Archives du mot-clé péril musulman

Les vrais musulmans n’en ont que faire des lois de la République

Résultat de recherche d'images pour "photos des musulmans de France"

Près de 30% des musulmans en France sont des pro charia indéfectibles qu’ils placent au-dessus des lois des hommes, l’on peut supposer ainsi qu’ils n’ont que mépris et irrespect pour les lois de la République, sauf pour les détourner en leur faveur.

Le vrai péril pour la France est moins les pesticides dans nos assiettes que ces islamistes qui voudraient lui imposer un jour la loi de l’islam et qui mènent sabre au vent  des offensives tout azimut qui sont autant de vagues d’assaut répétées et incessantes de nature terroriste, judiciaire, médiatique, communautariste, religieuse, toutes coordonnées entre elles et dont la finalité est de miner ses fondements républicains et civilisationnels jusqu’à ce qu’elle plie sous ses coups de boutoir.

http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/09/18/une-enquete-de-l-ifop-offre-un-portrait-nouveau-des-musulmans-de-france_4999468_1653130.html

30% ne font pas la majorité, mais leur chiffre est loin d’être négligeable et ne signifie pas pour autant non seulement qu’ils ne sont minoritaires pas aussi minoritaires qu’on ne le croit. Il y a toujours  70% des musulmans qui sont ou plutôt qui seraient ouvertement pour les lois de la République. Loin s’en faut, car un vrai musulman est par définition celui qui ne reconnaît que la seule loi de l’islam. Et par conséquent ces musulmans qui donnent l’impression qu’ils sont républicains ne sont pas aussi républicains qu’on ne le pense.  Ces 70% sont un chiffre en trompe l’oeil car ils ne reflètent aucunement leur pleine adhésion aux valeurs de la République et si un jour ils devraient faire le choix entre l’islam et la France, la question ne se poserait même pas et c’est la France qui ferait les frais de leur choix.

Ils ne doivent pas donner le sentiment aux Français que tous les musulmans éprouvent une inimitié à la France. Ils doivent se montrer rassurants en attendant qu’ils soient en position de force pour faire tomber leur masque. Ils avancent à petits pas à visage couvert et font tout pour ne pas éveiller les soupçons sur le potentiel de danger que les musulmans présentent pour la France. Faire semblant et laisser croire à l’autre ce qu’on est pas véritablement.

A n’en pas douter, le jour venu ils s’aligneront sur leurs frères pro charia.  Ils savent qu’ils ne peuvent pas être musulmans et défendre des valeurs incompatibles avec l’islam. Ces 30%  sont surtout un indicateur sur le niveau du danger actuel du péril qui plane sur la France. La côte d’alerte à l’échelle Richter du terrorisme musulman.

L’émoi suscité au sein de la communauté musulmane de l’affaire  Tarek Ramadan,  l’idole de la France des mosquées et d’une partie de la jeunesse connectée de confession musulmane,présenté comme une victime d’un complot ourdi par les ennemis de l’islam,  est en soi un indice qui permet d’évaluer le niveau du rejet des musulmans de tous bords des valeurs de la République.

Laissant ainsi apparaître, à travers le soutien troublant de certaines figures de l’islam affublé du masque de la modération, que la frontière entre les islamistes et leurs frères est aussi invisible qu’entre deux gouttes d’urine de chameau.  Les clivages s’estompent dès que l’on touche aux symboles forts de leur communauté.

Les musulmans sont musulmans d’abord et n’en ont que faire des valeurs qui ne sont pas d’essence musulmane.  et les clivages s’écroulent dès que l’on touche aux symboles forts de leur communauté.

 

Ils n’ont pas que la haine du Juif !

 · Résultat de recherche d'images pour "photos des musulmans qui crient leur haine de la France"

Peu importe la qualification sémantique de leurs actes intolérables et criminels antijuifs perpétrés en France, les nouveaux français , comme certains les appellent, n’ont aucune représentation du concept antisémite.

Ils détestent à mort les Juifs , les Chrétiens, et tous les incroyants en leur prophète et ses abjurateurs.  Ils sont pour eux des traîtres de la pire espèce, des vendus à l’Occident mécréant auquel ils vouent une haine indicible.

Ils ne s’aiment pas non plus eux-mêmes ni entre eux. Ils affichent une unité de façade mais divisés et minés par des luttes claniques, tribales et nationales.

Imprégnés de la culture de la haine et de l’intolérance depuis leur conception, ils ne voient le monde qu’à travers leur prisme socio-religieux et culturel et n’existent que dans la néantisation de l’autre en tant qu’entité humaine.

Ils sont le bien et les autres sont le mal qui est en réalité leur propre mal qui réfléchit sur le miroir d’autrui. Ils croient l’exorciser en détruisant ce miroir tant honni.

Ils n’ont de respect et encore que pour la loi de leur religion, et ne sentent pas tenus par les lois de la République pour incompatibilité avec la leur. s’aiment pas eux-mêmes.

Elevés dans le rejet de leur véritable identité et dénigrement de leurs propres racines. Ils se veulent plus arabes que les Arabes eux-mêmes.

Conditionnés et endoctrinés par une éducation ultra-nombriliste , ils n’ont pas conscience de ce qu’ils sont réellement et le comportement et les conduites à adopter pour vivre en conformité avec les lois de leurs pays d’accueil. Ils font de leur transgression et leur piétinement leur emblème politique, et leur moyen d’exister.

Ils se veulent le monde et le rédempteur de l’humanité, élus par leur divin pour le façonner selon son modèle.

Plutôt que de se faire violence pour aller de l’avant et y apporter leur contribution à cette société qui leur a tant donné, ils retournent contre elle la violence qui les ronge intérieurement et en font le bouc-émissaire de leurs échecs.

Se réjouissent de ses malheurs à chaque fois qu’un des leurs la plonge dans l’horreur. Ils vivent dans le refus de l’altérité car le vivre avec l’autre c’est lui nier le droit d’être différent d’eux et qui n’a son salut que de leur ressembller.

On dit qu’ils sont antisémites alors qu’ils sont surtout des ennemis dogmatiques du genre humain.

Point de guerre civile c’est la guerre de l’Oumma à la République

 Afficher l'image d'origine

Je lutte contre l’islam à cause des préjugés négatifs sur tout ce qui n’est pas musulman étal heureusement je constate que c’est le même phénomène partout. Je ne m’attaque pas aux cultures des hommes je m’érige contre la bêtise humaine.

Certains rêvent de renvoyer les musulmans fissa dans leurs bleds pour s’occuper de leurs chameaux si leur Madone est intronisée reine je leur dis il fut un temps où ils étaient au sommet de la civilisation mais l’islam est passé par là et il a tout anéanti. Ils sont aujourd’hui l’image de ce que vous serez vous – mêmes demain.

Ne les diabolisez pas car vous n’êtes pas à l’abri d’être un jour soumis à la dictature de l’islam comme ceux des vôtres des pauvres paumés qui trouvent de plus en plus refuge dans l’antre du diable musulman pour se consoler de leur désespoir.

Ce n’est pas avec votre haine hystérique et vos délires racistes que vous allez pouvoir les chasser de la France et endiguer la montée du péril musulman. S’ils sont de plus en visibles dans vos cités est-ce leur faire ou la vôtre et celle des hommes politiques pour qui vous votez ? Vous êtes responsables et coupables.

Pour s’en sortir il faut revenir aux fondamentaux de la laïcité et appliquer les lois dans leur sévérité. C’est bien de vouloir les dégager après leur avoir abandonné des pans entiers de vos territoires et faire d’eux des ventres porteurs. Ce n’est pas avec un discours ethnocentrique que vous allez rendre à la France ses couleurs nationales. Votre peur est leur meilleure alliée. Plus vous brandissez l’épouvantail de la chasse aux musulmans plus vous les renforcez dans leur posture de victime et du repli identitaire. J’ai lu des commentaires infectes qui ne me rassurent guère sur l’avenir de la France.

Ne rêvez pas de la déchéance de nationalité c’est juridiquement quasi impossible et c’est très encadré par la loi. On peut changer la loi mais le droit acquis reste acquis. Vous renvoyez des millions de musulmans chez eux d’autre millions rentreront par la fenêtre. Remettrez la République l’ordre du jour dans l’éducation cela pourrait peut -être accélérer le processus d’intégration de ces musulmans qui vous cauchemardent tant.

Mes écrits ont été condamnés alors qu’ils ne présentent aucun caractère raciste contrairement à vous. Entre vous et moi c’est la différence entre la raison et la passion. Entre l’humanisme et l’intolérance.

La France ne peut s’en sortir en étant islamo-conciliante, frileuse et peureuse Je lutte contre l’islam à cause des préjugés négatifs sur tout ce qui n’est pas musulman étal heureusement je constate que c’est le même phénomène partout. Je ne m’attaque pas aux cultures des hommes je m’érige contre la bêtise humaine.

Certains rêvent de renvoyer les musulmans fissa dans leurs bleds pour s’occuper de leurs chameaux si leur Madone est intronisée reine je leur dis il fut un temps où ils étaient au sommet de la civilisation mais l’islam est passé par là et il a tout anéanti. Ils sont aujourd’hui l’image de ce que vous serez vous – mêmes demain.

Ne les diabolisez pas car vous n’êtes pas à l’abri d’être un jour soumis à la dictature de l’islam. Ce n’est pas avec votre haine hystérique et vos délires racistes que vous allez pouvoir les chasser de la France et endiguer la montée du péril musulman. S’ils sont de plus en visibles dans vos cités est-ce leur faire ou la vôtre et celle des hommes politiques pour qui vous votez ?

Vous êtes responsables et coupables.

Pour s’extirper du bourbier musulman dans lequel elle s’enlise de plus en plus chaque jour  il faut revenir aux fondamentaux de la laïcité et appliquer les lois dans leur sévérité.

C’est bien de vouloir les dégager après leur avoir abandonné des pans entiers de vos territoires et faire d’eux des ventres porteurs. Ce n’est pas avec un discours ethnocentrique que vous allez rendre à la France ses couleurs nationales. Vos ressentiments  sont leurs meilleurs alliés. Plus vous brandissez l’épouvantail de la chasse aux musulmans plus vous les renforcez dans leur posture de victime et du repli identitaire.

J’ai lu des commentaires odieux emprunts de forts relents racistes  qui ne me rassurent guère sur l’avenir de la France. Ne rêvez pas de la déchéance de nationalité c’est juridiquement quasi impossible et c’est très encadré par la loi. On peut changer la loi mais un droit acquis reste acquis.

Vous renvoyez des millions de musulmans chez eux  mais d’autre millions rentreront par la fenêtre. Remettrez la République l’ordre du jour dans l’éducation cela pourrait peut -être accélérer le processus d’intégration de ces musulmans qui vous cauchemardent tant. Mes écrits ont été condamnés alors qu’ils ne présentent aucun caractère raciste contrairement à vous.

Entre vous et moi c’est la différence entre la raison et la passion. Entre l’humanisme et l’intolérance. 

Mais plutôt que de renvoyer les musulmans à l’incompatibilité de leur religion avec le vivre ensemble on préfère jouer à l’épouvantail du style retenez-moi où je fais un fais un malheur.

L’hydre musulmane est autrement plus féroce que la nazie et le monde n’a rien saisi

La sourate d’Al-Maidah, v. 60 est suffisamment révélatrice de la judéophobie musulmane qui aurait pu inspirer Hitler dans sa rédaction de Mein kampf  :  » Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit (le Juif), celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs (les juifs), et de même, celui qui a adoré le Taghut, ceux-là
ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit›.  »

Les versets haineux et ultra-violents aux intonations belliqueuses et qui portent en eux les souches du virus létal pour l’humanité ne vont pas dérouter pour autant les musulmans de la voie de l’islam. Bien au contraire ils légitiment et nourrissent leurs aversions des juifs et de tous ceux qui n’ont pas vendu leurs âmes à l’idéologie la plus inhumaine et barbare qui ait jamais surgi sur terre.

On ne peut pas être plus clair et sans équivoque que le Coran lui-même, mais aux yeux des musulmans modérés qui n’ont de modéré que leur verbe mielleux pour dissimuler leur poison venimeux, connus pour leur fourberie légendaire et leur tartufferie dogmatique, encore plus hypocrites et affabulateurs que Mahomet lui-même, que Daech n’a rien à voir avec l’islam. Créé semble-t-il par les juifs pour salir l’image « humaniste » et « non-violente » de l’islam.

En effet, les 300 millions de victimes de la barbarie génocidaire sont l’oeuvre des martiens et ce sont eux qui mettent la région du Proche-Orient à feu et à sang et qui se livrent à des crimes contre l’humanité dont font l’objet les chrétiens d’Orient.

Les musulmans modérés sont tellement pris dans leur tourbillon antisémite qu’ils voient la main juive partout. Ils se sont leur raison une fois pour toutes, ils n’ont besoin de la démontrer, leurs délires spéculatifs se suffisent à eux-mêmes. Peu importe la vérité des faits, rien ne peut les faire changer d’avis, ce sont les juifs qui complotent contre les musulmans, ces éternels « persécutés », pour bâtir le Grand Israël.

Les musulmans victimes des juifs et de leurs desseins hégémonique est le seul thème vendeur et mobilisateur des masses frustrées et abêties viscéralement anti-juives. Pour exalter les pulsions de ces centaines de millions d’êtres miséreux, incultes, analphabètes, maléfiques et misérables endoctrinés du berceau jusqu’à la mort et nourris de la haine du juif, il n’y a pas meilleur catalyseur que le juif conspirant contre le musulman. Autrement, on ne pas peut sortir les masses musulmanes de leur léthargie. Que des musulmans massacrent d’autres musulmans et que leur propre sécurité soit menacée par la politique expansionniste d’un autre pays musulman, cela les laisse franchement de marbre, ils ne voient qu’un seul ennemi le juif que Mahomet leur a légué en héritage et dont le Coran appelle à son extermination.

Ils sont tels sourds à la voix de la raison qu’ils ne voient pas la main turco-wahhabite sous la houlette de la Maison Blanche qui a compris tout l’intérêt d’inoculer le poison musulman dans le corps musulman lui-même.

Comme il ne peut avoir d’islam sans la perversion et le travestissement de la réalité, on doit leur faire croire qu’un pays comme la Tunisie qui a basculé dans le monde des ténèbres en un laps de temps éclair que les meurtriers des hommes politiques tels que Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi en 2012, de ses forces de l’ordre et ses militaires ne sont pas de confession musulmane ni n’appartiennent à la mouvance islamiste d’Ennahdha. De même le mouvement terroriste du Hamas qui joue un rôle actif dans la vague terroriste sans précédent en Tunisie est une organisation caritative et humanitaire et qu’il est juste présent sur le sol du pays pour aider au creusement des tunnels à Djebel Chaâmbi en Tunisie pour stocker la nourriture..

De même que les appels au djihad fi sabillah et le sexe dans les mosquées ainsi que les incitations à la haine de l’autre et son anéantissement seraient une hérésie selon les dogmes de l’islam qui sont pourtant fondamentalement violents et intolérants.

Tous ces milliards de dollars dépensés à fonds perdus dans la destruction de la Syrie, l’Irak, la Libye, la Tunisie et l’Algérie ne proviennent pas des caisses du Qatar et d’Arabie ni les armes fournies aux djihadistes ne sont pas turques.
Quant aux rapts des jeunes chrétiennes et les massacres ciblés et méthodiques des chrétiens et des minorités religieuses musulmanes en Syrie, en Irak, au Nord du Nigeria, au Pakistan sont une atteinte aux prescrits coraniques, la preuve l’Arabie est un havre de paix pour les trois religions monothéistes et des libertés publiques. Un pays symbole de la concorde religieuse.

Evidemment les musulmans ne vont clamer leurs innocences comme un serpent qui mord sa proie sans qu’il ne s’en aperçoive lui-même, et tous ces forfaits et exactions barbares constitutifs de crimes contre l’humanité sont imputables aux juifs qui veulent précipiter à sa porte la colombe musulmane.

Il faut savoir que dans la doctrine musulmane de mise en cause de l’auteur coupable, il ne faut jamais juger les auteurs du crime, il faut faire le procès de l’ennemi imaginaire. Ainsi le coupable n’est jamais celui qu’on attrape en flagrant délit et contre lequel les charges sont irréfutables, c’est toujours son souffre-douleur qui est en l’occurrence le juif qui est le vrai coupable qui a la chance fr passer entre les mailles du filet en faisant endosser aux musulmans la responsabilité du crime. Seulement la justice humaine jugée imparfaite et inique par les musulmans qui se trompe de cible. Voilà pourquoi le musulman ne reconnaît que la justice d’Allah qui est la seule à pouvoir le blanchir de ses crimes en toute équité musulmane.

Quand les musulmans modérés rejettent toujours la faute sur l’autre et tout particulièrement le juif, leur hantise maladive, il n’y a pas lieu de les contredire, ils sont eux-mêmes en inadéquation avec ce que le musulman doit être et non ce qu’il se représente lui-même de l’islam.L’islam n’est jamais un sujet modulable, c’est le musulman qui doit s’y adapter ou y renoncer mais il en aura jamais ni la force ni le courage, il préfère se nourrir d’illusions que d’afronter la vérité de l’islam. Or, l’islam n’est pas un monde fabulé et imaginaire, c’est un monde réel qui a ses exigences et ses contraintes qui pèsent sur tous ses adeptes sans exception et sans demi mesure.

Que les Français s’unissent s’ils veulent sauver la France du péril musulman

Quand les soldats d’Allah massacrent à tout va, ils ne font pas de différence entre leurs victimes même si les leurs se trouvent pour elles. Ils ne font que tuer des non-musulmans et tant pis aux dommages collatéraux. Ils appliquent à la lettre les préceptes de l’islam et le font au nom d’Allah sans se poser des questions. Ils ont un ennemi à abattre celui que leur recommande le Coran. Et cet ennemi c’est nous. En se divisant, on ne fait que précipiter notre perte et lui faciliter la tache pour nous achever jusqu’au dernier.
Plutôt que d’unir nos forces et de faire preuve d’un esprit d’équipe certains d’entre nous qui prétendent mener le même combat que nous contre cet ennemi commun s’illustrent par un esprit de clocher et une diarrhée verbale putride pour reproduire in fine la même rhétorique de l’ennemi, raciste, antisémite, xénophobe, inquisitoriale, haineuse, intolérante, ethnocentrique, ultra-réactionnaire, nombriliste, fasciste. Ils ne sont pas conscients que la guerre ne se gagne pas avec une sémantique nazillonne et en adoptant le même registre barbare et inhumain que l’adversaire.
En attendant, cette surenchère diurétique nauséabonde dessert notre combat à tous contre la peste noire musulmane. On a jamais éradiqué une peste par une autre. Le risque serait de les voir fusionner entre elle, comme en 39-45 où la brune et la verte s’étaient alliées contre le Monde libre ayant pour toile de fond l’extermination des juifs.
Une alliance idéologique et guerrière qui pourrait se répéter si nous persistions dans la voie actuelle.
Que le FN ait gagné la première manche des Régionales, il n’y pas de quoi plonger la France dans l’effroi ou la célébrer comme s’il s’agissait d’un nouveau 14 juillet.
A entendre le camp qui est sorti en tête à mi-course qui se voit déjà tout rafler dans les compétions futures, il y aurait des français plus français que d’autres car ils ont choisi un camp qui serait plus le camp de la France alors qu’en réalité ils ne sont que 7 millions sur 44 millions d’électeurs potentiels et les 85% qui n’ont pas voté comme eux sont forcément suspects et collabos. Aucun parti en France n’a le monopole de la patrie.
De même que je condamne cet amalgame criminel entre le FN et le nazisme. Avec une telle accusation, leurs détracteurs ont véritablement touché le point Godwin. Quand on veut combattre la soi-disant haine de l’autre ce n’est pas en étant encore plus haineux que lui. Gardons-nous de la calomnie qui est la meilleure alliée de l’adversaire. Le FN est un parti politique comme tous les autres et si certains ne sont pas d’accord ils n’ont qu’à changer la loi sur les partis.
En se querellant comme des chiffonniers les français ressemblent de plus en plus aux musulmans noyés depuis 1436 ans  de rivières  de sang et de larme.

A force de jouer avec le feu au Proche-Orient l’Occident est en train de s’embraser lui-même

Afficher l'image d'origine

L’Occident est en train de jouer la sécurité et la pérennité humaine de ses citoyens contre des sombres et sordides desseins géostratégiques, géopolitiques et géo-énergétiques en Syrie. Plutôt que de se coaliser avec les Russes pour éradiquer la peste noire de Daech et pourquoi se débarrasser des deux foyers du terrorisme mondial le Qatar et l’Arabie, il préfère jouer la carte de Deach contre Bachar. Bachar n’est pas le problème, c’est Obama, Hollande et Erdogan qui le sont. L’Occident n’a jamais tiré les leçons de ses échecs passés.

Il s’est débarrassé du Shah d’Iran au profit des islamistes de Khomeiny pour se prendre lui-même les pieds dans le tapis. En cherchant à se débarrasser de Bachar dont certains font un obstacle à la normalisation des relations diplomatiques entre les pays du Golfe avec Israël, alors que la réalité est toute autre comme la question du plateau du Golan par exemple, l’Occident est en train de récolter ce qu’il a semé lui-même avec l’invasion massive de son territoire par des réfugiés de tous bords. Faux et vrais.

L’effet boomerang de sa politique suicidaire ne s’est pas fait attendre.
Sacrifier la paix intérieure chez lui pour une hypothétique paix durable entre Israël et les pays du Golfe qui stratégiquement ne pèsent pas lourds devant l’Egypte d’une part et d’autre part rien ne peut se faire sans un accord de paix entre l’Etat hébreu et l’Autorité palestinienne qui est loin très loin même d’être dans une logique de paix.

L’Occident n’a rien compris à moins qu’il ne soit dans le déni de la réalité pour des raisons mercantilistes et vénales à la versatilité de la mentalité sunnite changeante au gré des opportunités. Aujourd’hui je suis ton « ami » jusqu’au moment où tu t’y attendras le moins je te planterai un coup de couteau dans le d’os.

Bachar Al-Assad, qu’il n’en déplaise à Fabius demeure le seul garant de la pérennité du multiconfessionnelle, multi-éthnique de la Syrie ne saurait être un allié insignifiant pour l’Occident mais qui préfère jouer la carte des meutes de loups sanguinaires et criminelles qui ne rêvent que d’une chose le détruire ainsi qu’Israël. Sa sécurité et celle d’Israël sont tributaires du maintien de Bachar.

L’Occident dont les armes sont dans les mains de Boko Haram, Ansar Charia et l’Aqmi, n’est pas étranger à la création des Talibans, le FIS, Ennahdha, les Frères musulmans, la Qaïda, Daech, le wahhabisme pour arriver au final à créer l’état de chaos partout dans le monde dit arabo-musulman et la chienlit chez lui.

Il es impensable et inimaginable de croire qu’Israël qui a lui-même favorisé l’émergence du Hamas comme contre-poids à l’O.L.P. s’en sortira avec des forces jusqu’au boutistes et extrémistes à ses frontières.

L’Occident doit revoir sa copie de fond en comble avant qu’il ne soit trop tard pour lui. A chaque fois qu’il souffle sur la braise des foyers de feu jamais éteints au Proche-Orient il est le premier à s’exposer aux nuages de fumée.
La France en a déjà fait les frais avec les années de braise en Algérie et la guerre civile au Liban. Elle doit en toute logique s’attendre au pire dont les signes avant-coureurs se font d’ores et déjà sentir.
Il vaut mieux pour l’Occident des despotes éclairés et humains que des alliés illuminés et théocratiques qui veulent exterminer l’humanité au nom de leur religion.

L’islam n’est pas une chance pour la France, il est son tourment et son cauchemar

Afficher l'image d'origine

Comment l’islam qui fait le malheur des siens depuis 1436 ans peut-il être une chance pour la France alors jusqu’à preuve du contraire il est la cause de tous les tourments des siens et de l’humanité ?Plus que les mots seule la vérité des faits qui prime. Or, rien n’atteste tout en long de l’histoire de cette religion qui passe pour être la plus grosse imposture de tous les temps en faveur de la contribution positive de l’islam tant en faveur des siens totalement figés dans leur immobilisme légendaire et qui roulent à contre-courant du train de l’histoire qu’à l’humanité non-musulmane.
Une chance disent-ils non plutôt le malheur des hommes.
Le 9-3 le visage de l’islam en ou de France ne laisse rien augurer de bon. L’islam qui est par définition le culte de la mort de la vie, il ne peut être que la tombe de l’humanité.
Une religion aussi totalitaire et liberticide qui fait de l’état d’assujettissement et d’esclavage des hommes son premier pilier est en toute évidence antinomique avec les valeurs de la république et de la démocratie.
L’islam n’est une chance pour personne, il est un poison mortel pour les peuples et les cultures. Pire que le Napalm, là où il s’installe tout est morne plaine, inculture, misère économique et sociale, rendant impossible le développement humain et à l’épanouissement personnel.
Les prohibitions religieuses qui caractérisent cette religion ne sauraient donner raison aux laudateurs-propagandistes de l’islam une chance pour la France. Une religion qui se mêle de tout et qui interfère dans la vie des hommes n’est pas et ne sera jamais un catalyseur du bien-être matériel et d’enrichissement intellectuel.

Afficher l'image d'origine

Comment une croyance qui multiple les obstacles en tous genres dans tous les domaines de la vie peut-elle faire souffler le vent de changement sur la France ? Ce n’est certainement pas avec tous les freins religieux qui le caractérisent qu’il va redonner des couleurs à ce pays qui marque le pas devant sa progression inquiétante. L’islam est de nature hostile au changement et aux réformes, il n’y a qu’Allah qui est en droit de modifier le cours de l’existence de ses créatures. Le paradoxe avec l’islam autant il est iconoclaste autant il veut statufier ses hommes.
Avec l’islam, la France découvrira enfin le vrai sens de la paralysie. Elle aura ainsi tout le loisir de se familiariser avec l’interdiction de l’intérêt, la prohibition du planning familial, le bannissement des femmes, les mariages pré-pubères, les inégalités sociales, le travail des enfants,le racisme, l’antisémitisme, le djihad le prix du sang, les crimes d’honneur, la loi de Talion, tout ce qui donne du sens à la loi barbare de la Charia.
Ce sera la fin du syndicalisme français, le pluralisme politique, la démocratie électorale, la liberté d’association et les revendications sociales.
Ces zélateurs aveugles de l’islam aimeraient probablement que les mosquées remplacent les usines et les écoles de la république. Brûler toutes les bibliothèques de France pour qu’il n’y ait plus de tentation de lecture autre que le Coran. Fermer les théâtres et les galeries d’art pour les transformer en hauts lieux d’endoctrinement des jeunes. Et pourquoi pas ne pas imaginer que la Cathédrale de Saint-Denis ne devienne un jour un centre d’études islamiques ?
L’islam est un frein majeur au progrès humain. Avec lui c’est la décadence et le déclin assurés. « En comparaison avec les protestants, les catholiques, les hindous et les juifs, les musulmans sont en général moins disposés à partager les credo du libéralisme tels que «la concurrence est bonne», «la propriété privée des entreprises doit être renforcée» ou encore «l’inégalité des -revenus est nécessaire pour inciter à l’effort individuel». On peut dès lors se poser la question : dans quelle mesure l’islam est-il compatible avec une économie prospère du XXI siècle ? »http://www.capital.fr/enquetes/economie/l-islam-est-il-un-frein-au-developpement-economique-610950
Il est clair qu’une religion qui développe chez ses fidèles des mécanismes psychologiques de fatalisme, d’absence d’esprit critique et d’initiative et de résignation ne peut qu’être que la ruine des hommes.
Que peut-on attendre comme plus-values d’une religion qui exalte la mort, incite à la haine, glorifie le suicide et récompense le terrorisme n’a pas sa place dans ce monde ? Autant vivre sous une dictature stalinienne que de vivre sous celle de l’islam. Pour dire combien l’islam est le mal absolu.
Les agents de la propagande islamique auxquels je ne leur fais pas l’honneur de citer leurs noms synonymes de félonie, de haine de la France et de corruption seraient mieux avisés de dire que c’est la France qui est une véritable chance pour les musulmans et qu’ils l’ont lamentablement gâchée en tuant la poule aux yeux d’or.
Si eux-mêmes ne se sentent pas mieux dans ce pays qu’ils vomissent tant, ils feraient mieux d’aller répandre leur poison là où la vie est un enfer pour les humains. Si plutôt que de faire la promotion de l’islam en France ils vont faire celle de l’athéisme en Arabie Saoudite par exemple j’imagine la fête que les saoudiens leur feront à la joie des français de tous les patriotes français qui en auront fini une fois pour toutes avec ces collabos infâmes.