de s’inquiéter de l’afflux massif des réfugiés musulmans, car les musulmans de France, qui sont la vitrine de l’islam, sont loin de les rassurer quand à leur volonté de se fondre dans l’espace républicain.

Ils voient l’incompatibilité entre l’islam et la culture millénaire et temporelle française, les exigences du bien-vivre ensemble, la démocratie, les droits de l’homme, le développement humain, la fraternité universelle, l’égalité des droits entre les sexes et les lois républicaines.

Pourquoi des hommes et des femmes qui prônent la prohibition des valeurs de la démocratie et des libertés humaines et qui font du respect absolu des lois de l’islam leur mode de vie, ont-ils cette fâcheuse tendance à transgresser, mépriser et violer les lois de leur pays d’accueil ?

Le comportement arrogant, vindicatif, hégémonique, suprémaciste, suffisant et conquérant dont font preuve les musulmans en France suscite les réactions de rejet des réfugiés musulmans, pour la plupart des migrants économiques.

Les Français sont pris dans l’étau de l’islam.

Ils sont pris entre les musulmans de l’intérieur qui oeuvrent à l’islamisation lente et inexorable de la France (comptez le nombre d’écoles islamiques), portent de tenues communautaires, ont des mosquées qui pullulent dans son paysage, et ceux qui arrivent de tous les horizons, qui assaillent leurs côtes, et ne vont pas tarder à faire entendre davantage la voix de l’islam en France.

Réfugiés du ventre un jour, futur maître du pays pour toujours.

Ils ne sont ni italiens, ni espagnols, ni polonais ou portugais qui n’ont jamais considéré la France comme une colonie. Pour les musulmans, la terre de France est une terre avant tout d’Allah, et elle doit revenir de plein droit aux musulmans.

Les Français n’auront plus leur place dans une terre qui n’a jamais été en réalité aux yeux de l’islam, et qui devront faire allégeance aux « élus » d’Allah.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info

Les migrants clandestins, cheval de Troie de l’islam pour envahir l’Europe

Paru dans Dreuz sous le titre : L’immigration, pain béni des Etats musulmans, malheur des Occidentaux

mediterranean-migrants

C’est bien beau de s’apitoyer sur le sort des clandestins – issus majoritairement des pays de l’Organisation de la Conférence Islamique (O.C.I.)– qui arrivent tous les mois en Europe occidentale par dizaines de milliers et dont certains laissent leur vie en cours du chemin pour fuir la misère chez eux. Un article récent va jusqu’à débiter une ânerie monumentale que les migrants sont autant victimes que les passeurs qui sont eux aussi les laissés pour compte du système. Et pourquoi pas c’est la faute à l’Occident s’ils se sont réduits à mettre en péril leur vie pour fuir leur état de misère chronique ?

Simple question : s’ils fuient la misère, comment ces boat-peoples où trouvent-ils l’argent pour financer leur droit de passage alors qu’ils supposés des damnés de la terre ? Qui sont les vrais bailleurs de fonds ? Qui est le maître d’oeuvre de ces opérations qui cachent assurément de sombres desseins idéologiques et bellicistes ?

Je me demande si nous ne sommes pas en train d’assister à une réédition de la prise de Byzance avec pour cheval de Troie les faux naufragés de la méditerranée.

Conquérants affublés du masque de rescapés ?

Les pays du Golfe qui financent le terrorisme musulman en toute impunité notamment le Qatar et l’Arabie Saoudite, les enfants adulés de l’Occident, et l’Algérie qui préfère construire une mosquée pharaonique pour 20 milliards de dollars plutôt que de mener une politique économique et sociale digne de ce nom  pourraient parfaitement desserrer l’étau de ces vagues d’émigration clandestine massive à forte coloration musulmane inédites dans l’histoire de l’Europe qui à terme sont porteuses de germes destructrices pour la civilisation occidentale.

Les frontières maritimes de la façade méditerranéenne européenne sont devenues des véritables passoires où débarquent chaque jour des milliers des migrants clandestins venus de tous les pays dits « arabes »  sans que les  » pays sources » comme les appelle Laurent Fabius dont l’islam  est la religion d’Etat  ne prennent des mesures draconiennes pour enrayer le raz-de-marrée humain.

Une véritable manne financière et une aubaine politique et démographique pour ces Etats eux-mêmes gangrenés par la corruption et la misère, les passeurs locaux et plus encore pour les organisations terroristes pour qui mouvements de population représentent une opportunité pour lâcher leurs fauves en Europe sous couvert de l’humanitaire Pour le journal Libération dans sa livraison du 11 juin 2015, »Tous les moyens sont bons pour faire peur à l’Occident | pour envahir l’Europe la fin justifie les moyens]. La dernière arme brandie par l’organisation de l’Etat islamique n’est autre que la question migratoire. Les milices de cette dernière viennent de menacer l’Italie. En cas d’intervention militaire de Rome en Libye,  il enverra 500.000 migrants à l’assaut des côtes italiennes.  C’est ce qu’a rapporté le quotidien italien  Il Messagero. Selon cette source, « les terroristes suggèrent de laisser dériver des centaines de bateaux chargés de migrants (…) L’objectif serait de créer de nouveaux drames humains (décès en mer, ports bloqués) provoquant ainsi un impact dévastateur sur l’opinion publique».
Des menaces confirmées  par d’autres sources qui ont révélé que  certains observateurs redoutent  un exode massif vers l’Europe de migrants irréguliers d’Afrique noire ou de Syrie, voire même des pays maghrébins . Pareille opération sera organisée  par des trafiquants « pour la plupart d’anciens miliciens du régime. Des risques dont le Daily Telegraph s’est fait l’écho en se basant sur le document d’un think tank anglais qui a indiqué que le groupe terroriste Etat islamique espère « inonder le nord de la Libye de ses soldats pour leur permettre ensuite de traverser la Méditerranée en se faisant passer pour de simples migrants irréguliers ».

Feu Haouri Boumedienne, l’ancien président algérien disait que l’Occident sera conquis par le ventre des musulmanes. Sa prédiction se précise chaque jour de plus en plus, avec l’intensification des mouvements de populations venus par la mer, et qui profitent de son angélisme humanitaire, et la croissance démographique galopante de la communauté musulmane qui vit en son sein.

L’Occident entre le marteau, celui de l’immigration légale de confession musulmane qui mine ses fondements civilisationnels et l’enclume, celui de l’immigration clandestine qui prend de plus en plus les allures des troupes paramilitaires  parties à l’assaut de la citadelle poreuse européenne par la voie maritime.…

​L’immigration irrégulière conçue comme arme de destruction massive par Daech

Il est illusoire d’imaginer un quelconque effort de coopération de la part des pays riverains du sud du bassin méditerranéen qui ont tout à gagner à envahir l’Europe en y déversant leur surplus démographique qui s’inscrit dans la stratégie de l’O.C.I. dont c’est l’atout-maître pour islamiser l’Europe. Daech et l’O.C.I. ne sont en réalité que les deux faces d’un même miroir : l’islam triomphant et conquérant. On islamise pas le monde en créant des emplois, on l’islamise par le djihad le premier pilier de l’islam.

Les musulmans n’ont que faire de la lutte pour l’emploi et le progrès humain, on naît pour servir Allah afin de faire de la terre tout entière son royaume et la purifier de la présence des non-musulmans. .

L’immigration, qu’elle soit contrôlée ou illégale, est un pain béni pour les Etats musulmans et le malheur des peuples occidentaux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.