Le rejet de l’islam doit être fondé sur son incompatibilité avec la République et non pas contre les musulmans

Je constate que beaucoup de personnes sous couvert du rejet de l’islam s’en servent comme paravent pour libérer leurs pulsions racistes anti-arabes. Pour eux musulmans=arabes. Alors que les arabes de la Péninsule arabique ne représentent même pas 5% des musulmans dans le monde. Notre problème est l’islam et non pas l’origine ethnique et la nationalité de ses croyants. En stigmatisant les musulmans dans leur ensemble on ne fait que les conforter dans leur sentiment d’appartenance à une seule et unique communauté de destin politique, religieux et humain. Excellant danse registre victimaire ils n’ont pas leurs pareils pour retourner la situation en leur faveur et apparaître aux yeux du monde entier comme étant la cible des racistes en Occident. Comme si les nazis se plaignaient du racisme.

On ne gagne pas à les attaquer en tant que personnes cela revient à reconnaître de facto l’existence de l’oumma islamique. Il s’agit de leur envoyer à la figure la barbarie de leurs textes pseudos sacrés qui sont suffisamment éloquents quant aux sources nauséabondes à laquelle ils s’abreuvent.

Ce n’est pas en déversant des torrents de boue haineux que l’on va arriver à faire mordre la poussière à l’hydre musulmane. Le choc de civilisations consiste à se servir des points faibles de l’ennemi pour le prendre dans son propre piège et en aucun cas se rabaisser à son niveau pour employer des boues puantes au point de lui donner l’occasion de plaider la légitime défense lorsqu’il commet le pire.

Le rejet de l’islam doit être fondé sur l’incompatibilité de l’islam avec les valeurs de la République et non pas l »expression des ressentiments et de préjugés négatifs à l’égard des musulmans qui sont d’origine multiple et diverse.

La lutte contre le péril musulman ne doit pas être dirigé contre les musulmans.

 

PS,e j’ai été condamné pour haine des musulmans à cause d’un article pamphlétaire contre eux alors que je n’ai fait que brosser leur portrait qui n’était pas du goût de notre justice républicaine. Je suis mieux placé que quiconque pour pouvoir en parler. Le racisme est le propre des ignorants et des violents.

4 réflexions sur “ Le rejet de l’islam doit être fondé sur son incompatibilité avec la République et non pas contre les musulmans ”

  1. Les musulmans aiment à nous traiter de racistes et d’islamophobes et chaque fois je dis : je suis anti-islam et l’islam n’est pas une race.Je suis terroristophobe j’ai une peur maladive des terroristes issues de l’islam.

    J'aime

    1. Il est vrai qu’une religion qui est contre le changement de religion… c’est pas une religion de paix tout ça…

      J'aime

  2. Les musulmans croyants sont les premières victimes psychologiques de l’islam. Nous devons combattre les croyances pourries de ces sectes extrêmement dangereuses pour l’humanité.

    Ils peuvent vouloir dominer le monde avec leur bouquin, et leurs convictions à deux balles, force est de constater qu’en final ils préfèrent le coca cola à la pisse de chameau.

    Combattre les croyances plutôt que s’en prendre aux musulmans est une chose, mais le coran est mortifère, criminel, ce faisant, il engendre la haine, le racisme, la division des peuples, provoque des conflits, abêtit les femmes au profit des hommes. <> c’est vécrit et prêché.

    Il suffit pour s’en convaincre de constater comment fonctionne les 57 pays musulmans, constater le délabrement des villes, campagnes le statut des femmes et des gamines soumises au concept des hommes pour les hommes.

    Quant aux kouffars, aux mécréants, aux juifs, aux athées, aux apostats bref, aux non-musulmans, réveillez-vous, informez-vous, instruisez-vous, nous sommes face à un monstre prétentieux, guerrier au point de se sacrifier pour ses croyances. Le vatican à peur de l’islam, il collabore pour sauver le soldat des rois: -dieu- et ses fables.

    L’Occident doit remplacer ses collabos par des humanistes, des gens issus de la société civile, dont les capacités intellectuelles ne sont pas liées aux énergies fossiles, aux pétrodollars, « Allah » haute finance et aux royautés de tous poils, aux industriels sans scrupules, à toutes corruptions et aux croyances du vatican.

    Tout ce joue au proche-orient et en Europe dans les mois prochains.

    Nous sommes victimes des musulmans du bel islam inventé pour les besoins de -leur cause. Ne soyons plus les victimes des croyances pourries, à moins de vouloir aller au suicide.

    (Promis juré, mon prochain commentaire sera très court).

    Mr Salem Ben Ammar vous avez été condamné injustement par un système mis en place par des élus ayant élaboré des lois abusives, pervers en faveur des affaires. Le délit de blasphème revient sournoisement de la Russie en passant par l’Europe et les USA. Quant à l’islam, n’en parlons pas la Gestapo n’a pas fait mieux dans certains cas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s