Autant séparer les 2 faces d’un même miroir que de dissocier l’islam de l’islamisme

Les musulmans eux-mêmes ne font pas la différence entre l’islam et l’islamisme, car ils savent  mieux que quiconque qu’ils sont tous  les deux sont les faces d’un même miroir du démon mahométan.

Ce n’est pas par hasard ce que les collabos et les chantres du non-amalgame nous vendent comme des musulmans modérés, alors qu’il n’y a qu’une seule feuille de route pour tous les esclaves d’Allah, abid Allah,  ne s’attaquent jamais à l’islamisme qui est l’islam tel que le faux prophète Mahomet a laissé en héritage à son armée de prédateurs,  qui n’est pas un islam politique mais la politique de l’islam pour les musulmans d’une part et les non-musulmans d’autre part.

A ce que je sache non seulement les islamistes n’ont jamais été condamnés pour hérésie par les  hautes autorités de l’Université Al-Azhar qui est la référence suprême en matière de théologie musulmane qui a été jusqu’à refuser de dénoncer l’E.I.  Ce  sont eux qui accusent ces musulmans modérés de takfirisme, mécréance, histoire surtout de les caresser à rebrousse-poils et de leur rappeler qu’ils doivent sortir de leur torpeur pour endosser leurs uniformes de soldats d’Allah. 

L’islamisme puise ses sources dans l’islam lui-même.  Il est l’islam des origines, celui qui a été conçu et codifié par Mahomet qui  n’établit aucune frontière entre les différentes sphères de la vie  politique,individuelle, cultuelle, sociale et sociétale.  De tous les prophètes à supposer que le père-fondateur de l’islam le soit Mahomet était à la fois un chef spirituel,  un chef militaire, voire un chef d’Etat et un chef de bande de pilleurs et d’assassins. Vouloir séparer l’islam de l’islamisme c’est comme si l’on cherchait à résoudre un prpblème de la quadrature du cercle. C’est lui qui met en musique les partitions morbides, sordides, liberticides, criminelles, antisémites, racistes et génocidaires de cette doctrine qui  fait de l’être humain une négation de soi et du passage sur terre une antithèse de la vie.   C’est pourquoi il ne faut jamais  dissocier l’islam de l’islamisme comme si nous avions affaire à deux religions distinctes qui ont chacune d’entre elles une théologie et des articles de foi propres qu’il ne faut pas amalgamer. L’un est la face et l’autre est le profil.

Quant à ceux qui nous abreuvent comme les djihado-terroristes s’enivrant du sang des innocents avec leur non-amalgame comme si l’islam était étranger à l’islamisme et que nous sommes en présence des deux entités antinomiques qu’il est impossible de fusionner je leur réponds simplement que les islamistes sont les vrais musulmans et les autres, ils attendent patiemment cachés dans l’ombre de leurs victimes leur tour pour passer à l’action. Ils sont même plus dangereux que leurs coreligionnaires activistes car ils n’avancent pas à visage découvert. Leur piqûre est plus mortelle que la mouche tsé-tsé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s