La France menacée par la pieuvre islamique

Selon un sondage Ifop publié dans le Figaro daté du 25 octobre 2015, 60% des français s’inquiètent de la présence trop visible et envahissante de l’Islam sur leur territoire et 43% le jugent comme une vraie menace sans en préciser la nature.

S’agit-il d’une menace démographique ? Ou une menace contre les fondements de la République ? Voire une menace contre les la paix civile et la sécurité intérieure ? Un autre chiffre avancé par les sondeurs est la statistique de 68% des français qui imputent les difficultés d’intégration des musulmans à leur propre refus de s’intégrer.

Ce qui revient à dire que s’ils ne s’intègrent pas ce n’est pas la faute à la France d’avoir mené une vraie politique d’intégration des musulmans, ce qui n’a jamais été le cas d’ailleurs, ce sont les musulmans eux-mêmes qui freinent des quatre fers pour s’intégrer dans la sphère de la République.

Ce chiffre est pour le moins inquiétant car il n’est fondé sur aucune réalité socio-économique. Il repose sur des simples préjugés nourris par le caractère criminogène associé empiriquement à la population musulmane surtout depuis les attentats de Toulouse-Montauban et le démantèlement du réseau terroriste de Cannes-Strasbourg, nonobstant la sur représentation des musulmans parmi la population carcérale française.

L’Islam à défaut d’avoir aidé les musulmans à s’insérer dans l’espace républicain a incontestablement échoué dans sa quête de respectabilité et d’honorabilité. Quand bien même cette statistique ne prend pas en compte la problématique des musulmans en France, il n’en reste pas moins qu’elle est un indicateur quant à la perception des Français de l’Islam. Elle sert d’unité de mesure de l’image véhiculée par les musulmans de leur religion et le degré d’hostilité que l’Islam suscite dans l’opinion publique française. En tout état de cause, de telles statistiques ont plus ou moins le mérite de démonter l’incompatibilité organique entre l’Islam en tant que mode de pensée totalitaire voulant régir la vie de ses disciples dans ses moindres petits détails et les valeurs de la République.

Il y a effectivement matière à s’interroger sur l’antinomie entre une religion négatrice des libertés humaines, inégalitaire, ouvertement ethnocentrique et attentatoire à la dignité humaine, discriminatoire et liberticide, et une République juste, libre égalitaire et fraternelle. Il n’y a aucun doute que c’est cet antagonisme que redoutent le plus les français et qui motive leur rejet de l’Islam. Les idées propagées par l’Islam expliquent à elles seules l’attitude de méfiance des français aujourd’hui. Ce n’est certainement pas la multiplication des constructions de mosquées qui va calmer leurs peurs et leurs angoisses à l’idée de voir l’islam mordre lentement mais sûrement sur l’identité française, pour finir par gangrener à terme la société française en laissant peser un vrai péril sur la souveraineté nationale.

Il est un fait certain que les constructions des mosquées ont un impact immédiat sur  le paysage urbain et humain qui change en tout et pour tout. Tout le périmètre autour des mosquées devient « halalisé », autrement dit colonisé par l’islam,  purifié de tout ce qui de toute présence française.  Plus de charcuterie, plus de fromager, plus de boucherie traditionnelle française, plus de bistrot, plus de club de loisirs, de club de bridge, de boulodrome, de lieux dit, selon la terminologie islamique : « de débauche ». Plus de galerie d’art, de théâtres, de salles d’expositions et de concerts car la culture est illicite en islam. On consomme et on vend que les produits halal.  Plus de commerce de produits de terroir, plus de bar à vin, plus de brasserie ou de restaurant servant des boissons alcoolisées … plus rien de ce qui peut avoir un cachet « France ». Le paysage urbain français subira de profondes mutations pour ressembler à des « casbahs made in France ». Par le biais de cette « halalisation » de fait du territoire, on colonise et on islamise des pans entiers de la République. Que 60% de français s’en inquiètent, c’est légitime et fondé. Qui peut leur reprocher leurs appréhensions face l’islamisation rampante de la France ? Personne ! Qu’on le veuille ou non, le choc des cultures est bien le défi de notre temps.

L’Islam, tel que le perçoit la majorité des français, est comme une pieuvre tentaculaire.  Plus on construit des mosquées, plus il étend ses tentacules. Il est de la responsabilité politique des autorités publiques de définir un canevas pour contenir l’appétit grandissant de l’Islam. On peut très bien imaginer demain des mosquées au coeur des villes au nom des lois républicaines ! Quand à y voir un relent de racisme dans l’attitude de la majorité des français vis-à-vis de l’invasion de leur territoire par l’Islam, c’est faire fi du racisme que l’on trouve en filigrane dans les textes fondamentaux de l’Islam et qui nourrit l’action des radicaux musulmans. Quand on prétend être la meilleure communauté jamais apparue sur la terre, cela s’appelle comment au fait ? Du racisme primaire.

Salem Benammar

2 réflexions sur « La France menacée par la pieuvre islamique »

  1. Je vois tous les jours les tentacules de la pieuvre musulmane s’entendre dans mon quartier. Il ne reste plus qu’un commerce tenu par des français, (le bureau de tabac). Mais même celui ci est en péril car les kebabs hallall genre de bistrot mais où il y a pas d’alcool ou les soumis vont boire leur café après la mosquée se mettent à vendre des cigarettes à la pièce. Les femmes française ou pas non voilée osent de moins en moins passer dans l’allée à cause des regards plus qu’insistants, des réflexions bêtes du genre que vous imaginez bien. Les seules femmes admise aux terrasses de ces buibui sont celles qui leurs servent à assouvir leurs bas instincts. (Je les nomme les salops à musulmans, elles sont bonne qu’à se faire engrosser en espérant un hypothétique mariage qui ne viendra jamais puisque le musulman ne se mariera qu’avec une truie de sa race pour nous pondre une grande portée de futur djihadistes). Oui la pieuvre 🐙 islamique englobe tout et tous de ses tentacules gluants le corps et les 3 coeurs et les 9 cerveaux se déploient à partir de la mosquée que l’on a innocemment laissée s’implanter pour le soit disant bien être de cette communauté plus qu’envahissante. C’est une honte de laisser un pays comme la France s’islamiser, devenir une terre de rejet de racisme anti français voir anti blanc. Moi je ne vois que solution le renvoi de ces gens chez eux ou alors l’éradication de cette abomination qu’ils osent appeler une religion. Je pense que la prochaine étape sera la guerre car ces barbares soumis à un livre nous en laisseront pas le choix. A bon entendeur salut français de toutes culture ou religion réveillez vous si vous laissez la pieuvre islamique étendre encore plus ses tentacules gluants et puants ce sera la fin de la liberté. Et c’est déjà bien entamé vérifiez vous mêmes dans certain quartiers vous n’en croirez pas vos yeux. Mollenbeek est partout dans notre belle France. Vive le saucisson vive le vin, la bière, la musique et les femmes non voilée et en mini jupe. Plus d’excuse pour laisser faire vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas comme les habitants des villages autour des camps de concentration !!! les islamogauchistes qui habitent les beaux quartiers vous disent c’est rien ils ne font pas de mal mais prennez les chez vous alors bandes d’hypocrites de merde. On a bien vu le foin que ça a fait quand ils on voulu ouvrir un centre pour les migrants islamomerdique laches fuyant leur pays soit disant en guerre pour ne pas choisir un camp. les saloperies du 16ème arrondissement les islamogauchistes ou les cons de droites bien pensant saloperies de riches ont tout fait pour ne pas les avoir chez eux. Mais nous le caste des pauvres gens on peut se les taper supporter leurs âneries leurs portées sans respect qui salissent tout pissent partout, ils ne savent même pas ce qu’est une poubelle ils jettent leurs détritus par terre voir même pas les fenêtres le quartier deviens un dépotoir aussi bien physique que mental. Merci.

    J'aime

  2. Encore merci pour vos articles et votre lucidité et surtout votre courage. Monsieur Ben Ammar. On vous aime..

    Je pense au fameux sondage IFOP dont on a tant parlé ces derniers temps, dans notre chère France..

    Je me suis penchée ces derniers temps sur le fameux chiffre de 28 % de rigoristes. Qui est un chiffre énorme, car si ces êtres là ont des enfants, demain ce chiffre va doubler.

    Donc ces rigoristes, seraient de fans de la charia.

    Je pense que ces gens ne font pas preuve de lucidité car la charia avec ses « règles épouvantables », les attendraient eux aussi.

    Eux aussi, s’ils commettent de vols pourraient perdre leurs mains.

    Ce que je pense c’est qu’ils espèrent qu’elle sera utilisée pour les français, mais que eux y échapperont ou arriveront par un comportement exemplaire à l’éviter.

    L’essentiel pour eux est de soumettre par l’implantation de la charia, les français à l’islam.

    La seule chose à laquelle ils n’ont pas pensé, c’est que les français ne sont pas du « aptes » à la soumission. Oublient-ils que nous avons résisté à de terribles guerres et que nous nous sommes relevés. Pour le moment les français ne veulent pas d’affrontement car ils savent qu’il y des musulmans respectueux de la république. C’est pour préserver ces musulmans là que nous sommes calmes. Mais dans la tête des rigoristes, ce calme ressemble à une faiblesse, une lâchete, une soumission.

    Un jour la loi devra obliger ces gens à faire allégeance à la France en respectant ses lois, sa culture, ses coutumes et le respect de toutes les autres religions et des femmes etc… Cela devra se faire par un acte SIGNE en mairie ou en préfecture. La nationalité française ne sera accordée qu’après 10 ans d’observation de ce respect. Toute trahison (en spécifiant ce qui est trahison à la nation) à la république laïque entrainera la déchéance de la nationalité et le renvoi au pays d’origine. Les nouveaux arrivants devront suivre des cours d’instruction civique et d’éducation de leurs enfants à l’intégration dans la france républicaine.

    Tout immigré a tendance à négativiser le pays où il arrive, c’est humain. L’essentiel est que cela ne dure pas. Mais pour certains, cela durera. C’est pour cela que des cours apprenant aux parents, comment valoriser le pays dans lequel ils arrivent est indispensable, pour l’intégration de leur enfant.

    Car que dit-on à ces enfants sur la France dans les foyers?. Comment valorise-t-on ou dévalorise-t-on la France, dans les familles. C’est toujours le discours des parents sur la France qui engage l’enfant à aimer ou ne pas aimer la France. Je ne pense pas que les rigoristes éduquent leurs enfants dans l’amour ou la sympathie de la patrie.

    Nous savons tous que l’immigration est avant tout économique. Très peu viennent en France « par désir ou par amour de notre culture », et on peut le comprendre.

    Ils viennent surtout en France pour améliorer leur conditions de vie et adhérer au « matérialisme ».Quand l’arrivée dans une pays se fait pour des raisons économiques, il est évident que nous n’irons pas pour le mieux dans « ce meilleur des mondes ». Mais on peut agir sur ce qui pourrait à la longue devenir malsain et de malsain à dangereux, il n’y a qu’un petit pas.

    Je crois que nous devons tous travailler sur ce serment d’allégeance à la république laïque que tout immigré à venir devra faire. Et surtout les rigoristes de tout bord. Et soumettre nos idées à l’état. Allons, mettons-nous au travail.
    .

    .

    ,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s