Questions aux musulmans qui veulent soumettre l’humanité tout entière à l’islam

Au lieu d’asséner ce qu’ils croient être des vérités de portée universelle sans être capables de les démontrer, que les musulmans quelles que soient leurs étiquettes, apprennent à se poser les vraies questions de fond :

Est-ce que l’Islam est-il adapté aux exigences de la modernité et au progrès humain ?

Est-ce qu’il est vraiment compatible avec la Charte des Nations Unies ?

Pourquoi les pays musulmans n’adhèrent jamais aux conventions internationales protectrices des libertés et des droits humains et des droits de la femme ?

Pourquoi la femme est-elle assimilée à un champ de labour ?

Pourquoi dans l’islam il n’y a d’amour que celui d’Allah et de son prophète ?

Pourquoi dans la profession de foi musulmane le prophète est vénéré par Allah lui-même qu’il salue et se prosterne devant lui ?

Est-ce à dire qu’Allah est doté d’attributs humains ? Ce qui est de l’anthropomorphisme jugé comme une apostasie dans l’islam ?

Pourquoi brûler le coran par exemple compte plus à leurs yeux que  le respect de la vie humaine ?

Est-ce que l’Islam est en cohérence avec la Charte Universelle des droits de l’homme et du citoyen ?

Est-ce que l’Islam protège les droits de l’enfant contre les prédateurs sexuels ?

Est-ce que l’Islam protège les minorités religieuses en leur octroyant les mêmes droits qu’aux musulmans alors que ces derniers jouissent des droits minimalistes ?

Pourquoi l’islam  punit les victimes des viols et innocente les violeurs ?

Pourquoi l’homme est-il élevé au-dessus de  la femme censée être dépourvue de foi et de raison ?

Est-ce que l’islam est-il vraiment une spiritualité au regard de sa glorification de la violence, du sexe et du viol ?

En quoi l’islam peut-il contribuer au développement humain et au bien-être de tous les hommes indépendamment de leur croyance ?

Pourquoi les musulmans sont prêts à sacrifier leur mère-patrie y compris la trahir  pour la gloire de leur religion ?

Pourquoi appelle-t-on au meurtre des juifs dans les mosquées ?

Pourquoi exalte-t-on la pédophilie et condamne-t-on l’homosexualité ?

N’y a-t-il pas pire crime que les mariages pré pubères où il arrive fréquemment comme au Yémen que des fillettes meurent suite à des lésions vaginales ?

Pourquoi l’islam est tout le contraire de ce qu’ils prétendent et que les attributs comme paix, amour et tolérance, dont on l’affuble ne sont qu’un verni, un voile pour dissimuler sa vraie nature belliciste et suprématiste?

Pourquoi font-ils de la terreur un dogme religieux au point que les terroristes sont censés être les enfants chéris d’Allah auxquels il promet 72 houris et des fontaines de vin ?

Pourquoi ce qu’ils revendiquent en Occident comme droits et libertés au nom de la laïcité et légalité de traitement devant la loi, ne le revendiquent jamais chez eux et allouent le statut de dhimmis aux non-musulmans ?

Pourquoi la vanité et le mensonge qui sont des péchés capitaux ne le sont-ils pas dans l’islam ?

Savent-ils que la vraie liberté est celle qui consiste à respecter la liberté et le droit à la différence alors pourquoi veulent-ils imposer leur volonté aux autres au nom de la supériorité intrinsèque de leurs valeurs ?

En quoi sont-elles supérieures aux autres valeurs même celles qui régissent le monde animal ?

Pourquoi aucun pays membre de l’O.C.I. n’a ratifié la Convention Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1948 si l’islam avait le souci des libertés individuelles et la liberté de conscience et de religion ?

Est-ce que les musulmans ont-ils appris dans leurs écoles coraniques que la vraie religion est celle qui condamne toutes formes de discrimination sexuelle et  religieuse, qui prône l’égalité et l’amour entre les hommes de tous les horizons et les cultures.

Que savent-ils des autres systèmes de croyance et des idéaux de vie communs à tous les hommes pour prétendre que  l’islam est la vérité unique et universelle pour toute l’humanité  ?

Au nom de quoi se verraient-ils dominer le monde, régner en maîtres sur lui et instaurer un nouvel ordre mondial sous la forme d’un califat ? Le respect de l’adversaire est le seul garant de la réussite d’un combat dont les musulmans pensent gagner en présumant de leur force. L’histoire est riche des défaites cinglantes à commencer par les leurs depuis 1948 où ils annonçaient leur victoire et sceller le sort du peuple juif qu’ils promettaient d’exterminer et de le jeter à la mer avant que les premiers coups de feu ne furent échangés.

Ni la loi du grand nombre ni le pouvoir de la terreur ne sont des atouts maîtres dans la conquête du monde. On ne vend jamais la peau du « mécréant  » avant de s’être mesuré à lui.

Il ne suffit de bomber la torse  et de se laisser aller à ses délires fantasmagoriques, guider par ses qui est une plaie mortelle pour l’humanité ?

Pourquoi les musulmans n’ont jamais cessé de tuer entre eux depuis la disparition de Mahomet, qu’ils sont les premiers à se nourrir de la haine d’eux-mêmes et abhorrent autant la vie ?

Quand on prétend appartenir à la plus soi-disant belle communauté  jamais envoyée sur terre, ce qui est du pur racisme primaire et symptomatique d’un ethnocentrisme qui en dit long sur leurs pulsions velléitaires nuisibles à leur intégration dans la communauté internationale, pourquoi les musulmans sont-ils autant désunis, désagrégés, divisés, se menant des guerres « fratricides » sans merci et qui règlent leurs différends au son des canons et de l’effusion du sang  ?

S’ils étaient aussi unis qu’ils ne l’allèguent pourquoi l’Arabie Saoudite a-t-elle expulsé des millions de travailleur clandestins yéménites et érigés un mur long de 1700 kilomètres et haut de 3 m à sa frontière avec le Yémen pour empêcher les candidats à l’immigration illégale et une véritable muraille de Chine longue  de 950 kilomètres à sa frontière avec l’Irak pour se protéger officiellement de sa créature l’E.I. qui menace de se retourner contre elle ?

Les musulmans se font peur entre eux, comment peuvent-ils s’unir alors pour coloniser la terre entière ?

Peux-t-on imaginer un jour marocains et algériens unis sous la bannière de l’islam et abandonner comme par magie leurs contentieux du Sahara occidental ?

Qui peut croire un seul instant que Bachar Al Assad va intégrer l’Oumma islamique et voir les chiites tendre la main à leurs ennemis jurés sunnites ?

Jamais dans l’histoire des religions il n’y a eu autant de guerre inter religieuse incessante qui perdure depuis 1435 ans entre les chiites et les sunnites et d’attentats terroristes contre les lieux de culte au sein de la même communauté de croyants et par ses propres membres.

Plutôt que de se faire passer pour le nombril du monde et proclamer qu’ils sont les meilleurs sans savoir eux-mêmes en quoi le sont-ils, n’est-il  pas plus censé et rationnel pour eux de faire un état des lieux de leur force et faiblesse, afin de mesurer la distance stratosphérique qui les sépare du peloton de tête des grandes nations ?

Qu’ils  fassent leur véritable examen de conscience et sortent de leur leur état de léthargie  chronique, de leur immobilisme, qu’ils apprennent à se décentrer de leur nombril, de faire enfin cette révolution culturelle qui tarde à venir.

Comment vont-ils pouvoir avoir la capacité de dominer le monde alors qu’ils n’existent sur l’échiquier mondial que par la terreur et la violence ?

Il est à craindre que toutes ces questions et bien d’autres ne restent à tout jamais sans réponse  que à cause de leur déni pathologique de la réalité et l’obscurité qui envahit leur cerveau.

Depuis la mort d’Ibn Khaldoun qui était frappé et l’est toujours d’ostracisme et ses œuvres plus ou moins ignorées par la masse musulmane, le monde musulman brille par son aridité scientifique et culturelle.

Les sociétés musulmanes préfèrent  un terroriste façon Ben Laden ou une volontaire du djihad  du sexe qu’une Marie-Curie ou une soeur Emmanuelle.

2 réflexions sur “ Questions aux musulmans qui veulent soumettre l’humanité tout entière à l’islam ”

  1. Ah si nos hommes politiques pouvaient se réveiller !
    C’est aux peuples d’Oxydent de pousser au changement si nous ne voulons pas être submergé !
    Il est grand temps de protéger nos valeurs par la fermeté.
    Trop de démocratie tue la démocratie !
    Nous devons réagir sans violence, mais avec la plus grande fermeté afin de protéger nos valeurs.
    Nous ne pouvons accepter de replonger en pleine féodalité !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s