Qu’attend la France pour interdire l’UOIF, le faux-nez du nazislamisme sur son territoire

Je n’ai jamais eu de cesse de réclamer l’interdiction de l’Union des Organisations Islamiques en France, l’U.O.I.F. cette officine de la propagande islamiste en hexagone qui se sert des largesses de la république pour pouvoir mieux l’achever un jour.

. Il est incompréhensible qu’elle le soit ailleurs et pas en France. Sa charte, ses fondateurs, ses orientations politiques, ses hôte à sa grande messe annuelle au Bourget pour bomber les torses et afficher son arrogance triomphante  tout plaide pour son éradication mais que fait la France elle lui ouvre ses bras pour la consoler pour avoir été calomniée. Qu’a-t-elle fait cette France-là pour protéger les défenseurs de la République comme tous mes amis de Riposte Laïque et bien d’autres dont certains vivent en reclus à l’instar de Redecker devenus ses nouveaux parias et ses têtes de turc dont le seul tort si c’en est un est de la mettre en garde contre le danger que les radicaux musulmans font peser sur elle fédérés par le cheval de Troie de l’islam radical qu’est l’UOIF ?

Cette France-là n’a que faire des amis de la république, elle préfère plutôt donner des gages de sa soumission à l’islam radical. Elle a été jusqu’à autoriser la publication sous forme d’un dictionnaire de l’islamophobie d’une liste noire des ennemis de l’islam à abattre dans lequel mon nom figure en bonne place.

Qu’a t-elle fait pour me protéger avec mes trois compagnons d’infortune ressortissants tunisiens contre un projet d’assassinat dont nous étions l’objet fomenté par les islamistes tunisiens dont le leader est cofondateur de l’UOIF ? Il vaut mieux être dans le camp de l’islam radical pour mériter sa bienveillance et sa compréhension indignée

Je le dis et je le répète.il est insensé et absolument inique que cette vitrine hideuse et vérolée du nazislamisme, une sorte de Kommandantur de l’ombre,  émanation incontestable et incontestée de l’une des plus grandes organisations terroristes dans l’histoire humaine que la France ne la déclare pas hors-la loi alors qu’elle est officiellement reconnue comme organisation terroriste aux E.A.U. à juste raison, un pays connaisseur en matière de l’islamonazisme. La France devrait suivre son exemple et celui de l’Egypte et ne pas se faire l’avocat du charognard nazislamiste obsédé par son dépècement. Elle n’est pas à même pour contester pour des raisons évidentes  à la justice de ce pays sa bonne connaissance de l’islam et des organisations sectaires qui le minent et qui présentent un réel danger pour le monde. La France se veut-elle plus musulmane que les pays musulmans eux-mêmes et qui payent un lourd tribut au terrorisme islamiste

Une réflexion sur “ Qu’attend la France pour interdire l’UOIF, le faux-nez du nazislamisme sur son territoire ”

  1. oui, le gouvernement de la France sous-estime de telles organisations nazislamistes en croyant qu’elles sont faciles a maitriser.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s