La France est en chute libre, certains font de la blancheur de sa race son gilet de sauvetage

Il n’y a pas plus français que ceux qui ont l’amour de la France en eux. Un juif, un protestant, un laïque, un ex-musulman qui a fait le choix de la France, un agnostique, un athée, un bouddhiste, n’est pas moins français qu’un « souchien ».

Nous devons nous inquiéter du péril intérieur qui guette et des nuages sombres à l’horizon.

Quand on a l’amour de la France en soi, jaloux de son histoire et ses valeurs tant enviées dans le monde, on n’a pas besoin de se soumettre à l’islam pour épouser une musulmane, ni devenir musulmane pour plaire à son conjoint musulman.

Qui bafoue l’honneur de la France et crache sur ses racines, est-ce l’islam ou ces décérébrés qui n’ont que faire de la France ?

Qui, une fois qu’il devient musulman, prend les armes contre son propre pays et appelle à son anéantissement ?

Nadine Morano a réussi à diviser les français. Ceux qui ont une apparence physique bien française de couleur blanche et ceux qui ne le sont pas en prenant de Gaulle pour témoin. Elle semble s’être prise les pieds dans le tapis avec une citation douteuse de Gaulle, car elle ne figure nullement dans ses écrits selon l’historien Jean-Paul Bled, ancien président des Cercles universitaires d’études et de recherches gaulliennes, cité par Les Inrocks :
« Le général de Gaulle considérait qu’il n’y a que l’écrit qui pouvait engager sa personne. Or cette phrase a été prononcée à l’emporte-pièce dans une conversation privée mais il n’y a aucune trace écrite dans ses mémoires ou ses discours. Le général de Gaulle ne peut donc en être comptable. »

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/01/les-races-morano-et-de-gaulle-pour-clore-la-polemique_4780347_4355770.html#S7TC7xjo4ps6ak2E.99

A supposer qu’elle ait raison 73 ans les séparent de Gaulle était né en 1890 et elle est née en 1963. Au temps de Gaulle La notion de race était encore de mise car elle n’était pas encore infirmée par la science. Le contexte a changé et les moeurs aussi et en tant qu’élue de la République, elle oublie que cette notion a été supprimée de la législation française au mois de mai 2013 même si elle continue de figurer dans la Constitution de 1958.

La France n’est pas une race c’est des valeurs et une culture qui a rayonne sur le monde. Elle a enfanté Voltaire comme elle a enfanté Senghor qui était un monument de la langue française, un amoureux de la France, de son histoire qui avait choisi d’être enterré en France. Etait-il moins français que Nadine Morano car il était noir de peau ?

Aimé Ceeaire, Franz Fanon, Albert Memmi, Kateb Yacine, Alexandre Dumas n’étaient pas non plus des français souchiens, étaient-ils des français de seconde zone ?

Cette femme a réussi son pari : établir une dichotomie entre les français comme l’islam le fait entre les musulmans et les non-musulmans. Elle peut maintenir ses propos nauséabonds, les sous-entendus sont clairs, comme la blancheur de la peau.

Seule une France unie et rassemblée peut vaincre la pieuvre tentaculaire musulmane.

Faisons-leur signer un pacte républicain, imposons-leur un respect total et absolu de la laïcité – pour commencer.

Les mesures existent, il manque la volonté politique, la mobilisation de tous, quelles que soient leur couleur, pour sauver ce qui reste encore à sauver.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s